Gestion de la taille des signets pour les champs ASK et FILLIN

Le
jmg
J'utilise dans des modles de document des champs ASK et FILLIN.

{ ASK reponse "Une question avec un libell assez long : 1 pour un
item 2 pour plus de 1 item" 1="votre item" 2="vos items" }

Le problme est le suivant :
la taille de l'invite semble tre limite 3 lignes pour le
libell de la question.
Comment faire pour ne plus avoir cette restriction
  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
Tisane
Le #1295377
Bonjour à toi aussi jmg !!!!!!!!!!!!!!!

J'utilise dans des modèles de document des champs ASK et FILLIN.
{ ASK reponse "Une question avec un libellé assez long : 1 pour un
item 2 pour plus de 1 item" 1="votre item" 2="vos items" }
Le problème est le suivant :
la taille de l'invite semble être limitée à 3 lignes pour le
libellé de la question.
Comment faire pour ne plus avoir cette restriction


A part de créer toi-même tes boîtes de dialogue en VBA, je ne vois pas
comment intervenir sur la taille de ces boîtes "préfabriquées".
Ne perds pas de vue non plus, que les utilisateurs "ont la flegme de lire".
Essaie de faire plus court ;-)

--
Tisane

jmg
Le #1295362
Bonjour Tisane

Je craignais malheureusement ce type de réponse.

Bref, est-ce que par hasard il y aurait quelque part un code VBA déjà
fait pour remplacer ces fameux champs ASK et FILLIN


Bonjour à toi aussi jmg !!!!!!!!!!!!!!!

J'utilise dans des modèles de document des champs ASK et FILLIN.
{ ASK reponse "Une question avec un libellé assez long : 1 pour un
item 2 pour plus de 1 item" 1="votre item" 2="vos items" }
Le problème est le suivant :
la taille de l'invite semble être limitée à 3 lignes pour le
libellé de la question.
Comment faire pour ne plus avoir cette restriction


A part de créer toi-même tes boîtes de dialogue en VBA, je ne vois pas
comment intervenir sur la taille de ces boîtes "préfabriquées".
Ne perds pas de vue non plus, que les utilisateurs "ont la flegme de lire ".
Essaie de faire plus court ;-)

--
Tisane



Geo
Le #1295349
Bonjour à jmg

De mémoire le nom de signet est limité à 255 caractères.
le contenu d'un signet peut être un document entier.

--
A+
Tisane
Le #1295347
Bonjour Geo,

De mémoire le nom de signet est limité à 255 caractères.
le contenu d'un signet peut être un document entier.


Je crois qu'il y a confusion : jmg parlait de signets dans l'objet de son
post, mais d'invite dans son message.

--
Tisane

jmg
Le #1219196
En fait je vais changer d'option :
J'ai developpé une fenêtre qui se retaille en fonction de la taille
du libellé de la question.
J'utilise l'appel de à cette macro via { MACROBUTON maFenetreDeSaisie
}
Maintenant je voudrais pouvoir rendre cette fenêtre dynamique en
passant des paramètres complémentaires
quelque chose comme { MACROBUTON maFenetreDeSaisie "le libellé de la
question", "une petite aide complémetaire" }
Et là badaboum rien ne vas plus ma macro ne lance plus
Au niveau des modules de ma macro j' ai le code suivant

Sub AutoOpen(p_libelleQuestion As String p_libelleAide As String)
Dim fenetreQuestion As FenetreQuestion
Set fenetreQuestion = New FenetreQuestion
Call fenetreQuestion.Afficher(p_libelleQuestion, p_libelleAide)
End Sub

PS : j'utilise Office 2003 sous XP
Anacoluthe
Le #1219017
Bonjour !

'jmg' nous a écrit ...
Maintenant je voudrais pouvoir rendre cette fenêtre dynamique en
passant des paramètres complémentaires


Par définition une macro est une procédure SANS argument: MaMacro()
Si vous définissez une procédure vba avec des arguments
MaProc(Arg1 As String, Arg2 As String)
elle n'est plus dans la liste des /commandes/ macros et ne peut
pas servir pour un bouton-macro !

Si vous avez besoin de paramètres d'exécution d'une macro, ce qui
est d'ailleurs le cas de pratiquement toute macro, il faut que
la macro aille les chercher. Le choix est immense : dans la
sélection ou un range du document, dans des signets, dans des
cellules d'un tableau, dans des propriétés personnalisées, dans
des variables de document, dans un fichier ini ou txt ancillaire,
dans une clé du registre etc etc etc
Ok ?

Anacoluthe
« Préférer la force de l'argument à l'argument de la force »
- Antoine MORDACQ

Poster une réponse
Anonyme