raspberry quelqu'un a tester ?

Le
ptilou
Bonjour,

https://www.modmypi.com/raspberry-pi/iousbanalogue-expansion-1028/interfaci=
ng-1080/cluster-hat-kit-inc.-4-x-raspberry-pi-zero

çà marche bien ? y a des alternative à Dockers ? genre xen ?

merci

--
ptilou
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Marc SCHAEFER
Le #26470892
ptilou
https://www.modmypi.com/raspberry-pi/iousbanalogue-expansion-1028/interfacing-1080/cluster-hat-kit-inc.-4-x-raspberry-pi-zero

Alors,
c'est intéressant: je n'ai pas d'expérience avec ce matériel!
Si quelqu'un a, je lis volontiers ses retours!
Il s'agit en fait d'ordinateurs indépendants, pas de multicore ou de NUMA[1],
groupés par un Ethernet rapide. L'avantage est probablement la densité
et/ou l'efficacité énergétique ... et le prix.
çà marche bien ? y a des alternative à Dockers ? genre xen ?

Xen ou lxc (dont Docker, jusqu'à nouvel avis, n'est que la couche haute
de packaging, tant qu'ils ne l'auront pas réécrite -- c'est en cours
à ma connaissance) sert plutôt à créer des machines virtuelles sur *une*
machine. La performance d'un système à container léger comme OpenVZ,
BSD/jail ou lxc dépasse celle d'un système à virtualisation lourde
comme xen, kvm, VirtualBox: si on exécute du Linux virtualisé sur du
Linux (*), on utilisera plutôt les containers, sauf besoin spécifique.
En général, sur plusieurs machines, on va utiliser des outils de
répartition de jobs, `batch-queuing systems' [2]. L'OS de base de chaque
ordinateur indépendant suffit (pas besoin de la virtualisation). En
bref, il y a en général un maître du `cluster' (qui définit quel machine
va faire quoi et quand) et des `workers' (exécuteurs) qui vont faire
le _travail_ proprement dit. Et de la communication entre les machines
(pas trop, de préférence).
Suivant si le travail est orienté CPU (voire GPU) ou plutôt I/O, les
solutions mises en place sont différentes. Tous les problèmes ne
sont pas parallélisables, toutefois.
Par exemple pour des applications orientées I/O, les outils populaires
sont par exemple Hadoop (pour maintenir une localité des données et
gérer celles-ci de manière uniforme au sein d'un système de fichiers,
ainsi qu'exploiter le paradigme Map/Reduce). On peut aussi le faire
à la main: par exemple, l'indexation des news http://usenet-fr.alphanet.ch/
peut fonctionner sur 1 à N machines: il s'agit de simples scripts perl
bricolés pour être lancés en parallèle sur plusieurs machines, chacun avec
son jeu de données. Mais vu que je le fais en mode incrémental, une machine
suffit aujourd'hui.
Combiner la virtualisation légère à base de container (lxc ou Docker si
une couche de packaging est utile) à un cluster peut effectivement
aider à l'isolation des applications, la facilité de déploiement, etc.
Il y a aussi des outils comme BOINC[3] qui permettent de gérer tous
les aspects (localité, répartition, packaging, ...) pour autant que
l'on prépare l'application de manière adaptée. Cet outil permet
d'utiliser la puissance de calcul répartie de machines un peu
partout, même en-dehors d'un cluster spécifique.
A première vue, j'aurais l'impression que ce cluster Pi est plutôt
pour les applications orientées CPU, et plutôt à but éducatif.
[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Non_uniform_memory_access
[2] https://en.wikipedia.org/wiki/Computer_cluster#Task_scheduling
[3] https://boinc.berkeley.edu/
(*) ou du Linux sur Microsoft, avec la couche WSL de Microsoft
Windows 10 Pro récent.
Eric Masson
Le #26470907
Marc SCHAEFER 'Lut,
La performance d'un système à container léger comme OpenVZ, BSD/jail
ou lxc dépasse celle d'un système à virtualisation lourde comme xen,
kvm, VirtualBox

Pour les perfs, une autre approche semble se développer, l'application
enfouie avec un SE minimaliste pour exécution sous le contrôle d'un
hyperviseur.
Par exemple sous Xen, l'utilisation de Mini-OS :
https://hal.inria.fr/inria-00329969/PDF/final.pdf
Ou plus généralement les UNIKernels :
https://en.wikipedia.org/wiki/Unikernel
--
Le truc c'est qu'avec MacOS l'utilisateur neuneu pouvait aussi etre
administrateur neuneu, et que ca, ca sera bien fini.
-+ ED in Guide du Macounet Pervers : il voit des neuneus partout -+-
Marc SCHAEFER
Le #26470942
Eric Masson
https://en.wikipedia.org/wiki/Unikernel

Intéressant, merci de la référence.
On revient donc un peu à une approche `édition de
lien (dynamique, voir statique)' plutôt qu'appel
système. Ca me rappelle ma jeunesse sous AmigaOS,
crashes en moins vu l'isolation potentielle de
chaque application dans son contexte. Il
y avait même une interface POSIX comme bibliothèque
partagée (ixemul) et non pas appels systèmes,
approche qui semble être p.ex. suivie par
Rumprun.
Notre époque produit les processeurs les
plus rapides et les configurations les plus
lourdes, tout en revenant à certains aspects très
économiques, c'est très encourageant: le
trend précédent était plutôt de noyer tout sous
des couches et des couches. Revenir aux fondamentaux
(POSIX), que cela soit par un kernel ou une couche
libc me semble une approche très intéressante.
On voit toutefois d'autres approches (JVM p.ex.)
existent aussi.
Sachant que certaines fonctions (communication
inter-VM) passeront toujours par les appels
systèmes de l'hyperviseur, on peut un peu considérer
cela comme un `microkernel', roo!
On se demande ce qu'il sortira, à terme, de
tout ça.
ptilou
Le #26471096
Bonsoir,
Le mardi 3 avril 2018 23:10:01 UTC+2, Eric Masson a écrit :
Marc SCHAEFER 'Lut,
La performance d'un système à container léger comme Open VZ, BSD/jail
ou lxc dépasse celle d'un système à virtualisation lourd e comme xen,
kvm, VirtualBox

Pour les perfs, une autre approche semble se développer, l'applicati on
enfouie avec un SE minimaliste pour exécution sous le contrôle d'un
hyperviseur.
Par exemple sous Xen, l'utilisation de Mini-OS :
https://hal.inria.fr/inria-00329969/PDF/final.pdf


"4.3 Disk Input/Output
Since they have to go through dom0, disk Input/Output operations
would a priori be slowed down. Actually, measurements
show that the para-virtualization interface achieves
quite good performance, very close to native Linux (the
overhead is about 1%, as detailed in (6) and verified in (7)).
A possible benefit from our lightweight environment is
that like the non-standard O DIRECT interface of some
Unix systems, the I/O operations are not buffered, they are
directly enqueued to be completed as soon as possible. That
means that the execution environment of an out-of-core application
can exactly control the disk accesses and thus optimize
requests."
Je ne suis pas sure de comprendre ?
Je peux acheter les DD chez electrodepot avec 64 Mo de buffers puisqu'il ne l'utilise pas ?
Si oui il me manque plus que le code de la livebox qui me joue des tours po ur installer nfs, c'est plus sérieux que smb ...
Ou plus généralement les UNIKernels :
https://en.wikipedia.org/wiki/Unikernel
--
Le truc c'est qu'avec MacOS l'utilisateur neuneu pouvait aussi etre
administrateur neuneu, et que ca, ca sera bien fini.
-+ ED in Guide du Macounet Pervers : il voit des neuneus partout -+ -

--
ptilou
J'en ai pas mal des blaguounettes ce soir !!!!
Genre CEDH Art 13 ... y en a d'autre ! ;-D
Publicité
Poster une réponse
Anonyme