La température

Le
Pierre-Marcel
Bonjour,

Pour régler la température d'une photo dans PhotoShop, c'est facile
lorsqu'il y a une couleur neutre avec la pipette. Mais lorsqu'il n'y a
pas de couleur neutre, comment fait-on ?


Merci ;o)

--
http://www.la-bande-a-bonnaud.fr/
Vos réponses Page 2 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Fernand Naudin
Le #1645608
"Pierre-Marcel" a écrit dans le message de news:

Bonjour,

Pour régler la température d'une photo dans PhotoShop, c'est facile
lorsqu'il y a une couleur neutre avec la pipette. Mais lorsqu'il n'y a pas
de couleur neutre, comment fait-on ?


Conseil pour après.

Si vraiment on tient à une Tc absolue, on photographie une charte
gris-neutre immédiatement après la prise de vue avec les mêmes
conditions de lumière.

Jean-Pierre Roche
Le #1645607

Si vraiment on tient à une Tc absolue, on photographie une charte
gris-neutre immédiatement après la prise de vue avec les mêmes
conditions de lumière.


On peut dire ça... Le faire risque de donner des résultats
assez bizarres car l'environnement immédiat de la charte a
des chances de la colorer sans grand rapport avec
l'illuminant. Tout ça pour dire que c'est une grande illusion.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/

Ricco
Le #1645606
Jean-Pierre Roche wrote:

On peut dire ça... Le faire risque de donner des résultats
assez bizarres car l'environnement immédiat de la charte a
des chances de la colorer sans grand rapport avec
l'illuminant. Tout ça pour dire que c'est une grande illusion.


oui, disons qu 'en faisant tenir une charte par le personnage , on a une
indication pas trop erronée
mais comme tu dis, c'est quand même illusoire et si on fait précis, on
embauche un bon tireur filtreur, on n'avait pas trouvé autre chose
c'est absolument vouloir que le facteur humain , l'oeil du spécialiste ,
soit absolument remplaçable par le logiciel
on en revient aux analyseurs couleurs ou aux intégrateurs, les vendeurs
oubliaient de dire qu 'avant toute chose il fallait étalonner son matériel,
donc obtenir le tirage correct, la référence couleur ou pose, hors le fonds
du pb étant là, retour à la case départ
quand j'ai commencé le tirage filtrage couleur, j'ai mis quelques mois à
apprendre, après, l'oeil se forme, la technique vient , et ça à raison de
huit heures par jour et sur de multiples photos
il faudrait pouvoir apprendre, savoir que ça s'apprend, comment on apprécie
une dominante
Et surtout avoir compris que ça s'apprend, ensuite le vouloir et ....le
pouvoir

--
--
Ricco

John Kelly
Le #1645605
Ricco wrote:
.....on
embauche un bon tireur filtreur, ....


un candidat:
http://cjoint.com/?ktmQyz3tNp

Ricco
Le #1645604
John Kelly wrote:
Ricco wrote:
.....on
embauche un bon tireur filtreur, ....


un candidat:
http://cjoint.com/?ktmQyz3tNp


et, pas à tous les coups le chat !
j'ai dit " filtreur " pas terminator !

--
--
Ricco


Sansame
Le #1645603
Si vraiment on tient à une Tc absolue, on photographie une charte
gris-neutre immédiatement après la prise de vue avec les mêmes
conditions de lumière.
On peut dire ça... Le faire risque de donner des résultats assez bizarres car

l'environnement immédiat de la charte a des chances de la colorer sans grand
rapport avec l'illuminant. Tout ça pour dire que c'est une grande illusion.


L'environnement de la mire grise EST la source illuminante, et c'est
précisément ce dernier que la balance des blancs cherche à déterminer.
Il est vrai que cet illuminant local peut être variable dans le champ
de la scène, ce qui pose des problèmes évoqués dans mon autre post.

Vis à vis de la balance des blancs, je ne vois finalement que deux
approches possibles :

1 - soit la réaliser avec une mire grise (et on connait les limites de
cette méthode, qui sont tout de même marginales),

2 - soit la laisser ééévaluer par l'APN ou le logiciel de développement
grace à un algorithme aussi astucieux qu'ésotérique.

C'est la seconde méthode qui se berce d'illusions et non pas la
première qui repose tout de même sur une approche théorique
difficilement contestable.

--
Sansame


Ricco
Le #1645602
Sansame wrote:

C'est la seconde méthode qui se berce d'illusions et non pas la
première qui repose tout de même sur une approche théorique
difficilement contestable.


Dans tous les cas, c'est une illusion, il n'y a qu 'a regarder les espaces
colorimétriques des différentes sources, des différents moyens de
reproduction, d'impression etc.
pendant des années les amateurs ont eu de choix que de prendre les photos
que le labo leur livrait et bien souvent avec des dominantes pas banales,
maintenant tout le monde devient pointilleux à l'extrême , spécialiste en
tout, grand coloriste et ne connaissant bien souvent même pas la synthèse
trichrome.
mais bon, il y a des algorithmes compliqués, des sondes de calibration
j'en ai une pour écran, je ne m'en sers même plus.
plus c'est compliqué, mieux c'est , ça permet de faire le savant,
il suffit de voir devant un pb simple de retouche comment ça part ici avec
trente six masques, calques, et que je t'en remet un petit par ci, un autre
par là, sans parler des secrets de fabrication jalousement gardés.
et je continue sur le thème, je ne m'adresse pas a toi en particulier :=)

moi je dis que, hors un gros Plutarque à mettre mes rabats, je vais brûler
tout ce meuble inutile et laisser la science aux docteurs de la ville ....
--
--
Ricco

Charles VASSALLO
Le #1645601
Ricco wrote:
Sansame wrote:

C'est la seconde méthode qui se berce d'illusions et non pas la
première qui repose tout de même sur une approche théorique
difficilement contestable.



Dans tous les cas, c'est une illusion, il n'y a qu'a regarder les
espaces colorimétriques des différentes sources, des différents moyens
de reproduction, d'impression etc.


Ta ta ta ! trop facile de jeter le bébé dans la baignoire. Les sources
n'ont pas d'«espace colorimétrique», tu coules ta diatribe tout seul.
Non mais !
:-)

Y'a une théorie là-dessous et qui marche. Qui a des limites aussi, mais
qu'on peut identifier. Et à l'intérieur de ces limites, on n'a jamais
trouvé aussi direct pour arriver à de bons résultats.

Charles


Ricco
Le #1645600
Charles VASSALLO wrote:

Ta ta ta ! trop facile de jeter le bébé dans la baignoire. Les sources
n'ont pas d'«espace colorimétrique», tu coules ta diatribe tout seul.

Non mais !
:-)


peut etre pas d'espace colorimetrique mais des couleurs
parfois...differentes !
j'en ai discuté rapidement avec D Legrand il y a quelques temps, lui aussi
disait que c'est quand même bien la galère tout ca, qu au debut on croyait
qu on allait tous sortir des trucs bons sur nos imprimantes, mais qu'on
avait vite déchanté,ça pour dechanter, on a déchanté !
je suis souvent seul ([|:={}
--
Ricco


Publicité
Poster une réponse
Anonyme