Regarder c'est bien, voir c'est mieux

Le
benoit
Juste pour vous dire que je suis devenu, d'un certain point de vue,
aveugle. Manifestement je ne suis pas prêt de rappuyer sun un bouton. La
dernière fois c'était une bonne année.

Je ne prends plus que de nouvelles versions, pareil mais ailleurs.
Alors je continuerai à critiquer, mais je doute que je montre quoi
que ce soit. Hors des antiquités, mais on s'en lasse ; faut passer sont
temps à les astiquer, les polir pourquoi ? Pour des choses qu'on a
refusées il y a des lustres.

Après ma ballade à pieds dans Paris, mes panos et natures mortes (l'idée
survie) : rien, nada, nothing, nichts, makach walou

Désolé, mais le gars Benoît est vide. Quand on est vide on dit des
_onneries et ici il y en a que je vais finir par atteindre, voire
battre. Facile de ce point de vue, les pros du limbo intellectuel je les
bats avec mes 1,90 ;)

Désolé, mais de temps en temps l'appareil est lourd ; surtout quand il
ne sert à rien.


--
Vie : n.f. maladie mortelle sexuellement transmissible
Benoit chez lui à leraillez.com
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Stephane Legras-Decussy
Le #26517268
Le 24/05/2019 01:35, Benoît a écrit :
Juste pour vous dire que je suis devenu, d'un certain point de vue,
aveugle. Manifestement je ne suis pas prêt de rappuyer sun un bouton. La
dernière fois c'était une bonne année.
Je ne prends plus que de nouvelles versions, pareil mais ailleurs.
Alors... je continuerai à critiquer, mais je doute que je montre quoi
que ce soit. Hors des antiquités, mais on s'en lasse ; faut passer sont
temps à les astiquer, les polir... pourquoi ? Pour des choses qu'on a
refusées il y a des lustres.
Après ma ballade à pieds dans Paris, mes panos et natures mortes (l'idée
survie) : rien, nada, nothing, nichts, makach walou...
Désolé, mais le gars Benoît est vide. Quand on est vide on dit des
_onneries et ici il y en a que je vais finir par atteindre, voire
battre. Facile de ce point de vue, les pros du limbo intellectuel je les
bats avec mes 1,90 ;)
Désolé, mais de temps en temps l'appareil est lourd ; surtout quand il
ne sert à rien.

c'est classique... il y a une seule chose à faire, c'est continuer à
prendre l'appareil (quitte à changer pour un petit) et arrêter de se
promener dans l'idée de faire des photos... rien à foutre de rien ramener.
Et ca reviendra tout seul.
c'est comme sortir dans un café/bar POUR ramener une fille, ça marche pas.
Alf92
Le #26517271
Benoît :
Juste pour vous dire que je suis devenu, d'un certain point de vue,
aveugle. Manifestement je ne suis pas prêt de rappuyer sun un bouton. La
dernière fois c'était une bonne année.
Je ne prends plus que de nouvelles versions, pareil mais ailleurs.
Alors... je continuerai à critiquer, mais je doute que je montre quoi
que ce soit. Hors des antiquités, mais on s'en lasse ; faut passer sont
temps à les astiquer, les polir... pourquoi ? Pour des choses qu'on a
refusées il y a des lustres.
Après ma ballade à pieds dans Paris, mes panos et natures mortes (l'idée
survie) : rien, nada, nothing, nichts, makach walou...
Désolé, mais le gars Benoît est vide. Quand on est vide on dit des
_onneries et ici il y en a que je vais finir par atteindre, voire
battre. Facile de ce point de vue, les pros du limbo intellectuel je les
bats avec mes 1,90 ;)
Désolé, mais de temps en temps l'appareil est lourd ; surtout quand il
ne sert à rien.

y a des périodes comme ça
ça reviendra
efji
Le #26517277
On 24/05/2019 13:29, Stephane Legras-Decussy wrote:
c'est classique...  il y a une seule chose à faire, c'est continuer à
prendre l'appareil (quitte à changer pour un petit) et arrêter de se
promener dans l'idée de faire des photos... rien à foutre de rien ramener.

+1
--
F.J.
benoit
Le #26517287
Alf92
Benoît :
Juste pour vous dire que je suis devenu, d'un certain point de vue,
aveugle. Manifestement je ne suis pas prêt de rappuyer sun un bouton. La
dernière fois c'était une bonne année.
Je ne prends plus que de nouvelles versions, pareil mais ailleurs.
Alors... je continuerai à critiquer, mais je doute que je montre quoi
que ce soit. Hors des antiquités, mais on s'en lasse ; faut passer sont
temps à les astiquer, les polir... pourquoi ? Pour des choses qu'on a
refusées il y a des lustres.
Après ma ballade à pieds dans Paris, mes panos et natures mortes (l'idée
survie) : rien, nada, nothing, nichts, makach walou...
Désolé, mais le gars Benoît est vide. Quand on est vide on dit des
_onneries et ici il y en a que je vais finir par atteindre, voire
battre. Facile de ce point de vue, les pros du limbo intellectuel je les
bats avec mes 1,90 ;)
Désolé, mais de temps en temps l'appareil est lourd ; surtout quand il
ne sert à rien.

y a des périodes comme ça

Quand j'ai de la chance ce sont les années paires ; sinon on passe aux
bisextiles.
ça reviendra

J'ai bien un idée en tête, mais elle n'a que trois ans. Encore trop
jeune pour avoir des fruits. On verra, elle a besoin de soleil pour
qu'elle elle grandisse et qu'eux soient mûrs.
--
Vie : n.f. maladie mortelle sexuellement transmissible
Benoit chez lui à leraillez.com
benoit
Le #26517288
Stephane Legras-Decussy
Le 24/05/2019 01:35, Benoît a écrit :
Juste pour vous dire que je suis devenu, d'un certain point de vue,
aveugle. Manifestement je ne suis pas prêt de rappuyer sun un bouton. La
dernière fois c'était une bonne année.
Je ne prends plus que de nouvelles versions, pareil mais ailleurs.
Alors... je continuerai à critiquer, mais je doute que je montre quoi
que ce soit. Hors des antiquités, mais on s'en lasse ; faut passer sont
temps à les astiquer, les polir... pourquoi ? Pour des choses qu'on a
refusées il y a des lustres.
Après ma ballade à pieds dans Paris, mes panos et natures mortes (l'idée
survie) : rien, nada, nothing, nichts, makach walou...
Désolé, mais le gars Benoît est vide. Quand on est vide on dit des
_onneries et ici il y en a que je vais finir par atteindre, voire
battre. Facile de ce point de vue, les pros du limbo intellectuel je les
bats avec mes 1,90 ;)
Désolé, mais de temps en temps l'appareil est lourd ; surtout quand il
ne sert à rien.

c'est classique... il y a une seule chose à faire, c'est continuer à
prendre l'appareil (quitte à changer pour un petit) et arrêter de se
promener dans l'idée de faire des photos... rien à foutre de rien ramener.

J'ai toujours mon téléphone dans la poche et, s'il m'a permis de faire
une série il y a un bail, aujourd'hui je ne m'en sers que pour des
repérages ; quand j'ai déjà une idée dans la tête et dans le ventre.
Et ca reviendra tout seul.

Ça s'en va et ça revient
C'est fait d'un tout petit rien...
c'est comme sortir dans un café/bar POUR ramener une fille, ça marche pas.

+2
--
Vie : n.f. maladie mortelle sexuellement transmissible
Benoit chez lui à leraillez.com
Publicité
Poster une réponse
Anonyme