Rien sur Michel Legrand...

Le
Castagno
Un géant qui porte bien son nom.
Le ou la préposé à la rubrique nécro fait pas son taf.
--




L'absence de virus dans ce courrier electronique a ete verifiee par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Elephant Man
Le #26507715
Le 29/01/2019 à 21:52, Castagno a écrit :
Un géant qui porte bien son nom.
Le ou la préposé à la rubrique nécro fait pas son taf.

Il avait surtout travaillé pour le cinéma.
bonze
Le #26507769
Castagno, le mardi 29/01/2019, sur fr.rec.tv.programmes :
Un géant qui porte bien son nom.
Le ou la préposé à la rubrique nécro fait pas son taf.

Je tiens "Les demoiselles de Rochefort" pour un chef-d'oeuvre kitsch,
grâce aux décors roses bonbon, aux éclairages pastels, et surtout aux
vers de mirliton des chansonnettes de Legrand. Je jubile en entendant
Danièle Darrieux sussurrer :
"Alors, je l'ai quitté, sans un mot, sans adieu.
"Il y aura dix ans que j'ai brisé ce noeud.
"Je lui avais appris dans le plus doux moment
"Que j'attendais de lui l'heureux évènement
"Qui anoblit la femme et enorguillit l'homme,
"Car Boubou s'annonçait, pauvre petit bonhomme
Ah le con ! :D
Qu'on ne s'y trompe pas, un jour ce sera vu comme de la poésie
classique. Et il y aura des thèses sur Legrand, versificateur. Un peu
comme pour Edmond Rostand, si l'on veut.
--
Après-demain, demain sera hier. (Proverbe tzigane)
bonze
Le #26507773
bonze, le mercredi 30/01/2019, sur fr.rec.tv.programmes :
Castagno, le mardi 29/01/2019, sur fr.rec.tv.programmes :
Un géant qui porte bien son nom.
Le ou la préposé à la rubrique nécro fait pas son taf.

Je tiens "Les demoiselles de Rochefort" pour un chef-d'oeuvre kitsch, grâce
aux décors roses bonbon, aux éclairages pastels, et surtout aux vers de
mirliton des chansonnettes de Legrand. Je jubile en entendant Danièle
Darrieux sussurrer :
"Alors, je l'ai quitté, sans un mot, sans adieu.
"Il y aura dix ans que j'ai brisé ce noeud.
"Je lui avais appris dans le plus doux moment
"Que j'attendais de lui l'heureux évènement
"Qui anoblit la femme et enorguillit l'homme,
"Car Boubou s'annonçait, pauvre petit bonhomme
Ah le con ! :D
Qu'on ne s'y trompe pas, un jour ce sera vu comme de la poésie classique. Et
il y aura des thèses sur Legrand, versificateur. Un peu comme pour Edmond
Rostand, si l'on veut.

https://www.youtube.com/watch?v=3Vdi1ssP_wA
Génial, c'est génial. lol
--
Après-demain, demain sera hier. (Proverbe tzigane)
François Guillet
Le #26508085
bonze a émis l'idée suivante :
Castagno, le mardi 29/01/2019, sur fr.rec.tv.programmes :
Un géant qui porte bien son nom.
Le ou la préposé à la rubrique nécro fait pas son taf.

Je tiens "Les demoiselles de Rochefort" pour un chef-d'oeuvre kitsch, grâce
aux décors roses bonbon, aux éclairages pastels, et surtout aux vers de
mirliton des chansonnettes de Legrand. Je jubile en entendant Danièle
Darrieux sussurrer :
"Alors, je l'ai quitté, sans un mot, sans adieu.
"Il y aura dix ans que j'ai brisé ce noeud.
"Je lui avais appris dans le plus doux moment
"Que j'attendais de lui l'heureux évènement
"Qui anoblit la femme et enorguillit l'homme,
"Car Boubou s'annonçait, pauvre petit bonhomme
Ah le con ! :D
Qu'on ne s'y trompe pas, un jour ce sera vu comme de la poésie classique. Et
il y aura des thèses sur Legrand, versificateur. Un peu comme pour Edmond
Rostand, si l'on veut.

Legrand fait la musique, pas les paroles.
Tu n'as pas tout compris, on dirait.
bonze
Le #26508116
François Guillet, le samedi 02/02/2019, sur fr.rec.tv.programmes :
bonze a émis l'idée suivante :
Castagno, le mardi 29/01/2019, sur fr.rec.tv.programmes :
Un géant qui porte bien son nom.
Le ou la préposé à la rubrique nécro fait pas son taf.

Je tiens "Les demoiselles de Rochefort" pour un chef-d'oeuvre kitsch, grâce
aux décors roses bonbon, aux éclairages pastels, et surtout aux vers de
mirliton des chansonnettes de Legrand. Je jubile en entendant Danièle
Darrieux sussurrer :
"Alors, je l'ai quitté, sans un mot, sans adieu.
"Il y aura dix ans que j'ai brisé ce noeud.
"Je lui avais appris dans le plus doux moment
"Que j'attendais de lui l'heureux évènement
"Qui anoblit la femme et enorguillit l'homme,
"Car Boubou s'annonçait, pauvre petit bonhomme
Ah le con ! :D
Qu'on ne s'y trompe pas, un jour ce sera vu comme de la poésie classique.
Et il y aura des thèses sur Legrand, versificateur. Un peu comme pour
Edmond Rostand, si l'on veut.

Legrand fait la musique, pas les paroles.
Tu n'as pas tout compris, on dirait.

Ah oui au temps pour moi : les paroles c'était Jacques Demy. Remplacer
dans les lignes ci-dessus la chaine de caractères "Michel Legrand" par
la chaine "Jacques Demy". Le reste sans changement.
--
Après-demain, demain sera hier. (Proverbe tzigane)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme