Réponse à Fxm et à Norbert [hs]

Le
nuindacil
Bonjour,

François Xavier m'a demandé d'expliquer à Norbert la différence entre le
"on" et le "je" Allons-y ;-)

Norbert, t'as de la chance, un fil tout neuf, pour "toi" et par pour "on":

Un "On" c'est non figuratif, sans couleur, c'est vide, c'est sans voix,
sans regard, sans forme, sans nom, sans personnalité. Moi je vous le dis
: "On" n'existe pas !

Si je te dis, "Norbert, qui est "on" ?" tu ne sauras me répondre Mais
si je te dis, "Norbert, qui es-tu ?" tu pourras me dire "Je suis un
intolérant et je n'ai pas d'humour", tu me diras peut être aussi "
je représente le "On""

Si tu suis mon raisonnement, j'ai dit que "On" n'existe pas donc,
Norbert, tu ne représente rien pour nous
Ah oui, tu pourrais me dire aussi "mais je veux que "On" réponde à mes
questions". Sachant que tu ne sais pas qui est "On" et que "On" s'ignore
lui-(elle)-même, "On" ne pourra répondre à tes questions.

T'as vraiment pas de chance "On" ne te veut pas de mal, mais Par
contre, "Nous" ne répondons pas aux intolérants qui nous agressent
Maintenant, tu pourras dire "sur le MPFE, "je" suis grillé !" (et là,
pour le gril, je te renvoie aux recettes de Misange et jps)

nuindacil
mvp du mot
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
sabatier
Le #226854
quelle démo, me sens tout q'on..;
jps (qui jure qu'il ne chantera plus jamais "ah ce qu'on s'emm... ici")


nuindacil a écrit:
Bonjour,

François Xavier m'a demandé d'expliquer à Norbert la différence entre le
"on" et le "je"... Allons-y... ;-)

Norbert, t'as de la chance, un fil tout neuf, pour "toi" et par pour "on":

Un "On" c'est non figuratif, sans couleur, c'est vide, c'est sans voix,
sans regard, sans forme, sans nom, sans personnalité. Moi je vous le dis
: "On" n'existe pas !

Si je te dis, "Norbert, qui est "on" ?" tu ne sauras me répondre... Mais
si je te dis, "Norbert, qui es-tu ?" tu pourras me dire "Je suis un
intolérant et je n'ai pas d'humour...", tu me diras peut être aussi "...
je représente le "On"..."

Si tu suis mon raisonnement, j'ai dit que "On" n'existe pas... donc,
Norbert, tu ne représente rien pour nous...
Ah oui, tu pourrais me dire aussi "mais je veux que "On" réponde à mes
questions". Sachant que tu ne sais pas qui est "On" et que "On" s'ignore
lui-(elle)-même, "On" ne pourra répondre à tes questions.

T'as vraiment pas de chance... "On" ne te veut pas de mal, mais Par
contre, "Nous" ne répondons pas aux intolérants qui nous agressent...
Maintenant, tu pourras dire "sur le MPFE, "je" suis grillé !" (et là,
pour le gril, je te renvoie aux recettes de Misange et jps...)

nuindacil
mvp du mot




--
NB. mes admiratrices voudront bien supprimer "delaile" avant de m'écrire
en bal perso....merci

FxM
Le #226850
Bonjour,

François Xavier m'a demandé d'expliquer à Norbert la différence entre le
"on" et le "je"... Allons-y... ;-)

Norbert, t'as de la chance, un fil tout neuf, pour "toi" et pas pour "on":


<snip> La sage passante qui passe a parlé ;o) et cette explication de
texte me semble valoir une place dans la fakalo ...

@+
FxM

Jacquouille
Le #226770
Bonsoir,
Pourquoi tant de haine ???
Bien que je ne sois jamais le dernier pour mettre de l'huile sur le feu, je
propose qu'on fasse un brin de marche arrière.

Il était une fois un forum, ouske les Huns et les zautres se questionnaient
et se répondaient à qui mieux-mieux. Cela allait tellement vite que cela en
devenait assez morne.
Voyant cela, les sages du forum inventèrent le "HS", de manière à égayer un
peu cette agora scientifique; hé oui, le mot est lâché. Tous ici, nous
avons côtoyé la science des autres, en lisant et en commentant leurs
réponses.
Qu'à cela ne tienne. Quelques scuds plus loin, la monotonie revint.
Et c'est alors que périodiquement, l'ange gardien du forum lui envoie un
hurluberlu. Non pas qu'il soit méchant, mais simplement qu'il ne sait pas
où il met les pieds. Une fois, c'est un pressé, une autre c'est un
distrait, parfois un grossier, mais tous ont un point commun: " J'ai un
problème, aidez-moi et que ça saute, bordel. Je n'ai pas que ça à faire,
moi. J'attends."

Et c'est dans ce petit village si bien dépeint par un joli cadeau que l'on
fit au chef à 4 plumes, dans ce petit village, situé évidemment en Gaule,
mais avec des extensions outre-mare et outre-Quiévrain, il y avait une
grande place publique où tous les habitants passaient et venaient parler de
leur problème. Si souvent qu'ils en arrivèrent à aimer se revoir et
festoyer. Mais, la routine tue et ces villageois ne savaient pas leur
bonheur.
Survint cet envoyé de l'ange gardien du village et ô miracle, tous s'unirent
pour laisser l'église au milieu du village et pour bouter le mécréant
dehors.
C'est seulement lorsque la chose fut faite qu'ils se rendirent compte qu'ils
s'aimaient et s'aidaient très volontiers, même parfois avec la pudeur des
gens simples, sans en parler.

Alors, l'ange du forum revint faire un clin d'oeil et dit : " Vous devriez
dire merci à cet imposteur, il vous a rappelé votre bonheur. Ouvrez-lui
votre porte et votre coeur, que lui aussi se sente ici chez lui."

Voilà, Norbert, si tu nous lis encore, sache que nous te disons merci, car
tu nous a permis une fois de plus de renforcer notre amitié.
Si tu sais être grand, prends donc ta plume, comme l'ami Pierrot et
écris-nous un mot...
Bonne chance, Norbert et sois des nôtres, après.
Jacques (qui sort de sa coquille)
--
Jacquouille conseille : http://www.excelabo.net


"nuindacil" <nuindaciliel> a écrit dans le message news:
#
Bonjour,

François Xavier m'a demandé d'expliquer à Norbert la différence entre le
"on" et le "je"... Allons-y... ;-)

Norbert, t'as de la chance, un fil tout neuf, pour "toi" et par pour "on":

Un "On" c'est non figuratif, sans couleur, c'est vide, c'est sans voix,
sans regard, sans forme, sans nom, sans personnalité. Moi je vous le dis
: "On" n'existe pas !

Si je te dis, "Norbert, qui est "on" ?" tu ne sauras me répondre... Mais
si je te dis, "Norbert, qui es-tu ?" tu pourras me dire "Je suis un
intolérant et je n'ai pas d'humour...", tu me diras peut être aussi "...
je représente le "On"..."

Si tu suis mon raisonnement, j'ai dit que "On" n'existe pas... donc,
Norbert, tu ne représente rien pour nous...
Ah oui, tu pourrais me dire aussi "mais je veux que "On" réponde à mes
questions". Sachant que tu ne sais pas qui est "On" et que "On" s'ignore
lui-(elle)-même, "On" ne pourra répondre à tes questions.

T'as vraiment pas de chance... "On" ne te veut pas de mal, mais Par
contre, "Nous" ne répondons pas aux intolérants qui nous agressent...
Maintenant, tu pourras dire "sur le MPFE, "je" suis grillé !" (et là,
pour le gril, je te renvoie aux recettes de Misange et jps...)

nuindacil
mvp du mot



J
Le #226733
Très beau, bravo
J@@ pas si fiq

"Jacquouille" <
Pourquoi tant de haine ???
Bien que je ne sois jamais le dernier pour mettre de l'huile sur le
feu, je

propose qu'on fasse un brin de marche arrière.

Il était une fois un forum, ouske les Huns et les zautres se
questionnaient

et se répondaient à qui mieux-mieux. Cela allait tellement vite que
cela en

devenait assez morne.
Voyant cela, les sages du forum inventèrent le "HS", de manière à
égayer un

peu cette agora scientifique; hé oui, le mot est lâché. Tous ici,
nous

avons côtoyé la science des autres, en lisant et en commentant leurs
réponses.
Qu'à cela ne tienne. Quelques scuds plus loin, la monotonie revint.
Et c'est alors que périodiquement, l'ange gardien du forum lui envoie
un

hurluberlu. Non pas qu'il soit méchant, mais simplement qu'il ne sait
pas

où il met les pieds. Une fois, c'est un pressé, une autre c'est un
distrait, parfois un grossier, mais tous ont un point commun: " J'ai
un

problème, aidez-moi et que ça saute, bordel. Je n'ai pas que ça à
faire,

moi. J'attends."

Et c'est dans ce petit village si bien dépeint par un joli cadeau que
l'on

fit au chef à 4 plumes, dans ce petit village, situé évidemment en
Gaule,

mais avec des extensions outre-mare et outre-Quiévrain, il y avait une
grande place publique où tous les habitants passaient et venaient
parler de

leur problème. Si souvent qu'ils en arrivèrent à aimer se revoir et
festoyer. Mais, la routine tue et ces villageois ne savaient pas leur
bonheur.
Survint cet envoyé de l'ange gardien du village et ô miracle, tous
s'unirent

pour laisser l'église au milieu du village et pour bouter le mécréant
dehors.
C'est seulement lorsque la chose fut faite qu'ils se rendirent compte
qu'ils

s'aimaient et s'aidaient très volontiers, même parfois avec la pudeur
des

gens simples, sans en parler.

Alors, l'ange du forum revint faire un clin d'oeil et dit : " Vous
devriez

dire merci à cet imposteur, il vous a rappelé votre bonheur.
Ouvrez-lui

votre porte et votre coeur, que lui aussi se sente ici chez lui."

Voilà, Norbert, si tu nous lis encore, sache que nous te disons merci,
car

tu nous a permis une fois de plus de renforcer notre amitié.
Si tu sais être grand, prends donc ta plume, comme l'ami Pierrot et
écris-nous un mot...
Bonne chance, Norbert et sois des nôtres, après.
Jacques (qui sort de sa coquille)
--
Jacquouille conseille : http://www.excelabo.net


"nuindacil" <nuindaciliel> a écrit dans le message news:
François Xavier m'a demandé d'expliquer à Norbert la différence
entre le


"on" et le "je"... Allons-y... ;-)

Norbert, t'as de la chance, un fil tout neuf, pour "toi" et par pour
"on":



Un "On" c'est non figuratif, sans couleur, c'est vide, c'est sans
voix,


sans regard, sans forme, sans nom, sans personnalité. Moi je vous le
dis


: "On" n'existe pas !

Si je te dis, "Norbert, qui est "on" ?" tu ne sauras me répondre...
Mais


si je te dis, "Norbert, qui es-tu ?" tu pourras me dire "Je suis un
intolérant et je n'ai pas d'humour...", tu me diras peut être aussi
"...


je représente le "On"..."

Si tu suis mon raisonnement, j'ai dit que "On" n'existe pas... donc,
Norbert, tu ne représente rien pour nous...
Ah oui, tu pourrais me dire aussi "mais je veux que "On" réponde à
mes


questions". Sachant que tu ne sais pas qui est "On" et que "On"
s'ignore


lui-(elle)-même, "On" ne pourra répondre à tes questions.

T'as vraiment pas de chance... "On" ne te veut pas de mal, mais Par
contre, "Nous" ne répondons pas aux intolérants qui nous
agressent...


Maintenant, tu pourras dire "sur le MPFE, "je" suis grillé !" (et
là,


pour le gril, je te renvoie aux recettes de Misange et jps...)

nuindacil
mvp du mot




Philippe.R
Le #226731
C'est qu'il est capable d'être sublime, le Jacquouille !
Serait même capable de nous tirez des larmes d'émotion.
:''o*)
--
Amicales Salutations

Retirer A_S_ pour répondre.

"Jacquouille" news:%
Bonsoir,
Pourquoi tant de haine ???
Bien que je ne sois jamais le dernier pour mettre de l'huile sur le feu, je
propose qu'on fasse un brin de marche arrière.

Il était une fois un forum, ouske les Huns et les zautres se questionnaient
et se répondaient à qui mieux-mieux. Cela allait tellement vite que cela en
devenait assez morne.
Voyant cela, les sages du forum inventèrent le "HS", de manière à égayer un
peu cette agora scientifique; hé oui, le mot est lâché. Tous ici, nous
avons côtoyé la science des autres, en lisant et en commentant leurs
réponses.
Qu'à cela ne tienne. Quelques scuds plus loin, la monotonie revint.
Et c'est alors que périodiquement, l'ange gardien du forum lui envoie un
hurluberlu. Non pas qu'il soit méchant, mais simplement qu'il ne sait pas
où il met les pieds. Une fois, c'est un pressé, une autre c'est un
distrait, parfois un grossier, mais tous ont un point commun: " J'ai un
problème, aidez-moi et que ça saute, bordel. Je n'ai pas que ça à faire,
moi. J'attends."

Et c'est dans ce petit village si bien dépeint par un joli cadeau que l'on
fit au chef à 4 plumes, dans ce petit village, situé évidemment en Gaule,
mais avec des extensions outre-mare et outre-Quiévrain, il y avait une
grande place publique où tous les habitants passaient et venaient parler de
leur problème. Si souvent qu'ils en arrivèrent à aimer se revoir et
festoyer. Mais, la routine tue et ces villageois ne savaient pas leur
bonheur.
Survint cet envoyé de l'ange gardien du village et ô miracle, tous s'unirent
pour laisser l'église au milieu du village et pour bouter le mécréant
dehors.
C'est seulement lorsque la chose fut faite qu'ils se rendirent compte qu'ils
s'aimaient et s'aidaient très volontiers, même parfois avec la pudeur des
gens simples, sans en parler.

Alors, l'ange du forum revint faire un clin d'oeil et dit : " Vous devriez
dire merci à cet imposteur, il vous a rappelé votre bonheur. Ouvrez-lui
votre porte et votre coeur, que lui aussi se sente ici chez lui."

Voilà, Norbert, si tu nous lis encore, sache que nous te disons merci, car
tu nous a permis une fois de plus de renforcer notre amitié.
Si tu sais être grand, prends donc ta plume, comme l'ami Pierrot et
écris-nous un mot...
Bonne chance, Norbert et sois des nôtres, après.
Jacques (qui sort de sa coquille)
--
Jacquouille conseille : http://www.excelabo.net


"nuindacil" <nuindaciliel> a écrit dans le message news:
#
Bonjour,

François Xavier m'a demandé d'expliquer à Norbert la différence entre le
"on" et le "je"... Allons-y... ;-)

Norbert, t'as de la chance, un fil tout neuf, pour "toi" et par pour "on":

Un "On" c'est non figuratif, sans couleur, c'est vide, c'est sans voix,
sans regard, sans forme, sans nom, sans personnalité. Moi je vous le dis
: "On" n'existe pas !

Si je te dis, "Norbert, qui est "on" ?" tu ne sauras me répondre... Mais
si je te dis, "Norbert, qui es-tu ?" tu pourras me dire "Je suis un
intolérant et je n'ai pas d'humour...", tu me diras peut être aussi "...
je représente le "On"..."

Si tu suis mon raisonnement, j'ai dit que "On" n'existe pas... donc,
Norbert, tu ne représente rien pour nous...
Ah oui, tu pourrais me dire aussi "mais je veux que "On" réponde à mes
questions". Sachant que tu ne sais pas qui est "On" et que "On" s'ignore
lui-(elle)-même, "On" ne pourra répondre à tes questions.

T'as vraiment pas de chance... "On" ne te veut pas de mal, mais Par
contre, "Nous" ne répondons pas aux intolérants qui nous agressent...
Maintenant, tu pourras dire "sur le MPFE, "je" suis grillé !" (et là,
pour le gril, je te renvoie aux recettes de Misange et jps...)

nuindacil
mvp du mot







sabatier
Le #227303
ce joli conte belgo-gallo-romain a bien mérité de la fakaflo...comme a
failli dire FxM...
jps

Jacquouille a écrit:
Bonsoir,
Pourquoi tant de haine ???
Bien que je ne sois jamais le dernier pour mettre de l'huile sur le feu, je
propose qu'on fasse un brin de marche arrière.

Il était une fois un forum, ouske les Huns et les zautres se questionnaient
et se répondaient à qui mieux-mieux. Cela allait tellement vite que cela en
devenait assez morne.
Voyant cela, les sages du forum inventèrent le "HS", de manière à égayer un
peu cette agora scientifique; hé oui, le mot est lâché. Tous ici, nous
avons côtoyé la science des autres, en lisant et en commentant leurs
réponses.
Qu'à cela ne tienne. Quelques scuds plus loin, la monotonie revint.
Et c'est alors que périodiquement, l'ange gardien du forum lui envoie un
hurluberlu. Non pas qu'il soit méchant, mais simplement qu'il ne sait pas
où il met les pieds. Une fois, c'est un pressé, une autre c'est un
distrait, parfois un grossier, mais tous ont un point commun: " J'ai un
problème, aidez-moi et que ça saute, bordel. Je n'ai pas que ça à faire,
moi. J'attends."

Et c'est dans ce petit village si bien dépeint par un joli cadeau que l'on
fit au chef à 4 plumes, dans ce petit village, situé évidemment en Gaule,
mais avec des extensions outre-mare et outre-Quiévrain, il y avait une
grande place publique où tous les habitants passaient et venaient parler de
leur problème. Si souvent qu'ils en arrivèrent à aimer se revoir et
festoyer. Mais, la routine tue et ces villageois ne savaient pas leur
bonheur.
Survint cet envoyé de l'ange gardien du village et ô miracle, tous s'unirent
pour laisser l'église au milieu du village et pour bouter le mécréant
dehors.
C'est seulement lorsque la chose fut faite qu'ils se rendirent compte qu'ils
s'aimaient et s'aidaient très volontiers, même parfois avec la pudeur des
gens simples, sans en parler.

Alors, l'ange du forum revint faire un clin d'oeil et dit : " Vous devriez
dire merci à cet imposteur, il vous a rappelé votre bonheur. Ouvrez-lui
votre porte et votre coeur, que lui aussi se sente ici chez lui."

Voilà, Norbert, si tu nous lis encore, sache que nous te disons merci, car
tu nous a permis une fois de plus de renforcer notre amitié.
Si tu sais être grand, prends donc ta plume, comme l'ami Pierrot et
écris-nous un mot...
Bonne chance, Norbert et sois des nôtres, après.
Jacques (qui sort de sa coquille)
--
Jacquouille conseille : http://www.excelabo.net


"nuindacil" <nuindaciliel> a écrit dans le message news:
#

Bonjour,

François Xavier m'a demandé d'expliquer à Norbert la différence entre le
"on" et le "je"... Allons-y... ;-)

Norbert, t'as de la chance, un fil tout neuf, pour "toi" et par pour "on":

Un "On" c'est non figuratif, sans couleur, c'est vide, c'est sans voix,
sans regard, sans forme, sans nom, sans personnalité. Moi je vous le dis
: "On" n'existe pas !

Si je te dis, "Norbert, qui est "on" ?" tu ne sauras me répondre... Mais
si je te dis, "Norbert, qui es-tu ?" tu pourras me dire "Je suis un
intolérant et je n'ai pas d'humour...", tu me diras peut être aussi "...
je représente le "On"..."

Si tu suis mon raisonnement, j'ai dit que "On" n'existe pas... donc,
Norbert, tu ne représente rien pour nous...
Ah oui, tu pourrais me dire aussi "mais je veux que "On" réponde à mes
questions". Sachant que tu ne sais pas qui est "On" et que "On" s'ignore
lui-(elle)-même, "On" ne pourra répondre à tes questions.

T'as vraiment pas de chance... "On" ne te veut pas de mal, mais Par
contre, "Nous" ne répondons pas aux intolérants qui nous agressent...
Maintenant, tu pourras dire "sur le MPFE, "je" suis grillé !" (et là,
pour le gril, je te renvoie aux recettes de Misange et jps...)

nuindacil
mvp du mot








--
NB. mes admiratrices voudront bien supprimer "delaile" avant de m'écrire
en bal perso....merci


ru-th
Le #227278
Ben, je ne sais pas pour vous, mais depuis que vous avez engueuler Norbert,
j'ai pas vu de questions de toute la matinée, juste quelques message
syphillitiques (JPS comprendra). Vous auriez pu éviter de faire fuir la
seule personne qui sous différentes identités posaient des questions sur le
forum, Pas malin çà ! on a l'air de quoi sans question ? On risque d'être en
état de manque rapidement.
Non, N'bert, t'es pas tout seul, arrête de sangloter parce qu'un tout vieux
, parce qu'une demi-blonde t'a envoyé valser,
REVIENS !!!

rural thierry (scuds en attente)


"sabatier"
ce joli conte belgo-gallo-romain a bien mérité de la fakaflo...comme a
failli dire FxM...
jps

Jacquouille a écrit:
Bonsoir,
Pourquoi tant de haine ???
Bien que je ne sois jamais le dernier pour mettre de l'huile sur le feu,
je


propose qu'on fasse un brin de marche arrière.

Il était une fois un forum, ouske les Huns et les zautres se
questionnaient


et se répondaient à qui mieux-mieux. Cela allait tellement vite que
cela en


devenait assez morne.
Voyant cela, les sages du forum inventèrent le "HS", de manière à
égayer un


peu cette agora scientifique; hé oui, le mot est lâché. Tous ici, nous
avons côtoyé la science des autres, en lisant et en commentant leurs
réponses.
Qu'à cela ne tienne. Quelques scuds plus loin, la monotonie revint.
Et c'est alors que périodiquement, l'ange gardien du forum lui envoie un
hurluberlu. Non pas qu'il soit méchant, mais simplement qu'il ne sait
pas


où il met les pieds. Une fois, c'est un pressé, une autre c'est un
distrait, parfois un grossier, mais tous ont un point commun: " J'ai un
problème, aidez-moi et que ça saute, bordel. Je n'ai pas que ça à
faire,


moi. J'attends."

Et c'est dans ce petit village si bien dépeint par un joli cadeau que
l'on


fit au chef à 4 plumes, dans ce petit village, situé évidemment en
Gaule,


mais avec des extensions outre-mare et outre-Quiévrain, il y avait une
grande place publique où tous les habitants passaient et venaient parler
de


leur problème. Si souvent qu'ils en arrivèrent à aimer se revoir et
festoyer. Mais, la routine tue et ces villageois ne savaient pas leur
bonheur.
Survint cet envoyé de l'ange gardien du village et ô miracle, tous
s'unirent


pour laisser l'église au milieu du village et pour bouter le mécréant
dehors.
C'est seulement lorsque la chose fut faite qu'ils se rendirent compte
qu'ils


s'aimaient et s'aidaient très volontiers, même parfois avec la pudeur
des


gens simples, sans en parler.

Alors, l'ange du forum revint faire un clin d'oeil et dit : " Vous
devriez


dire merci à cet imposteur, il vous a rappelé votre bonheur. Ouvrez-lui
votre porte et votre coeur, que lui aussi se sente ici chez lui."

Voilà, Norbert, si tu nous lis encore, sache que nous te disons merci,
car


tu nous a permis une fois de plus de renforcer notre amitié.
Si tu sais être grand, prends donc ta plume, comme l'ami Pierrot et
écris-nous un mot...
Bonne chance, Norbert et sois des nôtres, après.
Jacques (qui sort de sa coquille)
--
Jacquouille conseille : http://www.excelabo.net


"nuindacil" <nuindaciliel> a écrit dans le message news:
#

Bonjour,

François Xavier m'a demandé d'expliquer à Norbert la différence entre le
"on" et le "je"... Allons-y... ;-)

Norbert, t'as de la chance, un fil tout neuf, pour "toi" et par pour
"on":




Un "On" c'est non figuratif, sans couleur, c'est vide, c'est sans voix,
sans regard, sans forme, sans nom, sans personnalité. Moi je vous le dis
: "On" n'existe pas !

Si je te dis, "Norbert, qui est "on" ?" tu ne sauras me répondre... Mais
si je te dis, "Norbert, qui es-tu ?" tu pourras me dire "Je suis un
intolérant et je n'ai pas d'humour...", tu me diras peut être aussi "...
je représente le "On"..."

Si tu suis mon raisonnement, j'ai dit que "On" n'existe pas... donc,
Norbert, tu ne représente rien pour nous...
Ah oui, tu pourrais me dire aussi "mais je veux que "On" réponde à mes
questions". Sachant que tu ne sais pas qui est "On" et que "On" s'ignore
lui-(elle)-même, "On" ne pourra répondre à tes questions.

T'as vraiment pas de chance... "On" ne te veut pas de mal, mais Par
contre, "Nous" ne répondons pas aux intolérants qui nous agressent...
Maintenant, tu pourras dire "sur le MPFE, "je" suis grillé !" (et là,
pour le gril, je te renvoie aux recettes de Misange et jps...)

nuindacil
mvp du mot








--
NB. mes admiratrices voudront bien supprimer "delaile" avant de m'écrire
en bal perso....merci





Publicité
Poster une réponse
Anonyme