A propos des modes selon le guide du radioamateur de l'ART!

Le
radioman
Bonjour,

Dans le guide du radio amateur page 67 et 68 il y a les classe d'émission
amateur vous remarquerez qu'ils parlent de "Télégraphie pour réception
auditive" donc il ne s'agit pas d'émission à moins que ce qu'ils y a dans le
guide du radioamateur soit faux.

copie de la page 67, 68 :

A1A : Télégraphie pour réception auditive. Modulation d'amplitude, double
bande latérale sans emploi d'une sous-porteuse modulante.

A1B : Télégraphie pour réception automatique. Modulation d'amplitude, double
bande latérale sans emploi d'une sous-porteuse modulante.

A2A : Télégraphie pour réception auditive. Modulation d'amplitude, double
bande latérale avec emploi d'une sous-porteuse modulante.

A2B : Télégraphie pour réception automatique. Modulation d'amplitude,
double bande latérale avec emploi d'une sous-porteuse modulante.

F1A : Télégraphie pour réception auditive. Modulation de fréquence, sans
emploi d'une sous-porteuse modulante.

F1B : Télégraphie pour réception automatique. Modulation de fréquence,
sans emploi d'une sous-porteuse modulante.

73
Jacques
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
gilles.gerard
Le #13038151
"radioman" news:c5fcg5$jt1$
Bonjour,

Dans le guide du radio amateur page 67 et 68 il y a les classe d'émission
amateur vous remarquerez qu'ils parlent de "Télégraphie pour réception
auditive" donc il ne s'agit pas d'émission à moins que ce qu'ils y a dans


le
guide du radioamateur soit faux.

copie de la page 67, 68 :



73
Jacques



il est peut etre necessaire d'emettre avant pour pouvoir recevoir ! non


Didier
Le #13038141
radioman a écrit :
Bonjour,

Dans le guide du radio amateur page 67 et 68 il y a les classe d'émission
amateur vous remarquerez qu'ils parlent de "Télégraphie pour réception
auditive" donc il ne s'agit pas d'émission à moins que ce qu'ils y a dans le
guide du radioamateur soit faux.

copie de la page 67, 68 :

A1A : Télégraphie pour réception auditive. Modulation d'amplitude, double
bande latérale sans emploi d'une sous-porteuse modulante.

A1B : Télégraphie pour réception automatique. Modulation d'amplitude, double
bande latérale sans emploi d'une sous-porteuse modulante.

A2A : Télégraphie pour réception auditive. Modulation d'amplitude, double
bande latérale avec emploi d'une sous-porteuse modulante.

A2B : Télégraphie pour réception automatique. Modulation d'amplitude,
double bande latérale avec emploi d'une sous-porteuse modulante.

F1A : Télégraphie pour réception auditive. Modulation de fréquence, sans
emploi d'une sous-porteuse modulante.

F1B : Télégraphie pour réception automatique. Modulation de fréquence,
sans emploi d'une sous-porteuse modulante.

73
Jacques






salut,

dois-je te rappeler un peu d'histoire, pas si vieille que cela d'ailleurs ?

Il suffit de se remémorer quand à été mis en place ce classement, ce qui
existait à l'époque et dans quel esprit on été écrits ces textes. Il est
évident, dans ce contexte, que télégraphie à réception auditive signifiait
manipulation manuelle, l'engin le plus élaboré de l'époque pour manipuler était
le vibroplex qu'on ne peut qualifier d'automatique. Même les manipulateurs
électroniques n'avaient pas été inventés.

L'idée était de distinguer le morse du RTTY. D'ailleurs, je te rappelle que la
pratique du RTTY était interdite au F1 (même en VHF et au dessus), celui ci
étant assimilé à de la télégraphie .

DF
radioman
Le #13038091
Bonjour,

en, effet il me semble qu'on peut coder manuellement le texte et décoder
avec un ordinateur et inversement coder le texte à l'ordinateur et décoder
le texte à l'oreille.

et il me semble que c'est l'émission qui compte dans le classement dans les
classe d'émission. Ainsi si on transmet à la pioche même si on décode à
l'ordinateur l'émission est classée "télégraphie manuelle" par contre si on
transmet à l'aide d'un clavier d'ordi même si on décode à l'oreille
l'émission est classée "Télégraphie Automatique"
Peut être que je me trompe.

Puis à propos du texte tant controversé il me semble qu'il auraient dû
rappeler "que les épreuves de télégraphie pouvaient être passée par ceux qui
le désirent. ", je sait la modification ne concerne que le tableau et les
paragraphes concernant l'examen de télégraphie figurent dans l'autre partie
qui nà pas encore été modifiée. Cela aurait rendu le texte plus clair.

73
Jacques


Didier 407b844c$0$15665$
radioman a écrit :
> Bonjour,
>
> Dans le guide du radio amateur page 67 et 68 il y a les classe


d'émission
> amateur vous remarquerez qu'ils parlent de "Télégraphie pour réception
> auditive" donc il ne s'agit pas d'émission à moins que ce qu'ils y a


dans le
> guide du radioamateur soit faux.
>
> copie de la page 67, 68 :
>
> A1A : Télégraphie pour réception auditive. Modulation d'amplitude,


double
> bande latérale sans emploi d'une sous-porteuse modulante.
>
> A1B : Télégraphie pour réception automatique. Modulation d'amplitude,


double
> bande latérale sans emploi d'une sous-porteuse modulante.
>
> A2A : Télégraphie pour réception auditive. Modulation d'amplitude,


double
> bande latérale avec emploi d'une sous-porteuse modulante.
>
> A2B : Télégraphie pour réception automatique. Modulation d'amplitude,
> double bande latérale avec emploi d'une sous-porteuse modulante.
>
> F1A : Télégraphie pour réception auditive. Modulation de fréquence,


sans
> emploi d'une sous-porteuse modulante.
>
> F1B : Télégraphie pour réception automatique. Modulation de fréquence,
> sans emploi d'une sous-porteuse modulante.
>
> 73
> Jacques
>
>
>
>
salut,

dois-je te rappeler un peu d'histoire, pas si vieille que cela d'ailleurs


?

Il suffit de se remémorer quand à été mis en place ce classement, ce qui
existait à l'époque et dans quel esprit on été écrits ces textes. Il est
évident, dans ce contexte, que télégraphie à réception auditive signifiait
manipulation manuelle, l'engin le plus élaboré de l'époque pour manipuler


était
le vibroplex qu'on ne peut qualifier d'automatique. Même les manipulateurs
électroniques n'avaient pas été inventés.

L'idée était de distinguer le morse du RTTY. D'ailleurs, je te rappelle


que la
pratique du RTTY était interdite au F1 (même en VHF et au dessus), celui


ci
étant assimilé à de la télégraphie .

DF







no-span-pse
Le #13038051
Bonjour,

Déja évoqué antérieurement, mais ....


On Tue, 13 Apr 2004 02:33:40 +0200, "radioman" wrote:

:Dans le guide du radio amateur page 67 et 68 il y a les classe d'émission
:amateur vous remarquerez qu'ils parlent de "Télégraphie pour réception
:auditive" donc il ne s'agit pas d'émission à moins que ce qu'ils y a dans le
:guide du radioamateur soit faux.



Vous avez oublié de lire ce texte à partir du début du paragraphe en
question.

Page 67 (celle que vous citez justement !), au milieu de la page, il
est indiqué comme titre :
" Types de modulation : les classes d'émission radioamateur"

puis ensuite :
"Les classes d'émission suivantes peuvent être utilisées :"
"A1A : etc ...
(le reste de votre citation semble exact).


Je vous remercie d'avoir correctement cité vos sources, ceci permet de
lire le contexte et de vous laisser le bénéfice du doute : vous n'avez
pas extrait les seuls passages intéressants, de votre point de vue,
pour une utlisation partisane. Cà change des posteurs précédents qui
ont fait la même lecture que vous. ;-)

Amicalement,
Francis
F6AWN




:copie de la page 67, 68 :
:
:A1A : Télégraphie pour réception auditive. Modulation d'amplitude, double
:bande latérale sans emploi d'une sous-porteuse modulante.
:
:A1B : Télégraphie pour réception automatique. Modulation d'amplitude, double
:bande latérale sans emploi d'une sous-porteuse modulante.
:
:A2A : Télégraphie pour réception auditive. Modulation d'amplitude, double
:bande latérale avec emploi d'une sous-porteuse modulante.
:
:A2B : Télégraphie pour réception automatique. Modulation d'amplitude,
:double bande latérale avec emploi d'une sous-porteuse modulante.
:
:F1A : Télégraphie pour réception auditive. Modulation de fréquence, sans
:emploi d'une sous-porteuse modulante.
:
:F1B : Télégraphie pour réception automatique. Modulation de fréquence,
:sans emploi d'une sous-porteuse modulante.
:
:73
:Jacques


no-span-pse
Le #13038031
Re-bonjour,

On Tue, 13 Apr 2004 13:24:06 +0200, "radioman" wrote:

Jacques, je crois que vos remarques sont pertinentes.

En fait, la raison de cette petite différence qui subsiste entre
classe 2 et classe 1 résulte très certainement de la volonté de ne pas
causer de troubles aux utilisateurs des sous-bandes télégraphie et en
HF ceci concerne d'autres pays que le notre, puisque la portée est
bien supérieure aux limites de notre territoire. Donc le texte
garantit une émission à priori correcte, en télégraphie, dans tous les
cas que l'on connaisse ou non la manipulation. Quant à recevoir,
chacun fait comme il veut et la réglementation n'intervient pas.

Amitiés,
Francis
F6AWN


:Bonjour,
:
:en, effet il me semble qu'on peut coder manuellement le texte et décoder
:avec un ordinateur et inversement coder le texte à l'ordinateur et décoder
:le texte à l'oreille.
:
:et il me semble que c'est l'émission qui compte dans le classement dans les
:classe d'émission. Ainsi si on transmet à la pioche même si on décode à
:l'ordinateur l'émission est classée "télégraphie manuelle" par contre si on
:transmet à l'aide d'un clavier d'ordi même si on décode à l'oreille
:l'émission est classée "Télégraphie Automatique"
:Peut être que je me trompe.
:
:Puis à propos du texte tant controversé il me semble qu'il auraient dû
:rappeler "que les épreuves de télégraphie pouvaient être passée par ceux qui
:le désirent. ", je sait la modification ne concerne que le tableau et les
:paragraphes concernant l'examen de télégraphie figurent dans l'autre partie
:qui nà pas encore été modifiée. Cela aurait rendu le texte plus clair.
:
:73
:Jacques


Publicité
Poster une réponse
Anonyme