Mentir sous assermentation

Le
Sylvain
Les trois policiers qui ont agressé Michel Zecler ont menti sous
assermentation avec preuve de leurs mensonges par vidéo

C'est bien la démonstration que l'assermentation ne veut rien dire et
n'est pas une preuve
  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
Philippe
Le #26561122
Le vendredi 27 novembre 2020 Í  20:07:36 UTC+1, Sylvain a écrit :
Les trois policiers qui ont agressé Michel Zecler ont menti sous
assermentation avec preuve de leurs mensonges par vidéo
C'est bien la démonstration que l'assermentation ne veut rien dire et
n'est pas une preuve


L’assermentÍ¢tion, n’est pas un moyen de preuve, théoriquement c’est une promesse, et n comprend et fait référence Í  l’honorariat qui est de servir l’intérêt général.
Des faits, qui sont aussi un acte, puisque qu’il y a une prestation de serment, et que c’est Í  ce moment qu’il y a dévolution, et que la personnalité se voit assermentée, n’est en rien une garantie scientifique, bon les humain, tous pouvoir, servir Í  soi même, bien naͯf de penser le contraire .....
Science humaine ....
Relativités !
Donc tous juste une pyramide hiérarchique dans le témoignage, semble plus judicieux, jusqu’Í  une présomption contraire, par exemple par moyen vidéo, étant donné que le témoignage ou les déclarations d’une personne assermentée ne constitue en aucun cas un acte authentique de facto il peut être contesté par tous moyen, et reste dans la balance avant que le glaive tranche, l’intime conviction ..... {jurisprudentielle} et le doute, constitutionnel !
VoilÍ  ça c’est la théorie, dans la pratique je te recommande de fermer t’a gueule ....

Ptilou
Sylvain
Le #26561127
Le 28/11/2020 Í  06:51, Philippe a écrit :
Le vendredi 27 novembre 2020 Í  20:07:36 UTC+1, Sylvain a écrit :
Les trois policiers qui ont agressé Michel Zecler ont menti sous
assermentation avec preuve de leurs mensonges par vidéo
C'est bien la démonstration que l'assermentation ne veut rien dire et
n'est pas une preuve

L’assermentÍ¢tion, n’est pas un moyen de preuve, théoriquement c’est une promesse, et n comprend et fait référence Í  l’honorariat qui est de servir l’intérêt général.
Des faits, qui sont aussi un acte, puisque qu’il y a une prestation de serment, et que c’est Í  ce moment qu’il y a dévolution, et que la personnalité se voit assermentée, n’est en rien une garantie scientifique, bon les humain, tous pouvoir, servir Í  soi même, bien naͯf de penser le contraire .....
Science humaine ....
Relativités !
Donc tous juste une pyramide hiérarchique dans le témoignage, semble plus judicieux, jusqu’Í  une présomption contraire, par exemple par moyen vidéo, étant donné que le témoignage ou les déclarations d’une personne assermentée ne constitue en aucun cas un acte authentique de facto il peut être contesté par tous moyen, et reste dans la balance avant que le glaive tranche, l’intime conviction ..... {jurisprudentielle} et le doute, constitutionnel !
VoilÍ  ça c’est la théorie, dans la pratique je te recommande de fermer t’a gueule ....


De toutes façons, moi je film tous, aujourd'hui tu es obligé. J'ai deux
dashcam sur tous mes véhicules avant et arrière, plus une go pro
toujours dans la poche, plus mon téléphone
Si un jour, il se passe quelque chose, je laisserai mentir et une fois
avoir bien menti, je balancerais les images, comme ça "voyez Monsieur le
juge en plus d'un délinquant, vous avez aussi affaire Í  un menteur sous
assermentation"
Poster une réponse
Anonyme