Probleme avec un artisan

Le
Cédric
Bonjour,

j'ai déjà posté cette question sur un autre newsgroup.
Désolé de faire un peu long mais je voudrais faire complet pour qu'il
n'y ai ni ambiguité sur les faits, ni sur les intentions.

Voici :
Ma mère, à la retraite et seule, a besoin de faire changer deux
Courroies+enrouleurs de volets roulants pour deux de ses fenêtres. Les
travaux sont à faire sans acrobaties, les volets étant accessibles de
l'intérieur sur, au pire, un petit escabeau.
Elle décide de faire appel à l'entreprise ABC qui était déjà venue faire
cette opération pour UN autre de ses volets roulants.

NOTE : pour que tout soit plus simple à comparer, j'ai indiqué ici les
prix en francs pour les deux factures et tous les prix sont donnés ici
hors-taxe, la TVA étant la même dans les deux factures.

Voici la facture qui date d'il y a 4 ans, presque au jour près.

Sangle de volet avec enrouleur : 1 unité à 59.70 francs
Main d'ouvre : 1.25h à 170.80f/unité
Prise en chagre : 72.00 f
(facture ttc totale : 364.19f)
Elle appelle donc l'entreprise, et leur explique ce qu'il faut faire en
leur expliquant qu'ils sont déjà venus, tout ça.
L'entreprise a changé de propriétaire entre temps (mais gardé son nom
commercial)

Une personne et un stagiaire se présentent essaye de démonter les
volets roulants et au bout d'un certain temps de travail n'y arrivent
pas. La personne lui dit même "je ne sais pas faire, ce n'est pas moi
qui fait les volets roulants habituellement, celui qui sait viendra"

(J'insiste, elle avait bien indiqué qu'il s'agissait de volets roulants)

Autre rendez-vous : cette fois, une personne vient seule, et ma mère est
obligée de l'aider durant à peu près 2 heures car sinon la personne ne
peut pas démonter et déposer les rouleaux (c'est un peu large et quand
on démonte d'un côté, l'autre côté peut tomber d'un coup lorsque les
dernières vis s'enlèvent)

La personne part.. et..l'un des volets roulants lache

La personne revient, semble-t'il hors des heures de travail (je dis ça
parce qu'il semble qu'ils n'aient pas compté ce temps de travail là)

Elle reçoit hier la facture :

Sangle de volet avec enrouleur : 2 unités à 294.52 f/unité
Main d'oeuvre : 3.20 h à 203.35 f/unité
Prise en charge : 92.47 f
(facture ttc totale l 1407.42f)
LES QUESTIONS :

- Est-il normal qu'un artisan fasse payer tout le temps passé alors
qu'une partie de ce temps a été pasé par une personne qui ne savait pas
faire le travail demandé et que sa visite a été totalement inutile donc ?

- Est-il nomal qu'entre 4 ans, les enrouleurs (pas les mêmes puisque les
modèles ont changé mais même gamme, même look, même fonctionnalité)
voient leur prix multiplié par presque CINQ !!!???
-->> précision : j'ai constaté que le prix des enrouleurs en GSB tourne
entre 13 et 16 euros TTC, ce qui fait 3 fois moins que ce que vend cette
entreprise.

Ma mère est quelq'un qui fait d'emblée confiance et elle n'a
malheureusement pas demandé de devis, pensant que la facture à l'arrivée
serait un peu plus chère que deux fois le prix de la précédente (elle
s'attendait à autour de 800 f) et là elle trouve la douloureuse un peu
salée pour sa petite retraite.

Je précise qu'elle n'est pas du genre à contester les factures des
artisans ou à ergoter sur des détails minimes, elle fait d'ailleurs
appel fréquemment à des artisans, aucun au noir, pour divers travaux et
elle n'a jamais aucun problème avec eux, elle est aussi très fidèle dans
ses choix de prestataires puisque ces choix se jouent sur la confiance
et jamais sur une comparaison de prix de divers prestataires. Il ne
s'agit donc pas de vouloir à tout prix grapiller des sous (on aurait
cherché à le faire sur des prestations plus fortes à ce moment-là)

L'entreprise n'aurait pas du lui compter le premier déplacement.
Ais-je raison ?

Dernière question : si je leur fait établir un devis pour le même type
de travaux et que ce devis est bien moindre que ce qu'ils ont facturé à
ma mère, est-il possible de contester cette facture parce qu'ils
pratiquent des prix différent pour un homme et une femme seule à al
retraite qui ne demande pas de devis préalable ?

Je sais que mes questions se situent sur la limite de ce qu'il est
habituel de faire et la légalité pure. Je cherche surtout des éléments e
de comparaison parce que je suis bien sur pret à entendre que le prix
pratiqué et l'augmentation en 4 ans surtout, est normal et ça terminera
l'histoire pour moi.
Merci de toute information en espérant ne pas avoir trop polluer.

Cédric
enlevez la sécurité dans mon adresse mail pour répondre
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Bernard
Le #14531991
On Wed, 21 Apr 2004 14:35:18 +0200, jack wrote:


Faut pas payer ! en éspérant qu'elle n'a pas versé d'avance. Ca pue
l'escroquerie à plein nez ton hisoire Et puis une entreprise qui
commence par "A" faut toujours éviter.



Oui, j'ai moi même été confronté avec ce genre d'entreprise, il y a
environ 5 ans. Lorsqu'on ne connaît personne, on a tendance à faire une
recherche dans les pages jaunes de l'annuaire électronique... et là, avant
de tomber sur la société Martin par exemple, il faut faire défiler des
dizaines et des dizaines de pages présentées par ordre alphabétique. Pour
pousser leur chance d'avoir une nombreuse clientèle, nombreux sont les
entrepreneurs qui prennent des noms commençant par A, voire par AA ou même
AAA... J'avais donc fait appel à une société "AAA..." pour une
intervention sur l'installation électrique chez ma mère. Le type avait
remplacé deux disjoncteurs pour ... 4400 Francs ! Suffoqué et abusé par
le baratin qui m'avait été servi, j'avais payé ! Ce n'est qu'une heure
après le départ de l'intervenant que j'avais pris conscience de l'arnaque.
J'avais alors démonté les disjoncteurs et en avait racheté d'autres - les
mêmes - chez LEROY MERLIN, pour 270 F au total, et les avais installé à la
place de ceux qui avaient été fournis par AAA.. puis j'avais fait une
lettre recommandée à ladite société. La réponse ne tarda pas: on
m'invitait à rapporter les disjoncteurs, et j'ai été remboursé
intégralement et sans plus de formalité, on n'a même pas parlé de me faire
payer le déplacement ni rien du tout.



Bon courage! J.P.


Cédric
Le #14531821
Merci de vos deux réponses.... je suis désolé mais je me suis mal
exprimé, vous enduisant en erreur : "ABC" est un nom générique que j'ai
utilisé pour ma description, ne souhaitant pas tomber dans la
dénonciation publique en donnant le vrai nom de l'entreprise.
ça ne change rien sur le fond, mais je ne veux pas fausser les
jugements, n'étant pas moi-même sur qu'il s'agisse d'une mauvaise
pratique puisque je n'ai pas encore d'éléments de comparaison. C'est
vraiment la différence de prix des pièces en 4 ans qui m'a fait poster
le message.




--
Cédric TROJANI - graphiste & illustrateur
>>ponctuez pour voir le site>> www graphinc com
et enlevez la securite pour m'écrire
jack
Le #14531811
Faut pas payer ! en éspérant qu'elle n'a pas versé d'avance.
Ca pue l'escroquerie à plein nez ton hisoire
Et puis une entreprise qui commence par "A" faut toujours éviter.
Bon courage!
J.P.
Centaur
Le #15187331
"Cédric" c65k9t$8j2$
Bonjour,


Snip.

Les prix sont libres... Il aurait pu facturer le galet 600 ou 800 francs
s'il l'avait voulu.

Pour les horaires, l'artisans a une obligation de moyen. Il a clairement
failli a cette oblig lors de la 1ere intervention, les moyens *humains"
n'etant pas a la hauteur de la tache.

Mais... comment allez vous le prouver ? Quelles traces materielles demeurent
de cette 1ere intervention infructueuse ?

Maintenant, ne vous avisez pas de refuser le paiement. aussi bizarre que
cela paraisse, vous devez dabord payer, puis contester devant un tribunal.
Si vous faites l'inverse, vous avez perdu d'avance, croyez en mon
experience.

Cela dit, de mémoire, au dela d'une certaine somme (1000 FF / 150 E), le
devis est obligatoire.

A verifier, ce n'est que "de memoire".

Donc, en etant *vicieux* : pas de devis, pas d'ordre de travaux signé, pas
de travaux, pas de facture, pas de paiement.

Si tel est le cas, vous pouvez simplement demonter ces galets plaques or,
monter les memes a 15 E en GSB et les tenir a la disposition de
l'entreprise, ou pour le moins les amener a discuter, faute de quoi methode
1.

Cordialement,
Cédric
Le #15187311
> Les prix sont libres... Il aurait pu facturer le galet 600 ou 800 francs
s'il l'avait voulu.



tout à fait.. sauf que je me demandais s'il était normal pour un artisan
de facturer à deux clients différents, pour le même service, deux prix
TOTALEMENT différents (pour la vente des courroies par exemple)

Mais... comment allez vous le prouver ? Quelles traces materielles demeurent
de cette 1ere intervention infructueuse ?



Ben comment peut-il prouver à ce moment là qu'il a passé 3 heures ? je
peux aussi demander un devis avec le temps estimé et ce ne sea surement
pas 3 heures. J'irai le voir avec ce devis. Encore une fois, ce n'est
vraiment pas histoires de conserver l'argent de ma mère, surtout sur les
horaires puisque ça ne correspond pas à une grosse économie et que ma
mère a une retraite convenable (pas élevée mais elle n'est pas à la rue)
mais pour moi l'artisan aurait du de lui-même de pas lui facturer
cette heure en trop.


Maintenant, ne vous avisez pas de refuser le paiement. aussi bizarre que
cela paraisse, vous devez dabord payer, puis contester devant un tribunal.
Si vous faites l'inverse, vous avez perdu d'avance, croyez en mon
experience.



Tout d'abord, je compte aller voir ces charmantes personnes et user de
persuasion. Ensuite, nous n'irons pas en justice pour une somme pareille
(on ne conteste pas la somme globalement mais une partie de la somme)

Cela dit, de mémoire, au dela d'une certaine somme (1000 FF / 150 E), le
devis est obligatoire.
A verifier, ce n'est que "de memoire".
Donc, en etant *vicieux* : pas de devis, pas d'ordre de travaux signé, pas
de travaux, pas de facture, pas de paiement.



Si quelqu'un pouvait me confirmer/infirmer cette déclaration, cela
réglerai mon problème car il n'y a RIEN de signé par ma mère. Sur et
certain.
Et, comme je ne veux pas être "vicieux", cette information me permettrai
juste de leur réclamer une re-évaluation de la facture avec un nombre
d'heure réel et un prix de revente plus convenable des pièces. Je ne
souhaite pas faire récupérer les enrouleurs à cette société, ni lui
faire perdre de l'argent, ce n'est pas notre propos.

Cédric


--
Cédric TROJANI - graphiste & illustrateur
>>ponctuez pour voir le site>> www graphinc com
et enlevez la securite pour m'écrire
Rond de Cuir
Le #15187121
Les fonctionnaires ont parfois de l'humour ! Pas tout le monde ! Et
Cédric qui écrit ceci :


tout à fait.. sauf que je me demandais s'il était normal pour un artisan
de facturer à deux clients différents, pour le même service, deux prix
TOTALEMENT différents (pour la vente des courroies par exemple)



Comme il a déjà été dit, les prix sont libres.



Cela dit, de mémoire, au dela d'une certaine somme (1000 FF / 150 E), le
devis est obligatoire.
A verifier, ce n'est que "de memoire".
Donc, en etant *vicieux* : pas de devis, pas d'ordre de travaux signé, pas
de travaux, pas de facture, pas de paiement.



Si quelqu'un pouvait me confirmer/infirmer cette déclaration, cela
réglerai mon problème car il n'y a RIEN de signé par ma mère. Sur et
certain.



C'est confirmé ici :
http://vosquestions.service-public.fr/vosquestions/fiche/1414.html
et plus précisemment par l'arrêté du 2 mars 1990 modifié par l'arrêté du
30 juillet 1999
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjoìOC9000034A



Et, comme je ne veux pas être "vicieux", cette information me permettrai
juste de leur réclamer une re-évaluation de la facture avec un nombre
d'heure réel et un prix de revente plus convenable des pièces. Je ne
souhaite pas faire récupérer les enrouleurs à cette société, ni lui
faire perdre de l'argent, ce n'est pas notre propos.



Effectivement, il ne reste plus qu'à faire "peur" à cette entreprise"
pour essayer de lui faire réviser sa facture à la baisse, ce qu'elle ne
manquera certainement de faire.

--
Dominique BROUSTAUT http://dbroustaut.free.fr
Collectif des Câblés Bordelais : http://ccbdx.online.fr
Le forum du CC Bordeaux : news:alt.cable.wanadoo.bordeaux
Sauvons Internet : http://www.odebi.org
Cédric
Le #15187081
> Comme il a déjà été dit, les prix sont libres.



tout à fait, mais si, et j'insiste bien sur le "si", je vais voir moi
cette entreprise et qu'elle me devise un prix moitié moins cher pour la
même chose , ne peut-on la supecter de chercher à profiter d'une
personne seule ?
Question purement théorique parce que vu ce que vous m'avez donné comme
information sur l'obligation de devis, ça me suffit amplement pour aller
les voir et leur demander s'ils préfèrent réévaluer (honnêtement de part
et d'autre) le prix ou s'ils préfèrent ne rien avoir du tout.


Effectivement, il ne reste plus qu'à faire "peur" à cette entreprise"
pour essayer de lui faire réviser sa facture à la baisse, ce qu'elle ne
manquera certainement de faire.



J'espère que tout ira bien et j'espère arriver à avoir des infos sur le
prix habituellement pratiqué pour ce type de matériel pour qu'on
réévalue les choses correctement car quoi qu'il se soit passé, nous ne
voulons pas obtenir de rabais siginifcatif, juste un prix normal.

Je pense que cette entreprise saura se montrer magnanime


--
Cédric TROJANI - graphiste & illustrateur
>>ponctuez pour voir le site>> www graphinc com
et enlevez la securite pour m'écrire
blbl
Le #15186141
Cédric
> Cela dit, de mémoire, au dela d'une certaine somme (1000 FF / 150 E), le
> devis est obligatoire.
> A verifier, ce n'est que "de memoire".
> Donc, en etant *vicieux* : pas de devis, pas d'ordre de travaux signé, pas
> de travaux, pas de facture, pas de paiement.

Si quelqu'un pouvait me confirmer/infirmer cette déclaration, cela
réglerai mon problème car il n'y a RIEN de signé par ma mère. Sur et
certain.



D'après le site de l'apce dans une FAQ sur.... la création d'entreprise
:-)

" La rédaction d'un devis est obligatoire seulement si l'opération
envisagée est d'un montant supérieur à 150 euros et qu'elle concerne :
-des travaux de raccordement, d'installation, d'entretien et de
réparation portant sur des équipements électriques, électroniques et
électroménagers, quel que soit le lieu d'exécution,
- des prestations de dépannage, de réparation et d'entretien effectuées
pour les travaux de maçonnerie, fumisterie et génie climatiques,
ramonage, isolation, menuiserie, serrurerie, couverture, plomberie,
installation sanitaire, étanchéité, plâtrerie, peinture, vitrerie,
miroiterie, revêtement de murs et de sols en tous matériaux,
installation électrique,
- les opérations de remplacement ou d'adjonction de pièces, d'éléments
ou d'appareils consécutives aux prestations précitées."

(je suis tombé dessus avec google)

Le site de la dgccrf amènerait sans doute à un résultat similaire. Il y
a effectivement obligation d'un devis au dela de 150 Euros.

--
Bruno
Cédric
Le #15185111
> Le site de la dgccrf amènerait sans doute à un résultat similaire. Il y
a effectivement obligation d'un devis au dela de 150 Euros.



Merci :)


--
Cédric TROJANI - graphiste & illustrateur
>>ponctuez pour voir le site>> www graphinc com
et enlevez la securite pour m'écrire
loisillon
Le #15183211
Cédric
> Les prix sont libres... Il aurait pu facturer le galet 600 ou 800 francs
> s'il l'avait voulu.

tout à fait.. sauf que je me demandais s'il était normal pour un artisan
de facturer à deux clients différents, pour le même service, deux prix
TOTALEMENT différents (pour la vente des courroies par exemple)



Interdit si les travaux sont fait dans les mêmes conditions (pas le
week-end par exemple). Pratique de prix discriminatoire.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme