Je ne regarde jamais tf1 sauf ce soir..

Le
Castagno
L'affaire Jacqueline Sauvage, c'est du lourd du très lourd.
Légitime défense ou pas, voir l'article 122-5 du CP.
Dans son cas, je pense qu'il y a légitime défense.
Les faits remontes à 2012.
--




L'absence de virus dans ce courrier electronique a ete verifiee par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
bonze
Le #26490768
Castagno, le lundi 01/10/2018, sur fr.rec.tv.programmes :
L'affaire Jacqueline Sauvage, c'est du lourd du très lourd.
Légitime défense ou pas, voir l'article 122-5 du CP.
Dans son cas, je pense qu'il y a légitime défense.
Les faits remontes à 2012.

A deux reprises, un jury populaire a considéré qu'elle était passible
de prison ferme. Ce qui signifie que dans son dossier, il existe à coup
sûr des éléments qui l'accablent. Eléments qui n'ont jamais été rendus
publics : raison pour laquelle, faute d'en savoir plus, on ne peut pas
prendre fait et cause pour elle. C'est la presse qui a voulu en faire
une martyre, l'archétype de la femme battue, car c'était vendeur. Il
faut savoir garder du recul, face à ce genre d'actualité.
--
Après-demain, demain sera hier. (Proverbe tzigane)
joie
Le #26490870
bonze a utilisé son clavier pour écrire :
Castagno, le lundi 01/10/2018, sur fr.rec.tv.programmes :
L'affaire Jacqueline Sauvage, c'est du lourd du très lourd.
Légitime défense ou pas, voir l'article 122-5 du CP.
Dans son cas, je pense qu'il y a légitime défense.
Les faits remontes à 2012.

A deux reprises, un jury populaire a considéré qu'elle était passible de
prison ferme. Ce qui signifie que dans son dossier, il existe à coup sûr des
éléments qui l'accablent. Eléments qui n'ont jamais été rendus publics :
raison pour laquelle, faute d'en savoir plus, on ne peut pas prendre fait et
cause pour elle. C'est la presse qui a voulu en faire une martyre,
l'archétype de la femme battue, car c'était vendeur. Il faut savoir garder du
recul, face à ce genre d'actualité.

Ce qu'on semble lui reprocher c'est de ne pas l'avoir tué en se
défendant, mais froidement, dans le dos.
--
Rien ne va plus ...
Tout est à faire ...
Mais ...
http://www.joiedesmots.com/
Castagno
Le #26490936
"joie" povuuo$l6h$
bonze a utilisé son clavier pour écrire :
Castagno, le lundi 01/10/2018, sur fr.rec.tv.programmes :
L'affaire Jacqueline Sauvage, c'est du lourd du très lourd.
Légitime défense ou pas, voir l'article 122-5 du CP.
Dans son cas, je pense qu'il y a légitime défense.
Les faits remontes à 2012.

A deux reprises, un jury populaire a considéré qu'elle était passible de
prison ferme. Ce qui signifie que dans son dossier, il existe à coup sûr
des éléments qui l'accablent. Eléments qui n'ont jamais été rendus
publics : raison pour laquelle, faute d'en savoir plus, on ne peut pas
prendre fait et cause pour elle. C'est la presse qui a voulu en faire une
martyre, l'archétype de la femme battue, car c'était vendeur. Il faut
savoir garder du recul, face à ce genre d'actualité.

Ce qu'on semble lui reprocher c'est de ne pas l'avoir tué en se défendant,
mais froidement, dans le dos.

Certes, elle s'est libéré de son bourreau mais il n'y avait pas la légitime
défense.
Cependant, elle avait des circonstances atténuantes ; d'où la grace
présidentielle.
--

---
L'absence de virus dans ce courrier electronique a ete verifiee par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Joie
Le #26491007
Le 02/10/2018 à 21:22, "Castagno" a écrit :
Certes, elle s'est lib?r? de son bourreau mais il n'y avait pas la l?gitime
d?fense.
Cependant, elle avait des circonstances att?nuantes ; d'o? la grace
pr?sidentielle.


Espérons qu'elle trouvera la paix et que les femmes seront mieux
protégées.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme