[info] Photojournalisme: après les grandes restructurations, le marché se recompose

Le
Nicolas C.
http://fr.news.yahoo.com/030907/202/3dvns.html



PERPIGNAN (AFP) - Après les grandes restructurations et les
bouleversements technologiques des dernières années, le paysage du
photojournalisme semble en voie de recomposition: les agences filaires
dominant le "hot news", suivies par les géants financiers Corbis et
Getty, coexistent avec agences et collectifs qui offrent un regard
complémentaire.
Témoin de cette vitalité, le 15ème Visa pour l'image, festival
international de photojournalisme, dont la semaine professionnelle
s'achève, dépasse les 3.000 accréditations, en augmentation par rapport
à l'an passé.
"Le photojournalisme n'est pas mort, assure à l'AFP Jean-François Leroy,
fondateur et directeur du Festival. Tous les ans, de jeunes mecs
inconnus m'apportent des sujets formidables. Un organisme qui continue à
produire n'est pas mort".

Soulignant la prédominance des agences filaires (AFP, AP, Reuters),
pour le "hot news" (l'info chaude) avec leur rapidité de diffusion par
numérique et leur puissance de couverture, M. Leroy estime qu'"on peut
être complémentaires sur des sujets de fond" et qu'il n'y a "pas
d'antagonisme".

En 2001, de grandes restructurations ont affecté en France les agences
Gamma (17 suppressions de postes) et Sygma (externalisation des
photographes). Pierre Boissier, président de Gamma et directeur général
d'Hachette Filipacchi Photos, s'estime maintenant "plutôt optimiste".
"On semble sortir de la crise d'adaptation du secteur liée au passage au
numérique. Des signaux positifs s'allument".

L'Américain Steve Davis, président de Corbis, présent à Perpignan, se
dit "plutôt optimiste sur le marché. Celui de la presse continue à être
plat, la publicité également, mais la situation se stabilise".

"L'économie du marché a changé, vous devez être beaucoup plus
intelligent. Il y a une grande compétition et pas tant d'acheteurs, donc
vous devez être beaucoup plus sélectif".

L'Américain Corbis créé en 1989 (900 personnes), illustrateur, puis
photo-journaliste (notamment avec Sygma), développe actuellement son
activité de distribution pour médias ou des éditeurs.

A côté des géants, créée en 2002 par d'anciens de Sygma, Deadline,
affiche un bilan positif, avec une activité reportages et magazines de
longue durée. Christian Caujolle (agence Vu) souligne "le problème pour
les photographes de produire des histoires longues. Cela a un coût. On
cherche des bourses, des prix".

L'émergence des collectifs est une tendance forte. Pour la première
fois, 11 sont rassemblés dans un espace réservé. Depuis les premiers
collectifs qui ont acquis une notoriété, Tendance floue (1991) et L'Oeil
public (1996), une vingtaine se sont créés, en réaction aux
restructurations et fusions.

Frank Boutonnet, du collectif Item (5 photographes) explique que "l'idée
est de mettre en commun la production d'images et de contacts, d'avoir
une parfaite maîtrise de nos images", sans intermédiaire. "Il ne s'agit
pas de concurrencer les agences sur les +hot news+, mais de raconter des
petites histoires. On fait de l'humain, on a un regard sociétal".

Ces collectifs veulent se fédérer pour mettre en commun leurs forces et
gagner une meilleure visibilité. Un site internet est prévu.

Pour beaucoup, la situation reste difficile. "Le montant des piges
baisse jusqu'à -50%, les frais augmentent (matériel..), les commandes
diminuent", déplorent les associations de défense, ANJRPC (Association
nationale des journalistes, reporters, photographes et cinéastes) et
FreeLens. Celles-ci ont annoncé leur fusion, effective le 15 septembre,
"pour un pôle unique des photographes d'information".
  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
Daniel ROCHA
Le #1323270
http://fr.news.yahoo.com/030907/202/3dvns.html

================================================================= >
PERPIGNAN (AFP) - Après les grandes restructurations et les
bouleversements technologiques des dernières années, le paysage du
photojournalisme semble en voie de recomposition:


C'est une très bonne chose...

--
<+> WEb ~ hTML ~ PhOTo <+>
Association de Photographes -
Poster une réponse
Anonyme