Merci de me r=c3=a9 aiguiller =2e=2e=2e

Le
Nicolas de la Ruelle
Bjr. Je ne suis certainement pas dans le groupe, or celui qui est
peut-être le plus adapté (sécurité sociale) semble vide.
Une amie, 80 ans, qui vit aujourd'hui en Espagne, dont elle est
originaire, mais qui est française de nationalité, a été voici quelques
années, et pendant 5 ans, gérante de complaisance de la modeste société
de sa fille, mais ne l'est plus.
Elle a avisé le RSI, en demandant de revenir à son statut antérieur,
retraitée bénéficiant de la sécurité sociale. Toutes les cotisations ont
été payées.
Aucun de ces deux organismes ne répond à ses courriers, et on lui dit de
chercher sur Internet des coordonnées de sites pour résidents à
l'étranger, où il n'y a sur ces sites aucun n° de teléphone qu'elle
puisse joindre.
Le secrétariat du député des français de l'étranger dont elle dépend se
défausse également et se dit incompétent .
Malade, elle a fait récemment un AVC, à chaque fois qu'elle est admise à
l'hopital espagnol, elle reçoit la note, de 130 à 200 euros, et elle est
à bout de ce qu'elle peut payer.
Je cherche un contact sérieux avec qui exposer le problème, et faire
valoir ses droits à la sécurité sociale. Je suis plus qu'inquiet pour sa
santé.
Merci d'avance
Nico
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Gloops
Le #26520936
Le 3 Juillet 2019 à 14:23, Nicolas De La Ruelle
Bjr. Je ne suis certainement pas dans le groupe, or celui qui est
peut-être le plus adapté (sécurité sociale) semble vide.
Une amie, 80 ans, qui vit aujourd'hui en Espagne, dont elle est
originaire, mais qui est française de nationalité, a été voici quelques
années, et pendant 5 ans, gérante de complaisance de la modeste société
de sa fille, mais ne l'est plus.
Elle a avisé le RSI, en demandant de revenir à son statut antérieur,
retraitée bénéficiant de la sécurité sociale. Toutes les cotisations ont
été payées.
Aucun de ces deux organismes ne répond à ses courriers, et on lui dit de
chercher sur Internet des coordonnées de sites pour résidents à
l'étranger, où il n'y a sur ces sites aucun n° de teléphone qu'elle
puisse joindre.
Le secrétariat du député des français de l'étranger dont elle dépend se
défausse également et se dit incompétent ....
Malade, elle a fait récemment un AVC, à chaque fois qu'elle est admise à
l'hopital espagnol, elle reçoit la note, de 130 à 200 euros, et elle est
à bout de ce qu'elle peut payer.
Je cherche un contact sérieux avec qui exposer le problème, et faire
valoir ses droits à la sécurité sociale. Je suis plus qu'inquiet pour sa
santé.
Merci d'avance
Nico


Bonjour,
Sans compétence sur le domaine, j'évoque quand même le médiateur des
droits ?
Sa saisine va quand même être sérieusement compliquée par le
défaussement du côté député.
Une association pourrait se montrer un bon soutien moral, à défaut de mieux.

--
(origine dans fr.misc.droit)

***
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Nicolas de la Ruelle
Le #26520962
Le 05/07/2019 à 23:12, Gloops a écrit :
Le 3 Juillet 2019 à 14:23, Nicolas De La Ruelle
Bjr. Je ne suis certainement pas dans le groupe, or celui qui est
peut-être le plus adapté (sécurité sociale) semble vide.
Une amie, 80 ans, qui vit aujourd'hui en Espagne, dont elle est
originaire, mais qui est française de nationalité, a été voici
quelques années, et pendant 5 ans, gérante de complaisance de la
modeste société de sa fille, mais ne l'est plus.
Elle a avisé le RSI, en demandant de revenir à son statut antérieur,
retraitée bénéficiant de la sécurité sociale. Toutes les cotisations
ont été payées.
Aucun de ces deux organismes ne répond à ses courriers, et on lui dit
de chercher sur Internet des coordonnées de sites pour résidents à
l'étranger, où il n'y a sur ces sites aucun n° de teléphone qu'elle
puisse joindre.
Le secrétariat du député des français de l'étranger dont elle dépend
se défausse également et se dit incompétent ....
Malade, elle a fait récemment un AVC, à chaque fois qu'elle est admise
à l'hopital espagnol, elle reçoit la note, de 130 à 200 euros, et elle
est à bout de ce qu'elle peut payer.
Je cherche un contact sérieux avec qui exposer le problème, et faire
valoir ses droits à la sécurité sociale. Je suis plus qu'inquiet pour
sa santé.
Merci d'avance
Nico

Bonjour,
Sans compétence sur le domaine, j'évoque quand même le médiateur des
droits ?
Sa saisine va quand même être sérieusement compliquée par le
défaussement du côté député.
Une association pourrait se montrer un bon soutien moral, à défaut de
mieux.


Merci, c'est déjà une information.
Nico
Nicolas de la Ruelle
Le #26521039
Le 07/07/2019 à 07:59, Philippe a écrit :
Le mercredi 3 juillet 2019 14:23:52 UTC+2, Nicolas de la Ruelle a écrit :
Bjr. Je ne suis certainement pas dans le groupe, or celui qui est
peut-être le plus adapté (sécurité sociale) semble vide.
Une amie, 80 ans, qui vit aujourd'hui en Espagne, dont elle est
originaire, mais qui est française de nationalité, a été voici quelques
années, et pendant 5 ans, gérante de complaisance de la modeste société
de sa fille, mais ne l'est plus.
Elle a avisé le RSI, en demandant de revenir à son statut antérieur,
retraitée bénéficiant de la sécurité sociale. Toutes les cotisations ont
été payées.
Aucun de ces deux organismes ne répond à ses courriers, et on lui dit de
chercher sur Internet des coordonnées de sites pour résidents à
l'étranger, où il n'y a sur ces sites aucun n° de teléphone qu'elle
puisse joindre.
Le secrétariat du député des français de l'étranger dont elle dépend se
défausse également et se dit incompétent ....
Malade, elle a fait récemment un AVC, à chaque fois qu'elle est admise à
l'hopital espagnol, elle reçoit la note, de 130 à 200 euros, et elle est
à bout de ce qu'elle peut payer.
Je cherche un contact sérieux avec qui exposer le problème, et faire
valoir ses droits à la sécurité sociale. Je suis plus qu'inquiet pour sa
santé.
Merci d'avance
Nico

Il existe des prestation social en Espagne qu'elle commense à faire intervenir les services sociaux sur place, deuxièmement il y a un service juridique au consulat et ailleur si cela ne répond favorablement
3 Sa sent les conS qui trolls !

Monsieur, j'ai 74 ans, et n'ai jamais eu le goût ou le temps d'un troll.
De quelles prestations sociales espagnoles parlez-vous ? Elle n'a droit
à rien là-bas.
Cette dame a travaillé toute sa vie en France, jusqu'à sa retraite en
2002, date de son départ en Espagne. Elle touche d'ailleurs une petite
retraite francaise.
Elle a toujours profité de la Sécu française, puis du RSI, lorsqu'elle a
été gérante de cette société française.
Elle est donc maintenant radiée du RSI, puisque n'étant plus gérante,
mais n'arrive pas à retrouver son statut antérieur à la Sécu.
Le consulat de MALAGA la renvoie gentiment sur l'ambassade à MADRID, qui
lui dit de contacter la Sécu en France .... sans aucun contact ou
service précis pour ce faire, et les deux organismes cités ne répondent,
ni l'un ni l'autre, à ses recommandés.
Donc, Monsieur, évitez de votre côté des réponses qui ressemblent
beaucoup plus à un troll que ne l'est ma demande.
Je parle d'une dame qui va se laisser s'enfoncer dans des soucis de
santé graves, faute de pouvoir payer les soins ou les examens (on parle
là d'AVC), alors que ses droits à une couverture de la Secu sont entiers.
Attend-on qu'elle soit décédée pour réagir ?
Nicolas de la Ruelle
Le #26521041
Le 07/07/2019 à 07:59, Philippe a écrit :
Le mercredi 3 juillet 2019 14:23:52 UTC+2, Nicolas de la Ruelle a écrit :
Bjr. Je ne suis certainement pas dans le groupe, or celui qui est
peut-être le plus adapté (sécurité sociale) semble vide.
Une amie, 80 ans, qui vit aujourd'hui en Espagne, dont elle est
originaire, mais qui est française de nationalité, a été voici quelques
années, et pendant 5 ans, gérante de complaisance de la modeste société
de sa fille, mais ne l'est plus.
Elle a avisé le RSI, en demandant de revenir à son statut antérieur,
retraitée bénéficiant de la sécurité sociale. Toutes les cotisations ont
été payées.
Aucun de ces deux organismes ne répond à ses courriers, et on lui dit de
chercher sur Internet des coordonnées de sites pour résidents à
l'étranger, où il n'y a sur ces sites aucun n° de teléphone qu'elle
puisse joindre.
Le secrétariat du député des français de l'étranger dont elle dépend se
défausse également et se dit incompétent ....
Malade, elle a fait récemment un AVC, à chaque fois qu'elle est admise à
l'hopital espagnol, elle reçoit la note, de 130 à 200 euros, et elle est
à bout de ce qu'elle peut payer.
Je cherche un contact sérieux avec qui exposer le problème, et faire
valoir ses droits à la sécurité sociale. Je suis plus qu'inquiet pour sa
santé.
Merci d'avance
Nico

Il existe des prestation social en Espagne qu'elle commense à faire intervenir les services sociaux sur place, deuxièmement il y a un service juridique au consulat et ailleur si cela ne répond favorablement
3 Sa sent les conS qui trolls !

Un rapide coup d'oeil à vos nombreuses interventions dans ce groupe me
font mieux comprendre la qualité de votre propos.
Merci encore
Jo Engo
Le #26521043
Le Sat, 06 Jul 2019 22:59:26 -0700, Philippe a écrit :
3 Sa sent les conS qui trolls !


Qui oseraient vous concurrencer ?
--
Le désir de paraître habile empêche souvent de le devenir.
-+- François de La Rochefoucauld (1613-1680), Maximes 199 -+-
Droger Jean-Paul
Le #26521047
Nicolas de la Ruelle a utilisé son clavier pour écrire :
Bjr. Je ne suis certainement pas dans le groupe, or celui qui est peut-être
le plus adapté (sécurité sociale) semble vide.
Une amie, 80 ans, qui vit aujourd'hui en Espagne, dont elle est originaire,
mais qui est française de nationalité, a été voici quelques années, et
pendant 5 ans, gérante de complaisance de la modeste société de sa fille,
mais ne l'est plus.
Elle a avisé le RSI, en demandant de revenir à son statut antérieur,
retraitée bénéficiant de la sécurité sociale. Toutes les cotisations ont été
payées.
Aucun de ces deux organismes ne répond à ses courriers, et on lui dit de
chercher sur Internet des coordonnées de sites pour résidents à l'étranger,
où il n'y a sur ces sites aucun n° de teléphone qu'elle puisse joindre.
Le secrétariat du député des français de l'étranger dont elle dépend se
défausse également et se dit incompétent ....
Malade, elle a fait récemment un AVC, à chaque fois qu'elle est admise à
l'hopital espagnol, elle reçoit la note, de 130 à 200 euros, et elle est à
bout de ce qu'elle peut payer.
Je cherche un contact sérieux avec qui exposer le problème, et faire valoir
ses droits à la sécurité sociale. Je suis plus qu'inquiet pour sa santé.
Merci d'avance
Nico

2 mn de recherche sur le Net, et tu trouves ta réponse ici:
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F407
Ta "protégée" devrait avoir quelques papier de la SS et/ou du RSI dont
on connait les déficiences!
En principe c'est le dernier organisme où l'on est raccordé qui dvrait
s'occuper de la question et de servir la retraite!!
Sinon les recours pour la SS et/oyu RSI c'est recours gracieux par LRAR
dont il faut bien garder copie de tous les documents et sans réponse
après un mois c'est direction du TASS (tribunal des affaires de SS) (en
FRANCE c'est de ton lieu d'habitation, pour l'étranger je ne sais pas,
mais le Net devrait te renseigner) qui devient tribunal d'insntance au
1/01/2020 si la réforme annoncée n'est pas reportée!!
Bref ta protégée a eut tord de ne pas avoir réglé cette question avant
de partir .... mais là on n'y peut pas grand chose!!
JP
Je ne suis pas certain que le tiers payant ne marche pas, bon courage,
tu n'es pas au bout de tes peines!
--

Pour m'envoyer un mail, remplacer anti par droger ,invalid par wanadoo;
to send me directly a mail replace anti with droger, invalid with
wanadoo;
Gloops
Le #26521057
Le 7 Juillet 2019 à 11:21, Nicolas De La Ruelle
Le 07/07/2019 à 07:59, Philippe a écrit :
Le mercredi 3 juillet 2019 14:23:52 UTC+2, Nicolas de la Ruelle a écrit :
Bjr. Je ne suis certainement pas dans le groupe, or celui qui est
peut-être le plus adapté (sécurité sociale) semble vide.
Une amie, 80 ans, qui vit aujourd'hui en Espagne, dont elle est
originaire, mais qui est française de nationalité, a été voici quelques
années, et pendant 5 ans, gérante de complaisance de la modeste société
de sa fille, mais ne l'est plus.
Elle a avisé le RSI, en demandant de revenir à son statut antérieur,
retraitée bénéficiant de la sécurité sociale. Toutes les cotisations ont
été payées.
Aucun de ces deux organismes ne répond à ses courriers, et on lui dit de
chercher sur Internet des coordonnées de sites pour résidents à
l'étranger, où il n'y a sur ces sites aucun n° de teléphone qu'elle
puisse joindre.
Le secrétariat du député des français de l'étranger dont elle dépend se
défausse également et se dit incompétent ....
Malade, elle a fait récemment un AVC, à chaque fois qu'elle est admise à
l'hopital espagnol, elle reçoit la note, de 130 à 200 euros, et elle est
à bout de ce qu'elle peut payer.
Je cherche un contact sérieux avec qui exposer le problème, et faire
valoir ses droits à la sécurité sociale. Je suis plus qu'inquiet pour sa
santé.
Merci d'avance
Nico

Il existe des prestation social en Espagne qu'elle commense à faire
intervenir les services sociaux sur place, deuxièmement il y a un
service juridique au consulat et ailleur si cela ne répond favorablement
3 Sa sent les conS qui trolls !

Un rapide coup d'oeil à vos nombreuses interventions dans ce groupe me
font mieux comprendre la qualité de votre propos.
Merci encore

Je vois qu'il n'y a même pas eu besoin de faire les présentations :)
--
(origine dans fr.misc.droit)

***
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Thalie
Le #26521061
Droger Jean-Paul avait soumis l'idée :
2 mn de recherche sur le Net, et tu trouves ta réponse ici:

et ici :
https://www.linternaute.fr/voyage/pratique/1418829-passer-sa-retraite-en-espagne-demarches-impots-et-avantages/
L'assurance maladie : le régime de la Sécurité sociale française permet
aux retraités expatriés de transférer leurs droits à l'Assurance
Maladie en Espagne, à l'aide du formulaire S1 que vous devez présenter
à l'organisme de santé de votre nouveau pays de résidence. Afin de
bénéficier d'une prise en charge complète, il est tout de même
nécessaire de demander votre adhésion à la Caisse des Français de
l'Etranger (CFE). En ce qui concerne la mutuelle complémentaire, vous
devez souscrire auprès d'un organisme partenaire si vous avez adhéré à
la CFE, ou souscrire auprès d'un organisme local si vous avez décidé de
dépendre du régime social espagnol.

Quant au RSI il a été dissous en 2018 ! Tant mieux, un cauchemard cet
organisme.
--
| /
- O -
/ |
Nicolas de la Ruelle
Le #26521102
Le 07/07/2019 à 12:10, Droger Jean-Paul a écrit :
Nicolas de la Ruelle a utilisé son clavier pour écrire :
Bjr. Je ne suis certainement pas dans le groupe, or celui qui est
peut-être le plus adapté (sécurité sociale) semble vide.
Une amie, 80 ans, qui vit aujourd'hui en Espagne, dont elle est
originaire, mais qui est française de nationalité, a été voici
quelques années, et pendant 5 ans, gérante de complaisance de la
modeste société de sa fille, mais ne l'est plus.
Elle a avisé le RSI, en demandant de revenir à son statut antérieur,
retraitée bénéficiant de la sécurité sociale. Toutes les cotisations
ont été payées.
Aucun de ces deux organismes ne répond à ses courriers, et on lui dit
de chercher sur Internet des coordonnées de sites pour résidents à
l'étranger, où il n'y a sur ces sites aucun n° de teléphone qu'elle
puisse joindre.
Le secrétariat du député des français de l'étranger dont elle dépend
se défausse également et se dit incompétent ....
Malade, elle a fait récemment un AVC, à chaque fois qu'elle est admise
à l'hopital espagnol, elle reçoit la note, de 130 à 200 euros, et elle
est à bout de ce qu'elle peut payer.
Je cherche un contact sérieux avec qui exposer le problème, et faire
valoir ses droits à la sécurité sociale. Je suis plus qu'inquiet pour
sa santé.
Merci d'avance
Nico

2 mn de recherche sur le Net, et tu trouves ta réponse ici:
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F407
Ta "protégée" devrait avoir quelques papier de la SS et/ou du RSI dont
on connait les déficiences!
En principe c'est le dernier organisme où l'on est raccordé qui dvrait
s'occuper de la question et de servir la retraite!!
Sinon les recours pour la SS et/oyu RSI c'est recours gracieux par LRAR
dont il faut bien garder copie de tous les documents et sans réponse
après un mois c'est direction du TASS (tribunal des affaires de SS) (en
FRANCE c'est de ton lieu d'habitation, pour l'étranger je ne sais pas,
mais le Net devrait te renseigner) qui devient tribunal d'insntance au
1/01/2020 si la réforme annoncée n'est pas reportée!!
Bref ta protégée a eut tord de ne pas avoir réglé cette question avant
de partir .... mais là on n'y peut pas grand chose!!
JP
Je ne suis pas certain que le tiers payant ne marche pas, bon courage,
tu n'es pas au bout de tes peines!

Merci, réponse constructive. Elle réside mais n'est pas expatriée, donc
c'est bon, à priori.
Nico
Nicolas de la Ruelle
Le #26521101
Le 07/07/2019 à 18:13, Thalie a écrit :
Droger Jean-Paul avait soumis l'idée :
2 mn de recherche sur le Net, et tu trouves ta réponse ici:

et ici :
https://www.linternaute.fr/voyage/pratique/1418829-passer-sa-retraite-en-espagne-demarches-impots-et-avantages/
L'assurance maladie : le régime de la Sécurité sociale française permet
aux retraités expatriés de transférer leurs droits à l'Assurance Maladie
en Espagne, à l'aide du formulaire S1 que vous devez présenter à
l'organisme de santé de votre nouveau pays de résidence. Afin de
bénéficier d'une prise en charge complète, il est tout de même
nécessaire de demander votre adhésion à la Caisse des Français de
l'Etranger (CFE). En ce qui concerne la mutuelle complémentaire, vous
devez souscrire auprès d'un organisme partenaire si vous avez adhéré à
la CFE, ou souscrire auprès d'un organisme local si vous avez décidé de
dépendre du régime social espagnol.

Quant au RSI il a été dissous en 2018 ! Tant mieux, un cauchemard cet
organisme.

Excellent. Grand merci à tous, même à GLOOPS, qui a été le plus prompt à
répondre, et qui l'a fait par deux fois !
Nico
Publicité
Poster une réponse
Anonyme