Reflex numérique Minolta Dynax 7

Le
Le Chevalier Noir
Yop'là

Clemens Helberg, Directeur du marketing de Konica Minolta Europe a pu poser
de nombreuses questions à Keiichi Ishizuka, Directeur général du centre de
développement de Konica Minolta Japon.

Ci joint l'interview :

Helberg : le lancement du nouveau Dynax 7 digital
est-il toujours prévu pour l'automne prochain
? Certains de nos clients se posent
des questions sur cette date face au silence
de Konica Minolta depuis la présentation du
prototype au dernier PMA de Las Vegas.
Ishizuka : à cette date, il était impossible de préciser le mois de son
lancement
et de sa commercialisation, tant les modi.cations se succédaient
rapidement.
Helberg : êtes-vous désormais certain qu'il sortira en automne ?
Ishizuka : le lancement et la commercialisation du nouvel appareil devraient
coïncider avec le Photokina 2004. Le développement et la production
subissent actuellement une énorme pression pour que
l'appareil soit prêt pour une commercialisation aussi proche que
possible du Photokina et à coup sûr avant la .n de l'année.

Changements par rapport au prototype présenté lors du dernier PMA

Helberg : le prototype présenté au dernier PMA montrait un capteur visuel
situé sous le viseur. Existe-t-il encore ?
Ishizuka : oui, et cela ne se limite pas au capteur visuel. Nous avons
effectué
certaines modi.cations en fonction des nombreux avis recueillis
auprès des observateurs du PMA.
Helberg : Qu'en est-il du design du sélecteur de contrôle ?
Ishizuka : il y a peu de modi.cations importantes et le prototype est très
proche du produit .nal. Le concept de base de cet appareil est
le "Dynax 7" dont il s'inspire largement, même si, à y regarder de
plus près, il donne l'impression de s'en écarter.

M Ishizuka présente un système Anti-shake de démonstration ; le capteur
CCD se déplace de plus d'1 cm.

Helberg : Le nouveau système Anti-Shake intégré au capteur CCD, est une
des fonctionnalités les plus intéressantes de l'appareil, dont il
symbolise la réelle avance technologique. S'agit-il d'une première
mondiale ?
Ishizuka : absolument et nous en sommes parfaitement .ers. Laissez-moi
vous montrer son fonctionnement. Ce bloc est un mécanisme
Anti-Shake du DiMAGE A2. Le système Anti-Shake du nouveau
re.ex digital est pratiquement identique, mais son capteur CCD
étant 3 fois plus lourd, l'Anti-Shake doit être capable de le déplacer
avec une amplitude 4 fois supérieures et 4 fois plus vite que
celui des appareils de la gamme DiMAGE A.
Helberg : la taille du capteur CCD est incroyablement différente et il
présente
un grand espace entre lui et le circuit imprimé. Est-ce qu'il
s'agit de son espace de déplacement ?
Ishizuka : oui, pratiquement. Comme vous le voyez, je peux le déplacer
manuellement.
Helberg : Il bouge autant ?
Ishizuka : oui, la surface de déplacement est déterminée en fonction de
nombreux facteurs, dont les limitations dues au contrôle électrique
et à la production.
Helberg : c'est tout à fait incroyable et beaucoup plus important que prévu.
J'imaginais qu'il serait question de quelques millimètres.
Ishizuka : pas du tout, nous pouvons le faire bouger de plus d'1 cm.
Helberg : faire bouger un tel capteur CCD nécessite qu'il soit extrêmement
plat pour conserver une mise au point ef.cace, n'est-ce-pas ?
Ishizuka : vous avez parfaitement raison. Le réglage doit être extrêmement
précis. Nous avons appliqué le même processus de qualité au
DiMAGE A2 dont la miniaturisation ne pouvait supporter la moindre
inexactitude pour conserver une mise au point parfaite. C'est
pourquoi nous avons développé ce mécanisme avec davantage
de précision pour minimiser la différence.
Helberg : Les utilisateurs de re.ex numériques parlent souvent de problèmes
de poussière sur le capteur CCD. La fonction Anti-Shake
peut-elle servir au dépoussiérage ?
Ishizuka : l'objectif du mécanisme Anti-Shake du capteur CCD n'est pas le
dépoussiérage. Pour régler ce problème nous avons appliqué un
traitement anti-statique aux pièces internes comme l'obturateur.

Avant première sur la nouvelle gamme d'objectifs

Helberg : Il a été dit que l'ensemble de la nouvelle gamme d'objectifs
supporterait
la fonction Anti-Shake. Je suppose qu'il en est de même
pour l'AF Reflex 500.
Ishizuka : je vous con.rme que cet objectif en fera partie. Les tests de
compatibilité
ne sont pas encore tout à fait terminés, mais nous savons
déjà qu'ils sont positifs. Il nous reste seulement à con.rmer
ce processus sur le boîtier .nal et con.rmer cette fonctionnalité
sur le nouveau boîtier représente une tâche considérable, en
cours actuellement.
Helberg : Il est clair que la large gamme d'objectifs dotés du système Anti-
Shake et les nouvelles fonctionnalités sont autant d'atouts pour le
nouvel appareil. Nous sommes en revanche toujours en attente
d'objectifs développés exclusivement pour le Dynax 7 Digital.
Existe-t-il des développements semblables dans les cartons du
Centre et en particulier un objectif dont le cercle d'image est optimisé
pour le capteur de taille APS, a.n d'obtenir une meilleure
image ?
Ishizuka : nos objectifs sont désormais compatibles avec les films
conventionnels
comme avec les appareils numériques. Il paraît donc
normal qu'un objectif de taille APS fasse partie de nos préoccupations.
Gardant à l'esprit que nombreux sont nos clients qui apprécient
toujours la photographie argentiques nous pensons qu'il
est nécessaire de leur procurer les meilleurs produits. Pour eux et
pour tous les avantages que représentent sa taille et son poids,
nous devrions annoncer dans un futur proche, une gamme exclusive
d'objectifs de taille APS.

Rapprochement entre Konica et Minolta

Helberg : la reproduction des couleurs et le traitement d'image sont des
éléments importants de la photographie numérique et nos clients
attendent désormais plus de Konica Minolta, c'est-à-dire après le
rapprochement entre un fabricant de .lm et un fabricant d'appareils,
que des autres fabricants. Que pouvez-vous nous dire à ce
sujet ?
Ishizuka : dans mon esprit, le nouveau Dynax 7 Digital représente le premier
pas d'une stratégie qui se poursuivra sur trois ans. Entre
autres facteurs, la qualité d'une image dépend moins du logiciel
que de la conception du matériel.
Helberg : oui ?
Ishizuka : avec cette nouvelle génération d'appareils, nous tentons de
fusionner
deux techniques différentes de reproduction des couleurs,
l'une provenant d'un fabricant de .lms (Konica) et l'autre
d'un fabricant d'appareils (Minolta), avec un même objectif d'optimisation.
Deux ex-membres de Konica ont rejoint l'équipe couleur
qui s'était créée chez Minolta avant le rapprochement, entraînant
bien entendu des discussions passionnées.
Helberg : y-a-t-il eu des désaccords ?
Ishizuka : bien sûr. Leur manières de voir les choses sont totalement
différentes
mais elles doivent concourir au même résultat. Il est
particulièrement grati.ant pour chaque équipe de contribuer à la
réussite d'un objectif commun. Chacun joue son rôle pleinement
et l'ensemble accomplit ce qu'aucune des deux entités n'aurait
réussi à réaliser seule.
Helberg : pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste la différence entre
les deux techniques de reproduction des couleurs ?
Ishizuka : cette différence se situe entre les concepts «couleurs de la
nature
» et «couleurs du souvenir». Les fabricants d'appareils et particulièrement
l'ex-Minolta ont pour habitude de reproduire les couleurs
le plus .dèlement possible, alors que les fabricants de .lms
mettent davantage l'accent sur les couleurs du souvenir, c'est à
dire l'impression que chacun garde d'une scène. Nous étudions
maintenant une méthode de description des couleurs qui tienne
compte de ces deux approches et nous la validons à l'aide d'un
panel d'experts extérieurs susceptibles de juger en toute objectivité.
Helberg : quel espace couleur adopterez-vous, sRGB et Adobe RGB ?
Ishizuka : Eh bien . il est actuellement très dif.cile de le dire avec
certitude,
mais, bien entendu, nous tiendrons compte des tendances
du marché.
Helberg : Allez-vous créer de nouveaux espaces couleurs ?
Ishizuka : l'espace couleur affecte non seulement les couleurs, mais
également
l'ensemble des caractéristiques de l'image. De plus, il impacte
directement le système d'exploitation de l'appareil.
Helberg : pour parler de «couleurs de la nature» ou de «couleurs du souvenir
», un .fichier RAW paraît indispensable. Pouvez-vous également
nous confirmer son intégration au nouvel appareil ?
Ishizuka : oui, mais ses caractéristiques exactes ne peuvent encore être
révélées. Il correspondra précisément à ce que nos clients en attendent
mais nous devons encore y travailler. L'étude technique
est achevée et l'objectif clairement défini et nous maintenons la
pression pour tenir nos objectifs.
Ishizuka : ce fichier a encore besoin d'être parachevé. L'étude technique
est
terminée et l'objectif est désormais clair même si la manière d'y
parvenir demeure encore incertaine.
Helberg : Pouvez-vous lever le coin du voile sur d'autres caractéristiques ?
Ishizuka : elles demeurent sous embargo jusqu'au lancement du produit.
Helberg : allons.
Ishizuka : je pense que la qualité d'image est un facteur déterminant qui
représente parfaitement l'intégration de Konica Minolta. En tant
que fabricant de .lms, Konica est un expert en reproduction des
couleurs avec une longue expérience dans le domaine des .lms.
Konica garde la même démarche de qualité lorsqu'il s'agit de couleurs
numériques. De son côté, Minolta, depuis longtemps leader
en photographie, rejoint cette démarche con.rmée par des études
à partir de métreurs de couleurs. La conception de nos produits
béné.cie désormais de l'expertise des deux entités et du nouveau
dynamisme généré par leur rapprochement.
Pas de viseur électronique mais un viseur optique ?
Helberg : le viseur optique est l'un des principaux atouts d'un Re.ex
analogique.
Pensez-vous l'utiliser sur le Re.ex numérique ?
Ishizuka : rien n'a été précisé à ce sujet, toutefois, comme le nouvel
appareil
succède au Dynax 7, la réponse est très simple. En général la
luminosité du viseur optique des appareils re.ex est un excellent
argument de vente.
Helberg : donc, un moniteur à visée réelle pourrait être une des
caractéristiques
du futur re.ex numérique ?
Ishizuka : la fonction de visée réelle est un des développements majeurs
pour les appareils re.ex numériques et nécessite un partenariat
avec un fournisseur extérieur.
Helberg : donc, cette idée n'est pas abandonnée.
Ishizuka : nous ne sommes pas à 100 % af.rmatifs sur le viseur électronique
mais la visée réelle fait partie des fonctionnalités potentielles
de l'appareil.
Helberg : Konica Minolta a sans cesse amélioré la qualité du viseur
électronique
des modèles des gammes DiMAGE 7 et DiMAGE A. Même
si ce concept est abandonné pour le re.ex numérique, Konica
Minolta continuera d'améliorer sa qualité.
Ishizuka : le concept du produit décide de ses caractéristiques. Si, par
exemple, quelqu'un souhaite développer un appareil numérique à
objectif interchangeable totalement différent, ses caractéristiques
changeront. La meilleure solution réside toujours dans l'ensemble
des avantages que nos clients peuvent en attendre.
Helberg : c'est très juste. Dans la mesure où cet appareil est commercialisé
sous la marque Dynax, il doit correspondre aux avantages qu'attendent
les clients habituels Dynax, auxquels viennent s'ajouter
les avantages des nouvelles fonctionnalités comme l'anti-shake.
Nos clients apprécient leur Dynax.
Ishizuka : c'est exactement l'objectif que nous nous sommes .xé. Nous
avons acquis une excellente réputation grâce aux gammes Dynax
7 et 9, et plus particulièrement en raison de la qualité de leur
viseur. Nous considérons donc comme primordial de conserver
cette réputation avec l'appareil re.ex numérique en donnant la
priorité aux attentes de nos clients. Nous avons toujours pensé
que notre croissance ne peut se faire qu'en parfaite synergie avec
nos clients et que c'est souvent eux qui décident de notre stratégie.
Gamme de prix
Helberg : au cours de ces dernières années, les petits prix des appareils
re.ex numériques n'ont cessé de faire croître leurs parts de marché
et de nombreux modèles vont encore creuser cet écart dès
l'automne. Quelle gamme de prix envisagez-vous pour le Dynax
7 Digital ?
Ishizuka : désolé mais nous ne pouvons encore rien en dire, car si cette
question est très importante pour nos clients elle est également
extrêmement sensible aux variations du marché. La stratégie .-
nale de cet appareil est d'offrir une excellente qualité d'image aux
clients qui souhaitent un outil parfait pour des images exceptionnelles.
Son prix correspondra aux fourchettes du marché pour un
produit de cette qualité, doté d'une fonction Anti-Shake.
Helberg : les af.ches exposées au dernier PMA représentait le Dynax 7
Digital
avec d'autres re.ex. Avez-vous l'intention d'annoncer bientôt
d'autres modèles ?
Ishizuka : vous êtes un excellent observateur. Ce n'est pas impossible dans
la mesure où il est le premier d'une série. En revanche il est encore
trop tôt pour en discuter et le marché des re.ex numériques
ne peut encore se comparer au turn-over et à la production du
marché du numérique standard.

Depuis l'annonce effectuée au cours du dernier PMA, aucune information
of.cielle concernant ce nouvel appareil re.ex numérique ne nous était
parvenue.
Les informations communiquées par M. Ishizuka à Clemens Helberg
et contenues dans ce texte sont la preuve des rapides progrès de son
développement.
Cet interview ne lève pas seulement le coin du voile sur quelques éléments
du nouvel appareil, mais répond également aux rumeurs ambiantes concernant
la visée réelle ou la stratégie de Konica Minolta sur les modèles futurs.
Il est désormais certain que Konica Minolta prévoit la commercialisation de
plusieurs modèles de re.ex numériques.
Face aux choix de Konica Minolta dé.nis par l'équipe de développement du
nouvel appareil, nous sommes aujourd'hui de plus en plus convaincus que
le nouveau Dynax 7 Digital sera un appareil exceptionnel.
Voilà qui ne peut que renforcer notre impatience à l'utiliser !
www.konicaminoltaphotoworld.com
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
stb
Le #1628985
"Le Chevalier Noir" 4111278c$0$31413$
Yop'là

Clemens Helberg, Directeur du marketing de Konica Minolta Europe a pu
poser

de nombreuses questions à Keiichi Ishizuka, Directeur général du centre de
développement de Konica Minolta Japon.

Ci joint l'interview :


[...]

Il est pas trop tôt ! Reste juste à voir à quel tarif ils vont nous le
sortir mais d'après la fin de l'interview, je pense qu'il ne sera pas
donné...
J'ai reçu le pdf ce matin et je trouve que ça fait un peu conversation
arrangée... on en dévoile mais pas trop, histoire que les derniers couillons
comme moi qui sont encore en Minolta ne passe pas définitivement chez la
concurrence !

--
a+
stef

Site perso : Entre noir et blanc : Proses de Vues :
Le Chevalier Noir
Le #1628980
"stb"
Il est pas trop tôt ! Reste juste à voir à quel tarif ils vont nous le
sortir mais d'après la fin de l'interview, je pense qu'il ne sera pas
donné...
J'ai reçu le pdf ce matin et je trouve que ça fait un peu conversation
arrangée... on en dévoile mais pas trop, histoire que les derniers
couillons

comme moi qui sont encore en Minolta ne passe pas définitivement chez la
concurrence !


C'est sur que c'est une interview de Minolta par Minolta.
Le but est clairement de faire attendre les acheteurs potentiels avant
qu'ils ne sautent sur les D70/300D

Mais j'ai pas compris leur histoire de "visée reelle"

Le Chevalier Noir

Philippe Boite
Le #1628979
"Le Chevalier Noir" news:4111309b$0$31406$


C'est sur que c'est une interview de Minolta par Minolta.


Le directeur de la recherche interviewé par un directeur marketing, bonjour
la langue de bois :-)

Le but est clairement de faire attendre les acheteurs potentiels avant
qu'ils ne sautent sur les D70/300D

Mais j'ai pas compris leur histoire de "visée reelle"


Moi non plus.

--
Philippe Boite
http://philippe.boite.free.fr

Pelic
Le #1628978
Le Wed, 4 Aug 2004 20:55:42 +0200, Le Chevalier Noir, fort aimablement
dans

Mais j'ai pas compris leur histoire de "visée reelle"


Une option/manip pour obtenir directement une visée via l'écran ACL ?

--
Benoit
Photographies @ http://www.pelic.net
Winamp playing: Death In Vegas - Natja

Chrisbo
Le #1628976
Je pense que la visée sur l'écran arrière sera de 100%, c'est sans doute
cela qu'ils appellent la visée réelle.
Je suis aussi un des derniers couillons équipés dans cette marque, j'ai cru
comprendre que l'anti-Shake serait réservé aux nouveaux objectifs...
A votre avis ?
"Philippe Boite" message de news:41113141$0$15363$
"Le Chevalier Noir" news:4111309b$0$31406$


C'est sur que c'est une interview de Minolta par Minolta.


Le directeur de la recherche interviewé par un directeur marketing,
bonjour

la langue de bois :-)

Le but est clairement de faire attendre les acheteurs potentiels avant
qu'ils ne sautent sur les D70/300D

Mais j'ai pas compris leur histoire de "visée reelle"


Moi non plus.

--
Philippe Boite
http://philippe.boite.free.fr





Philippe Boite
Le #1628967
"Chrisbo" news:cerc08$joh$
Je pense que la visée sur l'écran arrière sera de 100%, c'est sans doute
cela qu'ils appellent la visée réelle.


Non, après avoir lu la version anglaise, la "visée réelle" (live view en
anglais) est toujours un sujet de recherche mais apparemment pas pour le
D7D.

Je suis aussi un des derniers couillons équipés dans cette marque, j'ai
cru

comprendre que l'anti-Shake serait réservé aux nouveaux objectifs...
A votre avis ?


Non, l'anti-shake est assuré par le déplacement du capteur dans le boîtier,
donc compatible tous objectifs.
Déplacement annoncé de 1cm, ce qui paraît énorme.

--
Philippe Boite
http://philippe.boite.free.fr

pleinair
Le #1628963
Pelic wrote:

Une option/manip pour obtenir directement une visée via l'écran ACL ?


Et peu etre même qu'il sera orientable...
Bin quoi on peut rever non ?

:-)
--

François.

http://pleinair.chez.tiscali.fr/

HyperDupont
Le #1628924
"pleinair"
Pelic wrote:

Une option/manip pour obtenir directement une visée via l'écran ACL ?


Et peu etre même qu'il sera orientable...
Bin quoi on peut rever non ?

:-)


On peut ? non, on **doit** rêver...
J'en ai révé, Minolta l'a fait ???;-)

(bof, je roule Pentax, et je rève d'un *ist-D2 avec écran orientable
et choix visée reflex/visée électronique pour utiliser le "remote"
visée comprise... ;-)


Publicité
Poster une réponse
Anonyme