Numéro de CB et ordre de paiement.

Le
meskiangasher
Bonjour.

Bien qu'on ait déjà abordé ce sujet il y a peu, j'aimerais
confirmation en trouvant une réponse nette à cette situation :

Supposons qu'un client X achète une marchandise à une société de vente
sur internet Y.
Supposons que X paie Y en donnant son numéro de carte bancaire.
Il y a donc eu un ordre de paiement de la part de X, au bénéfice de Y
(pour cette transaction et ce pour un montant donné ?).
Supposons que jusque là la société Y soit un modèle de vertu et
d'efficacité, livre X sans problèmes, et débite normalement le compte
de X.

Supposons maintenant que plusieurs mois après cette heureuse
transaction la société Y soit devenue un repaire de brigands.
Supposons enfin que la société Y débite indûment le compte de X.

Est-ce que X peut justifier le fait qu'il n'a pas donné d'ordre de
paiement correspondant à ce second débit ?
Question connexe : est-ce que le fait de donner son numéro de carte et
ses coordonnées postales peut être interprété comme un ordre de
paiement ?

Peut-on considérer que le fait d'avoir donné le numéro de carte pour
la première transaction revient en pratique à donner l'autorisation de
ponctionner la carte à tout moment et sans limites ?

Est-ce que la banque de X peut refuser de rembourser X en disant que
ce n'est pas une utilisation frauduleuse de carte bancaire mais un
litige commercial puisque :
1/ il y a eu auparavant une transaction entre X et Y ?
ou
2/ il y a eu un ordre de paiement ?
  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
Spyou
Le #14642941
"meskiangasher"
Est-ce que X peut justifier le fait qu'il n'a pas donné d'ordre de
paiement correspondant à ce second débit ?



De fait, il n'a rien demandé, rien commandé, rien signé. Donc il y'a fraude
et la banque *doit* rembourser X

Question connexe : est-ce que le fait de donner son numéro de carte et
ses coordonnées postales peut être interprété comme un ordre de
paiement ?



Généralement, oui. Mais pour un seul acte.

Peut-on considérer que le fait d'avoir donné le numéro de carte pour
la première transaction revient en pratique à donner l'autorisation de
ponctionner la carte à tout moment et sans limites ?



Non. Et théoriquement, un commercant n'a *pas le droit* de conserver les
coordonnées bancaires de ses clients plus longtemps que le temps necessaire
au traitement du paiement (sauf accord express du client)

Est-ce que la banque de X peut refuser de rembourser X en disant que
ce n'est pas une utilisation frauduleuse de carte bancaire mais un
litige commercial puisque :
1/ il y a eu auparavant une transaction entre X et Y ?
ou
2/ il y a eu un ordre de paiement ?



Non. Elle ne peut pas.
Black Myst
Le #14853461
meskiangasher wrote:
Bonjour.

Bien qu'on ait déjà abordé ce sujet il y a peu, j'aimerais
confirmation en trouvant une réponse nette à cette situation :

Supposons qu'un client X achète une marchandise à une société de vente
sur internet Y.
Supposons que X paie Y en donnant son numéro de carte bancaire.
Il y a donc eu un ordre de paiement de la part de X, au bénéfice de Y
(pour cette transaction et ce pour un montant donné ?).
Supposons que jusque là la société Y soit un modèle de vertu et
d'efficacité, livre X sans problèmes, et débite normalement le compte
de X.

Supposons maintenant que plusieurs mois après cette heureuse
transaction la société Y soit devenue un repaire de brigands.
Supposons enfin que la société Y débite indûment le compte de X.

Est-ce que X peut justifier le fait qu'il n'a pas donné d'ordre de
paiement correspondant à ce second débit ?
Question connexe : est-ce que le fait de donner son numéro de carte et
ses coordonnées postales peut être interprété comme un ordre de
paiement ?

Peut-on considérer que le fait d'avoir donné le numéro de carte pour
la première transaction revient en pratique à donner l'autorisation de
ponctionner la carte à tout moment et sans limites ?

Est-ce que la banque de X peut refuser de rembourser X en disant que
ce n'est pas une utilisation frauduleuse de carte bancaire mais un
litige commercial puisque :
1/ il y a eu auparavant une transaction entre X et Y ?
ou
2/ il y a eu un ordre de paiement ?



Est-ce que ca vous est arrivé, ou est-ce que vous avez peur que ca vous
arrive ?

Personnellement, chaque fois que j'ai payé sur le net, ca s'est passé
comme ca :
-> on choisie un article ou un service de Y
-> on reseigne les infos telque l'adresse de livraison
-> on est redirigé sur le site d'une banque pour le payment en ligne
-> on donne ses coordonné à la banque
-> la banque informe Y que X à validé le payment
Perso, j'ai jamais donné (et donnerais jamais) mon numéro de carte à un
site qui n'a pas pignon sur rue.
fra
Le #14853151
Black Myst <Black_point_Myst_chez_free_point_fr> wrote:

-> on est redirigé sur le site d'une banque pour le payment en ligne



Pas forcément, c'est parfois géré par le vendeur lui-même. Perso je ne
trouve pas que ça change grand chose (peut être le risque de voir
modifier le prix mais là tu fais opposition). Et le risque de ne pas
être livré reste le même.
--
Fra
Flupke
Le #14853131
"Fra" news:1gmhd6e.puj3fxful3lkN%
Black Myst <Black_point_Myst_chez_free_point_fr> wrote:

> -> on est redirigé sur le site d'une banque pour le payment en ligne

Pas forcément, c'est parfois géré par le vendeur lui-même. Perso je ne
trouve pas que ça change grand chose (peut être le risque de voir
modifier le prix mais là tu fais opposition). Et le risque de ne pas
être livré reste le même.


Deux conseils :
1°) Un site commerçant sérieux, pour la validation d'un paiement, vous
aiguille, au moment de cette validation vers le site de son prestataire
bancaire, lequel est sécurisé ( site reconnaissable par une adresse https://
et le logo d'un cadenas au bas de votre navigateur ). Ce n'est donc pas le
commercant qui a communication de votre numéro de carte.
2°) Un paiement en ligne avec son numéro de carte bancaire ( donc sans
saisie du code confidentiel ) peut être "répudié" ( c'est le terme consacré)
auprès de sa banque qui est tenu d'annuler le paiement ainsi "répudié". Le
litige doit alors se résoudre entre le commercant et le client.

Finalement, le public ignore qu'il y a beaucoup moins de fraudes avec la
carte bancaire, y compris sur Internet, qu'avec les chèques....
fra
Le #14853061
Flupke
> > -> on est redirigé sur le site d'une banque pour le payment en ligne
>
> Pas forcément, c'est parfois géré par le vendeur lui-même. Perso je ne
> trouve pas que ça change grand chose (peut être le risque de voir
> modifier le prix mais là tu fais opposition). Et le risque de ne pas
> être livré reste le même.
Deux conseils :
1°) Un site commerçant sérieux, pour la validation d'un paiement, vous
aiguille, au moment de cette validation vers le site de son prestataire
bancaire, lequel est sécurisé ( site reconnaissable par une adresse https://
et le logo d'un cadenas au bas de votre navigateur ). Ce n'est donc pas le
commercant qui a communication de votre numéro de carte.



Qu'est-ce que ça change si le commerçant gère ça lui même ? J'ai même
tendance à penser que la sécurisation n'est pas très importante puisque
le paiement peut être répudié.
Il me semble que la plupart du temps les fraudes à la CB se font avec
des numéros de CB créés avec des logiciels qui crééent au pif un numéro
valide. Ca peut tomber sur n'importe qui même qqun qui ne se sert jamais
de sa CB.

2°) Un paiement en ligne avec son numéro de carte bancaire ( donc sans
saisie du code confidentiel ) peut être "répudié" ( c'est le terme consacré)
auprès de sa banque qui est tenu d'annuler le paiement ainsi "répudié". Le
litige doit alors se résoudre entre le commercant et le client.



C'est là la vrai sécurité du paiement CB !

--
Fra
Black Myst
Le #14852771
Fra wrote:
Flupke

-> on est redirigé sur le site d'une banque pour le payment en ligne



Pas forcément, c'est parfois géré par le vendeur lui-même. Perso je ne
trouve pas que ça change grand chose (peut être le risque de voir
modifier le prix mais là tu fais opposition). Et le risque de ne pas
être livré reste le même.



Deux conseils :
1°) Un site commerçant sérieux, pour la validation d'un paiement, vous
aiguille, au moment de cette validation vers le site de son prestataire
bancaire, lequel est sécurisé ( site reconnaissable par une adresse https://
et le logo d'un cadenas au bas de votre navigateur ). Ce n'est donc pas le
commercant qui a communication de votre numéro de carte.




Qu'est-ce que ça change si le commerçant gère ça lui même ? J'ai même
tendance à penser que la sécurisation n'est pas très importante puisque
le paiement peut être répudié.


Quand tu paye dans un magasin avec une carte, tu ne donne pas ta carte
bancaire et ton code à la caisière, tu le donne à un terminal de payment
qui fait directement la transaction avec la banque, pourquoi donnerais
tu ces informations à un site sur internet ?
Si tu donne ta carte + code(ou date de validité), le commercant peut
faire ce qu'il veut, s'il est malhonaite il prélèvera 10x la somme...

En passant par le site d'une banque, le commercant ne connait ni ton
numero de carte ni ton code, il ne pourra pas faire d'autre transaction...
Maintenant reste à savoir si tu peux faire confiance à la banque
intermédiaire... perso, ca me semble moins risqué de lui faire confiance
qu'à un site (peut être situé hors de france)

> Il me semble que la plupart du temps les fraudes à la CB se font avec
> des numéros de CB créés avec des logiciels qui crééent au pif un numéro
> valide. Ca peut tomber sur n'importe qui même qqun qui ne se sert jamais
> de sa CB.
Je vois pas comment quelqu'un va pourvoir espérer jouer à ca longtemps,
si j'achete froduleusement sur internet, je suis bien obligé de donner
une addresse pour recevoir qqc. S'il saggit de service, les traces
(addresse IP) permet également de me retrouver...

Alors qu'il est plutot facile d'obtenir de l'argent à un distributeur
avec une carte volé/trouvé. (Certain distributeur ne demande pas le code !)
fra
Le #14851541
Black Myst <Black_point_Myst_chez_free_point_fr> wrote:

> Qu'est-ce que ça change si le commerçant gère ça lui même ? J'ai même
> tendance à penser que la sécurisation n'est pas très importante puisque
> le paiement peut être répudié.
Quand tu paye dans un magasin avec une carte, tu ne donne pas ta carte
bancaire et ton code à la caisière, tu le donne à un terminal de payment
qui fait directement la transaction avec la banque, pourquoi donnerais
tu ces informations à un site sur internet ?



Je ne donne pas mon code secret sur internenette !

Si tu donne ta carte + code(ou date de validité), le commercant peut
faire ce qu'il veut, s'il est malhonaite il prélèvera 10x la somme...



Mais je peux répudié le prélèvement *car je ne donne pas mon code
secret* !

[...]

> Il me semble que la plupart du temps les fraudes à la CB se font avec
> des numéros de CB créés avec des logiciels qui crééent au pif un numéro
> valide. Ca peut tomber sur n'importe qui même qqun qui ne se sert jamais
> de sa CB.
Je vois pas comment quelqu'un va pourvoir espérer jouer à ca longtemps,
si j'achete froduleusement sur internet, je suis bien obligé de donner
une addresse pour recevoir qqc.



Une boite postale ?

S'il saggit de service, les traces
(addresse IP) permet également de me retrouver...



Certes, mais les fraudes carte bleues existent bel et bien...

Alors qu'il est plutot facile d'obtenir de l'argent à un distributeur
avec une carte volé/trouvé.



Ou avec une YesCard ou une fausse carte avec un numéro valide pris au
pif (qui peut tomber sur le tien).

(Certain distributeur ne demande pas le code !)



en France ?
--
Fra
Poster une réponse
Anonyme