Nombre de partitions Table GPT W7

Le
German CA.A.R
slt,

je viens de finir mes petits backup pour 2017.

j'ai un souci avec la multiplication des lecteurs,
comment on fait lorsqu'on veut par exemple plus
de 30 partitions accessibles ?

y a que 26 lettres dans l'alphabet !

sous linux je crois que chaque disque est identifié
ce qui ne causerait pas de problèmescomment faire
sous windows ?

--

Cordialement,

german

échangez un fichier autrement !
http://www.upload-and-print.org
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jo Engo
Le #26455116
Le Mon, 04 Dec 2017 10:09:37 +0100, German CA.A.R a écrit :
comment faire sous windows ?

2 solutions :
- 1 abandonner windows
- 2 - Poser la question dans le ng consacré à windows
fr.comp.os.ms-windows sauf erreur ou omission de ma part
Je te conseillerais de faire d'abord le 2 puis sans réponses
satisfaisante le 1

--
Une géométrie ne peut pas être plus vraie qu'une autre ; elle peut
seulement être plus commode.
-+- Henri Poincaré -+-
Eric Belhomme
Le #26455846
Le Mon, 04 Dec 2017 10:09:37 +0100, German CA.A.R a écrit :
j'ai un souci avec la multiplication des lecteurs, comment on fait
lorsqu'on veut par exemple plus de 30 partitions accessibles ?
y a que 26 lettres dans l'alphabet !
sous linux je crois que chaque disque est identifié ce qui ne causerait
pas de problèmes...comment faire sous windows ?

Depuis longtemps maintenant, Windows permet lui aussi de monter un sous-
volume dans un volume parent, à la manière des "mountpoints" Unix et
Linux. Probablement depuis XP, et peut-être même depuis Windows 2000...
Dans le "gestionnaire de disques" sélectionner la partition à monter, un
click droit sur "modifier la lettre de lecteur ou le chemin d'accès",
puis cliquer sur "monter dans le dossier NTFS vide suivant".
Bien entendu, pour cela il faut que les disques soient formattés en
NTFS...
Cela dit, si tu as plus de 30 partitions à monter sur un même système, tu
as peut-être un problème de design dans ton appilcation ou ta manière de
partitionner tes disques...
--
Rico
Marc SCHAEFER
Le #26455913
Eric Belhomme
Cela dit, si tu as plus de 30 partitions à monter sur un même système, tu
as peut-être un problème de design dans ton appilcation ou ta manière de
partitionner tes disques...

J'exploite un serveur de virtualisation lxc, sur lequel j'ai une cinquantaine
de machines virtuelles (sous forme de conteneurs).
Suivant l'application, les VM partagent le même fs (donc montages: 3-4),
par exemple pour de la simulation de réseau ou de l'hébergement de
LAMP/LAPP. Ca permet d'allouer très peu de place, mais les machines
sont alors en compétition (sans quotas configuré dans lxc).
Mais dans certains cas, les VM peuvent avoir chacune leur fs propre
dans leur propre volume logique LVM (donc montages: 55+).
Et 50 VM c'est relativement peu pour certaines applications.
Il y a donc des use-case pour lesquels des centaines de montages sont
utiles. Bien sûr, tout est entièrement automatique ici, de la création
du LV, la création du fs, le montage, la génération de la VM, etc.
Il ne viendrait à personne à l'idée de faire ça avec un truc à
cliquer, clairement.
Je n'ai pas encore joué avec du "cow" (mes VM sont en général
assez petites genre 500 M), mais ça pourrait être marrant.
En regardant un peu sur divers serveurs que je gère, je constate
que si je compte les montages (hors /proc, /sys et divers),
j'ai entre 4 et 17 montages. Et dans chaque machine virtuelle
(j'en ai en général 2-3 dans un serveur usuel), il y a au moins
2 montages (/ et le dossier /backup historisé de la VM, en read-only).
NB: Microsoft supporte non seulement les points de montage,
mais également les sparse files! et avec WSL le support
POSIX commence à avoir une certaine réalité.
Pascal Hambourg
Le #26455926
Le 15/12/2017 à 19:15, Marc SCHAEFER a écrit :
Eric Belhomme
Cela dit, si tu as plus de 30 partitions à monter sur un même système, tu
as peut-être un problème de design dans ton appilcation ou ta manière de
partitionner tes disques...

J'exploite un serveur de virtualisation lxc, sur lequel j'ai une cinquantaine
de machines virtuelles (sous forme de conteneurs).

(...)
Mais dans certains cas, les VM peuvent avoir chacune leur fs propre
dans leur propre volume logique LVM (donc montages: 55+).

Voilà : des volumes logiques, pas des partitions. Il ne te viendrait pas
à l'idée de créer et utiliser 50 partitions.
Marc SCHAEFER
Le #26455954
Pascal Hambourg
Voilà : des volumes logiques, pas des partitions. Il ne te viendrait pas
à l'idée de créer et utiliser 50 partitions.

Tiens, ça me donne une idée.
Pascal Hambourg
Le #26456004
Le 16/12/2017 à 09:10, Marc SCHAEFER a écrit :
Pascal Hambourg
Voilà : des volumes logiques, pas des partitions. Il ne te viendrait pas
à l'idée de créer et utiliser 50 partitions.

Tiens, ça me donne une idée.

Laquelle ?
A vrai dire, j'avais envisagé l'utilisation de nombreuses partitions en
réfléchissant au sujet suivant :
LVM est pratique et particulièrement souple pour créer, redimensionner
et supprimer des volumes logiques. On crée une unique partition servant
de PV, on l'alloue à un VG et on gère les LV dans le VG.
Mais voilà : que faire si on veut non pas un seul mais plusieurs VG ?
Comment répartir l'espace disque entre les différents VG quand on ne
connaît pas à l'avance les besoins futurs de chacun d'entre eux ?
J'ai donc pensé à diviser l'espace disque en un nombre relativement
important de partitions servant de PV (pour avoir une granularité
suffisante), comme des tranches, et d'ajouter ou retirer ces PV aux VG
au fur et à mesure de leurs besoins respectifs.
A votre connaissance, est-ce quelque chose qui se fait ?
Marc SCHAEFER
Le #26456032
Pascal Hambourg
Tiens, ça me donne une idée.

Laquelle ?

Simplifier mon setup et utiliser des partitions plutôt
que des volumes logiques, car de toute façon je les
efface après, donc pas besoin de redimensionnement.
Dans le cas où mon bazar est de plus instancié
en une VM VirtualBox automatiquement, ça semble
faire sens.
Dans le cas où c'est du natif, je pense garder les
logical volumes.
Je réfléchis encore pour voir si la complexité
de gérer deux méthodes vaut la peine :)
Mais voilà : que faire si on veut non pas un seul mais plusieurs VG ?

Mais pourquoi?
A votre connaissance, est-ce quelque chose qui se fait ?

Pas à ma connaissance, mais cela ne veut pas dire que cela
ne se fait pas.
Un truc que je n'ai pas encore utilisé avec LVM ce sont
les volumes overcommités (je ne me rappelle plus du nom
mais c'est l'idée de volumes logiques qui prennent de
la place dans le VG uniquement à l'usage réel; ça
complémenterait bien mon approche "toute les VM
dans le même fs").
Pascal Hambourg
Le #26456059
Le 16/12/2017 à 20:27, Marc SCHAEFER a écrit :
Pascal Hambourg
Tiens, ça me donne une idée.

Laquelle ?

Simplifier mon setup et utiliser des partitions plutôt
que des volumes logiques, car de toute façon je les
efface après, donc pas besoin de redimensionnement.

Comme je ne connais assez ton cas d'utilisation, je ne vois pas bien ce
que ça simplifie. LVM ne simplifie pas seulement le redimensionnement
mais aussi la gestion de l'espace. Quand on supprime des partitions, ça
laisse des trous d'espace non alloué entre les partition restantes qu'on
ne peut réutiliser qu'avec des partitions de taille inférieure ou égales
aux trous. Avec LVM, peut importe car les volumes logiques n'ont pas
besoin d'être constitués d'espace disque contigu.
Avec l'automatisation se pose aussi le problème de l'identification du
volume créé. Un volume logique est identifié par son nom de VG+LV qui
est spécifié lors de la création. Une partition est identifiée par son
numéro ou son PARTUUID, qui n'est connu qu'après l'avoir créée.
Mais voilà : que faire si on veut non pas un seul mais plusieurs VG ?

Mais pourquoi?

Je me suis aussi posé la question, quel serait le cas d'utilisation.
Le multiboot en serait un (un VG par système), mais je vois mal du
multiboot avec une installation aussi complexe.
Un truc que je n'ai pas encore utilisé avec LVM ce sont
les volumes overcommités (je ne me rappelle plus du nom
mais c'est l'idée de volumes logiques qui prennent de
la place dans le VG uniquement à l'usage réel

Tu veux parler du "thin provisioning". Jamais utilisé non plus mais
c'est quelque chose que j'ai regardé et voudrais tester.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme