Laure Adler va quitter France-Culture

Le
Le Helmut enchaîné
Le dpart de la directrice de France-Culture sera effectif la
rentre de septembre.


D irectrice depuis 1999 de France Culture, o ses mthodes ont
parfois suscit l'ire syndicale, Laure Adler s'apprte quitter
cette fonction la rentre de septembre, indique-t-on mardi 22 mars
la direction de l'antenne, en soulignant l'aspect "personnel" de
cette dcision.
Selon France Culture, Laure Adler, 55 ans, souhaitait depuis longtemps
abandonner ses fonctions pour se consacrer ses diffrentes mtiers
de productrice, de journaliste et d'crivain.
Son dpart, souligne-t-on, est une "dcision personnelle", prise en
concertation et "en parfaite entente" avec Jean-Paul Cluzel, le PDG de
Radio France (le groupe public qui runit France Inter, France Info,
France Culture, France Musiques et France Bleu).
Laure Adler a estim avoir accompli France Culture tout ce qu'elle
avait y faire, indique-t-on encore.

David Kessler pour la remplacer

Plusieurs organes de presse s'taient dj fait l'cho de ce
dpart annonc, qui a t confirm, selon un collaborateur de
France Culture, l'ensemble du personnel de l'antenne le 18 mars.


Bien que le remplaant de Laure Adler n'ait pas t dsign
officiellement, le nom de David Kessler, conseiller auprs du
prsident de France Tlvisions Marc Tessier pour la direction de la
stratgie des programmes, et ancien directeur gnral du Centre
national de la cinmatographie (CNC), circule avec insistance au sein
du personnel de l'antenne, comme dans la presse.
Parmi les collaborateurs de France Culture, certains parlent du
"rgime assez tyrannique" de Laure Adler, qui avait tendance selon ses
dtracteurs "instrumentaliser France Culture pour sa propre
survie".

"La valse des administratifs"

En septembre 2004, la confrence de presse pour prsenter les
programmes de rentre de l'antenne s'tait droule dans un climat
tendu la suite de critiques des syndicats.
Alors que Laure Adler annonait sa volont d'"approfondir
l'actualit", la CGT dnonait une politique ditoriale qui, selon
elle, mettait "en pril la spcificit de la chane". La CGT
dnonait d'autre part "l'hmorragie des collaborateurs cachetiers"
et "la valse des administratifs".
Personnalit du paysage audiovisuel franais, Laure Adler avait
dbut en 1974 France Culture o elle animait l'mission
"Panorama".
Elle a travaill pour la tlvision et prsente actuellement sur la
chane Arte l'mission mensuelle "Permis de penser", un long
entretien avec un crivain.

Edition

Laure Adler a galement fait carrire dans l'dition et a t, de
1990 1992, charge de mission l'Elyse pour les problmes
culturels, sous la prsidence de Franois Mitterrand.
Enfin elle est l'auteur de plusieurs ouvrages, notamment d'un rcit "A
ce soir" au centre duquel se trouve l'un de ses enfants, dcd en
bas ge, et s'apprte publier un livre sur Hannah Arendt.
Divorce, Laure Adler s'est remarie avec l'crivain, diteur et
homme de radio Alain Veinstein, qui avait notamment anim une
mission-phare de France Culture, "Les nuits magntiques", dont elle
avait t la productrice de 1978 1989.
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Ronano
Le #13478641
Le Helmut enchaîné a présenté l'énoncé suivant :
Le départ de la directrice de France-Culture sera effectif à la
rentrée de septembre.



Bon débarras.
Le sabotage de France Culture est patent.

--
Ronano

Dix bonnes raisons de voter NON:
http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article!04
Abelard Letourneur-Durant
Le #13478631
Le Helmut enchaîné wrote:

Le départ de la directrice de France-Culture sera effectif à la
rentrée de septembre.




Bonne nouvelle !

--
ALD
nostradamus
Le #13478621
Abelard Letourneur-Durant a écrit :
Le Helmut enchaîné wrote:


Le départ de la directrice de France-Culture sera effectif à la
rentrée de septembre.





Bonne nouvelle !



En effet, l'ère "tonton" tire à sa fin
Serge Surpin Satellite
Le #13478611
c'est bien dommage
elle a simplement fait presque doublé l'audience de cette radio
quelle horreur ! Faire de France Culture une radio intéressante et moins
chiante !
quelle horreur ! ne plus la réserver aux rares auditeurs qui l'écoutaient

un scandale je vous dis !

--
s.
"nostradamus" 4242e9bf$0$1255$
Abelard Letourneur-Durant a écrit :
> Le Helmut enchaîné wrote:
>
>
>>Le départ de la directrice de France-Culture sera effectif à la
>>rentrée de septembre.
>
>
>
> Bonne nouvelle !
>
En effet, l'ère "tonton" tire à sa fin



Mau.Len
Le #13478591
Serge Surpin Satellite a écrit :
c'est bien dommage
elle a simplement fait presque doublé l'audience de cette radio
quelle horreur ! Faire de France Culture une radio intéressante et
moins chiante !
quelle horreur ! ne plus la réserver aux rares auditeurs qui
l'écoutaient

un scandale je vous dis !



D'autant plus qu'elle a longtemps été un des piliers de chaîne (derrière
le micro je veux dire). Comme son mari d'ailleurs.
internaute.
Le #13478581
le problème avec laude adlert et ses amis c'est que chaque fois qu'on tombe
sur leurs emissions le sujet principal est toujours Israel, bref on a
l'impression qu'ils font leur petit tralala entre eux.

du reste son depart ne changera pas grand chose, sa relève a déjà été
minutieusement preparée

"Le Helmut enchaîné" news:
Le départ de la directrice de France-Culture sera effectif à la
rentrée de septembre.


D irectrice depuis 1999 de France Culture, où ses méthodes ont
parfois suscité l'ire syndicale, Laure Adler s'apprête à quitter
cette fonction à la rentrée de septembre, indique-t-on mardi 22 mars
à la direction de l'antenne, en soulignant l'aspect "personnel" de
cette décision.
Selon France Culture, Laure Adler, 55 ans, souhaitait depuis longtemps
abandonner ses fonctions pour se consacrer à ses différentes métiers
de productrice, de journaliste et d'écrivain.
Son départ, souligne-t-on, est une "décision personnelle", prise en
concertation et "en parfaite entente" avec Jean-Paul Cluzel, le PDG de
Radio France (le groupe public qui réunit France Inter, France Info,
France Culture, France Musiques et France Bleu).
Laure Adler a estimé avoir accompli à France Culture tout ce qu'elle
avait à y faire, indique-t-on encore.

David Kessler pour la remplacer

Plusieurs organes de presse s'étaient déjà fait l'écho de ce
départ annoncé, qui a été confirmé, selon un collaborateur de
France Culture, à l'ensemble du personnel de l'antenne le 18 mars.


Bien que le remplaçant de Laure Adler n'ait pas été désigné
officiellement, le nom de David Kessler, conseiller auprès du
président de France Télévisions Marc Tessier pour la direction de la
stratégie des programmes, et ancien directeur général du Centre
national de la cinématographie (CNC), circule avec insistance au sein
du personnel de l'antenne, comme dans la presse.
Parmi les collaborateurs de France Culture, certains parlent du
"régime assez tyrannique" de Laure Adler, qui avait tendance selon ses
détracteurs à "instrumentaliser France Culture pour sa propre
survie".

"La valse des administratifs"

En septembre 2004, la conférence de presse pour présenter les
programmes de rentrée de l'antenne s'était déroulée dans un climat
tendu à la suite de critiques des syndicats.
Alors que Laure Adler annonçait sa volonté d'"approfondir
l'actualité", la CGT dénonçait une politique éditoriale qui, selon
elle, mettait "en péril la spécificité de la chaîne". La CGT
dénonçait d'autre part "l'hémorragie des collaborateurs cachetiers"
et "la valse des administratifs".
Personnalité du paysage audiovisuel français, Laure Adler avait
débuté en 1974 à France Culture où elle animait l'émission
"Panorama".
Elle a travaillé pour la télévision et présente actuellement sur la
chaîne Arte l'émission mensuelle "Permis de penser", un long
entretien avec un écrivain.

Edition

Laure Adler a également fait carrière dans l'édition et a été, de
1990 à 1992, chargée de mission à l'Elysée pour les problèmes
culturels, sous la présidence de François Mitterrand.
Enfin elle est l'auteur de plusieurs ouvrages, notamment d'un récit "A
ce soir" au centre duquel se trouve l'un de ses enfants, décédé en
bas âge, et s'apprête à publier un livre sur Hannah Arendt.
Divorcée, Laure Adler s'est remariée avec l'écrivain, éditeur et
homme de radio Alain Veinstein, qui avait notamment animé une
émission-phare de France Culture, "Les nuits magnétiques", dont elle
avait été la productrice de 1978 à 1989.
Serge Surpin Satellite
Le #13478571
> le problème avec laude adlert et ses amis c'est que chaque fois qu'on
tombe
sur leurs emissions le sujet principal est toujours Israel, bref on a
l'impression qu'ils font leur petit tralala entre eux.

du reste son depart ne changera pas grand chose, sa relève a déjà été
minutieusement preparée



encore quelqu'un qui fait une fixation !
Publicité
Poster une réponse
Anonyme