Où est-ce ?

Le
Dominique
Tout est dans le titre. Et vu l'âge de mon boîtier (EOS 300D), peu de
chance de trouver la localisation GPS dans les exif !

http://cjoint.com/?CEeilJdQTgL


--
Dominique
Courriel : dominique point sextant ate orange en France
Esto quod es
Vos réponses Page 3 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Maréchal Nouvoilat.
Le #25385042
"Dominique" news:km53rq$l0m$
Le 05/05/2013 08:09, Carlos Ghouine a écrit :


bordeaux lyon montpellier limoges rennes nantes rouen caen
clermont-ferrand orléans amiens poitiers besançon metz chalons en
champagne et surtout pas ajaccio



Allez, va pour Orléans, rue Alsace-Lorraine.




N° 54


--
-- Avez-vous un médecin de famille ?
- Non, je suis orphelin.
Dominique
Le #25385102
Le 05/05/2013 14:06, Maréchal Nouvoilat. a écrit :

N° 54



Tu es d'Orléans il me semble ?


--
Dominique
Courriel : dominique point sextant ate orange en France
Esto quod es
Carlos Ghouine
Le #25385222
Dominique a voituré :
Le 05/05/2013 14:06, Maréchal Nouvoilat. a écrit :

N° 54



Tu es d'Orléans il me semble ?



oui et comme c'est justement sa maison sa diffusion sur internet sans
son autorisation va te coûter 35000 euros et 3 mois avec sursis
Elohan
Le #25395232
Dominique a écrit :
Le 05/05/2013 08:09, Carlos Ghouine a écrit :


bordeaux lyon montpellier limoges rennes nantes rouen caen
clermont-ferrand orléans amiens poitiers besançon metz chalons en
champagne et surtout pas ajaccio



Allez, va pour Orléans, rue Alsace-Lorraine.



Tiens donc, j'ai failli le dire. J'ai habité furtivement à Orléans, et
ça me faisait vaguement penser au style des maisons de cette rue, dans
laquelle je passais de temps en temps.

Je suis allé voir sur Google street view, et c'est fou comme une photo
peut déformer la réalité. La tienne rend les façades majestueuses,
luxueuses, friquées. Je me suis dis dans un second temps "non, ça doit
plutôt être dans une ville d'armateurs enrichis dans la traite
négrière, ou un truc dans le genre." Dans la réalité, ces façades sont
certes jolies et cossues, mais c'est beaucoup plus plat.

Ça fait ça sur les gens aussi: certains sont magnifiés en photo, les
portraits les rendent beaucoup plus beaux qu'on les voit en réalité. La
photo a un pouvoir magique, c'est difficilement explicable.
Dominique
Le #25395402
Le 10/05/2013 08:14, Elohan a écrit :


Ça fait ça sur les gens aussi: certains sont magnifiés en photo, les
portraits les rendent beaucoup plus beaux qu'on les voit en réalité. La
photo a un pouvoir magique, c'est difficilement explicable.



La photo strictement objective n'existe vraisemblablement pas. Et que
pourrait être un paysage vu objectivement ? Existerait-il une seule
photo de mes façades qui pourrait rendre objectivement ce qu'elles sont
? À quelle heure ? En quelle saison ? Avec quelle météo ?

Pour autant, ma photo n'est pas véritablement un « mensonge » car tu as
cru reconnaître une rue par laquelle tu passais.

Quant aux portraits que tu évoques, ils fonctionnent aussi « en sens
inverse ». Il suffit de voir les photos de personnages célèbres qui
illustrent des articles dans la presse. Je pense à Depardieu ou Sarkozy
lorsque le journaliste veut mettre en avant leur caractère « affreux ».

Bonne journée,


--
Dominique
Courriel : dominique point sextant ate orange en France
Esto quod es
Elohan
Le #25401972
Dominique a écrit :
Le 10/05/2013 08:14, Elohan a écrit :


Ça fait ça sur les gens aussi: certains sont magnifiés en photo, les
portraits les rendent beaucoup plus beaux qu'on les voit en réalité. La
photo a un pouvoir magique, c'est difficilement explicable.



La photo strictement objective n'existe vraisemblablement pas. Et que
pourrait être un paysage vu objectivement ? Existerait-il une seule photo de
mes façades qui pourrait rendre objectivement ce qu'elles sont ? À quelle
heure ? En quelle saison ? Avec quelle météo ?

Pour autant, ma photo n'est pas véritablement un « mensonge » car tu as cru
reconnaître une rue par laquelle tu passais.

Quant aux portraits que tu évoques, ils fonctionnent aussi « en sens inverse
». Il suffit de voir les photos de personnages célèbres qui illustrent des
articles dans la presse. Je pense à Depardieu ou Sarkozy lorsque le
journaliste veut mettre en avant leur caractère « affreux ».



Pour la photo des façades, une partie de l'explication vient de l'angle
de vue: les rectangles sont allongés dans le sens vertical, ce qui
donne davantage de majesté à l'ensemble. Ce qui tend aussi à les rendre
méconnaissables.

En ce qui concerne les portraits, je pense surtout à une hypothèse
relevant des rapports sociaux et affectifs: àl'exception de certaines
personnes intimes, il est inconvenant de dévisager quelqu'un, de le
regarder longtemps (le terme "dévisager" est d'ailleurs parlant en
lui-même), tandis qu'on peut scruter un portrait photographique aussi
longtemps qu'on le veut. Les implications psychiques ne sont pas les
mêmes.
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #25402422
Le 13/05/13 09:56, Elohan a écrit :

En ce qui concerne les portraits, je pense surtout à une hypothèse
relevant des rapports sociaux et affectifs: àl'exception de certaines
personnes intimes, il est inconvenant de dévisager quelqu'un, de le
regarder longtemps (le terme "dévisager" est d'ailleurs parlant en
lui-même), tandis qu'on peut scruter un portrait photographique aussi
longtemps qu'on le veut. Les implications psychiques ne sont pas les mêmes.



Il y a beaucoup d'autres paramètres que le rapport affectif ; entre
autre, le parcours que fait l'œil pour faire la reconnaissance de visage
s'appuie sur des traits significatifs. Les ombres modifient la structure
apparente du visage pour créer la 3D à plat sur une photo alors qu'en
face, on a la vraie 3D.
Et enfin, une chose que j'ai remarquée : de même que nous ne sommes pas
égaux devant le clignement des yeux (la moyenne est faite d’extrêmes) il
y a des visages très mobiles qui sont très agréables à voir de par leur
expressivité, mais quand on les prend en photo, ça tombe souvent au
moment où les muscles bougent, entre deux expressions, et le résultat
n'est pas joli ni expressif mais absurde. Le caractère photogénique est
orthogonal à la "beauté" du visage. Tout au long de l'année j'ai
photographié pas mal de comédiens et cette mobilité du visage donne des
résultats très variables suivant les gens.

Noëlle Adam
Den
Le #25404612
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle wrote:

Le caractère photogénique est orthogonal à la "beauté" du visage.



Vi-vi...

Bon je me moque mais sur le fond je suis bien d'accord avec ta façon de
voir.

Bonne soirée, Den
Stephane Legras-Decussy
Le #25404892
Le 13/05/2013 22:16, Den a écrit :

Le caractère photogénique est orthogonal à la "beauté" du visage.



Vi-vi...




je dirais PEUT être orthogonal à la beauté
du visage.

je connais de demoiselles (pas l'odonate hein)
aussi belles en vrai que photogéniques...

ppfff ya pas de justice ...
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #25406182
Le 13/05/13 23:05, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 13/05/2013 22:16, Den a écrit :

Le caractère photogénique est orthogonal à la "beauté" du visage.



Vi-vi...




je dirais PEUT être orthogonal à la beauté
du visage.

je connais de demoiselles (pas l'odonate hein)
aussi belles en vrai que photogéniques...

ppfff ya pas de justice ...





Ben oui, orthogonal c'est ce que ça veut dire.
C'est en x et en y et ça fait des nuages de points...
Tes demoiselles qui sont aussi jolies que photogéniques sont dans un
nuage en haut à droite, par exemple.
On admet que la beauté c'est plutôt la régularité des traits ; et le
caractère photogénique est plutôt lié à l'ensemble de l'expression.
Ainsi qu'aux cheveux.
Le problème des yeux qui clignent, tout le monde le connait (suffit
d'avoir fait des photos de groupe) mais les visages entre deux
expressions, j'ai eu avec des gens qui justement sont trop expressifs,
ne figent jamais leur visage en constant mouvement.
Et la façon dont les cheveux encadrent le visage, dont leur couleur
intervient sur la photo, est très importante dans la photogénie.

Noëlle Adam
Publicité
Poster une réponse
Anonyme