[NS] [très long] [désolée] Premier prime

Le
Garance
Hello frtp, vous êtes toujours dans le coin ?

C'est reparti pour un tour à Baltard, après des castings interminables
cette année, mais sans lesquels on serait passés à côté d'une VRAIE
star, parce que c'est vrai, Céline Dion c'est Céline Dion. Rien que
pour ça, ça valait la peine de se farcir des kilomètres de reportages
sans intérêt, d'assister à des engouements ou des lâchages incohérents
(Charlène, Julien et son Hallelujah snif) et à des mises en scène
dignes d'AB production (la fausse séparation du seul couple sur
25000-au-départ, Ken et Barbie, grand moment). Heureusement, dans les
trucs à retenir, outre la talentueuse Cindy Sander, il y a eu aussi les
yeux (et le magnifique corps d'athlète) de Sinclair, qui enterre même
Sawyer de Lost. Mais enfin j'avais hâte, je commençais vraiment à avoir
envie d'entendre des chansons, pour changer. Allez zou.

Sian 24 ans

Elle a bénéficié de quelques reportages au cours des castings et plaît
beaucoup à Sinclair, si je me rappelle bien.

Atout : elle a confiance (ah ça c'est sûr, plus, ce serait trop)
Faiblesse : manque d'émotion, ennui (pas mieux).

Fever de Peggy Lee

Les arrangements sont jazz beaucoup trop intello pour moi, le rythme en
est tout perturbé et moi aussi. Et puis Sian, je n'accroche pas, même
pendant les castings. Pourtant elle est ravissante et elle a une très
belle voix, mais elle paraît trop sûre d'elle et ça manque de failles
(Dove, c'est mon résumé, dégage). Du coup, je vois beaucoup sa
chorégraphie des genoux (plié, tendu, plié, tendu) et ça me gêne.

4 bleus

André a une tendresse particulière pour cette chanson, il est à deux
doigts de nous raconter la taille de son érection quand Laura dansait
sur son piano. Il trouve « l'arrangement un peu spécial, on perd un peu
l'essence sulfureuse » mais c'est très bien fait.
Sinclair est bluffé, ce n'est pas facile d'ouvrir l'émission avec une
chanson pas évidente, un arrangement pas évident. Bonne mise en place,
sensualité (où ça ?), donc bravo.
Lio a failli mettre un rouge parce qu'elle n'a pas aimé l'arrangement.
Philippe Man½uvre a bien aimé aussi et nous fait un petit cours sur la
chanson qui n'est donc pas du tout de Peggy Lee (quand ils veulent ils
arrêtent de nous raconter des conneries à M6, y a quand même des gens
PAYES pour ça et ils connaissent même pas Wikipédia, c'est nul.)

Kristov

Lui aussi a tapé dans l'½il de la prod dès son premier casting, on le
connaît donc un peu, le futur papa ex-bad boy un peu bisounours aux
costards « anglais » (c'est pas gentil pour les Anglais).

Atouts : une voix qui se reconnaît, l'émotion.
Faiblesse : voix limitée.

Help des Beatles

Ça manque un peu d'originalité, c'est parfois un peu chevrotant, mais
en général j'aime bien, Lio et Philippe Manoeuvre aussi vu comme ils
sautillent dans leurs fauteuils.

Un rouge de Sinclair

Pour Sinclair, trop en force, manque d'émotion, trop de jeu et de
comédie.
Lio : Super à fond, vachement bien (je sens qu'elle va manquer de
superlatifs dès la 4e émission).
Philippe Man½uvre gêné par les arrangements mais la voix était ok.
Prise de risque de reprendre les Beatles.
André : « C'est gonflé de reprendre une chanson des Beatles. Kristov,
c'est ma chanteuse (sic) préférée, avec cette espèce de vibrato tendu
comme un string. Il fait la prouesse de faire oublier les Beatles (Ah,
y a déjà des trucs illégaux qui circulent dans les loges ?) On a
l'impression qu'il sort du sud des États-Unis, qu'il vient de
Nashville, j'adore ce mec. »

À ce stade (c'est la chanson de groupe, on peut causer), y a deux trois
trucs qui me chiffonnent, c'est donc le moment du /mode fille on. XY,
tu vas t'ennuyer, tu peux avancer de 20 cases, à tout à l'heure.

Alors d'abord, vous n'avez pas pu le manquer, Virginie (artistiquement
coiffée comme moi au réveil) a TUTOYE Sinclair. C'est LE signe que
Voici disait vrai. Non je n'en dirai pas plus, je ne voudrais pas qu'un
syndrome Olivier Martinez frappe frtp.

Bon, maintenant qu'on a perdu les hommes qui ne s'intéressent pas du
tout à Voici et à Sinclair (admirez la feinte), parlons du vrai sujet
auquel je voulais en venir et qui me fait encore mal 5 heures après :
les seins de Lio. J'ai passé toute l'émission à me demander lequel
sortirait, quand, par où (l'aisselle ou l'omoplate) et si ça allait
saigner beaucoup. Quand elle bougeait, ils ne bougeaient même pas !
C'était surréaliste, on aurait dit un trucage. C'est pas humain ce
qu'on fait subir à ces gens. Je suis traumatisée.

Pour finir, la mode printemps/été 2008 sur la NS est à la mini robe
trapèze/parapluie, ce qui vous autorise le gros ventre et les grosses
fesses, mais pas les grosses cuisses, attention, vous êtes prévenues.
Moi perso, j'attends l'année de la robe parapluie longue, pour me
présenter aux castings.

Benjamin, pas noté son âge, mais jeune.

Atouts : très bon rythme, parle anglais, groove extraordinaire.
(Il avait chanté Just the two of us pendant les castings et c'était
effectivement très chouette.)
Faiblesse : sa timidité.

It's a man's man's man's world, James Brown (je ne suis pas sûre du
nombre de « man's », désolée.)

Il a les yeux fermés et il est très sautillant, le début n'est pas
terrible visuellement, puis ça s'arrange et ça décolle, c'est très
agréable à entendre, même s'il reste assez crispé. Un de mes chouchous.

4 bleus.

Pour Sinclair, c'est un moteur diesel, il met du temps à démarrer mais
quand il démarre, on ne peut plus l'arrêter.
Pour André, c'est gonflé de passer derrière James Brown, il le fait
avec un romantisme tranquille. Il est à la limite de sa voix mais il
transmet bien le message.
Philippe Man½uvre aurait aimé un peu plus de jeu de scène mais ça a
envoyé.

Fred, pas noté son âge.

Atouts : qualité, enthousiasme, show man, il a du coffre.
(Il avait chanté Les petits papiers, on ne l'a vu qu'à partir du
théâtre.)
Faiblesses : manque de confiance en lui, il en fait trop, risque de se
caricaturer (ils sont gentil d'avoir oublié le charisme d'huître).

Dalida, Le temps des fleurs

Tout de suite en surjeu pour moi, vibrato beaucoup trop serré,
impossible de rentrer dans la chanson. Lui aussi il a une chorégraphie
bizarre des genoux, c'est tendance depuis Julien Doré on dirait (sauf
que lui, ça mettait en valeur une sombre histoire de chaussette, je ne
sais pas si vous voyez ce que je veux dire). Sans oublier la choré du
bras qui ne tient pas le micro. Je n'aime pas du tout et de toute façon
je ne comprends pas ce qu'il fait là, à la place de Julien Jeff
Buckley. Je radote, je sais.

2 Rouges de Sinclair et Philou.

Pour Sinclair, trop en force, trop exagéré, vrai souci d'intensité, on
était à fond, pied au plancher, manque d'émotion.
André tente de le défendre en parlant de détournement de la chanson,
mais le Sinclair ne se laisse pas coincer comme ça : « Oui mais faut le
réussir le détournement ! » Paf, suivant.
Pour Lio, Fred a toujours été comme ça (alors c'est encore plus
incompréhensible qu'il soit arrivé jusqu'à Baltard, SCROGNEUGNEU !)
Philippe Man½uvre : « Pour moi, on est tombé dans le dadadirladada.
J'attendais mieux, j'ai un problème avec cette chanson (prévisible,
ça), il a pas apporté ce que j'attendais, un peu de magie. Mais il a
fait un bon boulot de chanteur. »
Lio croyait que la chanson était de Rika Zaraï. Si jamais elle meurt
cette nuit pendant l'opération d'extraction de son corset d'entre ses
côtes, elle aura appris un truc, c'est toujours ça.

Thomas, 18 ans

Atouts : voix extraordinaire, phrasé unique, magnétisme animal.
Faiblesse : déforme les chansons, trop d'effets, risque de perdre ses
moyens.

Franz Ferdinand, Take me out.

Désolée : à 3 h 18 précise au moment où j'écris, aucun souvenir de sa
prestation, si ce n'est que j'ai furieusement envie de lui couper les
cheveux.

4 bleus.

Lio : « J'ai qu'un mot à dire : tu déchires, c'est extraordinaire »
(elle me saoule).
Sinclair : « C'était trop court. »
André : « Il est admirablement servi. Il a été quand même un tout petit
peu faux sur la deuxième partie. »
Philippe : « C'est du rock ! »
André : « C'est pas parce que c'est du rock que ça doit être faux. »
Philippe Man½uvre : « Si, justement ! » (C'est cool, je sais que je
peux me reconvertir en chanteuse de rock. En robe parapluie, je sens
que ça va le faire.)


Lucille, 18 ans

Inconnue jusqu'au théâtre

Atouts : univers établi, personnage, voix qui suit, joue bien.
Faiblesses : trop de mise en scène, risque de lasser. Vibrato partout,
minauderies.

Zazie, j'envoie valser

Je n'aime pas son maquillage de poupée de porcelaine, je trouve qu'elle
fait passer beaucoup de trac et je dois bien dire que j'ai du mal avec
cette chanson (que j'aimais bien pourtant) depuis que je l'ai entendue
254 fois en éval starac il y a deux ou trois ans. Cela dit, elle a une
jolie voix avec des petits moments cassés sympas.
Si Lio bouge, elle va sortir de son bustier sans faire exprès tellement
ça déborde.
Petit problème technique chez moi, du coup je n'ai pas les couleurs,
mais il me semble que Philippe Man½uvre n'aime pas (depuis le début,
d'après Lio).

Julie, 24 ans

Découverte au théâtre, elle aussi.

Atouts : maîtrise vocale, puissance.
Faiblesses : manque de capacité à émouvoir, doit prendre des risques.

L.O.V.E. Nat King Cole

J'adore la chanson mais là, je trouve que ça ne pétille pas assez, elle
a le visage un peu dur, même si elle a effectivement une très belle
voix. Comme je suis tout à fait d'accord avec André, cf plus loin.

1 Rouge d'André

Pour André, son interprétation est de la vieille école du jazz,
tendance Liza Minelli, il aurait préféré plus sobre, plus d'humilité et
de retenue, c'était trop démonstratif. « On voit ça sur les paquebots,
sur toutes les croisières d'américains, chez les papys. »
Sinclair est au bord de la syncope tellement il a aimé, quand il veut
je le ranime.
Tout le monde tombe sur Dédé qui se défend comme il peut : «
Techniquement c'était mortel, mais c'est à l'ancienne ! »

Cédric, 34 ans

Alors je l'annonce tout net, c'est d'office un chouchou très sérieux,
d'abord en raison de son âge, ça suffit de nous fourguer des bébés en
couche-culotte, nous les ménagères de (moins de) 50 ans, public
largement majoritaire, il nous faut des mâles un peu solides, quoi, pas
des Jules de 12 ans et demi que quand on s'attache, on a l'impression
de faire quelque chose de mal. Donc Cédric, il est assez vieux pour que
ce soit légal, il est beau et il chante bien. Chouchou.

Atouts : très belle voix, gendre idéal, mec droit (c'est spécial, cette
année, les critères pour arriver à Baltard).
Faiblesses : excès d'enthousiasme qui lui fait prendre des risques
vocalement. Et il chante les yeux fermés.

Vertige de l'amour, Bashung

Super, moi il m'a eue, ok j'avais un a priori très légèrement favorable
mais quand même, c'est super bien fait et ça laisse voir un côté un peu
moins « propre sur lui » intéressant. J'espère qu'il va se salir un peu
et qu'on va vite oublier Ken. J'aime beaucoup, vivement la suite.

4 bleus

Philippe Man½uvre [snip cours de rock, cf Wikipédia] « Il a fait
l'interprétation que j'attendais, très bien, il se tenait à un fil, il
a fait des trucs très risqués, il a gardé les yeux ouverts, bravo. »
Lio : « Je suis super contente parce qu'il maîtrise pas quand il se
lâche, c'est ce qui me faisait peur et là, c'est la perfection. Tu es
allé partout, partout t'as assuré. »
Sinclair : « Il est très classe, c'est pas le tout de porter une veste,
tu peux porter une veste et galérer comme un malade [Sinclair, gros
jaloux] et puis lui, il arrive, il envoie et il transpire bien, comment
tu fais ? [C'est le principe du Ken : ça transpire, mais propre.]
André : « Il peut être victime de sa belle gueule, il a un côté Pierce
Brosnan, quand il fait le bad boy ça lui va bien. »


Julien, 20 ans

Atouts : voix particulière, mémorisable. Timbre grave avec vibrato
tendu. Faiblesse : Voix qui peut agacer, avec laquelle il ne peut pas
tout faire.

U-Turn (Lili) Aaron

La chanson est magnifique, il a un accent quand même très très français
(un chanteur digne de ce nom devrait prendre autant de cours d'anglais
que de cours de chant ou de guitare). Le début est un peu juste, ça me
paraît trop bas pour lui et limite bronchitique, mais ensuite c'est
très bien.
C'est là : http://www.youtube.com/watch?v=m0aqHWjr8JQ
Il est presque aussi décolleté que Lio et je n'ai pas réussi à voir
s'il avait des yeux, mais il est doué. Je salue la perversité
stratégique (à double tranchant, malgré tout) de la diffusion de
l'image du bisou à sa copine juste à la fin.

4 bleus.

Lio prétend s'être retenue de pleurer, je parie plutôt qu'elle n'y est
pas arrivée. Non mais si, je l'aime bien, Lio, je vous jure. C'est
juste ce corset, là, je supporte plus.
Sinclair : « Rien à dire de plus, c'est magnifique, c'est beau, quoi. »
Philippe : « Oui parce qu'en plus, il y avait un risque d'en faire
trop, il s'est réinstallé dans cette chanson comme chez lui, on savait
où on était. On s'est demandé s'il n'allait pas en faire trop, il a eu
la grande classe de faire le coup de la retenue, bravo. »
André : « On avait peur pour lui parce que quand il nous avait chanté
Damien Rice, c'était très sensible, ce qu'on adore, mais au théâtre il
y a eu des faiblesses. L'effet Baltard a joué, il a pris les lumières,
les musiciens et il s'est transcendé. »

Cindy, 17 ans

Atouts : technique époustouflante, présence, bagou, bonne tessiture.
Faiblesse : manque de présence scénique, surjeu, côté légèrement
vulgaire.

Vanessa Paradis, Divine idylle

Désolée, je vais être méchante, mais je la trouve franchement cagole et
beaucoup trop jeune, et même si elle a une belle voix, elle n'arrive
pas à la cheville de Charlène. Donc là, c'est mauvais, on ne l'entend
pas au début, il y a tellement de lalala que je me demande si elle
n'oublie pas les paroles, enfin moi je passe à côté, mais alors loin.

2 rouges de Lio et de Philippe Manoeuvre

Lio : « C'était bien mais pas à ta hauteur. Tu es 10 fois mieux que ce
que tu as fait ce soir. C'est pas pour te dire que je t'aime pas, c'est
parce que je t'aime énormément. Ne va pas dans des choses un peu
mièvres, tu vaux beaucoup mieux que ça. »
Philippe : « Rouge d'encouragement, j'ai trouvé ça un peu scolaire, la
chanson est très récente, Vanessa Paradis et M ont fait quelque chose
d'assez rock, mais là, l'interprétation, pour moi, ne s'est pas du tout
élevée là où elle aurait dû. »
Sinclair : « Je trouve que tu t'es bien démerdée. »
André : « Moi, j'ai mis un oui du souvenir aussi parce qu'elle a chanté
Amy Whinehouse à tomber par terre, elle joue pas dans sa cour. » Amy
Whinehouse, c'était Charlène, non ? Voilà, je le savais, c'est
Charlène qui aurait dû être là.

Amandine, 29 ans

Gagnante 2008, on est d'accord ? En tout cas, elle a tout ce qu'il faut :
c'est une vraie gentille comme Christophe Willem, elle a une voix
d'enfer qui touche et même plus et on peut toujours essayer de se
retenir de pleurer, un physique pas facile et beaucoup de charme. Ma
chouchou n°1, comme tout le monde.

Atouts : elle donne du sens aux chansons qu'elle choisit d'interpréter.
Beaucoup d'émotion avec des trucs simples, timbre chaleureux qui parle
à tout le monde.
Faiblesse : son mental, elle peut craquer, on la sent prête à être
submergée par cette vague d'émotion.

Sinead O'Connor, nothing compares to you

Donc là, je dis juste http://www.youtube.com/watch?v=Qf8-0n3XDz8 pour
ceux ou celles qui l'auraient ratée.

4 bleus

Le jury se lève (après les couleurs pour ne pas démolir le suspens,
m'enfin dans ce cas-là il faudrait qu'ils soient tous drogués pour
mettre du rouge).
Philippe Man½uvre : « Je crois que dans ce métier, il y a des gens qui
font des disques et il y a des gens qui enregistrent de la musique et
clairement, elle appartient à la seconde catégorie. »
André : « Elle touche la dimension mystique de la musique, à un moment
donné on se connecte à quelque chose (Sinclair et Lio se mettent en tas
pour faire semblant de dormir, ces gougnafiers). Elle est habitée quand
elle chante.
Elle a l'art de convoquer un truc, de rentrer dans une espèce de
catalepsie, c'est juste réjouissant de voir ça. »

Axelle, pas noté l'âge.

Totalement inconnue, je ne l'ai vue qu'au moment de l'annonce des
résultats à la fin de la dernière émission, c'est mauvais signe
d'ailleurs une invisibilité pareille.

Atouts : toujours juste (donc on se doute déjà que ce sera pas rock, cf
plus haut). Elle connaît ses limites, elle ne va pas au-delà, charme
qui touche.
Faiblesses : difficile de faire passer des choses quand on a un grain
de voix pas affirmé, pas d'univers musical fort.

Edith Piaf, l'hymne à l'amour.

Évidemment une erreur stratégique de choix de chanson. C'est donc joli,
mou, respiration forte, pas grand-chose à dire.

3 rouges de Lio, Sinclair et Philippe Man½uvre.

André : « J'allais mettre un rouge et puis j'ai vu que ça partait [en
vrille totale dans le jury, tu veux dire ?] et qu'elle ne méritait pas
ça. Il faut revisiter la chanson. Comment on fait pour une chanson
énorme comme ça ? On n'était plus dans notre émission, on était dans
une autre émission [chez Sevran, donc, c'est-à-dire le top de la
ringarditude. On te traite de Sevran, tu peux te suicider, ou pas, mais
en tout cas tu arrêtes vite la chanson.] Il y a un côté compassé et en
même temps cette chanson est juste sublime il faut pas s'attaquer à des
Himalaya comme ça quand on commence ! C'est tellement charmant quand tu
chantes Norah Jones que je t'ai mis un bleu pour ça. »
Donc la Nouvelle Star finalement c'est facile : tu chantes Fever ou
Norah Jones pour que ça fasse des gouzi-gouzi dans le pantalon à Dédé
et tu gagnes le droit de te casser la gueule sur du Sevran à Baltard.
Quel gâchis ! Rendez-moi Julien et Charlène !
Sinclair « J'ai vu une démonstration de chant et jusque-là, je n'ai pas
senti ça dans l'émission. »
Philippe Man½uvre : « J'étais au XIXe, la chanson m'a laissé sur le
bord de la route, j'ai regardé le camion passer, je suis désolé. »

Jules, 7 ans

Atouts : présence rock, voix incroyable, à l'aise, du cran.
Faiblesse : il est plus musicien-interprète qu'interprète (ben
donne-lui une guitare !), il peut avoir du mal à se retrouver tout seul
(Ben à cet âge-là, c'est sûr.)

Britney Spears, Toxic

Bon, moi, Jules, pour l'instant, pas moyen, je sais qu'il n'y peut pas
grand-chose mais il est beaucoup trop tête-à-claque. Sinon, le jury a
l'air d'aimer, je ne savais pas que Britney c'était si tendance, je
croyais que c'était juste une employée à vie de la presse people, mais
donc apparemment pas que.

4 bleus.

Lio : « T'es un escroc, tu nous embarques à chaque fois. »
Sinclair : « Au bout d'un moment, t'as envie de te lever et d'enlever
tes chaussures. Moi, ça me fait ça. » (Sinclair, viens danser avec moi)
Philippe Man½uvre : « On vient assister à une opération alchimique où
Jules a pris du plomb et il en a fait de l'or. » (Ah, donc j'avais bon,
sur Britney.)

Clément, 21 ans.

Inconnu pour moi, pourtant j'ai tout regardé les castings.

Atouts : beau timbre, regard franc (?!), douceur dans la voix et la
présence, charme, capacité à interpréter des choses assez larges.
Faiblesses : Il flirte avec une certaine guimauve, manque de touche
personnelle.

Calogéro, pomme C

Encore une erreur flagrante de choix de chanson : le jury l'a entendue
80 fois, moi ça doit faire 350 et c'est plus possible. Je ne veux même
pas écouter. C'est faux et on s'ennuie.

4 rouges.

Sinclair essaye de parler mais il est sifflé.
Philippe : « J'ai une explication. Clément a commis l'erreur de
reprendre une chanson qu'on a entendue 80 fois au théâtre.
Malheureusement, on n'a pas jugé le chanteur, j'ai jugé une espèce de
prestation, ça m'a ennuyé dès que ça a commencé. J'en peux plus. »
André : [pote de Calogéro] « La chanson est super jolie, c'est bien
joué, ça pouvait nous faire du bien. Mais les refrains n'étaient pas
bien, pas en place, un peu faux. Joli timbre dans les couplets. »
Lio : « Gros problème de groove, tu étais toujours en retard. »

Icare, 24 ans

Découvert au théâtre lui aussi.

Atouts : très habité, il vit les chansons. Particulier, en dehors de
tout.
Faiblesses : trop théâtral. Il emmène par son univers mais pas par sa
voix. Il est hors du centre, ça peut plaire ou agacer.

Le chanteur, Daniel Balavoine

J'ai d'abord pensé que ce serait lui aussi un sacrifié vu le choix de
chanson, mais non, il embarque, c'est vrai qu'il est impressionnant
dans l'interprétation. C'est difficile à décrire, un peu dandy, un peu
psychopathe mais tout en contrôle. (ENFIN On a vu mon batteur favori
que j'aime et son sourire à tomber.) Il n'y a pas encore de vidéo sur
Youtube à l'heure où j'écris, mais ça vaut le coup de chercher.

Il a embarqué le jury et le public aussi, il a lui-même fait les
arrangements et a changé des paroles.

Sinclair : « Moi j'attends pas les couleurs, je me lève ! »

4 bleus.

Lio : « C'est énorme ! »
Sinclair : « Je sais pas quoi dire, j'ai envie de t'embrasser. » (Faut
absolument que je me mette à la chanson.)
Philippe : « Il a fait le performer, il a été chercher les gens, il
leur a apporté la musique, bravo. »
André : « Il y a des gens qui pensaient que tu étais une imposture, un
manipulateur, ton côté Raspoutine, est-ce que tu allais t'écrouler ce
soir ? Tu as été flamboyant. »

Voilà, pffiou, c'est dur quand ils sont 15 !

Ceux qui partent : Fred, Julie, Cindy, Axelle et Clément. Sian a été
repêchée par les trois garçons, Lio pense qu'on aurait dû garder Cindy
ou Julie (d'accord pour Julie) et qu'il n'y aura pas de surprise avec
Sian.

Bilan : Lio doit s'endurcir et changer de styliste, Sinclair est
parfait (bon en fait, non, pas tant que ça, il est froid comme un
concombre, mais il est très beau), Dédé doit absolument s'imposer, les
autres c'est tous des bleus et ils devraient écouter avec respect les
avis érotico-cosmiques de notre libidineux préféré et Philippe Man½uvre
est, lui, vraiment parfait : déjanté mais pas trop, méchant mais pas
trop, marrant juste comme il faut.

En plus, j'en ai eu 7 sur les 8 que j'espérais, donc la saison devrait
me plaire. Merci aux courageux et courageuses qui ont tout lu et à la
semaine prochaine !

--
Garance

  • Partager ce contenu :
Vos réponses Page 5 / 5
Trier par : date / pertinence
Gauvain, le chevalier au pancréas
Le #10451401
Garance wrote:
Hello frtp, vous êtes toujours dans le coin ?

C'est reparti pour un tour à Baltard, après des castings interminables
cette année, mais sans lesquels on serait passés à côté d'une VRAIE
star, parce que c'est vrai, Céline Dion c'est Céline Dion. Rien que
pour ça, ça valait la peine de se farcir des kilomètres de reportages
sans intérêt, d'assister à des engouements ou des lâchages incohérents
(Charlène, Julien et son Hallelujah... snif) et à des mises en scène
dignes d'AB production (la fausse séparation du seul couple sur
25000-au-départ, Ken et Barbie, grand moment). Heureusement, dans les
trucs à retenir, outre la talentueuse Cindy Sander, il y a eu aussi
les yeux (et le magnifique corps d'athlète) de Sinclair, qui enterre
même Sawyer de Lost. Mais enfin j'avais hâte, je commençais vraiment
à avoir envie d'entendre des chansons, pour changer. Allez zou.

Sian 24 ans

Elle a bénéficié de quelques reportages au cours des castings et plaît
beaucoup à Sinclair, si je me rappelle bien.

Atout : elle a confiance (ah ça c'est sûr, plus, ce serait trop...)
Faiblesse : manque d'émotion, ennui (pas mieux).

Fever de Peggy Lee

Les arrangements sont jazz beaucoup trop intello pour moi, le rythme
en est tout perturbé et moi aussi. Et puis Sian, je n'accroche pas,
même pendant les castings. Pourtant elle est ravissante et elle a une
très belle voix, mais elle paraît trop sûre d'elle et ça manque de
failles (Dove, c'est mon résumé, dégage). Du coup, je vois beaucoup sa
chorégraphie des genoux (plié, tendu, plié, tendu) et ça me gêne.

4 bleus

André a une tendresse particulière pour cette chanson, il est à deux
doigts de nous raconter la taille de son érection quand Laura dansait
sur son piano. Il trouve « l'arrangement un peu spécial, on perd un
peu l'essence sulfureuse » mais c'est très bien fait.
Sinclair est bluffé, ce n'est pas facile d'ouvrir l'émission avec une
chanson pas évidente, un arrangement pas évident. Bonne mise en place,
sensualité (où ça ?), donc bravo.
Lio a failli mettre un rouge parce qu'elle n'a pas aimé l'arrangement.
Philippe Man½uvre a bien aimé aussi et nous fait un petit cours sur la
chanson qui n'est donc pas du tout de Peggy Lee (quand ils veulent ils
arrêtent de nous raconter des conneries à M6, y a quand même des gens
PAYES pour ça et ils connaissent même pas Wikipédia, c'est nul.)

Kristov

Lui aussi a tapé dans l'½il de la prod dès son premier casting, on le
connaît donc un peu, le futur papa ex-bad boy un peu bisounours aux
costards « anglais » (c'est pas gentil pour les Anglais).

Atouts : une voix qui se reconnaît, l'émotion.
Faiblesse : voix limitée.

Help des Beatles

Ça manque un peu d'originalité, c'est parfois un peu chevrotant, mais
en général j'aime bien, Lio et Philippe Manoeuvre aussi vu comme ils
sautillent dans leurs fauteuils.

Un rouge de Sinclair

Pour Sinclair, trop en force, manque d'émotion, trop de jeu et de
comédie.
Lio : Super à fond, vachement bien (je sens qu'elle va manquer de
superlatifs dès la 4e émission).
Philippe Man½uvre gêné par les arrangements mais la voix était ok.
Prise de risque de reprendre les Beatles.
André : « C'est gonflé de reprendre une chanson des Beatles. Kristov,
c'est ma chanteuse (sic) préférée, avec cette espèce de vibrato tendu
comme un string. Il fait la prouesse de faire oublier les Beatles (Ah,
y a déjà des trucs illégaux qui circulent dans les loges ?) On a
l'impression qu'il sort du sud des États-Unis, qu'il vient de
Nashville, j'adore ce mec. »

À ce stade (c'est la chanson de groupe, on peut causer), y a deux
trois trucs qui me chiffonnent, c'est donc le moment du /mode fille
on. XY, tu vas t'ennuyer, tu peux avancer de 20 cases, à tout à l'heure.

Alors d'abord, vous n'avez pas pu le manquer, Virginie (artistiquement
coiffée comme moi au réveil) a TUTOYE Sinclair. C'est LE signe que
Voici disait vrai. Non je n'en dirai pas plus, je ne voudrais pas
qu'un syndrome Olivier Martinez frappe frtp.

Bon, maintenant qu'on a perdu les hommes qui ne s'intéressent pas du
tout à Voici et à Sinclair (admirez la feinte), parlons du vrai sujet
auquel je voulais en venir et qui me fait encore mal 5 heures après :
les seins de Lio. J'ai passé toute l'émission à me demander lequel
sortirait, quand, par où (l'aisselle ou l'omoplate) et si ça allait
saigner beaucoup. Quand elle bougeait, ils ne bougeaient même pas !
C'était surréaliste, on aurait dit un trucage. C'est pas humain ce
qu'on fait subir à ces gens. Je suis traumatisée.

Pour finir, la mode printemps/été 2008 sur la NS est à la mini robe
trapèze/parapluie, ce qui vous autorise le gros ventre et les grosses
fesses, mais pas les grosses cuisses, attention, vous êtes prévenues.
Moi perso, j'attends l'année de la robe parapluie longue, pour me
présenter aux castings.

Benjamin, pas noté son âge, mais jeune.

Atouts : très bon rythme, parle anglais, groove extraordinaire.
(Il avait chanté Just the two of us pendant les castings et c'était
effectivement très chouette.)
Faiblesse : sa timidité.

It's a man's man's man's world, James Brown (je ne suis pas sûre du
nombre de « man's », désolée.)

Il a les yeux fermés et il est très sautillant, le début n'est pas
terrible visuellement, puis ça s'arrange et ça décolle, c'est très
agréable à entendre, même s'il reste assez crispé. Un de mes
chouchous.
4 bleus.

Pour Sinclair, c'est un moteur diesel, il met du temps à démarrer mais
quand il démarre, on ne peut plus l'arrêter.
Pour André, c'est gonflé de passer derrière James Brown, il le fait
avec un romantisme tranquille. Il est à la limite de sa voix mais il
transmet bien le message.
Philippe Man½uvre aurait aimé un peu plus de jeu de scène mais ça a
envoyé.

Fred, pas noté son âge.

Atouts : qualité, enthousiasme, show man, il a du coffre.
(Il avait chanté Les petits papiers, on ne l'a vu qu'à partir du
théâtre.)
Faiblesses : manque de confiance en lui, il en fait trop, risque de se
caricaturer (ils sont gentil d'avoir oublié le charisme d'huître).

Dalida, Le temps des fleurs

Tout de suite en surjeu pour moi, vibrato beaucoup trop serré,
impossible de rentrer dans la chanson. Lui aussi il a une chorégraphie
bizarre des genoux, c'est tendance depuis Julien Doré on dirait (sauf
que lui, ça mettait en valeur une sombre histoire de chaussette, je ne
sais pas si vous voyez ce que je veux dire). Sans oublier la choré du
bras qui ne tient pas le micro. Je n'aime pas du tout et de toute
façon je ne comprends pas ce qu'il fait là, à la place de Julien Jeff
Buckley. Je radote, je sais.

2 Rouges de Sinclair et Philou.

Pour Sinclair, trop en force, trop exagéré, vrai souci d'intensité, on
était à fond, pied au plancher, manque d'émotion.
André tente de le défendre en parlant de détournement de la chanson,
mais le Sinclair ne se laisse pas coincer comme ça : « Oui mais faut
le réussir le détournement ! » Paf, suivant.
Pour Lio, Fred a toujours été comme ça (alors c'est encore plus
incompréhensible qu'il soit arrivé jusqu'à Baltard, SCROGNEUGNEU !)
Philippe Man½uvre : « Pour moi, on est tombé dans le dadadirladada.
J'attendais mieux, j'ai un problème avec cette chanson (prévisible,
ça), il a pas apporté ce que j'attendais, un peu de magie. Mais il a
fait un bon boulot de chanteur. »
Lio croyait que la chanson était de Rika Zaraï. Si jamais elle meurt
cette nuit pendant l'opération d'extraction de son corset d'entre ses
côtes, elle aura appris un truc, c'est toujours ça.

Thomas, 18 ans

Atouts : voix extraordinaire, phrasé unique, magnétisme animal.
Faiblesse : déforme les chansons, trop d'effets, risque de perdre ses
moyens.

Franz Ferdinand, Take me out.

Désolée : à 3 h 18 précise au moment où j'écris, aucun souvenir de sa
prestation, si ce n'est que j'ai furieusement envie de lui couper les
cheveux.

4 bleus.

Lio : « J'ai qu'un mot à dire : tu déchires, c'est extraordinaire »
(elle me saoule).
Sinclair : « C'était trop court. »
André : « Il est admirablement servi. Il a été quand même un tout
petit peu faux sur la deuxième partie. »
Philippe : « C'est du rock ! »
André : « C'est pas parce que c'est du rock que ça doit être faux. »
Philippe Man½uvre : « Si, justement ! » (C'est cool, je sais que je
peux me reconvertir en chanteuse de rock. En robe parapluie, je sens
que ça va le faire.)


Lucille, 18 ans

Inconnue jusqu'au théâtre

Atouts : univers établi, personnage, voix qui suit, joue bien.
Faiblesses : trop de mise en scène, risque de lasser. Vibrato partout,
minauderies.

Zazie, j'envoie valser

Je n'aime pas son maquillage de poupée de porcelaine, je trouve
qu'elle fait passer beaucoup de trac et je dois bien dire que j'ai du
mal avec cette chanson (que j'aimais bien pourtant) depuis que je
l'ai entendue 254 fois en éval starac il y a deux ou trois ans. Cela
dit, elle a une jolie voix avec des petits moments cassés sympas.
Si Lio bouge, elle va sortir de son bustier sans faire exprès
tellement ça déborde.
Petit problème technique chez moi, du coup je n'ai pas les couleurs,
mais il me semble que Philippe Man½uvre n'aime pas (depuis le début,
d'après Lio).

Julie, 24 ans

Découverte au théâtre, elle aussi.

Atouts : maîtrise vocale, puissance.
Faiblesses : manque de capacité à émouvoir, doit prendre des risques.

L.O.V.E. Nat King Cole

J'adore la chanson mais là, je trouve que ça ne pétille pas assez,
elle a le visage un peu dur, même si elle a effectivement une très
belle voix. Comme je suis tout à fait d'accord avec André, cf plus
loin.
1 Rouge d'André

Pour André, son interprétation est de la vieille école du jazz,
tendance Liza Minelli, il aurait préféré plus sobre, plus d'humilité
et de retenue, c'était trop démonstratif. « On voit ça sur les
paquebots, sur toutes les croisières d'américains, chez les papys. »
Sinclair est au bord de la syncope tellement il a aimé, quand il veut
je le ranime.
Tout le monde tombe sur Dédé qui se défend comme il peut : «
Techniquement c'était mortel, mais c'est à l'ancienne ! »

Cédric, 34 ans

Alors je l'annonce tout net, c'est d'office un chouchou très sérieux,
d'abord en raison de son âge, ça suffit de nous fourguer des bébés en
couche-culotte, nous les ménagères de (moins de) 50 ans, public
largement majoritaire, il nous faut des mâles un peu solides, quoi,
pas des Jules de 12 ans et demi que quand on s'attache, on a
l'impression de faire quelque chose de mal. Donc Cédric, il est assez
vieux pour
que ce soit légal, il est beau et il chante bien. Chouchou.

Atouts : très belle voix, gendre idéal, mec droit (c'est spécial,
cette année, les critères pour arriver à Baltard).
Faiblesses : excès d'enthousiasme qui lui fait prendre des risques
vocalement. Et il chante les yeux fermés.

Vertige de l'amour, Bashung

Super, moi il m'a eue, ok j'avais un a priori très légèrement
favorable mais quand même, c'est super bien fait et ça laisse voir un
côté un peu moins « propre sur lui » intéressant. J'espère qu'il va
se salir un peu et qu'on va vite oublier Ken. J'aime beaucoup,
vivement la suite.
4 bleus

Philippe Man½uvre [snip cours de rock, cf Wikipédia] « Il a fait
l'interprétation que j'attendais, très bien, il se tenait à un fil, il
a fait des trucs très risqués, il a gardé les yeux ouverts, bravo. »
Lio : « Je suis super contente parce qu'il maîtrise pas quand il se
lâche, c'est ce qui me faisait peur et là, c'est la perfection. Tu es
allé partout, partout t'as assuré. »
Sinclair : « Il est très classe, c'est pas le tout de porter une
veste, tu peux porter une veste et galérer comme un malade [Sinclair,
gros jaloux] et puis lui, il arrive, il envoie et il transpire bien,
comment tu fais ? [C'est le principe du Ken : ça transpire, mais
propre.] André : « Il peut être victime de sa belle gueule, il a un côté
Pierce
Brosnan, quand il fait le bad boy ça lui va bien. »


Julien, 20 ans

Atouts : voix particulière, mémorisable. Timbre grave avec vibrato
tendu. Faiblesse : Voix qui peut agacer, avec laquelle il ne peut pas
tout faire.

U-Turn (Lili) Aaron

La chanson est magnifique, il a un accent quand même très très
français (un chanteur digne de ce nom devrait prendre autant de cours
d'anglais que de cours de chant ou de guitare). Le début est un peu
juste, ça me paraît trop bas pour lui et limite bronchitique, mais
ensuite c'est très bien.
C'est là : http://www.youtube.com/watch?v=m0aqHWjr8JQ
Il est presque aussi décolleté que Lio et je n'ai pas réussi à voir
s'il avait des yeux, mais il est doué. Je salue la perversité
stratégique (à double tranchant, malgré tout) de la diffusion de
l'image du bisou à sa copine juste à la fin.

4 bleus.

Lio prétend s'être retenue de pleurer, je parie plutôt qu'elle n'y est
pas arrivée. Non mais si, je l'aime bien, Lio, je vous jure. C'est
juste ce corset, là, je supporte plus.
Sinclair : « Rien à dire de plus, c'est magnifique, c'est beau, quoi.
» Philippe : « Oui parce qu'en plus, il y avait un risque d'en faire
trop, il s'est réinstallé dans cette chanson comme chez lui, on savait
où on était. On s'est demandé s'il n'allait pas en faire trop, il a eu
la grande classe de faire le coup de la retenue, bravo. »
André : « On avait peur pour lui parce que quand il nous avait chanté
Damien Rice, c'était très sensible, ce qu'on adore, mais au théâtre il
y a eu des faiblesses. L'effet Baltard a joué, il a pris les lumières,
les musiciens et il s'est transcendé. »

Cindy, 17 ans

Atouts : technique époustouflante, présence, bagou, bonne tessiture.
Faiblesse : manque de présence scénique, surjeu, côté légèrement
vulgaire.

Vanessa Paradis, Divine idylle

Désolée, je vais être méchante, mais je la trouve franchement cagole
et beaucoup trop jeune, et même si elle a une belle voix, elle
n'arrive pas à la cheville de Charlène. Donc là, c'est mauvais, on ne
l'entend
pas au début, il y a tellement de lalala que je me demande si elle
n'oublie pas les paroles, enfin moi je passe à côté, mais alors loin.

2 rouges de Lio et de Philippe Manoeuvre

Lio : « C'était bien mais pas à ta hauteur. Tu es 10 fois mieux que ce
que tu as fait ce soir. C'est pas pour te dire que je t'aime pas,
c'est parce que je t'aime énormément. Ne va pas dans des choses un peu
mièvres, tu vaux beaucoup mieux que ça. »
Philippe : « Rouge d'encouragement, j'ai trouvé ça un peu scolaire, la
chanson est très récente, Vanessa Paradis et M ont fait quelque chose
d'assez rock, mais là, l'interprétation, pour moi, ne s'est pas du
tout élevée là où elle aurait dû. »
Sinclair : « Je trouve que tu t'es bien démerdée. »
André : « Moi, j'ai mis un oui du souvenir aussi parce qu'elle a
chanté Amy Whinehouse à tomber par terre, elle joue pas dans sa cour.
» Amy Whinehouse, c'était Charlène, non ? Voilà, je le savais, c'est
Charlène qui aurait dû être là.

Amandine, 29 ans

Gagnante 2008, on est d'accord ? En tout cas, elle a tout ce qu'il
faut : c'est une vraie gentille comme Christophe Willem, elle a une
voix d'enfer qui touche et même plus et on peut toujours essayer de se
retenir de pleurer, un physique pas facile et beaucoup de charme. Ma
chouchou n°1, comme tout le monde.

Atouts : elle donne du sens aux chansons qu'elle choisit
d'interpréter. Beaucoup d'émotion avec des trucs simples, timbre
chaleureux qui parle à tout le monde.
Faiblesse : son mental, elle peut craquer, on la sent prête à être
submergée par cette vague d'émotion.

Sinead O'Connor, nothing compares to you

Donc là, je dis juste http://www.youtube.com/watch?v=Qf8-0n3XDz8 pour
ceux ou celles qui l'auraient ratée.

4 bleus

Le jury se lève (après les couleurs pour ne pas démolir le suspens,
m'enfin dans ce cas-là il faudrait qu'ils soient tous drogués pour
mettre du rouge).
Philippe Man½uvre : « Je crois que dans ce métier, il y a des gens qui
font des disques et il y a des gens qui enregistrent de la musique et
clairement, elle appartient à la seconde catégorie. »
André : « Elle touche la dimension mystique de la musique, à un moment
donné on se connecte à quelque chose (Sinclair et Lio se mettent en
tas pour faire semblant de dormir, ces gougnafiers). Elle est habitée
quand elle chante.
Elle a l'art de convoquer un truc, de rentrer dans une espèce de
catalepsie, c'est juste réjouissant de voir ça. »

Axelle, pas noté l'âge.

Totalement inconnue, je ne l'ai vue qu'au moment de l'annonce des
résultats à la fin de la dernière émission, c'est mauvais signe
d'ailleurs une invisibilité pareille.

Atouts : toujours juste (donc on se doute déjà que ce sera pas rock,
cf plus haut). Elle connaît ses limites, elle ne va pas au-delà,
charme qui touche.
Faiblesses : difficile de faire passer des choses quand on a un grain
de voix pas affirmé, pas d'univers musical fort.

Edith Piaf, l'hymne à l'amour.

Évidemment une erreur stratégique de choix de chanson. C'est donc
joli, mou, respiration forte, pas grand-chose à dire.

3 rouges de Lio, Sinclair et Philippe Man½uvre.

André : « J'allais mettre un rouge et puis j'ai vu que ça partait [en
vrille totale dans le jury, tu veux dire ?] et qu'elle ne méritait pas
ça. Il faut revisiter la chanson. Comment on fait pour une chanson
énorme comme ça ? On n'était plus dans notre émission, on était dans
une autre émission [chez Sevran, donc, c'est-à-dire le top de la
ringarditude. On te traite de Sevran, tu peux te suicider, ou pas,
mais en tout cas tu arrêtes vite la chanson.] Il y a un côté compassé
et en même temps cette chanson est juste sublime il faut pas
s'attaquer à des Himalaya comme ça quand on commence ! C'est
tellement charmant quand tu chantes Norah Jones que je t'ai mis un
bleu pour ça. » Donc la Nouvelle Star finalement c'est facile : tu chantes
Fever ou
Norah Jones pour que ça fasse des gouzi-gouzi dans le pantalon à Dédé
et tu gagnes le droit de te casser la gueule sur du Sevran à Baltard.
Quel gâchis ! Rendez-moi Julien et Charlène !
Sinclair « J'ai vu une démonstration de chant et jusque-là, je n'ai
pas senti ça dans l'émission. »
Philippe Man½uvre : « J'étais au XIXe, la chanson m'a laissé sur le
bord de la route, j'ai regardé le camion passer, je suis désolé. »

Jules, 7 ans

Atouts : présence rock, voix incroyable, à l'aise, du cran.
Faiblesse : il est plus musicien-interprète qu'interprète (ben
donne-lui une guitare !), il peut avoir du mal à se retrouver tout
seul (Ben à cet âge-là, c'est sûr.)

Britney Spears, Toxic

Bon, moi, Jules, pour l'instant, pas moyen, je sais qu'il n'y peut pas
grand-chose mais il est beaucoup trop tête-à-claque. Sinon, le jury a
l'air d'aimer, je ne savais pas que Britney c'était si tendance, je
croyais que c'était juste une employée à vie de la presse people, mais
donc apparemment pas que.

4 bleus.

Lio : « T'es un escroc, tu nous embarques à chaque fois. »
Sinclair : « Au bout d'un moment, t'as envie de te lever et d'enlever
tes chaussures. Moi, ça me fait ça. » (Sinclair, viens danser avec
moi) Philippe Man½uvre : « On vient assister à une opération
alchimique où Jules a pris du plomb et il en a fait de l'or. » (Ah,
donc j'avais bon, sur Britney.)

Clément, 21 ans.

Inconnu pour moi, pourtant j'ai tout regardé les castings.

Atouts : beau timbre, regard franc (?!), douceur dans la voix et la
présence, charme, capacité à interpréter des choses assez larges.
Faiblesses : Il flirte avec une certaine guimauve, manque de touche
personnelle.

Calogéro, pomme C

Encore une erreur flagrante de choix de chanson : le jury l'a entendue
80 fois, moi ça doit faire 350 et c'est plus possible. Je ne veux même
pas écouter. C'est faux et on s'ennuie.

4 rouges.

Sinclair essaye de parler mais il est sifflé.
Philippe : « J'ai une explication. Clément a commis l'erreur de
reprendre une chanson qu'on a entendue 80 fois au théâtre.
Malheureusement, on n'a pas jugé le chanteur, j'ai jugé une espèce de
prestation, ça m'a ennuyé dès que ça a commencé. J'en peux plus. »
André : [pote de Calogéro] « La chanson est super jolie, c'est bien
joué, ça pouvait nous faire du bien. Mais les refrains n'étaient pas
bien, pas en place, un peu faux. Joli timbre dans les couplets. »
Lio : « Gros problème de groove, tu étais toujours en retard. »

Icare, 24 ans

Découvert au théâtre lui aussi.

Atouts : très habité, il vit les chansons. Particulier, en dehors de
tout.
Faiblesses : trop théâtral. Il emmène par son univers mais pas par sa
voix. Il est hors du centre, ça peut plaire ou agacer.

Le chanteur, Daniel Balavoine

J'ai d'abord pensé que ce serait lui aussi un sacrifié vu le choix de
chanson, mais non, il embarque, c'est vrai qu'il est impressionnant
dans l'interprétation. C'est difficile à décrire, un peu dandy, un peu
psychopathe mais tout en contrôle. (ENFIN On a vu mon batteur favori
que j'aime et son sourire à tomber.) Il n'y a pas encore de vidéo sur
Youtube à l'heure où j'écris, mais ça vaut le coup de chercher.

Il a embarqué le jury et le public aussi, il a lui-même fait les
arrangements et a changé des paroles.

Sinclair : « Moi j'attends pas les couleurs, je me lève ! »

4 bleus.

Lio : « C'est énorme ! »
Sinclair : « Je sais pas quoi dire, j'ai envie de t'embrasser. » (Faut
absolument que je me mette à la chanson.)
Philippe : « Il a fait le performer, il a été chercher les gens, il
leur a apporté la musique, bravo. »
André : « Il y a des gens qui pensaient que tu étais une imposture, un
manipulateur, ton côté Raspoutine, est-ce que tu allais t'écrouler ce
soir ? Tu as été flamboyant. »

Voilà, pffiou, c'est dur quand ils sont 15 !

Ceux qui partent : Fred, Julie, Cindy, Axelle et Clément. Sian a été
repêchée par les trois garçons, Lio pense qu'on aurait dû garder Cindy
ou Julie (d'accord pour Julie) et qu'il n'y aura pas de surprise avec
Sian.

Bilan : Lio doit s'endurcir et changer de styliste, Sinclair est
parfait (bon en fait, non, pas tant que ça, il est froid comme un
concombre, mais il est très beau), Dédé doit absolument s'imposer, les
autres c'est tous des bleus et ils devraient écouter avec respect les
avis érotico-cosmiques de notre libidineux préféré et Philippe
Man½uvre est, lui, vraiment parfait : déjanté mais pas trop, méchant
mais pas trop, marrant juste comme il faut.

En plus, j'en ai eu 7 sur les 8 que j'espérais, donc la saison devrait
me plaire. Merci aux courageux et courageuses qui ont tout lu et à la
semaine prochaine !



@+
Michel Bacqué
Le #10451381
jean-marc Mannucci a écrit :

sans doute.
En tous cas, à la revoyure de l'extrait, je peux corriger un chouya: il
n'est pas quelconque (parce qu'elle a certainement "son truc"), mais il
est approximatif... et finalement "moyen", à cause des imperfections.



Bah, moi le seul truc que je lui reproche c'est de pas mettre des gants
pour faire la vaisselle. On peut dire aussi que quand elle bouge elle a
la grâce d'un Joe Cocker à ses débuts, mais moi c'est le genre de truc
qui la rend encore plus touchante à mes yeux (d'un autre côté ça devait
pas être facile de bouger avec son ben, il était tellement serré qu'on
lui voyait le clito). Et puis y a son physique un peu ingrat aussi, mais
elle fait partie de ces gens que la musique rend beaux je trouve.

je ne suis pas d'accord.
C'est typiquement le genre de morceau qu'on taxe de "variette" à cause
de sa production, de son orchestration... et aussi (surtout) parce qu'il



J'avais mis des guillemets, et ça n'a rien de péjoratif ;-)

--
Michel
Gauvain, le chevalier au pancréas
Le #10451341
jean34 wrote:
"Garance" de groupe de discussion :
Hello frtp, vous êtes toujours dans le coin ?




Super résumé plein d'humour... Merci !

Jean, qui comme chaque année a arrêté la NS à partir de Baltard



ca veut dire que chaque année, il essaye (avec ses petites mains) de stopper
net la nouvelle star (qu'il a sûrement croisé dans la rue) à Baltard. Mais
il n'y arrive surement pas (il doit être costaud le bougre).
jean34
Le #10451311
"claude bb" discussion : 47f7db5a$0$12009$

"jean34" 47f7d636$0$27265$



Jean, qui comme chaque année a arrêté la NS à partir de Baltard




hein?
que veut tu dire?



Je veuX dire que chaque année je regarde l'émission tant qu'il s'agit de
castings ou d'évaluations au théâtre.
Pendant cette partie les chansons ne sont pas complètes, le montage est
incisif, le jury actif. Y'a du rythme, de l'humour, de l'interêt quoi...

La suite à Baltard m'emmerde. Même si le groupe est bon, les reportages ne
sont plus que des flashbacks de ce qu'on a déjà vu, et surtout je deteste le
montage en mayonnaise du suspense de la fin, le quart d'heure juste avant de
désigner l'éliminé du jour... (du moins du temps de Castaldi.. Avec Efira je
ne sais pas).
Du coup je ne regarde plus.
jean34
Le #10451301
"Gauvain, le chevalier au pancréas" message de groupe de discussion : 47f93b01$0$17844$
jean34 wrote:
"Garance" de groupe de discussion :
Hello frtp, vous êtes toujours dans le coin ?




Super résumé plein d'humour... Merci !

Jean, qui comme chaque année a arrêté la NS à partir de Baltard



ca veut dire que chaque année, il essaye (avec ses petites mains) de
stopper net la nouvelle star (qu'il a sûrement croisé dans la rue) à
Baltard. Mais il n'y arrive surement pas (il doit être costaud le bougre).



Tiens, tu sais quoter correctement toi maintenant ?

ah non, c'est que mon texte était court.. ^^
Pascal Wijsbroek
Le #10451261
jean34 a utilisé son clavier pour écrire :

La suite à Baltard m'emmerde. Même si le groupe est bon, les reportages ne
sont plus que des flashbacks de ce qu'on a déjà vu, et surtout je deteste le
montage en mayonnaise du suspense de la fin, le quart d'heure juste avant de
désigner l'éliminé du jour... (du moins du temps de Castaldi.. Avec Efira je
ne sais pas).



Rien à voir ! Efira arrive à maintenir le suspense d'une façon plus
"personnelle" : elle retire en effet un vêtement à chaque série de 100
000 SMS envoyés !

Ensuite, quasiment à poil, elle se frotte langoureusement aux candidats
pendant que l'huissier arrive sur sa musique inquiétante, s'attardant
plus particulièrement sur les garçons avec des paroles du genre "ça
t'ennuierais de perdre ça !", qu'elle accompagne généralement d'un
toucher testiculaire assez enlevé.

Enfin, débarassée de ses derniers bouts de tissu, elle reprend "le"
titre fort de la soirée (désigné par le jury) en lap dance.

C'est con de louper ça...
Lys
Le #10451211
"Pascal Wijsbroek"

Rien à voir ! Efira arrive à maintenir le suspense d'une façon plus
"personnelle" : elle retire en effet un vêtement à chaque série de 100 000
SMS envoyés !

Ensuite, quasiment à poil, elle se frotte langoureusement aux candidats
pendant que l'huissier arrive sur sa musique inquiétante, s'attardant plus
particulièrement sur les garçons avec des paroles du genre "ça
t'ennuierais de perdre ça !", qu'elle accompagne généralement d'un toucher
testiculaire assez enlevé.

Enfin, débarassée de ses derniers bouts de tissu, elle reprend "le" titre
fort de la soirée (désigné par le jury) en lap dance.

C'est con de louper ça...




Il y en a qui ont beaucoup d'imagination !!! MDR !
Lys
Le #10451201
"Pascal Wijsbroek"

Rien à voir ! Efira arrive à maintenir le suspense d'une façon plus
"personnelle" : elle retire en effet un vêtement à chaque série de 100 000
SMS envoyés !

Ensuite, quasiment à poil, elle se frotte langoureusement aux candidats
pendant que l'huissier arrive sur sa musique inquiétante, s'attardant plus
particulièrement sur les garçons avec des paroles du genre "ça
t'ennuierais de perdre ça !", qu'elle accompagne généralement d'un toucher
testiculaire assez enlevé.

Enfin, débarassée de ses derniers bouts de tissu, elle reprend "le" titre
fort de la soirée (désigné par le jury) en lap dance.

C'est con de louper ça...




Il y en a qui ont beaucoup d'imagination !!! MDR !
Jerome409
Le #10451191
>
Il y en a qui ont beaucoup d'imagination !!! MDR !



des fantasmes, plutôt...
znort
Le #10451151
jean-marc Mannucci a écrit :

(c'est peut-être pour ça que Daho n'a jamais chanté "Life On Mars" ;-))



Il l'a déjà chanté, sous la douche...

--
znort
"Mais un souffle j'avais gardé car on ne peut pas trépasser
Chacun le sait sans voir un Disc Jockey"
Poster une réponse
Anonyme