killall ne kille plus ?

Le
Seb
This message is in MIME format. The first part should be readable text,
while the remaining parts are likely unreadable without MIME-aware tools.

1155178722-369361444-1569505167=:2424
Content-Type: text/plain; format=flowed; charset=ISO-8859-1
Content-Transfer-Encoding: 8BIT


Bonjour,


Le passage de Debian 9 à Debian 10 semble avoir modifié le comportement de
killall. Exemple:

~>ps auxw | grep simplescreen
seb 13630 2.3 0.7 393012 64192 pts/31 Sl+ 15:31 0:00 simplescreenrecorder

~>killall simplescreenrecorder
simplescreenrecorder: no process found

~>killall -e simplescreenrecorder
simplescreenrecorder: no process found

~>kill 13630
~>

Donc kill fait bien le boulot, mais killall ne retrouve pas la bonne
ligne. (Du coup, un script qui marchait sans problème depuis des années
est tombé en panne.) Je n'ai pas trouvé d'information dans la page de man
de killall, qui est d'ailleurs exactement la même en Debian 9 et en
Debian 10.

Sauriez-vous comment faire retomber killall en marche ?


Merci d'avance !
Seb.

1155178722-369361444-1569505167=:2424--
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
=c3‰tienne Mollier
Le #26526819
This is an OpenPGP/MIME signed message (RFC 4880 and 3156)
--13DB7IlbtjqvQZE6cdjXrbBeE26L5JuYl
Content-Type: multipart/mixed; boundary="qUykFst1T57dX9pFVwKRASI1WHZet23BS";
protected-headers="v1"
From: =?UTF-8?Q?Étienne_Mollier?= To:
Message-ID: Subject: Re: killall ne kille plus ?
References: In-Reply-To: --qUykFst1T57dX9pFVwKRASI1WHZet23BS
Content-Type: text/plain; charset=utf-8
Content-Language: fr
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable
Seb, au 2019-09-26 :
Le passage de Debian 9 à Debian 10 semble avoir modifié le
comportement de killall. Exemple:
~>ps auxw | grep simplescreen
seb 13630 2.3 0.7 393012 64192 pts/31 Sl+ 15:31 0:00
simplescreenrecorder
~>killall simplescreenrecorder
simplescreenrecorder: no process found
~>killall -e simplescreenrecorder
simplescreenrecorder: no process found
~>kill 13630
~>
Donc kill fait bien le boulot, mais killall ne retrouve pas la
bonne ligne. (Du coup, un script qui marchait sans problème
depuis des années est tombé en panne.) Je n'ai pas trouvé
d'information dans la page de man de killall, qui est d'ailleurs
exactement la même en Debian 9 et en Debian 10.
Sauriez-vous comment faire retomber killall en marche ?

À en juger par le manuel de killall(1) fournie dans Sid, à la
description de l'option -e (--exact) le comportement de la
commande devient… curieux… dès lors que le nom du processus
dépasse 15 caractères. Avec cette information en tête, le s
commandes suivantes sont tombées en marche :
$ killall simplescreenrec
$ killall -e simplescreenrec
killall ne m'a pas l'air très solide à l'usage. Quand je peux,
je préfère me référer à un fichier PID dans les scripts.
Apparemment, à moins de préciser un --statsfile particulier,
simplescreenrecorder(1) va crééer par défaut un fichier
/dev/shm/simplescreenrecorder-stats-PID, si j'en croie son
manuel. Il y a peut-être moyen de travailler avec ça ?
Amicalement,
--
Étienne Mollier Empreinte : 5ab1 4edf 63bb ccff 8b54 2fa9 59da 56fe fff3 882d
--qUykFst1T57dX9pFVwKRASI1WHZet23BS--
--13DB7IlbtjqvQZE6cdjXrbBeE26L5JuYl
Content-Type: application/pgp-signature; name="signature.asc"
Content-Description: OpenPGP digital signature
Content-Disposition: attachment; filename="signature.asc"
-----BEGIN PGP SIGNATURE-----
iQGzBAEBCgAdFiEEiWj4FzqNZS4rFmXPZAyZDOTALZsFAl2NGSUACgkQZAyZDOTA
LZukJgwAqCbrsqCw1zyxmFD9/wLg/ezWWvL3J1od5tRLOekOg2PVCSVqI1p5vyUe
XHXqT4xpl3uQWvWRfxJ1G74h+TIilnYQQ1XoDZYVbgsrlcOVvIXlVG4C5LXFZyMy
W7jCO3iyuEnIeWsCkvFZTQLhfKrAFLu4rz+sPQHg9Po0OA0fjmEoOMSILaxktVei
urbY7zigWdDlfgdBBRnRSwEMaa7qrQrSuEoAlqGnP5SwT0pHhS467T+q2gqXP8F+
M0JSvrJ3Qys4znG4B9RH0HXbk1QSaqve4lrYfEjCq1a4tuUyNi9AGO7M8Am+6Kw+
7PndcU2HTRBEtDK0Q5wRKdeY6D9HzVOWMW2pa829VENKvjR2LTmfe5vzsRNSsWLp
wEi1No8Z7M8ESQIONnbX/zxbXQEogDvjZMExfV01hgtSEPZSpsPKyGTCa8z2aii5
SA5GTLrZVNj3PVhKHSnk/yHDjIi8A35vubwum0BRkwX0K/29eGnuLCu2NHLtfk/1
hZcZ7WA7
=NAnD
-----END PGP SIGNATURE-----
--13DB7IlbtjqvQZE6cdjXrbBeE26L5JuYl--
ajh-valmer
Le #26526822
La commande qui va bien :
# kill -9 <n° du processus>
On Thursday 26 September 2019 22:01:41 Étienne Mollier wrote:
~>killall simplescreenrecorder
simplescreenrecorder: no process found
~>killall -e simplescreenrecorder
simplescreenrecorder: no process found

$ killall simplescreenrec
$ killall -e simplescreenrec
killall ne m'a pas l'air très solide à l'usage. Quand je peux,
je préfère me référer à un fichier PID dans les scripts.
Apparemment, à moins de préciser un --statsfile particulier,
simplescreenrecorder(1) va crééer par défaut un fichier
/dev/shm/simplescreenrecorder-stats-PID, si j'en croie son
manuel. Il y a peut-être moyen de travailler avec ça ?
Haricophile
Le #26526825
--=-olYY2mwrr+IgGeCeDIab
Content-Type: text/plain; charset="UTF-8"
Content-Transfer-Encoding: 8bit
Le jeudi 26 septembre 2019 à 15:39 +0200, Seb a écrit :
Sauriez-vous comment faire retomber killall en marche ?

Moi j'aime bien la commande pkill qui pourrait faire l'affaire, non ?

--=-olYY2mwrr+IgGeCeDIab
Content-Type: text/html; charset="utf-8"
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable
--=-olYY2mwrr+IgGeCeDIab--
Dominique Dumont
Le #26526841
On Thursday, 26 September 2019 23:11:18 CEST ajh-valmer wrote:
La commande qui va bien :
# kill -9 <n° du processus>

L'option -9 est à utiliser en dernier recours car le process n'a pas
l'opportunité de faire le ménage avant de mourir. Il vaut mieux e ssayer un
kill simple avant.
HTH
Dod
Seb
Le #26527019
This message is in MIME format. The first part should be readable text,
while the remaining parts are likely unreadable without MIME-aware tools.
---1155178722-317943327-1569837509=:15598
Content-Type: text/plain; charset=ISO-8859-1; format=flowed
Content-Transfer-Encoding: 8BIT
Bonjour,
Le passage de Debian 9 à Debian 10 semble avoir modifié le comportement
de killall. Exemple:
~>ps auxw | grep simplescreen
seb 13630 2.3 0.7 393012 64192 pts/31 Sl+ 15:31 0:00
simplescreenrecorder
~>killall simplescreenrecorder
simplescreenrecorder: no process found
~>killall -e simplescreenrecorder
simplescreenrecorder: no process found
~>kill 13630
~>

À en juger par le manuel de killall(1) fournie dans Sid, à la
description de l'option -e (--exact) le comportement de la commande
devient? curieux? dès lors que le nom du processus dépasse 15
caractères. Avec cette information en tête, les commandes suivantes
sont tombées en marche :
$ killall simplescreenrec
$ killall -e simplescreenrec

Aaaahh... Merci !!
killall ne m'a pas l'air très solide à l'usage. Quand je peux, je
préfère me référer à un fichier PID dans les scripts. Apparemment, à
moins de préciser un --statsfile particulier, simplescreenrecorder(1) va
crééer par défaut un fichier /dev/shm/simplescreenrecorder-stats-PID, si
j'en croie son manuel. Il y a peut-être moyen de travailler avec ça ?

Après avoir lancé simplescreenrecorder, /dev/shm reste vide.
(Et pkill ne tue pas non plus simplescreenrecorder.)
Seb.
---1155178722-317943327-1569837509=:15598--
=c3‰tienne Mollier
Le #26527048
This is an OpenPGP/MIME signed message (RFC 4880 and 3156)
--vqpJ61zlvOVTM24Vio3UsAeqTXR30aQLR
Content-Type: multipart/mixed; boundary="ZNo5O0TrRiYghElSvR8SRF2KQFPfKl6xb";
protected-headers="v1"
From: =?UTF-8?Q?Étienne_Mollier?= To:
Message-ID: Subject: Re: killall ne kille plus ?
References: In-Reply-To: --ZNo5O0TrRiYghElSvR8SRF2KQFPfKl6xb
Content-Type: text/plain; charset=utf-8
Content-Language: fr
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable
Bonsoir,
Seb, au 2019-09-30 :
À en juger par le manuel de killall(1) fournie dans Sid, à
la description de l'option -e (--exact) le comportement de
la commande devient? curieux? dès lors que le nom du
processus dépasse 15 caractères. Avec cette information en
tête, les commandes suivantes sont tombées en marche :
$ killall simplescreenrec
$ killall -e simplescreenrec

Aaaahh... Merci !!

Je vous en prie. :)
Après avoir lancé simplescreenrecorder, /dev/shm reste vide.

Dommage, ça aurait été pratique d'avoir des fichiers PID, pour
vérifier que l'on va bien tuer ce qu'on voulait tuer. :(
(Et pkill ne tue pas non plus simplescreenrecorder.)

À la lecture de pkill(1), la limite à 15 caractères provie ndrait
de la façon dont sont obtenus les noms des processus, méthode
qui, j'imagine, devrait être similaire pour killall :
NOTES
The process name used for matching is limited to the 15
characters present in the output of /proc/pid/stat. Use
the -f option to match against the complete command
line, /proc/pid/cmdline.
En français rapide, /proc/pid/stat tronque le nom du process à
15 caractères, et l'option -f permet de basculer sur le fichier
/proc/pid/cmdline pour contrôler le nom du process à tuer. Du
coup, dans le cas qui nous intéresse, les commandes valides
deviennent :
$ pkill simplescreenrec
$ pkill -f simplescreenrecorder # Notez le nom complet.
À plus, :)
--
Étienne Mollier Empreinte : 5ab1 4edf 63bb ccff 8b54 2fa9 59da 56fe fff3 882d

--ZNo5O0TrRiYghElSvR8SRF2KQFPfKl6xb--
--vqpJ61zlvOVTM24Vio3UsAeqTXR30aQLR
Content-Type: application/pgp-signature; name="signature.asc"
Content-Description: OpenPGP digital signature
Content-Disposition: attachment; filename="signature.asc"
-----BEGIN PGP SIGNATURE-----
iQGzBAEBCgAdFiEEiWj4FzqNZS4rFmXPZAyZDOTALZsFAl2SUmwACgkQZAyZDOTA
LZuqkwwAhVaWCgVb5TscVNO8mne/SXdFytRmg8O2L9awA8i9DKKlhb9l1I1Y9Jps
uvp3JbScWuKr8mWIzg/ImIrPwErb6yTG4dmZyVymJLCpWGqovjHXQtDpKVAiA3w8
1Xu51o2TabVonR96699zvpGePpk+zCk4fwRym5f6ptgCK5CP6h4OsqhSHqrLkoes
E4P2msY8yMkVEQm/DB2Cm8+ijHmLVRXjMK/+6kS+hM8bw5a8a8L9uV5xyGhdZKvn
qFMAElROm65yd5VtTHEn0Yx1oN8kl+G/f76w8H8JpCkfRrELtTiwYe+1SyGeAfh1
xeR2l14izuGmZvnqSb6av/OFy5F5rHl1WHobcT6zfr6fsu0LFc+MEjV6KYua3ltD
Xl2WfI+hHA5e22X2AAxSSvZ8R33RwJu+JpUnYLPgaG22ysznCLu7nbnoFIiz9l4i
vbWb10Iz3/Xy8AR0GJtut5gpX++Sbglp+EIWGBNAhzkjQiXIErwm6BPYmKPcqJZL
IPsxh3wU
=ISPp
-----END PGP SIGNATURE-----
--vqpJ61zlvOVTM24Vio3UsAeqTXR30aQLR--
Seb
Le #26527065
This message is in MIME format. The first part should be readable text,
while the remaining parts are likely unreadable without MIME-aware tools.
---1155178722-1715859083-1569922549=:13955
Content-Type: text/plain; charset=ISO-8859-1; format=flowed
Content-Transfer-Encoding: 8BIT
Bonjour,
Après avoir lancé simplescreenrecorder, /dev/shm reste vide.

Dommage, ça aurait été pratique d'avoir des fichiers PID, pour vérifier
que l'on va bien tuer ce qu'on voulait tuer. :(
(Et pkill ne tue pas non plus simplescreenrecorder.)

En français rapide, /proc/pid/stat tronque le nom du process à 15

Je n'ai pas de répertoire proc/pid:
ROOT ~#ls -l /proc/pid
ls: cannot access '/proc/pid': No such file or directory
Ça fait deux occasions de récupérer un PID que je ne peux pas exploiter.
Du coup, je me demande s'il me manque un package important...
$ pkill -f simplescreenrecorder # Notez le nom complet.

Ça marche ! Merci encore !
Seb.
---1155178722-1715859083-1569922549=:13955--
Publicité
Poster une réponse
Anonyme