Permis typographique

Le
Nestor le pingouin pour la France
Quand on a inventé les premières automobiles, les gens fortunés qui
étaient quelques milliers à rouler à 50 km/h « à fond à fond » sur les
routes avant 1910 n'avaient pas de permis. Puis, ça s'est démocratisé,
et -- voir « Les riches - les pauvres » dans « On vit une époque
formidable » de Reiser --, c'est devenu la cohue et un danger public, et
on a donc inventé le permis de conduire pour limiter les dégâts.

Peu à peu, à chaque fois qu'une nouvelle activité devient envahissante
et que son excès et sa mauvaise pratique deviennent un danger public,
l'État français et son Administration, dans leur grande sagesse, que le
monde entier nous envie, prévoient de nouvelles autorisations
administratives préalables. Aux dernières nouvelles, on enquiquine les
gamins avant leur permettre de rouler sur un cyclo, alors que j'ai connu
la grande époque où on roulait sans le moindre contrôle à fond à fond
sur son 103 à variateur. Bien fait pour eux.

Récemment, la télé m'a appris que les débitants de boissons alcoolisées
ou alcooliques allaient devoir eux aussi passer une formation préalable
avant de vendre un ballon de rouge sur le comptoir. Et vlan !

Et pourtant, personne, dans notre Administration, que le monde entier
nous envie, n'a encore eu l'idée géniale de remédier à un des pires
fléaux de notre époque : la profusion des écrits mal typographiés, que
ce soit sur Word en police Comic en italique-gras-souligné taille 30 ou
sur la Homepage de la mort avec des textes clignotants en vert et un
texte défilant en javascript dans la barre d'état, sans parler des
virgules , ou des points détachés du dernier mot . Ou encore des
guillemets français «collés» et des points d'exclamation collés eux-aussi!

C'est pourquoi j'ai le plaisir de soumettre cette idée brillante qui
vient de germer dans mon cerveau hors du commun : subordonner tout achat
d'un traitement de texte ou d'un éditeur de pages ouaibes au passage
avec succès d'un permis typographique dûment tamponné et validé.

Ça n'aurait que des avantages : création d'emplois de formateurs,
d'inspecteurs, de contrôleurs, de commissions parlementaires, d'une
prochaine directive européenne, relance de l'activité de l'Imprimerie
nationale et de l'école Estienne, etc.

À la suite de quoi, bien sûr, il faudrait mettre en place un appareil
statistique pour suivre le nombre annuel d'accidents typographiques
constatés, commenter l'évolution de la tendance, interpeller le ministre
de la Typographie à l'Assemblée nationale lors des questions orales,
mettre en place un numéro vert, faire défiler des associations contre
l'accroissement de l'insécurité typographique, tenir des colloques,
demander une sensibilisation dès l'école primaire, mettre en place une
Journée de la Typographie, financer tout cela par le travail obligatoire
non payé le 14 juillet afin de payer le plan de solidarité
typographique, etc.

Rien que du bon.

C'est-y pas génial ?

--
« Coin coin coin, coin ! Coin coin : coin. » Saturnin le canard.

http://www.vins-france.com/ViteQueBoire/
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jacques
Le #15199741
Bonjour,

Il est urgent de créer une commission qui mettra en place des sous-commissions
en vue de soumettre un rapport aux plus hautes autorités de l'état.
--
Ce message a été posté via la plateforme Web club-Internet.fr
This message has been posted by the Web platform club-Internet.fr

http://forums.club-internet.fr/
Séb.
Le #15199591
J'ai entendu dire que le 17/04/2004 10:34, Jacques aurait dit :
Bonjour,

Il est urgent de créer une commission qui mettra en place des sous-commissions
en vue de soumettre un rapport aux plus hautes autorités de l'état.



sans oublier de doter ce permis typo d'un nombre fautes maximum avant de
se voir interdire l'écriture durant une certaine durée, ceci pouvant
aller jusqu'à l'annulation pure et simple du droit d'écrire. En passant
par des amendes (montant à chiffrer) en cas d'infraction. Et
éventuellement des tests médicaux d'aptitude à la tenue d'un stylo ou à
la dactylographie pour ceux préférant le clavier.

:-)

Séb.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme