Instruments logiciels et pianos de scènes

Le
voir_le_reply-to
Bonjour,

Je crois avoir déjà parlé ici de mon goût pour les instruments virtuels
de grande qualité, dont j'utilise certains un peu quotidiennement pour
jouer de la musique baroque (possibilité de réactualisation sur
demande).

Je voudrais poursuivre aujourd'hui sur les possibilités offertes
aujourd'hui par ces instruments virtuels associés à de bons claviers de
contrôle modernes (à action de marteaux) pour proposer une alternative à
la fois plus transportable, plus puissante et fidèle, et plus économique
(si !) aux Clavinovas et autres pianos numériques "meubles".

J'ai découvert récemment (bien que ce ne soit pas tout neuf, en fait)
une bibliothèque de sons de piano et pianos électriques, dont la vidéo
de démonstration est, au minimum, bien faite et attractive :
<https://youtu.be/slYbmxaBo-I?t=2s> (à écouter si possible dans de
bonnes conditions ou au casque). Il s'agit de la banque « Keyscape » de
l'éditeur Spectrasonics. <https://www.spectrasonics.net> ça vaut dans
les 400 ¤ et ça nécessite un ordinateur raisonnablement puissant (avec
un peu de RAM).

Le clavier de contrôle, A-88 de Roland (qu'ils utilisent dans la démo)
n'est plus commercialisé (mais pourrait se trouver d'occasion). Les «
pianos de scène » possibles seraient (du plus cher, équivalent au A-88
au moins cher) :
- Roland FP-30 <https://www.thomann.de/fr/roland_fp_30_wh.htm> (600 ¤)
- Yamaha P-45 <https://www.thomann.de/fr/yamaha_p_45_b.htm> (370 ¤)
voire
- Thomann DP-26 <https://www.thomann.de/fr/thomann_dp_26.htm> (300 ¤),
marque de distributeur, mais ces allemands ont de la réputation.

Je choisis ici des pianos de scène et non des claviers de contrôle muet
pour leur permettre une certaine autonomie, hors-ordinateur. Je reste
preneur de toute suggestion alternative de qualité.

Il faut naturellement prévoir aussi pied, banquette, pédales, et surtout
une amplification pour laquelle je verrais bien des enceintes économique
de ce genre <https://www.thomann.de/fr/superlux_sp110.htm>

(pour rester dans des prix abordables, après, évidemment, si on a les
moyens des Genelec de la vidéo, tant mieux :-)

Je me permets un peu de x-post vu la multipolarité du sujet ET la
variété des styles utilisés dans la vidéo de démonstration initiale.

Sincèrement curieux de vos commentaires,

--
Gérald
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Marc Van Dyck
Le #26474418
Un jour j'aurai quelque chose comme ça :
http://www.hauptwerk.fr/
Gerald has brought this to us :
Bonjour,
Je crois avoir déjà parlé ici de mon goût pour les instruments virtuels
de grande qualité, dont j'utilise certains un peu quotidiennement pour
jouer de la musique baroque (possibilité de réactualisation sur
demande).
Je voudrais poursuivre aujourd'hui sur les possibilités offertes
aujourd'hui par ces instruments virtuels associés à de bons claviers de
contrôle modernes (à action de marteaux) pour proposer une alternative à
la fois plus transportable, plus puissante et fidèle, et plus économique
(si !) aux Clavinovas et autres pianos numériques "meubles".
J'ai découvert récemment (bien que ce ne soit pas tout neuf, en fait)
une bibliothèque de sons de piano et pianos électriques, dont la vidéo
de démonstration est, au minimum, bien faite et attractive :
bonnes conditions ou au casque). Il s'agit de la banque « Keyscape » de
l'éditeur Spectrasonics. les 400 ¤ et ça nécessite un ordinateur raisonnablement puissant (avec
un peu de RAM).
Le clavier de contrôle, A-88 de Roland (qu'ils utilisent dans la démo)
n'est plus commercialisé (mais pourrait se trouver d'occasion). Les «
pianos de scène » possibles seraient (du plus cher, équivalent au A-88
au moins cher) :
- Roland FP-30 - Yamaha P-45 voire
- Thomann DP-26 marque de distributeur, mais ces allemands ont de la réputation.
Je choisis ici des pianos de scène et non des claviers de contrôle muet
pour leur permettre une certaine autonomie, hors-ordinateur. Je reste
preneur de toute suggestion alternative de qualité.
Il faut naturellement prévoir aussi pied, banquette, pédales, et surtout
une amplification pour laquelle je verrais bien des enceintes économique
de ce genre (pour rester dans des prix abordables, après, évidemment, si on a les
moyens des Genelec de la vidéo, tant mieux :-)
Je me permets un peu de x-post vu la multipolarité du sujet ET la
variété des styles utilisés dans la vidéo de démonstration initiale.
Sincèrement curieux de vos commentaires,

--
Marc Van Dyck
RVG
Le #26474467
Le 10/05/2018 à 12:18, Gerald a écrit :
Bonjour,
Je crois avoir déjà parlé ici de mon goût pour les instruments virtuels
de grande qualité, dont j'utilise certains un peu quotidiennement pour
jouer de la musique baroque (possibilité de réactualisation sur
demande).


J'ai ça pour le piano, piloté par un clavier lourd Yamaha préhistorique:
https://www.pianoteq.com/
Pour l'orgue liturgique (piloté par deux petits claviers légers Roland),
j'ai trouvé un VST gratuit qui rend bien (moyennant un peu de travail en
post-prod sur la reverb), mais je ne me rappelle plus le nom.
Ça donne ça:
https://soundcloud.com/rvgronoff/psaume-8
--
Ne soyez jamais rentables !
https://www.jamendo.com/artist/336871/regis-v-gronoff/albums
http://bluedusk.blogspot.fr/
http://soundcloud.com/rvgronoff
http://www.toutelapoesie.com/salons/user/18908-guillaume-daquile/
voir_le_reply-to
Le #26474469
Marc Van Dyck
Un jour j'aurai quelque chose comme ça :
http://www.hauptwerk.fr/

Tu parles ! comment je bave devant le Tactilus moi aussi :
...avec les instruments de Sonus paradisi DONT les clavecins à deux
claviers :
et évidemment les orgues :
avec une "petite" préférence pour l'orgue baroque Silbermann de la
Petrikirche de Freiberg !
(soupir !)
--
Gérald
voir_le_reply-to
Le #26474546
RVG
J'ai ça pour le piano, piloté par un clavier lourd Yamaha préhistorique:
https://www.pianoteq.com/

Ils sont connus et réputés mais loin d'être les seuls ! Les Ivory II de
Synthology par exemple, ont aussi une bonne "cote", tout comme ceux de
Native Instruments ou de Vilabs... mais je reste très tenté perso par
Keyscape.
Pour l'orgue liturgique (piloté par deux petits claviers légers Roland),
j'ai trouvé un VST gratuit qui rend bien (moyennant un peu de travail en
post-prod sur la reverb), mais je ne me rappelle plus le nom.
Ça donne ça:
https://soundcloud.com/rvgronoff/psaume-8

Je salue à nouveau ton courage à t'exposer ainsi à la critique. Et sans
te l'appliquer le moins du monde, je constate que nous différons sur la
" bonne" manière d'utiliser l'orgue liturgique. Je suis beaucoup plus
sobre, utilisant principalement des jeux de flûtes en nombre réduits, un
peu à la manière dont Jean Guillou avait enregistré jadis une
interprétation de l'Offrande Musicale dont j'ai déjà parlé :
Ça ne se limite d'ailleurs pas à l'orgue : j'écoutais tout à l'heure le
volume 1 du Clavier Bien Tempéré par Kenneth Gilbert : sur le deuxième
prélude (en do mineur), il va trop vite, et avec la réverb c'est une
vraie bouillie de son ! (2e plage de Pierre Hantai (que pourtant j'aime beaucoup dans les Variations
Goldberg) fait pire ! Reste Glenn Gould, évidemment...
--
Gérald
Marc Van Dyck
Le #26474552
Je suis beaucoup plus
sobre, utilisant principalement des jeux de flûtes en nombre réduits, un
peu à la manière dont Jean Guillou avait enregistré jadis une
interprétation de l'Offrande Musicale dont j'ai déjà parlé :


Tout dépend de la taille de l'audience... Pouvoir tirer les mixtures
pour accompagner une assemblée qui chante avec enthousiasme, c'est
quand même assez jouissif.
Voilà d'ailleurs, dans le genre, un enregistrement qui montre ce que
ça peut donner :
https://www.deutschegrammophon.com/fr/cat/4791757

--
Marc Van Dyck
Publicité
Poster une réponse
Anonyme