Questions relatives à l'auto-édition

Le
instantdharma
Bonjour
J'ai quelques interrogations bien précises concernant un projet
d'auto-édition. Ce mail présente mon projet en quelques lignes et les
questions que je me pose.

1. Mon projet
Je souhaite éditer un recueil de poèmes dans un livre de petit format
très bon marché :
Format 123 mm par 73 mm (à la taille de la main)
80 pages environ recto-verso
Vendu au prix de 1 Euro symbolique.
Titre : Ferrailleurs du cosmos (Oui-dires, ports de parole et autres
dires dare-dare).
- La mise en page est effectuée à titre grcieux par un ami dont c'est
le métier.
- L'impression est réalisée par mes soins sur une imprimante laser
personnelle
- La confection de l'ouvrage (plige, brochage,collage) est réalisée
par moi-même.

Ces conditions me permettent de mener à bien ce projet pour un coût
dérisoire (achat de quelques ramettes de papier et d'un pot de colle ;
une ramette de 500 feuilles permet de produire 50 exemplaires). Je
compte fabriquer 100 à 200 exemplaires.

Point sur le i, mon but n'est pas de gagner de l'argent ;-). Le fait
de vendre plutôt que de donner est plus symbolique qu'autre chose.
Je n'ai pas encore décidé si "l'éditeur" sera moi-même ou bien une
association loi 1901 ad hoc, bien que je penche de plus en plus pour
cette seconde hypothèse.
La protection des textes, la procédure de dépôt légal et l'obtention
de n°s ISBN ne me posent pas de problèmes particuliers, on trouve
aisément les informations précises sur les sites internet des
organismes concernés (bnf, afnil).

2. Questions

2.1 Mention de l'imprimeur
Le nom de l'imprimeur doit figurer sur le livre (l'imprimeur est
d'ailleurs partie prenante de la porcédure de dépôt légal). Sachant
que je ne passe pas par une imprimerie, quelle mention exacte dois-je
faire figurer sur le livre pour indiquer le nom de l'imprimeur ?
Imprimerie spéciale ? Spécialement imprimé au fin fond du cosmos ?

2.2 Nom de l'éditeur
Le formulaire de demande d'attribution de n°s ISBN pour un particulier
requiert d'indiquer le nom de l'éditeur tel qu'il figurera sur
l'ouvrage. Quelles sont les implications légales et fiscales de cela
(hormis la question évidente du nom) ?

2.3 Corrollaire : entreprise
Dans la mesure où il ne s'agit pas d'une entreprise à but lucratif, ni
de la rcherche d'une source de revenus (je suis salarié), suis-je
quand même de fait considéré comme une entreprise, et suis-je concerné
par les organismes de prélèvement divers et variés tels que URSAFF,
régime obligatoire de sécurité sociale, caisse de retraite et consorts
?

2.4 Fiscalement
Sur le plan fiscal, comment est-ce que cela se passe ? Je vais être
amené à donner des exemplaires pour promouvoir ce livre, et j'escompte
en vendre tout de même quelques uns. Or, je n'aurai pas de moyens
précis pour justifier le nombre d'exemplaires produits, hormis le
ticket de caisse de 4 ramettes de papier. J'ai également la
possibilité et la souplesse de produire des exemplaires à la demande
(il n'y a pas de tirage à proprement parler).

Je sais que ces questions peuvent prêter à sourire et sembler
dérisoires, et qu'une explication de vive voix avec un contrôleur des
impôts devrait donner lieu à une compréhension mutuelle fondée surle
bon sens, mais mon expérience me porte à croire que le fisc n'est pas
constitué d'une bande de joyeux drilles férus de belles lettres (j'ai
vu de mes yeux un huissier mandaté par un inspecteur des impôts venir
"saisir" les immeubles d'une mutuelle de 1500 salariés qui traite
plusieurs millions de feuilles maladie par an pour un litige de
quelques centaines d'euros relatifs à la facture d'un hôpital).

Merci par avance pour vos réponses.
Je vous salue bien bas
En ôtant mon chapeau
Didjeko

P.S Un petit texte pour le plaisir quand même

Racines

Il n'est pas de racines si
Profondes
Que l'on ne puisse s'en passer

Mais

Se savoir arbres
Un peu
A l'ombre de nous-mêmes

D'ailleurs
Je suis de nulle part
Et
D'autre part
Je vais
La terre à peine sous mes pieds
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
user
Le #15200961
Didjeko a écrit:

Merci par avance pour vos réponses.
Je vous salue bien bas
En ôtant mon chapeau



hello,
quelques réponses : quant à la modicité du coùt, comptez quand m ême
l'encre de l'impression, vous allez voir, ça part vite..
pour les mentions légales : vous pouvez mettre "imprimé par nos soins ",
mais vous auriez tout intérêt à vous monter en association -a prior i, la
poésie étant une oeuvre de l'esprit, vous devriez pouvoir le faire
gratuitement pour vous (pas de charges) en étant artiste auteur, vous
renseigner à la maison des artistes :
http://www.maisondesartistes.fr/
chantal
Jim CANADA
Le #15200591
news:
Didjeko a écrit:

Merci par avance pour vos réponses.
Je vous salue bien bas
En ôtant mon chapeau



hello,
quelques réponses : quant à la modicité du coùt, comptez quand même
l'encre de l'impression, vous allez voir, ça part vite..
pour les mentions légales : vous pouvez mettre "imprimé par nos soins",
mais vous auriez tout intérêt à vous monter en association -a priori, la
poésie étant une oeuvre de l'esprit, vous devriez pouvoir le faire
gratuitement pour vous (pas de charges) en étant artiste auteur, vous
renseigner à la maison des artistes :
http://www.maisondesartistes.fr/
chantal


Non l'AGESSA (voir www.agessa.org) et un société d'auteur
le_troll
Le #15200581
Bonjour:
-1- "Imprimé par les soins de l'auteur"
-2- Non, si au lieu de demander un Euro, tu dis que c'est gratuit mais à
condition d'être adhérent et qu'il faut pour ce faire payer un euro, lol
(bien que je crois que le minimum légal est de 8 Euros pour une adhésion,
mais bon, ça permet de se débarrasser des obligation commerciales)...

Bon, j'arrête là, ça déraille, tu parles de vendre un euro, et
maintenant de vendre tout court normalement, et puis c'est trop long, il y a
plein de renseignement sur le net concernant l'auto-édition, va y faire un
tour...
--
------------------------------------------
Merci, @+, bye, Joe

------------------------------------------
Avec une hache, celui qui tient le manche a toujours raison !

"Didjeko"
Bonjour
J'ai quelques interrogations bien précises concernant un projet
d'auto-édition. Ce mail présente mon projet en quelques lignes et les
questions que je me pose.

1. Mon projet
Je souhaite éditer un recueil de poèmes dans un livre de petit format
très bon marché :
Format 123 mm par 73 mm (à la taille de la main)
80 pages environ recto-verso
Vendu au prix de 1 Euro symbolique.
Titre : Ferrailleurs du cosmos (Oui-dires, ports de parole et autres
dires dare-dare).
- La mise en page est effectuée à titre grcieux par un ami dont c'est
le métier.
- L'impression est réalisée par mes soins sur une imprimante laser
personnelle
- La confection de l'ouvrage (plige, brochage,collage) est réalisée
par moi-même.

Ces conditions me permettent de mener à bien ce projet pour un coût
dérisoire (achat de quelques ramettes de papier et d'un pot de colle ;
une ramette de 500 feuilles permet de produire 50 exemplaires). Je
compte fabriquer 100 à 200 exemplaires.

Point sur le i, mon but n'est pas de gagner de l'argent ;-). Le fait
de vendre plutôt que de donner est plus symbolique qu'autre chose.
Je n'ai pas encore décidé si "l'éditeur" sera moi-même ou bien une
association loi 1901 ad hoc, bien que je penche de plus en plus pour
cette seconde hypothèse.
La protection des textes, la procédure de dépôt légal et l'obtention
de n°s ISBN ne me posent pas de problèmes particuliers, on trouve
aisément les informations précises sur les sites internet des
organismes concernés (bnf, afnil).

2. Questions

2.1 Mention de l'imprimeur
Le nom de l'imprimeur doit figurer sur le livre (l'imprimeur est
d'ailleurs partie prenante de la porcédure de dépôt légal). Sachant
que je ne passe pas par une imprimerie, quelle mention exacte dois-je
faire figurer sur le livre pour indiquer le nom de l'imprimeur ?
Imprimerie spéciale ? Spécialement imprimé au fin fond du cosmos ?

2.2 Nom de l'éditeur
Le formulaire de demande d'attribution de n°s ISBN pour un particulier
requiert d'indiquer le nom de l'éditeur tel qu'il figurera sur
l'ouvrage. Quelles sont les implications légales et fiscales de cela
(hormis la question évidente du nom) ?

2.3 Corrollaire : entreprise
Dans la mesure où il ne s'agit pas d'une entreprise à but lucratif, ni
de la rcherche d'une source de revenus (je suis salarié), suis-je
quand même de fait considéré comme une entreprise, et suis-je concerné
par les organismes de prélèvement divers et variés tels que URSAFF,
régime obligatoire de sécurité sociale, caisse de retraite et consorts
?

2.4 Fiscalement
Sur le plan fiscal, comment est-ce que cela se passe ? Je vais être
amené à donner des exemplaires pour promouvoir ce livre, et j'escompte
en vendre tout de même quelques uns. Or, je n'aurai pas de moyens
précis pour justifier le nombre d'exemplaires produits, hormis le
ticket de caisse de 4 ramettes de papier. J'ai également la
possibilité et la souplesse de produire des exemplaires à la demande
(il n'y a pas de tirage à proprement parler).

Je sais que ces questions peuvent prêter à sourire et sembler
dérisoires, et qu'une explication de vive voix avec un contrôleur des
impôts devrait donner lieu à une compréhension mutuelle fondée surle
bon sens, mais mon expérience me porte à croire que le fisc n'est pas
constitué d'une bande de joyeux drilles férus de belles lettres (j'ai
vu de mes yeux un huissier mandaté par un inspecteur des impôts venir
"saisir" les immeubles d'une mutuelle de 1500 salariés qui traite
plusieurs millions de feuilles maladie par an pour un litige de
quelques centaines d'euros relatifs à la facture d'un hôpital...).

Merci par avance pour vos réponses.
Je vous salue bien bas
En ôtant mon chapeau
Didjeko

P.S Un petit texte pour le plaisir quand même

Racines

Il n'est pas de racines si
Profondes
Que l'on ne puisse s'en passer

Mais

Se savoir arbres
Un peu
A l'ombre de nous-mêmes

D'ailleurs
Je suis de nulle part
Et
D'autre part
Je vais
La terre à peine sous mes pieds


instantdharma
Le #15200331
Bon, voilà une réponse à ma permière question déjà, merci à vous.
Pour ce qui est du statut, il me semble que je ne suis pas concerné
(je suis salarié) ?
le troll "il y a plein de renseignement sur le net concernant
l'auto-édition"
quelle est la quantité d'information présente dans ton message ? C'est
pas la peine d'emboucaner ce fil pour faire le malin si tu n'as rien à
dire et si tu ne sais rien, je n'ai pas de temps à perdre.

"le_troll"
Bonjour:
-1- "Imprimé par les soins de l'auteur"
-2- Non, si au lieu de demander un Euro, tu dis que c'est gratuit mais à
condition d'être adhérent et qu'il faut pour ce faire payer un euro, lol
(bien que je crois que le minimum légal est de 8 Euros pour une adhésion,
mais bon, ça permet de se débarrasser des obligation commerciales)...

Bon, j'arrête là, ça déraille, tu parles de vendre un euro, et
maintenant de vendre tout court normalement, et puis c'est trop long, il y a
plein de renseignement sur le net concernant l'auto-édition, va y faire un
tour...
--
------------------------------------------
Merci, @+, bye, Joe

------------------------------------------
Avec une hache, celui qui tient le manche a toujours raison !

"Didjeko"
> Bonjour
> J'ai quelques interrogations bien précises concernant un projet
> d'auto-édition. Ce mail présente mon projet en quelques lignes et les
> questions que je me pose.
>
> 1. Mon projet
> Je souhaite éditer un recueil de poèmes dans un livre de petit format
> très bon marché :
> Format 123 mm par 73 mm (à la taille de la main)
> 80 pages environ recto-verso
> Vendu au prix de 1 Euro symbolique.
> Titre : Ferrailleurs du cosmos (Oui-dires, ports de parole et autres
> dires dare-dare).
> - La mise en page est effectuée à titre grcieux par un ami dont c'est
> le métier.
> - L'impression est réalisée par mes soins sur une imprimante laser
> personnelle
> - La confection de l'ouvrage (plige, brochage,collage) est réalisée
> par moi-même.
>
> Ces conditions me permettent de mener à bien ce projet pour un coût
> dérisoire (achat de quelques ramettes de papier et d'un pot de colle ;
> une ramette de 500 feuilles permet de produire 50 exemplaires). Je
> compte fabriquer 100 à 200 exemplaires.
>
> Point sur le i, mon but n'est pas de gagner de l'argent ;-). Le fait
> de vendre plutôt que de donner est plus symbolique qu'autre chose.
> Je n'ai pas encore décidé si "l'éditeur" sera moi-même ou bien une
> association loi 1901 ad hoc, bien que je penche de plus en plus pour
> cette seconde hypothèse.
> La protection des textes, la procédure de dépôt légal et l'obtention
> de n°s ISBN ne me posent pas de problèmes particuliers, on trouve
> aisément les informations précises sur les sites internet des
> organismes concernés (bnf, afnil).
>
> 2. Questions
>
> 2.1 Mention de l'imprimeur
> Le nom de l'imprimeur doit figurer sur le livre (l'imprimeur est
> d'ailleurs partie prenante de la porcédure de dépôt légal). Sachant
> que je ne passe pas par une imprimerie, quelle mention exacte dois-je
> faire figurer sur le livre pour indiquer le nom de l'imprimeur ?
> Imprimerie spéciale ? Spécialement imprimé au fin fond du cosmos ?
>
> 2.2 Nom de l'éditeur
> Le formulaire de demande d'attribution de n°s ISBN pour un particulier
> requiert d'indiquer le nom de l'éditeur tel qu'il figurera sur
> l'ouvrage. Quelles sont les implications légales et fiscales de cela
> (hormis la question évidente du nom) ?
>
> 2.3 Corrollaire : entreprise
> Dans la mesure où il ne s'agit pas d'une entreprise à but lucratif, ni
> de la rcherche d'une source de revenus (je suis salarié), suis-je
> quand même de fait considéré comme une entreprise, et suis-je concerné
> par les organismes de prélèvement divers et variés tels que URSAFF,
> régime obligatoire de sécurité sociale, caisse de retraite et consorts
> ?
>
> 2.4 Fiscalement
> Sur le plan fiscal, comment est-ce que cela se passe ? Je vais être
> amené à donner des exemplaires pour promouvoir ce livre, et j'escompte
> en vendre tout de même quelques uns. Or, je n'aurai pas de moyens
> précis pour justifier le nombre d'exemplaires produits, hormis le
> ticket de caisse de 4 ramettes de papier. J'ai également la
> possibilité et la souplesse de produire des exemplaires à la demande
> (il n'y a pas de tirage à proprement parler).
>
> Je sais que ces questions peuvent prêter à sourire et sembler
> dérisoires, et qu'une explication de vive voix avec un contrôleur des
> impôts devrait donner lieu à une compréhension mutuelle fondée surle
> bon sens, mais mon expérience me porte à croire que le fisc n'est pas
> constitué d'une bande de joyeux drilles férus de belles lettres (j'ai
> vu de mes yeux un huissier mandaté par un inspecteur des impôts venir
> "saisir" les immeubles d'une mutuelle de 1500 salariés qui traite
> plusieurs millions de feuilles maladie par an pour un litige de
> quelques centaines d'euros relatifs à la facture d'un hôpital...).
>
> Merci par avance pour vos réponses.
> Je vous salue bien bas
> En ôtant mon chapeau
> Didjeko
>
> P.S Un petit texte pour le plaisir quand même
>
> Racines
>
> Il n'est pas de racines si
> Profondes
> Que l'on ne puisse s'en passer
>
> Mais
>
> Se savoir arbres
> Un peu
> A l'ombre de nous-mêmes
>
> D'ailleurs
> Je suis de nulle part
> Et
> D'autre part
> Je vais
> La terre à peine sous mes pieds


user
Le #15200211
Jim CANADA a écrit:
Non l'AGESSA (voir www.agessa.org) et un société d'auteur






hello,
je m'excusasionne absolutitement (et platement) merci Jim
chantal
Hugues
Le #15200101
"Didjeko"
- La confection de l'ouvrage (plige, brochage,collage) est réalisée
par moi-même.



Question pratique : comment fais-tu pour le brochage, la couverture (couleur
?), le massicotage ?
Merci.
Hugues
Publicité
Poster une réponse
Anonyme