On peut compiler les logiciels Microsoft: Ballmer.

Le
GP
En fait, ce sont les gouvernements qui le peuvent selon lui:

«On the particular issues that you highlighted, we have heard the concern, for
example, on national security from a number of governments.We do license our
source code to governments. Governments can look at that source code, see that
source code.»

Titre: What, exactly, did Microsoft's CEO say about Linux and patents? Here's
the transcript.

http://www.microsoft-watch.com/article2/0,1995,1729567,00.asp

Mais bon, C'est bien beau d'avoir le code source, si on ne le compile pas, on
ne peut pas savoir si l'exécutable est bien compilé à partir de ce code.

Alors quoi, on y est, là? Les gouvernements peuvent employer les logiciels de
Microsoft en les compilant à partir du code? Est-ce que quelqu'un a déjà
entendu parler de ça?

Mais le passage qui a mis tout le monde du libre en furie, c'est celui-ci:

«There was a report out this summer by an open source group that highlighted
that Linux violates over 228 patents. Some day, for all countries that are
entering WTO (World Trade Organization), somebody will come and look for money
to pay for the patent rights for that intellectual property. So the licensing
costs are less clear than people think today.»

How sweet! La menace est directe. Adoptez Linux et, ou vous payerez des prix
de fou pour des brevets bouffons, ou vous ne pourrez participer au WTO.

Sauf que le WTO, ça profite à qui? J'ai l'impression qu'il y a plusieurs pays,
entre autres, en Asie, qui s'en passeraient volontiers si seulement une
organisation vraiment égalitaire prenait sa place.

Au sujet du WTO:

The restructuring of the world economy under the guidance of the
Washington-based international financial institutions and the World Trade
Organization (WTO) increasingly denies individual developing countries the
possibility of building a national economy. The internationalization of
macroeconomic policy transforms countries into open economic territories and
national economies into "reserves" of cheap labor and natural resources. The
state apparatus is undermined, industry for the internal market is destroyed,
national enterprises are pushed into bankruptcy These reforms have also been
conducive to the elimination of minimum wage legislation, the repeal of social
programs and a general diminution of the state's role in fighting poverty.

http://www.mtholyoke.edu/acad/intrel/chossu.htm


On excusera mon soi-disant manque d'objectivité, mais Microsoft me fait gerber.

GP
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Fred
Le #4762681
Le 03-12-2004, GP
En fait, ce sont les gouvernements qui le peuvent selon lui:

«On the particular issues that you highlighted, we have heard the concern, for
example, on national security from a number of governments.We do license our
source code to governments. Governments can look at that source code, see that
source code.»

Titre: What, exactly, did Microsoft's CEO say about Linux and patents? Here's
the transcript.

http://www.microsoft-watch.com/article2/0,1995,1729567,00.asp

Mais bon, C'est bien beau d'avoir le code source, si on ne le compile pas, on
ne peut pas savoir si l'exécutable est bien compilé à partir de ce code.



Bah, oui, MS à accepté de /faire des licences spéciales donnant accès à/
/son code source sous des conditions très resrictives./
Juste, Steve Ballmer oublie de préciser que c'est sous la pression des
Logiciels Libres, que MS a été *obligé* de s'aligner sous peine de
perdre des marchés au US.


Alors quoi, on y est, là? Les gouvernements peuvent employer les logiciels de
Microsoft en les compilant à partir du code? Est-ce que quelqu'un a déjà
entendu parler de ça?



Mais non ! MS ne donne pas accès à tout le code, et puis bon, la licence
dooit être trop restrictive pour autoriser cela.

Mais le passage qui a mis tout le monde du libre en furie, c'est celui-ci:

«There was a report out this summer by an open source group that highlighted
that Linux violates over 228 patents. Some day, for all countries that are
entering WTO (World Trade Organization), somebody will come and look for money
to pay for the patent rights for that intellectual property. So the licensing
costs are less clear than people think today.»

How sweet! La menace est directe. Adoptez Linux et, ou vous payerez des prix
de fou pour des brevets bouffons, ou vous ne pourrez participer au WTO.



Ici on dir "OMC" Organisation Mondiale du Commerce.

Sauf que le WTO, ça profite à qui? J'ai l'impression qu'il y a plusieurs pays,
entre autres, en Asie, qui s'en passeraient volontiers si seulement une
organisation vraiment égalitaire prenait sa place.



Bah faut avouer qu'on y a vachement perdu, en Europe aussi.
Rien qu'à voir les condamnation pour nos subventions aux agriculteurs
(pourquoi nous on est condamnés et pas les US - qui subventionnent
autant si ce n'est plus ?)
Je préférait avant, le GATT (General Agreement on Tarif & Trades),
c'étaient juste des traités qu'on négociait entre États ...

Au sujet du WTO:



Tu m'excuseras, mais [SNIP]

http://www.mtholyoke.edu/acad/intrel/chossu.htm


On excusera mon soi-disant manque d'objectivité, mais Microsoft me fait gerber.



Tient, celle à te plaira certainement :

http://web.ukonline.co.uk/eric.price/humour2/hum0231.htm

GP


Fred

GP
Le #4673871
Fred wrote:

Alors quoi, on y est, là? Les gouvernements peuvent employer les logiciels de
Microsoft en les compilant à partir du code? Est-ce que quelqu'un a déjà
entendu parler de ça?


Mais non ! MS ne donne pas accès à tout le code, et puis bon, la licence
dooit être trop restrictive pour autoriser cela.


Mais, question sécurité, ne pas avoir accès à tout le code, n'est-ce pas comme
ne pas avoir accès au code, point?

On excusera mon soi-disant manque d'objectivité, mais Microsoft me fait gerber.


Tient, celle à te plaira certainement :

http://web.ukonline.co.uk/eric.price/humour2/hum0231.htm


Hein? C'est supposé être une blague? Moi, ça me semble plutôt être la réalité,
sauf qu'il n'y a pas seulement Microsoft en lice.

GP


Fred
Le #4673801
Le 03-12-2004, GP
Fred wrote:

Alors quoi, on y est, là? Les gouvernements peuvent employer les logiciels de
Microsoft en les compilant à partir du code? Est-ce que quelqu'un a déjà
entendu parler de ça?


Mais non ! MS ne donne pas accès à tout le code, et puis bon, la licence
dooit être trop restrictive pour autoriser cela.


Mais, question sécurité, ne pas avoir accès à tout le code, n'est-ce pas comme
ne pas avoir accès au code, point?

En fait, je crois bien avoir confondu avec un autre programme de M$,

celui où ils permettent à certaines compagnies un accès à une partie des
sources. Pour les Gouvernements, je ne sais pas. Et puis tout cela est
protégé par des NDA de toute manière ;-)

On excusera mon soi-disant manque d'objectivité, mais Microsoft me fait gerber.


Tient, celle à te plaira certainement :

http://web.ukonline.co.uk/eric.price/humour2/hum0231.htm


Hein? C'est supposé être une blague? Moi, ça me semble plutôt être la réalité,
sauf qu'il n'y a pas seulement Microsoft en lice.



Oui, oui, c'est bien supposé être une blague. Je savais que tu
apprécierais ;-)


--
<Jayce> eluom // Windows a beaucoup de pascal
<Jayce> à la base
-- Jayce - On en apprend tous les jours --



GP
Le #4673791
Fred wrote:
Le 03-12-2004, GP
Fred wrote:


Alors quoi, on y est, là? Les gouvernements peuvent employer les logiciels de
Microsoft en les compilant à partir du code? Est-ce que quelqu'un a déjà
entendu parler de ça?


Mais non ! MS ne donne pas accès à tout le code, et puis bon, la licence
dooit être trop restrictive pour autoriser cela.


Mais, question sécurité, ne pas avoir accès à tout le code, n'est-ce pas comme
ne pas avoir accès au code, point?



En fait, je crois bien avoir confondu avec un autre programme de M$,
celui où ils permettent à certaines compagnies un accès à une partie des
sources.


Même là, ça n'a aucun bon sens. À partir de quelle grosseur de compagnie
ouvres-tu ton code? Faut négocier à chaque fois? Non mais, tu imagines?

Pour les Gouvernements, je ne sais pas. Et puis tout cela est
protégé par des NDA de toute manière ;-)


Alors donc, MS ouvrivrait tout son code, ou une partie de son code, à certains
gouvernements dont on ne connaît pas l'existence, à cause de NDA? Merde! De
jolies magouilles seraient donc en train de se tramer?

Nous, au Canada, on a des gouvernements, fédéral, provinciaux et municipaux.
Alors ça commence et ça s'arrête ou le dévoilement? Ils dévoilent le code aux
ministres ou aux programmeurs? Combien de programmeurs? Et chaque gouvernement
va se mettre à étudier tout le code dans son petit coin?

Écoute, on ne discutera pas de ça trop longtemps. Il y a assez de certains
magazines, comme celui que j'ai cité, qui vantent l'ouverture de Microsoft.
Entrer dasn cette discussion sur le comment et le pourquoi ne servirait qu'à
permettre à Microsoft de nous servir une savante bouillie pour les chats,
étudiée à grands frais depuis fort longtemps.

Le concept n'a tout simplement *aucun* bon sens. Ou le code est ouvert à tous,
ou il est fermé à tous. Point.

GP




Fred
Le #4673741
Le 04-12-2004, GP
Fred wrote:
Le 03-12-2004, GP
Fred wrote:


Alors quoi, on y est, là? Les gouvernements peuvent employer les logiciels de
Microsoft en les compilant à partir du code? Est-ce que quelqu'un a déjà
entendu parler de ça?


Mais non ! MS ne donne pas accès à tout le code, et puis bon, la licence
dooit être trop restrictive pour autoriser cela.


Mais, question sécurité, ne pas avoir accès à tout le code, n'est-ce pas comme
ne pas avoir accès au code, point?



En fait, je crois bien avoir confondu avec un autre programme de M$,
celui où ils permettent à certaines compagnies un accès à une partie des
sources.


Même là, ça n'a aucun bon sens. À partir de quelle grosseur de compagnie
ouvres-tu ton code? Faut négocier à chaque fois? Non mais, tu imagines?

Oui, faut négocier à chaque fois pour entrer dans leur programme de

«share» quelquechose, et puis signer un paquet de NDA bien entendu (à un
certain niveau, les NDA deviennent systématiques dés la phase des
négociations, ils représentent alors plus de 40% des contrats signés.)

Pour les Gouvernements, je ne sais pas. Et puis tout cela est
protégé par des NDA de toute manière ;-)


Alors donc, MS ouvrivrait tout son code, ou une partie de son code, à certains
gouvernements dont on ne connaît pas l'existence, à cause de NDA? Merde! De
jolies magouilles seraient donc en train de se tramer?



Non, pourquoi parler de magouilles ? C'est simplement du marketing. «Chez
Microsoft aussi vous avez accès au code source si vous voulez » mais
signez cet accord, car on veut pas que vous alliez le répéer à tout le
monde.

Nous, au Canada, on a des gouvernements, fédéral, provinciaux et municipaux.
Alors ça commence et ça s'arrête ou le dévoilement? Ils dévoilent le code aux
ministres ou aux programmeurs? Combien de programmeurs? Et chaque gouvernement
va se mettre à étudier tout le code dans son petit coin?



Je crois que c'est aux Gouvernements des Pays, donc Fédéral pour toi.

Écoute, on ne discutera pas de ça trop longtemps. Il y a assez de certains
magazines, comme celui que j'ai cité, qui vantent l'ouverture de Microsoft.
Entrer dasn cette discussion sur le comment et le pourquoi ne servirait qu'à
permettre à Microsoft de nous servir une savante bouillie pour les chats,
étudiée à grands frais depuis fort longtemps.

Le concept n'a tout simplement *aucun* bon sens. Ou le code est ouvert à tous,
ou il est fermé à tous. Point.



Ben oui, c'est plutôt du marketing qu'autre chose, pour Microsoft.
Ils appellent ça le Government Security Program.

J'ai retrouvé des articles, mais tu en trouvera surement par toi même.
À toutes fins utiles :

http://www.sheep-team.org/artikles/220



--
Nul homme ne peut être accusé, arrêté ou détenu que dans les cas
déterminés par la loi et selon les formes qu'elle a prescrites.
-+- Déclaration des droits de l'homme et du citoyen
(26 août 1789) - Article VII -+-





GP
Le #4762311
Fred wrote:

Je crois que c'est aux Gouvernements des Pays, donc Fédéral pour toi.


Et si le gouvernement a des renseignements confidentiels à communiquer aux
provinces?

Quant au code, tu ne m'as toujours pas dit si on pouvait le compiler pour
obtenir le logiciel.

Écoute, je débarque, là! Cette esbrouffe n'a aucun sens.

GP

Franck Yvonnet
Le #4762281
Ainsi Parlait GP
Quant au code, tu ne m'as toujours pas dit si on pouvait le compiler pour
obtenir le logiciel.


D'après ce que j'avais entendu sur le stand Microsoft à la Linux
Expo(!):
1) les outils pour compiler ne sont pas livrés: "vous comprenez, on peut
pas faire de support pour des versions modifiées";
2) de toute façon il y a 5% de code "sensible" qui n'est pas livré "pour
des raisons de sécurité".

Si on rajoute à ça les clauses de confidentialité, je comprend en effet
que leur vision de la transparence et de l'ouverture puisse laisser
quelque peu perplexe....

--
Franck Yvonnet "Reality is that which, when you stop believing in it, doesn't go away."
- Philip K. Dick

Emmanuel Florac
Le #4762271
Le Sat, 04 Dec 2004 15:05:36 -0500, GP a écrit :


Quant au code, tu ne m'as toujours pas dit si on pouvait le compiler pour
obtenir le logiciel.


NOn, c'est absolument interdit. Tu n'as que le droit de le lire, pas de le
copier ni de le compiler. Elle est bien bonne, n'est ce pas?

--
Dix grammes d'abstraction valent des tonnes de bricolage.
Loi de Booker.

GP
Le #4762221
Emmanuel Florac wrote:


Quant au code, tu ne m'as toujours pas dit si on pouvait le compiler pour
obtenir le logiciel.



NOn, c'est absolument interdit. Tu n'as que le droit de le lire


Hé, s'ils fournissent le code, ou une partie du code, à /certains/ niveaux de
gouvernements, je suppose que c'est pour le lire, non?

GP


Fred
Le #4762201
Le 04-12-2004, GP
Fred wrote:

Je crois que c'est aux Gouvernements des Pays, donc Fédéral pour toi.


Et si le gouvernement a des renseignements confidentiels à communiquer aux
provinces?



Là je n'en sait pas plus que toi. Disons, selon ma - très courte - expérience des
contrats sensibles, que celà doit être exposé dés le départ, et qu'une liste
*exhaustive et limitative* des personnes ayant un accès au code figure dans
le contrat.

Quant au code, tu ne m'as toujours pas dit si on pouvait le compiler pour
obtenir le logiciel.



Non. Microsoft donne juste accès au code, «à des fins d'audit» et même à mon avis
il faut se déplacer sur un site de Microsoft, qui organise une «Data Room».
C'est comme ça qu'on procède pour les audits financiers, les audits Juridique
(audit des contrats, fréquent lors de fusions ou cessions d'acifs), lors des
contrôles fiscaux ...

Écoute, je débarque, là! Cette esbrouffe n'a aucun sens.



Ben oui, c'est du marketing : «avec nous aussi on peut auditer le code source».

Ouais, on regarde mais on touche pas ...

Fred


--
<littlebe> ya des gens qui on un moteur de recherche en javascript qui
crée lui même ces pages de résultats ?
<littlebe> ben quoi ca exciste !
-+- : in GPJ : Je ne veux pas etre contredit, je l'ai vu dans PCMax -+-


Publicité
Poster une réponse
Anonyme