Optimisation utilisations CPUs et RAM avec virtualbox

Le
zulian
Bonjour,

Le contexte :
Debian testing, xfce4,
Noyau : 4.14.0-2-rt-amd64
Virtualbox avec windows serveur 2016, kali avec X, windows serveur 2012, wi=
n
10, Debian sans X.

CPU : AMD A10-7800 Radeon R7, 12 Compute Cores 4C+8G
Ram : 20 Go ddr3 1600

Free donne :
total used free shared buff/cache available
20500080 11518772 4784744 175460 4196564 8587604

Swap: total used free
9921532 139008 9782524

L'ensemble du systme et les OS virtuels fonctionnent mais sont trs ra=
lentis.

htop me dit que les 2 premiers coeurs ne fonctionnent qu'30 40 %.
Les deux autres coeurs alternent entre 40 et 100 % d'utilisation.

Comment avoir une utilisation optimale des 4 coeurs ?
Pourquoi le systme utilise t-il la swap alors qu'il y a encore de la RAM=
de
disponible ?

Des ides ?

Bonne anne

--

Frdric Zulian






--
--

Frdric ZULIAN
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
=c3
Le #26457847
On 01/01/2018 05:07 PM, zulian wrote:
Bonjour,

Bonjour Frédéric,
Le contexte :
Debian testing, xfce4,
Noyau : 4.14.0-2-rt-amd64
Virtualbox avec windows serveur 2016, kali avec X, windows
serveur 2012, win 10, Debian sans X.
CPU : AMD A10-7800 Radeon R7, 12 Compute Cores 4C+8G
Ram : 20 Go ddr3 1600
Free donne :
total used free shared buff/cache available
20500080 11518772 4784744 175460 4196564 8587604
Swap: total used free
9921532 139008 9782524
L'ensemble du système et les OS virtuels fonctionnent mais sont
très ralentis.
htop me dit que les 2 premiers coeurs ne fonctionnent qu'à30 à
40 %. Les deux autres coeurs alternent entre 40 et 100 %
d'utilisation.
Comment avoir une utilisation optimale des 4 coeurs ?

Cela dépend bien plus de votre usage des machines virtuelles
Windows que de la configuration de votre hyperviseur Debian.
Si les quatre machines sont utilisées avec la même intensité, la
charge sur les quatre cœurs sera à peu près égale, si certaines
machines ne sont pas utilisées, les autres n'iront pas déborder
d'elles même sur les cycles CPU de disponible; à moins que
Virtualbox ait changé, ça fait longtemps que je ne m'en suis plus
servi, je préfère utiliser KVM avec virt-manager.
Vous êtes probablement également très ralenti par les accès
disques. J'ai entendu dire que Windows démarrait l'usage de la
swap quasi instantanément pour que le système donne moins la
sensation de bloquer complètement lorsque l'usage de la swap est
enfin effectivement nécessaire, mais je peux me tromper.
Si vous en avez la possibilité, essayez de mettre les divers
hôtes sur des disques différents. De ce point de vue, votre
question suivante est pertinente.
Pourquoi le système utilise t-il la swap alors qu'il y a encore
de la RAM de disponible ?

Par défaut, Linux déclenche la swap à peu près à usage de la
moitié de la RAM. Ici vous en êtes à 56%.
Un paramètre noyau permet de gérer à partir de quel seuil la
machine se met à swapper. Vous pouvez consulter sa valeur comme
suit :
$ cat /proc/sys/vm/swappiness
60
Vous pouvez changer cette valeur comme suit pour réduire le seuil
de mémoire disponible en dessous duquel la swap se déclenche, ici
quand l'espace disponible descend à peu près en dessous de 10% :
# echo 10 > /proc/sys/vm/swappiness
Pour faire en sorte que votre changement survive au prochain
redémarrage, vous pouvez ajouter la ligne suivante dans votre
fichier /etc/sysctl.conf :
vm.swappiness = 10
Le paramètres est, trop succinctement, décrit dans la
documentation de Linux. Vous pouvez rechercher la section
« swappiness » dans le document ci-dessous :
https://git.kernel.org/pub/scm/linux/kernel/git/stable/linux-stable.git/tree/Documentation/sysctl/vm.txt?h=v4.14.11
Des idées ?

...mais pas de pétrole.
Bonne année

Bonne année,
--
Étienne Mollier
Publicité
Poster une réponse
Anonyme