Nouvelle chaͮnes locale en Ile de France : Museum TV Paris

Le
Thierry VIGNAUD
ViÍ  Grand Paris (programme n°34 diffusant sur le multiplex local/régional
d'Ile de France) a finalement cessé ses émissions (de programmes vieux de
plusieurs années), désormais remplacée par MUSEUM TV Paris qui diffuse
actuellement une boucle.

Article du Figaro indiquant qu'il s'agit d'un reprise autorisée par le
Tribunal de commerce de Pontoise par la société SECOM
https://www.groupesecom.tv/about/
avec Le Figaro.
https://www.lefigaro.fr/medias/secom-rachete-une-frequence-tnt-ile-de-france-20210323

Muséum TV existait auparavant, lÍ  c'est une déclinaison parisienne
https://www.museumtv.art/

Pour l'instant je n'ai pas le souvenir d'avoir vu quelque chose confirmant
cette reprise sur le site web du CSA, mais en principe la législation veut que
le tribunal chargé de la liquidation ou reprise en location-gérance d'un
éditeur de programmes radio u TV soit consulté car il est maÍ®tre pour abroger
une fréquence
--

Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
Kosmiko2000
Le #26572504
Le 23/04/2021 Í  20:38, Thierry VIGNAUD a écrit :
ViÍ  Grand Paris (programme n°34 diffusant sur le multiplex local/régional
d'Ile de France) a finalement cessé ses émissions (de programmes vieux de
plusieurs années), désormais remplacée par MUSEUM TV Paris qui diffuse
actuellement une boucle.
Article du Figaro indiquant qu'il s'agit d'un reprise autorisée par le
Tribunal de commerce de Pontoise par la société SECOM
https://www.groupesecom.tv/about/
avec Le Figaro.
https://www.lefigaro.fr/medias/secom-rachete-une-frequence-tnt-ile-de-france-20210323
Muséum TV existait auparavant, lÍ  c'est une déclinaison parisienne
https://www.museumtv.art/
Pour l'instant je n'ai pas le souvenir d'avoir vu quelque chose confirmant
cette reprise sur le site web du CSA, mais en principe la législation veut que
le tribunal chargé de la liquidation ou reprise en location-gérance d'un
éditeur de programmes radio u TV soit consulté car il est maÍ®tre pour abroger
une fréquence


A-t-on la date officielle du lancement des programmes ?
NB : Et pourquoi le canal de France 24 reste désespérément vide ?
J'essaye de me souvenir : c'est bien sur les cendres de NRJ PARIS que
France 24 a pu émettre avec une préemption de l’État sur cette fréquence
en Ile de France ?
BFM Business ne serait-elle pas intéressée dans la mesure o͹ elle a déjÍ 
occupé une fréquence lorsque Cap 24 a déposé le bilan ?
Thierry VIGNAUD
Le #26572577
On Wed, 28 Apr 2021 21:46:40 +0200, Kosmiko2000
Le 23/04/2021 Í  20:38, Thierry VIGNAUD a écrit :
ViÍ  Grand Paris (programme n°34 diffusant sur le multiplex local/régional
d'Ile de France) a finalement cessé ses émissions (de programmes vieux de
plusieurs années), désormais remplacée par MUSEUM TV Paris qui diffuse
actuellement une boucle.
Article du Figaro indiquant qu'il s'agit d'un reprise autorisée par le
Tribunal de commerce de Pontoise par la société SECOM
https://www.groupesecom.tv/about/
avec Le Figaro.
https://www.lefigaro.fr/medias/secom-rachete-une-frequence-tnt-ile-de-france-20210323
Muséum TV existait auparavant, lÍ  c'est une déclinaison parisienne
https://www.museumtv.art/
Pour l'instant je n'ai pas le souvenir d'avoir vu quelque chose confirmant
cette reprise sur le site web du CSA, mais en principe la législation veut que
le tribunal chargé de la liquidation ou reprise en location-gérance d'un
éditeur de programmes radio u TV soit consulté car il est maÍ®tre pour abroger
une fréquence

A-t-on la date officielle du lancement des programmes ?
NB : Et pourquoi le canal de France 24 reste désespérément vide ?

"Désespérement" ! Le mot n'est-il pas un peut trop fort alors que France 24
s'est arrêtée depuis moins d'un mois ????
Quel qualificatif donnerais-tu dans ce cas Í  la tranche horaire 9H/13H
abandonnée par BANLIEUES DU MONDE (BDM) sur le canal en partage de programmes
(n°31) que la chaÍ®ne a abandonnée en aoÍ»t 2017 et dont le CSA n'a toujours pas
retiré l'autorisation ? LÍ  oui, mot "désespérement" aurait sa signification
tellement c'est incompréhensible, sauf s'il y a un litige, une subtilité
juridique inconnue entre la chaͮne et le CSA.
Ne sais-tu pas que le CSA n'autorise pas une radio ou une TV en appuyant
simplement sur un bouton ? Il y a une procédure longue et qui ne cesse de
s'allonger au fil des années, vue les protections juridiques dont s'entoure le
CSA, compte-tenu des recours effectués par les éditeurs de programmes devant
les juridictions administratives qui lui ont donné tort.
Je t'invite Í  lire mon post du 31 mars dernier (19H33) qui incluait un lien
vers un PDF du CSA et de sa consultation publique concernant la plateforme TNT
en ÍŽle de France, lancée en janvier 2021 avec attente des réponses pour le
début de mars 2021.
Pour l'instant on attend la synthèse des réponses reçues par le CSA et sa
décision de savoir s'il lance un appel ou pas une nouvelle chaÍ®ne locale,
sachant qu'elles tombent comme des mouches par manque de viabilité et même le
service public, l'Etat actionnaire, vient de jeter l'éponge du fait du coÍ»t
sur UN SEUL émetteur qui a pourtant la plus importante couverture de
population avec environ 1/6e de la population métropolitaine, mais visiblement
personne ou presque ne regardait France 24, ce qui a motivé son arrêt.
J'essaye de me souvenir : c'est bien sur les cendres de NRJ PARIS que
France 24 a pu émettre avec une préemption de l’État sur cette fréquence
en Ile de France ?

La ressource sur ce multiplex, utilisée par France 24 depuis le 23/9/2014,
était effectivement celle laissée vacante par NRJ PARIS le 1/7/2014 (arrêt
comme tant d'autres : pas rentable), par préemption de la ressource par le
gouvernement, qui s'arrête aussi pour le même motif :-)
BFM Business ne serait-elle pas intéressée dans la mesure o͹ elle a déjÍ 
occupé une fréquence lorsque Cap 24 a déposé le bilan ?

Tu attends que le CSA publie les avis de la consultation publique qu'il a
reçus et tu verras si le groupe Altice a manifesté un intérêt.
--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
Kosmiko2000
Le #26572677
A-t-on la date officielle du lancement des programmes ?
NB : Et pourquoi le canal de France 24 reste désespérément vide ?

"Désespérement" ! Le mot n'est-il pas un peut trop fort alors que France 24
s'est arrêtée depuis moins d'un mois ????

Oui c'est juste ;-) C'est plutÍ´t l'absence de France 24 qui me fait
employer ce terme. Enfin une chaͮne d'info qui ne soit pas "tape ͠ l'oeil"..
Quel qualificatif donnerais-tu dans ce cas Í  la tranche horaire 9H/13H
abandonnée par BANLIEUES DU MONDE (BDM) sur le canal en partage de programmes
(n°31) que la chaÍ®ne a abandonnée en aoÍ»t 2017 et dont le CSA n'a toujours pas
retiré l'autorisation ? LÍ  oui, mot "désespérement" aurait sa signification
tellement c'est incompréhensible, sauf s'il y a un litige, une subtilité
juridique inconnue entre la chaͮne et le CSA.

Dans ce cas, c'est juste affligeant ,-)
Ne sais-tu pas que le CSA n'autorise pas une radio ou une TV en appuyant
simplement sur un bouton ? Il y a une procédure longue et qui ne cesse de
s'allonger au fil des années, vue les protections juridiques dont s'entoure le
CSA, compte-tenu des recours effectués par les éditeurs de programmes devant
les juridictions administratives qui lui ont donné tort.

Il y a tout de même des exemples de rapidité d'installation d'une chaÍ®ne
: Culture Box, France 24, BFM Paris et en ce moment Museum TV Paris...
Je t'invite Í  lire mon post du 31 mars dernier (19H33) qui incluait un lien
vers un PDF du CSA et de sa consultation publique concernant la plateforme TNT
en ÍŽle de France, lancée en janvier 2021 avec attente des réponses pour le
début de mars 2021.

Vu.
J'essaye de me souvenir : c'est bien sur les cendres de NRJ PARIS que
France 24 a pu émettre avec une préemption de l’État sur cette fréquence
en Ile de France ?

La ressource sur ce multiplex, utilisée par France 24 depuis le 23/9/2014,
était effectivement celle laissée vacante par NRJ PARIS le 1/7/2014 (arrêt
comme tant d'autres : pas rentable), par préemption de la ressource par le
gouvernement, qui s'arrête aussi pour le même motif :-)

OK.
BFM Business ne serait-elle pas intéressée dans la mesure o͹ elle a déjÍ 
occupé une fréquence lorsque Cap 24 a déposé le bilan ?

Tu attends que le CSA publie les avis de la consultation publique qu'il a
reçus et tu verras si le groupe Altice a manifesté un intérêt.

Wait and see...
Poster une réponse
Anonyme