Matériaux, membrannes et haut-parleur

Le
xcomm
Bonjour,

Aujourd'hui, il existe de multitude de matériaux employés pour la
construction de nos haut-parleurs.
Pour les basse et médium, on peut relever :
Le papier, les différentes fibres : carbone, mylar, kevlar, fibre de
verre, l'aluminium, et tous les mélanges à base de différentes matières,
ou de sandwichs

Pour les aigus : Papier, tissus genre soie, titane, berylium, diamant

Les matériaux ont des qualités supposées : certains sont réputés doux,
mieux monter en fréquences

Comment se fait le choix d'une membrane ? N'y a t'il que le rapport
poids/rigidité qui compte pour les basse, où la monté en fréquence pour
les aigus ? Sachant que nous parlons de Hi-Fi, certains matériaux
sont-ils entachés de colorations naturelles, et donc à éviter ?

Bref, y a t'il de grandes lignes de référencements en fonctions des
résultats attendus. Je pense que la question est pertinente, parce que,
même en Hi-Fi, les différences de colorations entre deux enceintes sont
parfois énormes, que l'on se demande parfois si un modèle hyper coloré
respecte bien le signal d'origine, et où se trouve la vérité.

Je sait que les filtres interviennent de manière non négligeable par la
suite pour également modifier tout ça.

Voilà, vaste question. Je reste à votre écoute si vous connaissez un peu
ou beaucoup ce sujet primordial, car l'enceinte reste le composant le
moins standardisé.

A+, Xavier
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
Jean-Louis Matrat
Le #13737521
en ce 18/02/2007 10:00, xcomm nous disait:

Comment se fait le choix d'une membrane ?



Hola, vous attaquez fort, pour un dimanche matin ;-)

On doit bien avoir une demi-douzaine de bouquins de référence qui
abordent le sujet, qui n'est pas peu vaste.
Ma compréhension, c'est que l'art du fabricant sera dans les recettes
qui permettent d'élargir la bande de fréquences réellement utilisable
par le HP, en particulier vers le haut pour les HP de grave. Vers le
bas, il me semble que la suspension, la bobine, le guidage, sont plus
importants que la membrane, celle-ci étant supposée assez robuste pour
encaisser le choc.
Bon, si j'en savais beaucoup plus, je m'installerais fabricant de HP!

JLM
Jean-Pierre Roche
Le #13737511
xcomm a écrit :

Aujourd'hui, il existe de multitude de matériaux employés pour la
construction de nos haut-parleurs.
Pour les basse et médium, on peut relever :
Le papier, les différentes fibres : carbone, mylar, kevlar, fibre de
verre, l'aluminium, et tous les mélanges à base de différentes matières,
ou de sandwichs...

Pour les aigus : Papier, tissus genre soie, titane, berylium, diamant...

Les matériaux ont des qualités supposées : certains sont réputés doux,
mieux monter en fréquences...



Supposées par qui ? Par les amateurs de hifi, ce sont
souvent des préjugés pas tellement autre chose...

Comment se fait le choix d'une membrane ? N'y a t'il que le rapport
poids/rigidité qui compte pour les basse, où la monté en fréquence pour
les aigus ? Sachant que nous parlons de Hi-Fi, certains matériaux
sont-ils entachés de colorations naturelles, et donc à éviter ?



Les différents matériaux ont des caractéristiques
scientifiquement établies. Ensuite ils ont aussi un prix...
Le choix se fait souvent en fonction du prix visé. C'est un
compromis entre technique, difficulté de fabrication ou
d'approvisionnement, coût et prix de vente acceptable par le
marché.

Bref, y a t'il de grandes lignes de référencements en fonctions des
résultats attendus. Je pense que la question est pertinente, parce que,
même en Hi-Fi, les différences de colorations entre deux enceintes sont
parfois énormes, que l'on se demande parfois si un modèle hyper coloré
respecte bien le signal d'origine, et où se trouve la vérité.



Le résultat fourni par une enceinte dépend de beaucoup de
facteurs. Les haut-parleurs sont essentiels mais on peut
obtenir des choses très différentes à partir de modèles
identiques ou similaires... Sans oublier la pièce d'écoute
et la bonne installation des enceintes, points souvent
totalement oubliés par le hifiste moyen... Suffit d'avoir
*vu* l'installation de bon nombre de gens qui se piquent de
haute fidélité pour s'en convaincre. Même pas besoin
d'écouter...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/
coadecm
Le #13737501
Bonjour,
La réponse est contenue dans votre question; le HDG des constructeurs est
diversifié,non seulement dans le choix des matériaux constitutifs mais aussi
dans la technologie:
enceintes électrostatiques( QUAD-Martin Logan)
enceintes isodynamiques(Magnepan)
et enceintes électrodynamiques pour la majorité avec là aussi un éventail de
choix dans la conception ,HP à compression,tweeter à ruban,tweeter
piézo,sans parler des essais avortés de HP à plasma .
On peut en déduire que la vérité sonore est partagée entre ces différentes
conceptions,Et que la réunion des meilleurs hauts-parleurs du monde dans une
enceinte ne donnera jamais le meilleur son du monde,car le résultat est un
tout,et certaines enceintes des années 60 ou 70 à base de composants
traditionnels sont capables d'en remontrer à des réalisations prestigieuses
actuelles
Cordialement
Michel
"xcomm" news:45d815b9$0$21146$
Bonjour,

Aujourd'hui, il existe de multitude de matériaux employés pour la
construction de nos haut-parleurs.
Pour les basse et médium, on peut relever :
Le papier, les différentes fibres : carbone, mylar, kevlar, fibre de
verre, l'aluminium, et tous les mélanges à base de différentes matières,
ou de sandwichs...

Pour les aigus : Papier, tissus genre soie, titane, berylium, diamant...

Les matériaux ont des qualités supposées : certains sont réputés doux,
mieux monter en fréquences...

Comment se fait le choix d'une membrane ? N'y a t'il que le rapport
poids/rigidité qui compte pour les basse, où la monté en fréquence pour
les aigus ? Sachant que nous parlons de Hi-Fi, certains matériaux
sont-ils entachés de colorations naturelles, et donc à éviter ?

Bref, y a t'il de grandes lignes de référencements en fonctions des
résultats attendus. Je pense que la question est pertinente, parce que,
même en Hi-Fi, les différences de colorations entre deux enceintes sont
parfois énormes, que l'on se demande parfois si un modèle hyper coloré
respecte bien le signal d'origine, et où se trouve la vérité.

Je sait que les filtres interviennent de manière non négligeable par la
suite pour également modifier tout ça.

Voilà, vaste question. Je reste à votre écoute si vous connaissez un peu
ou beaucoup ce sujet primordial, car l'enceinte reste le composant le
moins standardisé.

A+, Xavier


xcomm
Le #13737491
Jean-Pierre Roche a écrit :

Le résultat fourni par une enceinte dépend de beaucoup de facteurs. Les
haut-parleurs sont essentiels mais on peut obtenir des choses très
différentes à partir de modèles identiques ou similaires... Sans oublier
la pièce d'écoute et la bonne installation des enceintes, points souvent
totalement oubliés par le hifiste moyen... Suffit d'avoir *vu*
l'installation de bon nombre de gens qui se piquent de haute fidélité
pour s'en convaincre. Même pas besoin d'écouter...



Bonjour,

tout à fait d'accord. C'est d'ailleurs pour ça que je modère mon
jugement lors des écoutes en magasin, car l'acoustique de la pièce n'est
pas la même qu'à la maison, et les électroniques différentes, sauf
lorsque l'on vient avec son lecteur sous le bras, et que l'ampli est
disponible chez le vendeur. Par contre, l'on voit clairement les grandes
lignes, et cela permet de faire un bon tri, et d'interpoler en fonction
de son matériel/pièce.

Dans mon ancien appartement, j'avais une acoustique très bonne que je
suis incapable de retrouver (avec pourtant le même matériel). Avec des
astuces, on arrive cependant à améliorer les choses.

J'avais lu que la pièce intervenait pour près de la moitié dans la
qualité d'écoute. Je reste cependant surpris que l'on ne trouve pas plus
d'information de la part des constructeurs quand à la taille/volume de
la pièce à utiliser en fonction des enceintes proposées...

A+, Xavier
xcomm
Le #13737451
François Yves Le Gal a écrit :
On Sun, 18 Feb 2007 10:00:46 +0100, xcomm
Voilà, vaste question.



A laquelle vous trouverez des éléments de réponse dans les classiques
ouvrages de référence comme le Colloms.




Tu veux parler de "High Performance Loudspeakers", ou d'un autre ouvrage ?
J'ai vu que la 6ème édition datait de novembre 2005. Je ne sais pas s'il
y a eut une nouvelle depuis.

A+, Xavier
luc
Le #13737381
On Sun, 18 Feb 2007 11:31:10 +0100, xcomm wrote:

Je reste cependant surpris que l'on ne trouve pas plus
d'information de la part des constructeurs quand à la taille/volume de
la pièce à utiliser en fonction des enceintes proposées...



advanace acoustic le fait,
Dali aussi

luc
Publicité
Poster une réponse
Anonyme