Nouveau en kiosques : Stereo & Image

Le
François Yves Le Gal
Nouveau dans les kiosques : Stereo & Image, ou le retour de l'excellent
Patrick Vercher - ex. rédac' chef de pub de la Nouvelle Revue du Son et de
Prestige Audio Vidéo.

Un premier numéro au top, à forte valeur ajoutée scientifique et technique,
où l'on apprend par exemple que les nouveaux pieds Isem permettent
d'abaisser le centre de gravité grâce à leur base évasée, et que la surface
de ceux-ci, "souple et soyeuse", "atténue la propagation des ondes de
surface"

Premier dossier : le labo de S&I, où l'on découvre par exemple qu'un lecteur
de CD audio peut être qualifié de très mauvais si "le plancher de bruit se
situe à un niveau relativement haut (niveau supérieur à -115 / -110 dB) ce
qui générera un souffle important à l'écoute". Wow, ça c'est sec et précis.

Quelques pages plus loin, essai de l'ensemble SACD dCS Verdi + Elgar Plus +
Verona, à quelques 36 600 EUR - vous avez bien lu, trente six mille six cent
euros - les trois, cordons non compris.

Et paf le chien, même si ledit est SACD et tout en haute résolution, "le
bruit de fond pondéré s'établit à - 115 dB". C'est donc un très mauvais
lecteur selon la définition de S&I ? Ah, non, dCS "utilise un filtre
"Dither" qui introduit un bruit de fond pour éviter les silences exagérés
typiques à la technologie numérique".

Alors, quid de ce lecteur SACD T + A D10 présenté quelques pages plus tôt,
dont le "plancher de bruit, très reculé, frôle les 130 dB" ? Est-ce que ses
silences sont naturels ou trop numériques ? S&I ne prend pas position sur ce
point délicat

S&I ne se pose pas non plus de questions sur les mesures effectuées sur le
dit lecteur, dont l'électronique de sortie est à tubes - des "12WX7LPS (sic)
en entrée et EC99 (resic) en sortie". Tubes inconnus au bataillon.

Que dit le constructeur ? "12AX7 LPS" et "ECC 99", disons 12AX7LPS Sovtek et
ECC99 Tesla et tout devient plus clair. Mais, avec un final équipé de deux
étages en triodes, comment peut-on atteindre les 130 dB mesurés, oublier le
bruit thermique et renvoyer Johnson et Brown à leurs chères études ? Le
constructeur ne revendique que 100 dB - soit mille fois plus de bruit ! - en
pondéré A, ce qui est déjà superbe pour du tube dans ces conditions.

Et ainsi de suite, jusqu'au papier de Rinaldo Bassi sur la haute déf, pas
mal fichu comme à son habitude. Bien entendu, ce numéro est salué comme il
se doit par les professionnels de la profession, témoin ce cri du coeur
d'Audio Quartet sur la page maison de son site ouebbe :

"Bienvenue au nouveau Magazine STEREO & Image

Le n°1 de l'excellent et tout nouveau magazine STEREO & Image est en kioske
et comporte des bancs d'essais des nouvelles MartinLogan VANTAGE (première
mondiale) et de l'amplificateur Primare A32. A découvrir d'urgence et à
déguster sans modération !!!" (c'est un copier/coller, donc sic etc.).

Il est vrai que la réclame Audio Quartet en deuxième de couve et deux bancs
d'essai sujet - verbe - compliment, avec par exemple pour les ML Vantage "Il
faudra désormais compter avec ces références que constituent les Vantage non
seulement dans leur catégorie de prix, mais aussi dans l'absolu. Un seul
conseil, allez les écouter, vous constaterez que nous sommes en dessous de
la vérité", sont à déguster sans modération.i

  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
Eric Masson
Le #13400561
François Yves Le Gal
Nouveau dans les kiosques : Stereo & Image, ou le retour de l'excellent
Patrick Vercher - ex. rédac' chef de pub de la Nouvelle Revue du Son et de
Prestige Audio Vidéo.



<snip>

Bref, un PAV première génération bis quoi...

--
Halaud, enhoiré ! Le GCU passe encore mais le GNU, jamais.
-+- BL in Guide du Neuneu Usenet : A l'infu de fon flein gré.-+-
bluebart
Le #13400551
Salut YF

Je retrouve là le bon commentaire acerbe devant les superbes
catalogues papier glacé de la très haute et très très chère Hi-Fi.
Quelques arguments scientifiques très difficiles à comprendre pour un
stéréophile... La génération de bruit qui permet de réduire le
taux d'erreurs dans l'échantillonnage des faibles niveaux...!!!! Va
comprendre faire du bruit pour mieux saisir le silence.....Et qui sait
vraiment analyser ce concept, bien sûr le scientifique, le journaliste
peut-être s'il est scientifique, alors le client lui, je te laisse
admirer le puits de connaissance après lecture d'une telle
revue......ou d'ignorance mais de toute façon une enregistrement de
M..... même avec une chaîne de 36600 neurones cela reste un
enregistrement de M.... Le syndrome tube, ah oui parlons-en du tube,
bruit de fond, y'a pas besoin d'en générer, linéarité avec autant
de capacités de grille/anode = mise en oeuvre complexe et à
réajuster lors des remplacements de tubes, chaleur = bruit
thermique chez les semi-conducteurs, en bref un lecteur de CD à lampe
et pourquoi pas un ordinateur à tube aussi pour le "bobo" de luxe,
t'imagines, à 500 000 euros, et une TV URSS une vraie, avec
préchauffe de 15 mn avant d'avoir un truc verdâtre sur l'écran.....,
de toute façon ce n'est que de l'îdolâtrerie, et ils savent
l'utiliser "les vendeurs et les fabricants".... Un préamp à tube,
avec de bon micros statiques, c'est déjà pas mal, mais il faut
beaucoup de patience à ajuster les gains pour colorer correct, un
ampli à tube, cela comporte aussi beaucoup de paramètres pour moi les
polarisations, les types de tubes, les transfos de sortie, le mariage
avec les HP, c'est un monde, c'est comme les vieilles voitures, on
adhère ou non, il y a beaucoup de gens intéressants, ce sont des
passionnés.... <bref une revue que je vais aller regarder pour
comprendre, l'acheter je ne sais pas... mon libraire va encore me
regarder de travers> (tu vas voir un jour les vieux Audax elliptiques
vont revenir !!!!!....). Purée, si M.... à l'idée d'acheter un ampli
à tubes, nous ne sommes pas encore sortis de la cuisine......(petit
clin d'œil.....) ;))))
Jean-Pierre Roche
Le #13400541
bluebart a écrit :

La génération de bruit qui permet de réduire le
taux d'erreurs dans l'échantillonnage des faibles niveaux...!!!! Va
comprendre faire du bruit pour mieux saisir le silence.....



Ca c'est pas vraiment une nouveauté... le dithering est
utilisé très largement par les studios d'enregistrement et
les musiciens. Il s'agit de masquer un bruit "anormal" par
un autre, bien accepté par nos oreilles.
En revanche, il faut bien rappeler qu'un enregistrement sur
CD ne peut en aucun cas dépasser les 98 dB de rapport
signal/bruit... Et que la dynamique réelle est évidemment
bien inférieure.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/
bluebart
Le #13400491
Oui FYG,
Un bon instrument, bien réglé, dans les mains d'un bon musicien
entouré d'une bande d'aussi bon que lui alors moi je ne dis plus rien,
j'écoute......
cela pourait être du Michel Audiart non ?
Poster une réponse
Anonyme