LVM en cas de réinstallation ou panne

Le
Christophe HENRY
Hello !

Ayant eu besoin d'ajouter de l'espace disque à une partition déjà bien
fournie, j'ai installé lvm sur ma Debian Unstable just-dist-upgraded. J'ai
lu ce qu'il fallait, l'installation et la configuration en ligne de
commande s'est bien passée et tout marche parfaitement. Je pense maîtriser
correctement la configuration de lvm.
Pas de problème, donc.

Et s'il y en avait ? Je n'ai pas trouvé de procédures et explications
concernant la récupération d'une installation de lvm si je réinstalle
la distribution ou si les disques durs composant le volume physique
étaient déplacés ailleurs.

Est-il possible, en copiant le /etc/lvm de récupérer une telle
configuration ? Bien sûr, en adaptant les numéros de disque. Existe-t-il
une procédure automatisée pour redécouvrir les volumes logiques uniquement
à partir des disques concernés ?

Bref : comment charger la configuration lvm en partant simplement des
partitions lvm ?

D'avance, merci.

--
Christophe HENRY
http://www.sbgodin.fr - Site perso
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
ygg
Le #1862806
27.11.2006 17:39 - Christophe HENRY /

Je pense que le plus simple est d'utiliser les outils de déplacement,
sauvegardes et restaurations fournis avec le logiciel (vgcfgrestore
etc...) à condition de réutiliser des disques similaires après un crash.
Dans l'impossibilité de récupérer une configuration physique similaire,
je créerai une nouvelle configuration LVM.
Voir éventuellement LVM-HOWTO
Christophe HENRY
Le #1856531
Le Tue, 28 Nov 2006 10:20:06 +0100, ygg a écrit:

27.11.2006 17:39 - Christophe HENRY /

Je pense que le plus simple est d'utiliser les outils de déplacement,
sauvegardes et restaurations fournis avec le logiciel (vgcfgrestore
etc...) à condition de réutiliser des disques similaires après un crash.


Ah ben tient ! Je n'avais pas vu ces outils-là.
Après lecture de la page de manuel et test, ça ajoute les VG dans
/etc/lvm/backups. Reste ensuite à sauver /etc/lvm.


Dans l'impossibilité de récupérer une configuration physique similaire,
je créerai une nouvelle configuration LVM. Voir éventuellement LVM-HOWTO


Oui. C'est le cas standard, que j'ai déjà fait. Ce n'était pas compliqué.
Par contre il faut bien lire les données déjà présentes sur l'ancien lvm.


Est-il suffisant de sauver /etc/lvm, avec lancement vgcfgbackup, pour
arriver à restaurer toute la configuration ?

--
Christophe HENRY
http://www.sbgodin.fr - Site perso

Christophe HENRY
Le #1862756
Le Wed, 29 Nov 2006 09:20:24 +0100, ygg a écrit:
Est-il suffisant de sauver /etc/lvm, avec lancement vgcfgbackup, pour
arriver à restaurer toute la configuration ?

Vu que tu es dans les tests, tu es le mieux placé pour répondre.



J'ai testé la destruction de lvm tout en gardant les partitions intactes :
LVM tient bon. Il n'y a même rien à configurer. Mes tests me font penser
qu'il doit autodétecter la présence des volumes physiques - d'autant plus
que des commandes de détection sont disponibles.

J'ai même eu du mal à lui sucrer les partitions ! J'ai supprimé /etc/lvm
puis purgé (sur une Debian) le paquet lvm2. Après la désinstallation, il a
quand même tenu à sauver la configuration. Le pire c'est qu'il a
effectivement retrouvé la bonne configuration : il devait l'avoir en
mémoire. Ou alors les partitions encore présentes ont été détectées...

J'ai donc dû redémarrer la machine pour constater que toute trace avait
disparu. Je réinstalle lvm2, rien n'est visible avec les commandes de
scan. À peine fais-je réapparaître les volumes physiques (des loop) que
LVM retrouve ses petits. Et encore, j'avais malicieusement inversé les
/dev/loop ! Je n'avais plus qu'à activer le VG.

Toutes les commandes utilisées et leur résultat sont ici :
http://www.sbgodin.fr/productions/lvmloop/

Je suis impressionné par la robustesse de LVM :-)

--
Christophe HENRY
http://www.sbgodin.fr - Site perso


mna
Le #1856750
Le Thu, 30 Nov 2006 12:02:39 +0100, Christophe HENRY a ecrit dans

http://www.sbgodin.fr/productions/lvmloop/


Bonsoir,

j'ai lu en transversal la page ci dessus et je me permets juste une
remarque ou 2 :

-> les disques sont reconnus non pas par les devices mais par le marquage
fait par lvm dessus ce qui permet de les reconnaitre meme si on inverse
les disques (vgdisplay -v permettra de voir cette identifiant)
pour info j'utilise des disque iscsi et les devices associés changent à
chaque re démarrage du service iscsi (volontaire ds ma config) et la
reconnaissance des LV/VG ne pose aucun problème.

-> attention si on veut re utiliser un disque physique d'un VG il faut
penser à supprimer ce marquage auparavant
(pvremove --help
pvremove: Remove LVM label(s) from physical volume(s))

-> je confirme que le vgcfgbackup / restore suffit pour remonter
manuellement la configuration des VG mais attention c'est seulement la
"géométrie" qui est sauvegardée et pas les données hein ... (penser à
faire des backup des données avec les outils habituels)

bonne continuation.
mna.

Christophe HENRY
Le #1856746
Le Thu, 30 Nov 2006 18:55:52 +0100, mna a écrit:

http://www.sbgodin.fr/productions/lvmloop/


Bonsoir,

j'ai lu en transversal la page ci dessus et je me permets juste une
remarque ou 2 :

-> les disques sont reconnus non pas par les devices mais par le marquage
fait par lvm dessus ce qui permet de les reconnaitre meme si on inverse
les disques (vgdisplay -v permettra de voir cette identifiant)
pour info j'utilise des disque iscsi et les devices associés changent à
chaque re démarrage du service iscsi (volontaire ds ma config) et la
reconnaissance des LV/VG ne pose aucun problème.


J'avais bien remarqué l'id long comme le bras. Les labels sont pratiques
pour reconnaître personnellement chaque partition, les id permettant de
les reconnaître de façon unique.
Je suppose que ce n'est pas le même id utilisé pour identifier les
partitions. Que c'est bien fait quand même.


-> attention si on veut re utiliser un disque physique d'un VG il faut
penser à supprimer ce marquage auparavant
(pvremove --help
pvremove: Remove LVM label(s) from physical volume(s))


Si j'en crois mon interprétation de la doc', les VG vont tenter de se
tasser dans le disque dur du fond, à droite.


-> je confirme que le vgcfgbackup / restore suffit pour remonter
manuellement la configuration des VG mais attention c'est seulement la
"géométrie" qui est sauvegardée et pas les données hein ... (penser à
faire des backup des données avec les outils habituels)


Je n'ai en fait pas eu à les utiliser. Debian s'en est chargé à
l'installation et à la désinstallation. En plus, la reconnexion des
périphérique (losetup) a entraîné la reconnaissance directe des LV sans
que /etc/lvm ne soit présent.

--
Christophe HENRY
http://www.sbgodin.fr - Site perso


Publicité
Poster une réponse
Anonyme