Quelqu'un a-t-il déjà utilisé un Clavinova Yamaha comme clavier MIDI ?

Le
Vincent
Bonjour,
J'aimerais connaître quelques retour d'expériences sur la question.
Bien ? Pas bien ?
Problème rencontré ?
Merci par avance.
Cordialement
Vincent
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Emmanuel Florac
Le #13076381
Le Thu, 15 Dec 2005 18:56:08 +0100, Vincent a écrit :


Bonjour,
J'aimerais connaître quelques retour d'expériences sur la question.
Bien ? Pas bien ?



Il existe environ 3650 modèles différents portant le nom "clavinova", et
des zillions de gens (dont moi) en utilisent tous les jours comme clavier
maître. À part ça...

--
Ce qu'il y a d'enivrant dans le mauvais goût c'est le plaisir
aristocratique de déplaire.
C. Baudelaire.
Vincent
Le #13076281
Emmanuel Florac a écrit :
Le Thu, 15 Dec 2005 18:56:08 +0100, Vincent a écrit :


Bonjour,
J'aimerais connaître quelques retour d'expériences sur la question.
Bien ? Pas bien ?




Il existe environ 3650 modèles différents portant le nom "clavinova", et
des zillions de gens (dont moi) en utilisent tous les jours comme clavier
maître. À part ça...



Merci de votre aimable participation.
Je ne pensais, en toute franchise, pas avoir dit une imbécilité.
Visiblement si.
Je m'en retourne donc avec mes interrogations d'imbécile.
Vincent
Emmanuel Florac
Le #13076241
Le Fri, 16 Dec 2005 20:27:24 +0100, Vincent a écrit :

Merci de votre aimable participation.
Je ne pensais, en toute franchise, pas avoir dit une imbécilité.
Visiblement si.
Je m'en retourne donc avec mes interrogations d'imbécile.



Ouh la, quel sens de l'humour Vincent !

--
Toutes les organisations ont leur règles, et les Femmes Algériennes
doivent avoir aussi leurs règles.
Aït Ahmed.
Arnaud
Le #13075911
>Je ne pensais, en toute franchise, pas avoir dit une imbécilité.
Visiblement si.
Je m'en retourne donc avec mes interrogations d'imbécile.



ben disons que des Clavinova, il s'en est fait du milieu des années 80
au milieu des années 90 à peu près.

donc de très nombreux modèles, sur une longue période. donc difficile
de vous donnez une réponse globale et définitive.
nospam
Le #13075901
Arnaud
>Je ne pensais, en toute franchise, pas avoir dit une imbécilité.
>Visiblement si.
>Je m'en retourne donc avec mes interrogations d'imbécile.

ben disons que des Clavinova, il s'en est fait du milieu des années 80
au milieu des années 90 à peu près.

donc de très nombreux modèles, sur une longue période. donc difficile
de vous donner une réponse globale et définitive.



Oui mais sauf erreur de ma part, tous peuvent être utilisés comme
clavier maître (i.e. tous munis de prises MIDI (*) avec envoi des
signaux du clavier vers la prise MIDI OUT et possibilité de bloquer leur
envoi vers le générateur de son du piano), avec les avantages et
inconvénients d'un toucher lourd dynamique pour cette utilisation.

(*) Il est possible cependant que les modèles les plus récents ne soient
équipés que d'un port USB et plus de prise MIDI, ce qui peut rendre leur
utilisation comme clavier maître éventuellement problématique. A
vérifier sur la notice du modèle concerné.

A++
--
Christian
Mathieu Guillaume
Le #13075891
Christian Fauchier a écrit :
Arnaud

Je ne pensais, en toute franchise, pas avoir dit une imbécilité.
Visiblement si.
Je m'en retourne donc avec mes interrogations d'imbécile.



ben disons que des Clavinova, il s'en est fait du milieu des années 80
au milieu des années 90 à peu près.

donc de très nombreux modèles, sur une longue période. donc difficile
de vous donner une réponse globale et définitive.




Oui mais sauf erreur de ma part, tous peuvent être utilisés comme
clavier maître (i.e. tous munis de prises MIDI (*) avec envoi des
signaux du clavier vers la prise MIDI OUT et possibilité de bloquer leur
envoi vers le générateur de son du piano), avec les avantages et
inconvénients d'un toucher lourd dynamique pour cette utilisation.



Je serais ravi d'apprendre quels sont les inconvénients du toucher lourd
et dynamique pour un clavier maître ? Pour ma part, je n'en vois pas, et
je trouve que les touchers légers sont plutôt un frein à l'expressivité
musicale. Mais je peux me tromper, qu'en pensez-vous ?

Mathieu
Gerald
Le #13075881
Mathieu Guillaume
Je serais ravi d'apprendre quels sont les inconvénients du toucher lourd
et dynamique pour un clavier maître ? Pour ma part, je n'en vois pas, et
je trouve que les touchers légers sont plutôt un frein à l'expressivité
musicale. Mais je peux me tromper, qu'en pensez-vous ?



Le problème du toucher "lourd et dynamique" est qu'il est très variable
mais que, dans la grande majorité des cas, il ne représente qu'une
"idée" d'approximation du clavier de piano acoustique, lui aussi
variable en fait, mais de toutes façons différent dans son principe.

Problème numéro un : distinguer les claviers qui détectent la *vitesse*
d'enfoncement de ceux qui détectent la *force* d'enfoncement.
Problème numéro deux : distinguer les claviers pour lesquels l'interface
MIDI procède d'un système mécanique et ceux qui disposent d'un système
optique sans lien aucun avec la partie mécanique.

Je passe sous silence les claviers lestés de différentes manières pour
aborder le problème des claviers "à action de marteaux" qui simulent
l'échappement.

Il faut savoir, historiquement, que d'autres alternatives ont existé :
la gamme des CP70 Yamaha, par exemple, étaient d'authentiques pianos
transportables avec de "vraies" mécaniques, mais leur système MIDI n'en
profitait pas.

A contrario, le DX1 disposait, lui, de véritables mécaniques de piano
(d'où son poids et son encombrement) et de capteurs de pression au
niveau des *marteaux* (et non de vélocité).

Le piano MIDI Yamaha (à ne pas confondre avec les DisKlaviers qui sont
un autre concept) dit "MIDI Grand" procédait par un système optique qui
permettait de n'avoir aucune interaction entre le piano de concert
(qu'il était) et le système MIDI.

Une mention particulière pour la PianoBar de Moog :

Et le rappel que tous les claviers-maîtres (et pianos numériques) ne
répondent pas aux véritables caractéristiques d'un clavier de piano, en
particulier en ce qui concerne la *largeur* des touches !! (pour des
raisons de gain de place), le pire étant les claviers d'orgue (on perd
une touche par octave !).

Pour ma part, j'ai toujours opté pour les claviers légers de qualité
dont je pense qu'ils permettent bien mieux que les claviers lourds de
tirer parti des 127 pas de vélocité permis par le MIDI, surtout quand on
peut affecter cette vélocité à d'autres paramètres timbraux que le
simple volume de sortie :-)



--
Gérald
Emmanuel Florac
Le #13075701
Le Thu, 22 Dec 2005 18:02:59 +0100, Gerald a écrit :


Pour ma part, j'ai toujours opté pour les claviers légers de qualité
dont je pense qu'ils permettent bien mieux que les claviers lourds de
tirer parti des 127 pas de vélocité permis par le MIDI,



Les disklavier ont 4096 pas de vélocité, car les possibilités
expressives d'un clavier de piano dépassent largement ce qu'a prévu le
MIDI. Personnellement j'ai les deux :) (je ne saurais trop conseiller en
clavier léger les M-Audio haut de gamme, qui valent à peine 500 euros
pour un toucher idéal).

Et la force du jeu ne peut se travailler que sur un clavier lourd, bien
sûr (ah lala, comme on rit quand on voit un adepte du clavier plastique
se colleter à un vrai piano, et ses grimaces de douleur!)

--
Le travail est la malédiction des classes qui boivent.
O. Wilde.
Gerald
Le #13075671
Emmanuel Florac
ah lala, comme on rit quand on voit un adepte du clavier plastique
se colleter à un vrai piano, et ses grimaces de douleur!



L'adepte du clavier plastique que je suis peut aussi être un pianiste de
formation et, sans prétendre à plus qu'il n'est, accepter la comparaison
avec un adepte exclusif du clavier lourd. Ayant le choix des armes,
j'exigerai toutefois pour combattre un S400B Yamaha ou un C3, ou encore
à la rigueur un demi-queue Schimmel... :-)

A titre de revanche je veux bien compétiter ensuite au clavier léger sur
un son à forte expressivité dynamique, sensible au moindre effleurement
du genre "Pluk" de David Bristow (dans la version pour DX7II ou pour DX7
original + TX7, c'est-à-dire à deux sons FM 6 opérateurs combinés),
éventuellement pilotés depuis un KX5 (s'il en existe encore en état !)
avec BC2.

olé !

--
Gérald
Publicité
Poster une réponse
Anonyme