qui est responsable du transport (expediteur ou destinataire) ?

Le
micol
Bonjour,

J'ai acheté il y a 2 mois un vélo neuf de haut de gamme sur e-bay, à
un professionnel du cycle ou se faisant passer pour tel.

Il était censé être disponible à Douai (Nord) et expédié 1 semaine
après réception du chèque.

Après plusieurs coups de téléphone et des réponses contradictoires,
- d'abord chèque non reçu, alors que j'ai pu constater plus tard en
recevant mon relevé qu'il avait déjà été encaissé depuis plusieurs
jours.
- puis chèque "retrouvé" et vélo parti la veille d'Allemagne (il est
parti en réalité une semaine après).
- puis impossible d'obtenir le numéro de suivi du coli (évidemment :
il n'était pas encore expédié)

J'avais demandé qu'on me l'adresse sur mon lieu de travail et j'avais
bien précisé :
Mon_Nom
Chez Entreprise Untel

Il a été envoyé au nom de mon employeur, ce qui fait que n'importe qui
a signé le bon de livraison sans regarder.
Le vélo était brisé : un tube de cadre dessoudé et un autre carrément
cassé.

J'ai téléphoné à UPS dans l'heure qui a suivi la livraison, et ils
sont venus le reprendre le lendemain pour contrôle. Ils viennent de
m'envoyer un fax disant que le problème vient d'un emballage
insuffisant et qu'ils ne sont pas responsables. Ils ne veulent pas le
retourner à l'expéditeur parce que le coli n'avait pas été refusé à la
livraison et vont me le ramener.

Un collègue me dit que le vendeur est responsable du transport parce
que c'est lui qui a choisi le transporteur. Je ne sais pas si c'est
sûr.

Je n'ai pas encore mis mon évaluation sur le vendeur sur le site
d'e-bay, car elle n'est pas modifiable : j'attends donc que tout soit
terminé.

merci d'avoir pris le temps de me lire.


--
* micol * resolutely politically NOT correct

Le baise-main est un bon début : ça permet de respirer
la qualité de la viande. (Olivier de KERSAUSON)
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Lumi
Le #14540661

J'ai téléphoné à UPS dans l'heure qui a suivi la livraison, et ils
sont venus le reprendre le lendemain pour contrôle. Ils viennent de
m'envoyer un fax disant que le problème vient d'un emballage
insuffisant et qu'ils ne sont pas responsables. Ils ne veulent pas le
retourner à l'expéditeur parce que le coli n'avait pas été refusé à la
livraison et vont me le ramener.



J'ai eu le même type de soucis, mais de moins grande importance (seulement
l'envoi d'un CD dans une enveloppe en carton épais, arrivé cassé).
Tout dépend sûrement des conditions du transporteur. Moi ce n'était que
LaPoste, on m'a reproché l'emballage non approprié pour ce type
d'expédition, mais il n'empêche qu'ils m'ont remboursé largement que fait
que l'on m'avait imposé une expédition "colissimo" qui inclus un
remboursement en cas de détérioration du colis.

Autre piste a exploiter : ce colis devait-il être remis contre signature ?
si c'est le cas, le transporteur doit prouver que celui qui a signer est
bien le destinataire. Si cela a été singé par quelqu'un d'autre, il y a
faute du transporteur !

A voir dans votre cas qui est réellement responsable. Je doute que le
transporteur n'ai pas une part de responsabilité. Dans quoi voulez vous
qu'un vélo soit expédié à part un carton ! un coffre métallique blindé ?

Bon courage en tout cas ! pour mon dédommagement, cela a pris plus de 2 mois
...
Jacquouille
Le #15164281
Bonjour,
A partir du moment ou le transporteur accepte une marchandise
(il n'y est pas obligé), il s'engage par contrat avec l'expéditeur à
remettre cette marchandise à un destinataire dans l'état de départ.
En cas d'avarie, le transporteur est responsable sauf à prouver la
faute de l'un des contractants (expéditeur ou destinataire), le cas
de force majeure, le fait même de la chose (ex: dessication).
Si la responsabilité du transporteur est engagée ou reconnue, il
doit réparer sa faute par paiement d'une indemnité dont le
montant maximum est fixé par les textes légaux (environ 100 euros
-sans certitude- par kilo par objet). Si l'objet a une valeur au kilo
supérieure à ce montant, la différence est perdue. Ce montant peut être
dépassé
si une déclaration de valeur (assurance) a été prise au départ ou
si une faute lourde est prouvée contre le transporteur.
En cas de désaccord avec le transporteur, une expertise amiable
est possible ou/et une expertise judiciaire (plainte - expert désigné
par un juge) peut se révéler nécessaire si le préjudice est
important. L'expert évalue l'avarie et partage les responsabilités.
--
Jacques dit JACQUOUILLE
micol
Le #15164051
On Wed, 5 May 2004 22:39:24 +0200, "Lumi"


Autre piste a exploiter : ce colis devait-il être remis contre signature ?
si c'est le cas, le transporteur doit prouver que celui qui a signer est
bien le destinataire. Si cela a été singé par quelqu'un d'autre, il y a
faute du transporteur !



<copier_coller du 1er message>
Il a été envoyé au nom de mon employeur, ce qui fait que n'importe qui
a signé le bon de livraison sans regarder.
</copier-coller>

A voir dans votre cas qui est réellement responsable. Je doute que le
transporteur n'ai pas une part de responsabilité. Dans quoi voulez vous
qu'un vélo soit expédié à part un carton ! un coffre métallique blindé ?



C'est aussi mon avis. J'ai vu souvent tomber des vélos (sans
emballage). Je n'en avais jamais vu se briser. Il est évident qu'ils
ont laissé tomber une palette dessus.


--
* micol * resolutly politically NOT correct

Venez voir les pistes prétendues cyclables de Lyon sur
http://a-velo.com
micol
Le #15164041
On Thu, 6 May 2004 15:49:16 +0200, "Jacquouille" nous disait :

Bonjour,
A partir du moment ou le transporteur accepte une marchandise
(il n'y est pas obligé), il s'engage par contrat avec l'expéditeur à
remettre cette marchandise à un destinataire dans l'état de départ.
En cas d'avarie, le transporteur est responsable sauf à prouver la
faute de l'un des contractants (expéditeur ou destinataire), le cas
de force majeure, le fait même de la chose (ex: dessication).
Si la responsabilité du transporteur est engagée ou reconnue, il
doit réparer sa faute par paiement d'une indemnité dont le
montant maximum est fixé par les textes légaux (environ 100 euros
-sans certitude- par kilo par objet). Si l'objet a une valeur au kilo
supérieure à ce montant, la différence est perdue. Ce montant peut être
dépassé
si une déclaration de valeur (assurance) a été prise au départ ou
si une faute lourde est prouvée contre le transporteur.
En cas de désaccord avec le transporteur, une expertise amiable
est possible ou/et une expertise judiciaire (plainte - expert désigné
par un juge) peut se révéler nécessaire si le préjudice est
important. L'expert évalue l'avarie et partage les responsabilités.
--
Jacques dit JACQUOUILLE



Oui, mais qui doit attaquer le transporteur ?

Ce n'est pas moi qui l'ai choisi mais l'expéditeur.


--
* micol * resolutely politically NOT correct

Dans le langage juridico-politico-putride, le racket s'appelle corruption
PASSIVE et le fait d'en être victime s'appelle corruption ACTIVE.
sono
Le #15163961
Bonjour à qui a écrit :

Oui, mais qui doit attaquer le transporteur ?

Ce n'est pas moi qui l'ai choisi mais l'expéditeur.



Vous repondez vous meme à votre question :
Vous n'avez aucun contrat avec le transporteur ,
vous devez vous retourner d'abord contre le vendeur pour
exiger un produit conforme à la vente , et lui
(si il le souhaite) se retournera vers le transporteur.

Sonny
Serge
Le #15163941
news:
| On Thu, 6 May 2004 15:49:16 +0200, "Jacquouille" | nous disait :
|
| >Bonjour,
| >A partir du moment ou le transporteur accepte une marchandise
| > (il n'y est pas obligé), il s'engage par contrat avec l'expéditeur à
| > remettre cette marchandise à un destinataire dans l'état de départ.
| >En cas d'avarie, le transporteur est responsable sauf à prouver la
| > faute de l'un des contractants (expéditeur ou destinataire), le cas
| > de force majeure, le fait même de la chose (ex: dessication).
| >Si la responsabilité du transporteur est engagée ou reconnue, il
| > doit réparer sa faute par paiement d'une indemnité dont le
| > montant maximum est fixé par les textes légaux (environ 100 euros
| > -sans certitude- par kilo par objet). Si l'objet a une valeur au kilo
| > supérieure à ce montant, la différence est perdue. Ce montant peut être
| >dépassé
| > si une déclaration de valeur (assurance) a été prise au départ ou
| > si une faute lourde est prouvée contre le transporteur.
| >En cas de désaccord avec le transporteur, une expertise amiable
| > est possible ou/et une expertise judiciaire (plainte - expert désigné
| > par un juge) peut se révéler nécessaire si le préjudice est
| >important. L'expert évalue l'avarie et partage les responsabilités.
| >--
| >Jacques dit JACQUOUILLE
| >
| Oui, mais qui doit attaquer le transporteur ?
|
| Ce n'est pas moi qui l'ai choisi mais l'expéditeur.
|

As tu fait des réserves à la réception ?

Sinon rien à espérer (désolé je prends ce fil en marche)

Serge
micol
Le #14559031
On Thu, 06 May 2004 18:37:14 GMT, nous disait :

On Wed, 5 May 2004 22:39:24 +0200, "Lumi"


Autre piste a exploiter : ce colis devait-il être remis contre signature ?
si c'est le cas, le transporteur doit prouver que celui qui a signer est
bien le destinataire. Si cela a été singé par quelqu'un d'autre, il y a
faute du transporteur !



<copier_coller du 1er message>
Il a été envoyé au nom de mon employeur, ce qui fait que n'importe qui
a signé le bon de livraison sans regarder.
</copier-coller>

A voir dans votre cas qui est réellement responsable. Je doute que le
transporteur n'ai pas une part de responsabilité. Dans quoi voulez vous
qu'un vélo soit expédié à part un carton ! un coffre métallique blindé ?



C'est aussi mon avis. J'ai vu souvent tomber des vélos (sans
emballage). Je n'en avais jamais vu se briser. Il est évident qu'ils
ont laissé tomber une palette dessus.



Bonjour,

Je viens de créer un site spécialement pour démonter cette arnaque.

Je me suis même acheté le nom de domaine correspondant au pseudo sur
ebay du vendeur.

tous les détails sont sur http://cyclistedunord.com


--
* micol * resolutly politically NOT correct

Autodidacte moi ? Je suis plutôt un vélodidacte qui fait de l'auto.
(Jean YANNE)
Bernard
Le #14558661
Bonjour,

news:
tous les détails sont sur http://cyclistedunord.com



S'il existe vraiment une société IMEX SPORT vendant des vélos, alors que
l'arnaqueur pour votre vélo s'appelle IMEXSPORT, vous devriez peut-être
contacter la société portant le nom d'origine, et ils pourraient vous aider
à vous battre contre cet arnaqueur qui copie leur nom à un espace près ?
--
Bernard
micol
Le #15119301
On Wed, 9 Jun 2004 10:31:55 +0200, "Bernard"


S'il existe vraiment une société IMEX SPORT vendant des vélos, alors que
l'arnaqueur pour votre vélo s'appelle IMEXSPORT, vous devriez peut-être
contacter la société portant le nom d'origine, et ils pourraient vous aider
à vous battre contre cet arnaqueur qui copie leur nom à un espace près ?
--


J'ai bien l'intention de leur faire connaitre ce plagiat.
Mais leur préjudice et le mien n'ont rien de commun.

--
* micol * resolutly politically NOT correct

Venez voir les pistes prétendues cyclables de Lyon sur
http://a-velo.com
Publicité
Poster une réponse
Anonyme