président du conseil syndical payé par copro

Le
robby
Dans notre assez grande copropriété, le président du conseil syndical,
autoritaire(*) et durablement installé ( ingénieur retraité ) innove
depuis quelques mandats:

- il y a quelques temps, il a décidé qu'il nous fallait vraiment des
plans des tuyauteries de l'immeuble, et qu'il pouvait le faire, mais pas
gratuitement, et du coup hop.

- dernièrement, pour la mise a jours de tous les radiateurs de
l'immeuble, le syndic professionnel lui a confié la maÍ®trise d’œuvre
rémunérée.


Le conflit d'intérêt est évident. Tout ceci est il bien légal ?


Au fait, s'il se passe des choses illégales, mais que l'AG suivante
donne le quitus, est-ce que ça dégage les agissants de leurs
responsabilités ?



(*) visiblement il subjugue aussi le personnel restreint et en turnover
régulier  de l'agence faisant syndic.

--
robby
  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
robby
Le #26576138
ma question n'a pas l'air d'inspirer. :-/
Le 23/06/2021 Í  09:59, robby a écrit :
Dans notre assez grande copropriété, le président du conseil syndical,
autoritaire(*) et durablement installé ( ingénieur retraité ) innove
depuis quelques mandats:
- il y a quelques temps, il a décidé qu'il nous fallait vraiment des
plans des tuyauteries de l'immeuble, et qu'il pouvait le faire, mais
pas gratuitement, et du coup hop.
- dernièrement, pour la mise a jours de tous les radiateurs de
l'immeuble, le syndic professionnel lui a confié la maÍ®trise d’œuvre
rémunérée.
Le conflit d'intérêt est évident. Tout ceci est il bien légal ?
Au fait, s'il se passe des choses illégales, mais que l'AG suivante
donne le quitus, est-ce que ça dégage les agissants de leurs
responsabilités ?

(*) visiblement il subjugue aussi le personnel restreint et en
turnover régulier  de l'agence faisant syndic.


--
Fabrice
robby
Le #26579326
Le 30/06/2021 Í  09:51, robby a écrit :
ma question n'a pas l'air d'inspirer. :-/

pas mieux :-(
--
Fabrice
robby
Le #26579342
pour mémoire:
Dans notre assez grande copropriété, le président du conseil syndical,
autoritaire(*) et durablement installé ( ingénieur retraité ) innove
depuis quelques mandats:
- il y a quelques temps, il a décidé qu'il nous fallait vraiment des
plans des tuyauteries de l'immeuble, et qu'il pouvait le faire, mais
pas gratuitement, et du coup hop.
- dernièrement, pour la mise a jours de tous les radiateurs de
l'immeuble, le syndic professionnel lui a confié la maÍ®trise d’œuvre
rémunérée.
Le conflit d'intérêt est évident. Tout ceci est il bien légal ?
Au fait, s'il se passe des choses illégales, mais que l'AG suivante
donne le quitus, est-ce que ça dégage les agissants de leurs
responsabilités ?

(*) visiblement il subjugue aussi le personnel restreint et en
turnover régulier  de l'agence faisant syndic.


--
Fabrice
Gauloisjesuis
Le #26579343
Le 15/10/2021 Í  22:24, robby a écrit :
Le 30/06/2021 Í  09:51, robby a écrit :
ma question n'a pas l'air d'inspirer. :-/

pas mieux :-(


Je n'ai pas les connaissances juridiques pour te répondre, je constate
juste que ce NG est moribond, mais c'est pratiquement le lot de beaucoup
de NG, soit il sont confinés par trois ou quatre grandes gueules qui
pensent détenir la vérité sur tout et surtout s'imaginent que le ng leur
appartient, comme celui sur le bricolage, ou totalement désertés comme
la plongée ou auto-moto-méca, et bien d'autres. Je pense que beaucoup se
dirigent vers des sources d'information plus fiables avec des vidéos de
démonstration, comme youtube et bien d'autres forums structurés avec une
gestion assurée par des modérateurs, ça peut avoir des inconvénients
mais aussi des avantages. Je pense qu'Í  terme les FAI supprimeront les
serveurs de news-groups, ça leur coÍ»te de l'argent et surtout ils voient
bien que ça suscite de moins en moins d'intérêt.
--
Gauloisjesuis ....... Pffff ! Bien sÍ»r réfractaire, surtout aux cons, et
pour l'heure, bien représentés.
Philippe
Le #26579350
Le mercredi 23 juin 2021 Í  09:59:38 UTC+2, robby a écrit :
Dans notre assez grande copropriété, le président du conseil syndical,
autoritaire(*) et durablement installé ( ingénieur retraité ) innove
depuis quelques mandats:
- il y a quelques temps, il a décidé qu'il nous fallait vraiment des
plans des tuyauteries de l'immeuble, et qu'il pouvait le faire, mais pas
gratuitement, et du coup hop.
- dernièrement, pour la mise a jours de tous les radiateurs de
l'immeuble, le syndic professionnel lui a confié la maÍ®trise d’œuvre
rémunérée.
Le conflit d'intérêt est évident. Tout ceci est il bien légal ?
Au fait, s'il se passe des choses illégales, mais que l'AG suivante
donne le quitus, est-ce que ça dégage les agissants de leurs
responsabilités ?

(*) visiblement il subjugue aussi le personnel restreint et en turnover
régulier de l'agence faisant syndic.


On me toujours saisir la justice
Pour une consultation juridique il faut lire de façon minutieuse le dossier qui commence par les contrats qui sont l’objet de votre litige, puis entre autre le règlement de copropriété qui fait office de loi entre les parties
PapiJolbar
Le #26579369
Bonjour
En effet le comportement de ton président de CS est plus que douteux mais
aussi celui de ton syndic qui n'a pas Í  cautionner les ambitions couteuses
du président
En aucun cas les membres du CS, y compris le président, ne doit être
rémunéré ; c'est une fonction bénévole et parfois ingrate Voir les textes
règlementaires régissant son fonctionnement
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2610
Une solution pour contrer ce président cupide : organiser un rassemblement
de copropriétaires de bonnes volontés désintéressés, qui seront candidats Í 
l'élection du CS Í  la prochaine AG Ainsi l'élection du futur président se
fera parmi ces personnes de confiance
Bon courage !!
"robby" a écrit dans le message de groupe de discussion :
60d2e9e9$0$5003$
Dans notre assez grande copropriété, le président du conseil syndical,
autoritaire(*) et durablement installé ( ingénieur retraité ) innove
depuis quelques mandats:
- il y a quelques temps, il a décidé qu'il nous fallait vraiment des
plans des tuyauteries de l'immeuble, et qu'il pouvait le faire, mais pas
gratuitement, et du coup hop.
- dernièrement, pour la mise a jours de tous les radiateurs de
l'immeuble, le syndic professionnel lui a confié la maÍ®trise d’œuvre
rémunérée.
Le conflit d'intérêt est évident. Tout ceci est il bien légal ?
Au fait, s'il se passe des choses illégales, mais que l'AG suivante
donne le quitus, est-ce que ça dégage les agissants de leurs
responsabilités ?

(*) visiblement il subjugue aussi le personnel restreint et en turnover
régulier de l'agence faisant syndic.
--
robby
Poster une réponse
Anonyme