Procédure Migration de Wanadoo (ou autre FAI ADSL) vers Free Haut Débit (MAJ)

Le
mickybozo175
*** Procédure Migration de Wanadoo (ou autre FAI ADSL) vers "Free Haut
Débit" ***

NB : La procédure est quasiment la même pour ceux qui sont abonnés à
un autre Fournisseur d'Accès (FAI) ADSL que Wanadoo ou pas abonné du
tout : il suffit de ne pas tenir compte de la partie « résiliation »
ci-après ou de l'adapter à son FAI (des exemples de résiliation sont
donnés sur http://www.ariase.com/fr/espace_membres/resiliation.html )

NB : Par contre pour ceux qui ne sont pas même abonnés chez France
Télécom, il faudra en principe procéder à une ouverture de ligne
France Télécom au préalable et obtenir de leur part un contrat
d'abonnement ou un état récapitulatif (attestation d'ouverture) à
transmettre à Free – à défaut de la facture France Télécom

NB : Pour ceux qui ont la chance d'être en zone dite « dégroupée » et
ainsi de pouvoir procéder au « dégroupage total » (Qu'est-ce que le
dégroupage : http://adsl.free.fr/degoup/info.html ), la procédure est
la même à ceci près qu'en plus de la téléphonie gratuite (gratuite
pour la France métropolitaine et des tarifs très avantageux pour
l'internationale), ils bénéficieront en outre de la télévision (une
centaine de chaînes) et surtout de pouvoir s'affranchir de leur
abonnement à France Télécom.

Plus d'info sur Free Haut Débit : http://faq.free.fr/?qp2
Web site : http://free.fr

Etat d'avancement de la mise en service de la souscription (à jour en
temps réél) :
http://adsl.free.fr/suivi

Hotline : hotline@free.fr
Tel. 0344 ou 0892 13 51 51 (0.34TTC/min)
(De 08 à 22H00 la semaine, de 09 à 20H00 le Week-end)
Forum « zone non-dégroupée » : proxad.free.adsl
Forum « zone dégroupée » : proxad.free.adsl.degroupage

Réclamation (15 jours de délai minimum avec cette adresse):
(Mentionner ses identifiants ( numéro de ligne ADSL et login) lors de
toute correspondance)
Free ADSL – Service fidélisation – 75371 Paris Cedex 08
Fax : 08 25 92 50 50

Pour se déplacer – ! Pas d'accueil clientèle prévue -> Adresse
officieuse : 8 rue de Ville l'évèque à Paris près de la Madeleine. –
siège de Iliad

1. Inscription chez Free --
2. Attendre la coupure de la ligne ADSL --
3. Résiliation chez Wanadoo --
4. Confirmation d'inscription de Free --
5. Réception de la FreeBox --
6. Eventuellement – Equipement WiFi
-- CONCLUSION --



1. Inscription chez Free --

• PREINSCRIPTION via LE SITE INTERNET de FREE (à partir de n'importe
quelle connexion internet et pas uniquement la votre. Par contre, une
imprimante est nécessaire pour imprimer les formulaires pré-remplis en
ligne et pouvoir les expédier par courrier)
http://adsl.free.fr/subscribe/inscription.html

Se munir de ses coordonnées bancaires ( ! également un email pour
rester en contact avec Free une fois la déconnexion avec l'ancien FAI
et pendant toute la durée de l'abonnement avec Free – donc veiller à
avoir un autre email que Wanadoo par ex. )

! Il est INDISPENSABLE que le souscripteur de l'abonnement Free, les
coordonnées bancaires et la facture France Télécom soient associés à
la même personne !

Veillez à Remplir soigneusement et sans rien oublier les formulaires
(.pdf) à l'écran puis les imprimer en deux exemplaires

ENVOYER LA DEMANDE COMPLETE D'INSCRIPTION à Free en RAR à l'adresse
fournie sur le site Internet lors de la pré-inscription.
(Joindre impérativement :
- photocopie facture France Télécom (et non pas celle de Wanadoo !)
- 2 exemplaires du formulaire d'inscription signé (au total il y a 4
signatures) – (et éventuellement faire une photocopie de l'un de ces
formulaires pour le joindre plus tard – lors de la confirmation
d'inscription – à votre banque pour autoriser le prélévement et éviter
ainsi tout incident de prise en compte )
- RIB


2. Attendre la coupure de la ligne ADSL --

(Entre 10 et 20 jours -> le délai est en grande partie du ressort de
France Télécom qui effectue une partie des manipulations – et on
comprendra que fonction de son intérêt, elle ne cherche pas à
accélérer les choses)

• Immédiatement après passer à l'étape suivante…


3. Résiliation chez Wanadoo --

NB : pour les autres FAI que Wanadoo, des exemples de résiliation sont
donnés sur http://www.ariase.com/fr/espace_membres/resiliation.html

NB : Free conseille de ne procéder à la résiliation auprès de l'ancien
FAI, seulement une fois que la connexion « Free Haut Débit » a été
établie (2 étapes suivantes). Mais d'un autre côté, une fois que la
coupure ADSL est effectuée, on continue de payer l'ancien FAI pour
rien donc… Le bon intermédiaire serait peut-etre d'attendre d'avoir au
moins configuré le « bas débit de secours », c'est-à-dire une fois
reçu la confirmation d'inscription de Free (étape suivante)

• ENVOYER LA LETTRE DE RESILIATION en RAR au service client Wanadoo
(ou à l'ancien FAI considéré) (en rappelant les références client –
éventuellement joindre une photocopie de la dernière facture -
Wanadoo) à l'adresse indiquée sur la dernière facture ou les
conditions générales, ex :
Wanadoo - Service Client - BP 578 - 75726 Paris Cedex 15 - Tel. 0 892
699 114
(Éventuellement joindre une photocopie de la dernière facture Wanadoo)

En profiter pour demander à être informé par écrit de la date et du
montant du prélèvement bancaire relatif à cette résiliation (à défaut
le dernier prélèvement à effectuer).

• Eventuellement STOPPER L'AUTORISATION DE PRELEVEMENT en prévenant
votre banquier.
NB : Ne stoppez pas l'autorisation de prélèvement trop tôt. Le FAI
serait en droit de vous réclamer le paiement des mensualités ainsi que
des frais de traitement puisque la banque aurait refusé le paiement.


4. Confirmation d'inscription de Free --

• Free offre un accès BAS DEBIT DE SECOURS ( http://faq.free.fr/?q6
). Cela signifie aussi qu'avant même d'avoir reçu la Freebox, il est
possible d'accéder à Internet gratuitement (mais en bas débit) si vous
êtes déjà muni d'un modem (RTC ou ADSL)

Dans le courrier de confirmation vous trouverez les éléments
nécessaires pour configurer la connexion (notamment aussi un Kit de
Connexion CD ROM) :
Login : ________
Mot de passe : ________
Numéro d'accès Internet Bas Débit de Secours : 0868 92 0911 (gratuit,
non facturé par France Télécom)

• C'est aussi le moment éventuellement de transmettre à sa banque -
pour enregistrement - la photocopie de l ‘autorisation de prélévement
envoyé à FREE de manière à limiter tout risque d'incident
d'autorisation et garantir la bonne prise en compte de cette
autorisation par votre banque).


5. Réception de la FreeBox --

• Brancher la FREEBOX et se conformer aux procédures de connexion
relatives


6. Eventuellement – Equipement WiFi

• Pour ceux qui compte installer la Free Box dans une pièce différente
de celle de où sera le PC à relier. Il est possible de relier la Free
Box et le PC en WiFi (cad sans cables).

Pour cela il faut intégrer dans la Free Box une carte WIFI PCMCIA
achetable également via le site internet de Free au prix de 9€ par
mois pendant 3 mois (soit 27€) et acheter dans un bon magasin une
carte WIFI PCI à installer sur le port PCI de la carte mère du PC (au
prix environ de 30€)


-- CONCLUSION --

Aujourd'hui encore, les FAI autres que ceux filiales de l'opérateur
historique « France Télécom » continues de rencontrer des difficultés
à mettre en œuvre des procédures simplifiées de raccordement ou des
prix encore meilleurs marchés pour le consommateur (notamment la
suppression de l'abonnement obligatoire à France Télécom pour ceux
étant en zone « non-dégroupée »). France Télécom comme depuis dix ans,
continue tant qu'elle peut de mettre des bâtons dans les roues de la
concurrence, bénéficiant du monopole du réseau hérité de l'ancienne
compagnie France Télécom (alors appartenant au service public). France
Télécom est désormais tombée dans le secteur privé avec des objectifs
de profit pour le compte de ses dirigeants et actionnaires et non plus
pour celui des citoyens à travers un service public. L'ART, organe
officiel chargé de l'arbitrage et de l'établissement des nouvelles
règles des télécommunications, peine à faire avancer plus vite les
choses. France Télécom qui a déjà été reconnu pour être partie
prenante dans le retard français dans les années 90 sur l'équipement
en haut débit des foyers (certains se souviennent de la joute à
l'époque avec « Cybercable » rebaptisé « Noos »), cela dans le but de
conserver tant que possible son réseau lucratif du « Minitel » ou pour
le moins le monopole sur la liaison RTC. Aujourd'hui, elle continue à
sucer les Français en les rackettant avec l'abonnement téléphonique
pour la plupart encore toujours obligatoire (Abonnement qui vient
encore d'ailleurs d'être augmenté). France Télécom n'a de français que
le nom, par héritage. En réalité, c'est la honte de la patrie et c'est
plutôt de la trahison des intérêts de la Nation et des Français
qu'elle devrait se voir juger !

BoZoz

… quelque peu mécontent de voir les Français berné encore une fois. A
quand la suite ? EDF, La Poste. Vers quel model on se tourne ? Le tout
libéral, chacun pour soi, vive l'Amérique ? Il serait tant que la
classe dirigeante du MEDEF cesse de prendre les français pour des
abrutis et qu'elle mette en œuvre les moyens pour consolider les
acquis et aller de l'avant, plutôt que de s'investir à tailler en
pièce l'héritage d'une société qui ne se veut pas uniquement marchande
mais qui se soucis de la vie de ses enfants, de ses vieillards, de ses
démunis ! (Désolé pour le coup de gueule)
  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
Molotov c'est pas du rap bizness
Le #1887358

?


--
Leffe toi si t'es un homme.

VIATCHESLAV MIKHAÏLOVITCH SKRIABINE
Jean-Marc Desperrier
Le #1887320
bozo175 wrote:
NB : Pour ceux qui ont la chance d'être en zone dite « dégroupée » et
ainsi de pouvoir procéder au « dégroupage total » [...], la procédure est
la même à ceci près qu'en plus de la téléphonie gratuite (gratuite
pour la France métropolitaine et des tarifs très avantageux pour
l'internationale),


Mais tarifs parfois supérieurs à ceux de FT pour les appels vers les
portables.

ils bénéficieront en outre de la télévision (une
centaine de chaînes)


Il ne deviant plus très clair dans cette formulation que c'est seulement
le dégroupage qui est nécessaire pour la télévision (et non suffisant),
pas le dégroupage total.

Non suffisant, car on peut malgrès un degroupage, total ou non, ne pas
l'avoir à cause de son NRA.

et surtout de pouvoir s'affranchir de leur
abonnement à France Télécom.


Mis au même niveau que la télévision, alors que c'est bien une
spécificat du dégroupage total, contrairement à la télévision.

[...] • Free offre un accès BAS DEBIT DE SECOURS [...]


En cas de dégroupage total, il n'y a plus d'accès de secours.
Le moindre problème devient une coupure totale d'internet et de téléphone.
C'est un problème important à prendre en compte avant de choisir cette
option.

Déjà, l'ouverture de la connexion pour le dégroupage total a fortement
tendance à générer une période de coupure plus ou moins longue.

Machbiole
Le #1887318
Belle explication, c'est très utile merci (et c'est sincère).

Mais pour la partie politique/sociale, je pense que tu t'es égaré dans des
contradictions.
Premièrement que France Telecom soit devenu une entreprise avec des
objectifs de profit comme tu le dis, c'est vrai mais avant lorsqu'elle
dépendait de l'état, l'objectif était le même, ponctionner un max les
abonnés pour alimenter un petit peu les caisses de l'état, compenser
beaucoup la faible productivité de la boite et assumer les investissements
et les choix stratégiques (le minitel a rendu de bons services en son temps,
n'en déplaise à beaucoup, il faut le comparer à son époque de référence).
Ton autre grosse contradiction, c'est l'attaque de la politique tout libéral
insufflée par le Medef, mais derrière tu prône le passage chez Free, ardent
défenseur d'une politique sociale n'est-ce pas, ce Free qui ne demandent
qu'à s'installer dans les zones rurales non rentables, mais qui ne peut pas
car le mechant France Telecom l'en empêche. Faut revoir ta copie. Sûr que FT
freine des 4 fers la concurrence, c'est une compagnie qui est out, sa valeur
(boursière) n'existe que parce que les investisseurs savent que l'état est
derrière et ne laissera jamais tomber (voir l'exemple de Bull qui ne finit
pas de mourir et ressuciter), mais elle est finie, le dépeçage a commencé,
aidé par son endettement colossal. Doit-on se réjouir de ça ? Ben pas
vraiment car si on divise le passif de FT par le nombre de foyer fiscaux,
y'a quand même une belle ardoise pour le contribuable.
stanislas.kertanguyde
Le #1886134
Brina
Dis-moi, quand des NRA ne peuvent pas accueillir les DSLAM des OT, que
faire ?


En construire vous-même? Après tout rien ne vous empêche de poser des
lignes de cuivre, non?

FT n'en a pas besoin, c'est une société largement bénéficiaire


Mais endettée énormément par un patron dément, M. Bon... quand il a été
nommé à la présidence de FT, le syndicat FO de l'ANPE a envoyé un
télégramme de condoléances au syndicat FO de France Télécom?

Le contribuable n'a jamais contribué à FT, ce sont les abonnés FT qui
l'ont fait (et un abonné FT n'est pas forcément un contribuable, ce
dernier n'étant pas forcément un contribuable), il n'y a aucune raison
que cela ne change


On peut raisonnablement penser que tout abonné FT est un contribuable...
ne serait-ce que grâce à la TVA payée sur l'abonnement.
Depuis longtemps l'Etat se servait dans les comptes positifs des PTT
puis de FT. Mais il y a eu de l'investissement public dans les grandes
avancées technologiques: le Metaconta, le CNET, ou Transpac par exemple.

Cordialement

Stanislas


--
-- Remplaçez "lesptt" par laposte !

Michel Bernard
Le #1886133
Stanislas de Kertanguy wrote:

En construire vous-même? Après tout rien ne vous empêche de poser des
lignes de cuivre, non?


Ah bon, n'importe qui peut défoncer les voies publiques ? Tiens, je m'en
vais essayer ça demain :-)



--
Michel Bernard
http://www.giromini.org/usenet-fr/repondre.html

stanislas.kertanguyde
Le #1886082
Brina
Quel intérêt cela apporterait d'avoir un réseau redondant ?
De plus, ce n'est pas toujours possible de défoncer une nouvelle fois
les trottoirs


Il ne serait pas si redondant que cela puisque Free ne ferait pas de
RTC, juste de l'ADSL avec des NRA propres. L'intérêt serait d'avoir
vôtre infrastructure et de ne pas dépendre de la bonne volonté d'un
opérateur de service universel qui se trouve être aussi un de vos
concurrents... non?

(ou alors de créer un EPIC du genre Réseau Téléphonique Commuté Public
Français et de le séparer de France Telecom société commerciale...)

Je prends l'argument des trottoirs, par contre :-)
mais on est toujours obligé d'en passer par là? il me semble qu'à Paris
la RATP loue des emplacements de câblage le long des tunnels (j'avais vu
un site web que je ne retrouve plus) quoique pour les derniers mètres...


Ce sont donc bien les abonnés FT qui ont contribué et non le
contribuable


Oui, de même que le contribuable n'a quasiment pas financé le TGV (sauf
le TGV Est)

Via les instituts de recherches multiples, l'état a subventionné
beaucoup d'industries, ce n'est pas une nouveauté, ni une spécificité à
FT


Non bien sûr, c'est une spécificité européenne. Mais notez que jusque
les années 80, beaucoup de ces industries étaient tout simplement
nationalisées... (bon, dans certains cas l'Etat actionnaire ne faisait
que piquer dans la caisse)


--
-- Remplaçez "lesptt" par laposte !

Guillaume Maurice
Le #1887300
Michel Bernard wrote:
Stanislas de Kertanguy wrote:

En construire vous-même? Après tout rien ne vous empêche de poser des
lignes de cuivre, non?



Ah bon, n'importe qui peut défoncer les voies publiques ? Tiens, je m'en
vais essayer ça demain :-)



Oui, il suffit de faire les demandes appropriées. ( Mairie, préfecture,
DDE )
ASF, SANEF, LDCOM, Bouygues, CEGETEL, Level 3, MCI ( MFS-Worldcom ) et
quelques autres l'ont fait.

Donc effectivement rien n'empèche les opérateurs tiers de poser des
lignes de cuivre ( tant qu'à faire jusque chez l'abonné )........ A part
peut être le cout exorbitant de la mise en place et de la maintenance
d'une telle chose.

--
Guillaume.


Machbiole
Le #1887298
Le contribuable n'a jamais contribué à FT, ce sont les abonnés FT qui
l'ont fait (et un abonné FT n'est pas forcément un contribuable, ce
dernier n'étant pas forcément un contribuable), il n'y a aucune raison
que cela ne change


Qui est l'actionnaire principal de FT ?
c'est l'état et qui amène les recettes de l'état, c'est bien le contribuable
(impôts directs et indirects).

Si moi contribuable, on me fait mettre mes billes dans un placemnet ou dans
une société qui ne me rapporte rien, alors je perds de l'argent.
la question aujourd'hui pour l'état, c'est : faut-il larguer FT ou faut-il
le sauver ?
Je crois que la réponse est évidente, l'état fera tout pour sauver FT et ce
pour plein de raisons (politique, social, image, retentissement, etc...), et
donc l'abonné (obligé) et aussi le contribuable en feront les frais.
(la plupart des contribuables n'ont jamais acheté quoi que ce soit à Bull
par exemple, et pourtant ils ont contribué à son sauvetage régulièrement).

go50
Le #1887296
"Machbiole" news:4209d13e$0$26609$
Le contribuable n'a jamais contribué à FT, ce sont les abonnés FT qui
l'ont fait (et un abonné FT n'est pas forcément un contribuable, ce
dernier n'étant pas forcément un contribuable), il n'y a aucune raison
que cela ne change


Qui est l'actionnaire principal de FT ?
c'est l'état et qui amène les recettes de l'état, c'est bien le
contribuable

(impôts directs et indirects).


bonjour,
l'etat n'ayant plus que 42% il n'est plus l'actionnaire principal

Si moi contribuable, on me fait mettre mes billes dans un placemnet ou
dans

une société qui ne me rapporte rien, alors je perds de l'argent.


le contribuable n'a jamais participe au financement de FT, par contre FT a
largement contribue aux finances de l'etat et donc du contribuable

la question aujourd'hui pour l'état, c'est : faut-il larguer FT ou faut-il
le sauver ?
Je crois que la réponse est évidente, l'état fera tout pour sauver FT et
ce

pour plein de raisons (politique, social, image, retentissement, etc...),
et

donc l'abonné (obligé) et aussi le contribuable en feront les frais.
(la plupart des contribuables n'ont jamais acheté quoi que ce soit à Bull
par exemple, et pourtant ils ont contribué à son sauvetage régulièrement).


pourquoi vous parler de sauver FT qui est plus que beneficiaire, la fameuse
dette il y a 2 ans de 70 milliards s'est nettement reduite aujourd'hui


Michel Bernard
Le #1887265
Guillaume Maurice wrote:

Oui, il suffit de faire les demandes appropriées. ( Mairie, préfecture,
DDE )
ASF, SANEF, LDCOM, Bouygues, CEGETEL, Level 3, MCI ( MFS-Worldcom ) et
quelques autres l'ont fait.



refusé à Gaz de France par ma mairie.
ils doivent attendre l'année prochaine la réfection de la chaussée :-)

--
Michel Bernard
http://www.giromini.org/usenet-fr/repondre.html

Poster une réponse
Anonyme