Le cirque

Le
albert
Bonjour,

Il y a cinq ans j'avais emmené mon dernier fils au cirque dans le
village à coté. Il était tout petit et fort impressionné. Moi aussi,
tellement que je demandais au patron de revenir pour faire des photos et
leur offrir un reportage. Ce que je fis. Par ailleurs en voici deux ou trois
pour le rêve :
http://photo.imaginaire.free.fr/cirque_01.htm

Amitiés,
albert



L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Alf92
Le #26420116
albert :
Il y a cinq ans j'avais emmené mon dernier fils au cirque (...)
http://photo.imaginaire.free.fr/cirque_01.htm

pas de commentaire particulier.
en revanche j'aime bcp la série sur l'atelier d'Yves Maraux
http://photo.imaginaire.free.fr/temp/ym_01.htm
et surtout cette photo
http://photo.imaginaire.free.fr/temp/ym_13.htm
albert
Le #26420173
Bonjour Alf92,
Ah! Enfin je te retrouve. Sur le serveur news.neuf.fr qui me sert à   lire les fr.rec.etc avec windows mail, tu n'apparais plus. Je ne peux t e lire que dans les réponses des autres. Aujourd'hui je faisais une re cherche dans google group pour retrouver une conversation avec Filh (frà ©déric Goudal)un vieux pote. Et bing, au détour je vois ton mes sage sur les derniers post dans fr.rec.photo. Ok ! Ca baigne. Mais pourquoi tu n'apparais plus sur l'autre serveur ? Désolé, c'est pourquoi je ne te répondais pas.
Le dimanche 11 décembre 2016 00:06:05 UTC+1, Alf92 a écrit :
albert :
Il y a cinq ans j'avais emmené mon dernier fils au cirque (... )
http://photo.imaginaire.free.fr/cirque_01.htm

pas de commentaire particulier.
en revanche j'aime bcp la série sur l'atelier d'Yves Maraux
http://photo.imaginaire.free.fr/temp/ym_01.htm
et surtout cette photo
http://photo.imaginaire.free.fr/temp/ym_13.htm

Merci, c'est sympa. Justement cela me donne envie de parler d'Yves Mara ux, un artiste extraordinaire et dont on peut penser au premier abord qu'il est complètement cinglé, ce qui n'est pas le cas. Son esprit est juste en déphasage avec le notre, sans que cela soit un euphémis me. J'ai quand même mis deux ans avant de pouvoir l'aborder et lui par ler, et un an de plus pour enfin découvrir son monde et qu'on devienne de vrais amis. Il habite à Salins-les-Bains dans le Jura, où j'a i vécu quelques années. Dans une énorme maison, un hôte l particulier du XVIIIème, à peu près en ruine. Chaque pià ¨ce est un lieu de travail et d'exposition. Au rez de chaussée, des installations géantes et d'autres minuscules, qui évoluent consta mment. D'une présence et d'une puissance mystique qui vous prend aux t ripes. Dans une galerie à Paris cela ferait un tabac, malheureusement Yves Maraux en veut un peu à tout ce monde qu'il a bien connu, et je n e pense pas qu'il soit en mesure de pratiquer un retour sans que cela ne de vienne violent... Jeune il faisait partie d'un groupe d'artistes dont Jean Luc Moulène. Après c'est parti en couille il me semble, il est pa rti en Inde, et y est revenu transformé en super gourou solitaire, ou bien en shaman vertueux de l'amanite tue mouche (il n'y a pas d'antidote, s elon qu'on s'y adonne). A l'étage, il y a son salon d'écriture, l a photographie que tu aimes bien, et plein d'autres pièces ou il peint , médite, hurle, plane, et parfois s'endort. Je ne raconte pas de conn eries, c'est une vie totale et féroce, et aussi extrêmement solit aire et triste. Un grand penseur (faire une recherche google sur les "blogs de Yves Maraux", il en a plein). Un grand peintre et installateur, sculpte ur, inventeur, la totale quoi! Bizarrement, si j'ai pu lui acheter pas mal de peintures pour pas cher, impossible avec les installations, même le s toutes petites, hors de prix. Il y a une oeuvre que j'aime particulià ¨rement, la machine à écrire pour jeune auteur talentueux. Elle est au premier plan à gauche sur cette photo :
http://photo.imaginaire.free.fr/temp/ym_07.htm
Des clous de tapissier sont collés, pointe dirigée vers le haut, sur chacune des touches. En dehors de l'aspect anecdotique de cet objet, il y a pour les autres installations et sculptures une esthétique admira ble. Enfin voilà. J'aimerais tant que cet immense artiste soit à nouveau connu et reconnu comme tel. Cela n'est pas gagné, Cela dé pend surtout des amateurs d'art, qui à la place de la conscience et de la générosité, ne possèdent la plupart du temps qu'un porte monnaie pour spéculer. Amitiés, albert
Publicité
Poster une réponse
Anonyme