[SA6] Un prime possible.

Le
Stéphane
Comme chaque année voici donc le prime avec orchestre symphonique ou
philharmonique, comme vous voulez c’est pareil. Comme chaque année ça a de
la gueule mais comme chaque année c’est ingérable pour l’ingé son. Je ne
vais pas le dire à chaque paragraphe mais le son était assez mal rendu avec
des soucis de mixage entre voix faiblardes et instruments trop présents,
sans compter les sempiternels problèmes de ears.

L’hymne est donc passée aux oubliettes et si ça nous évite un single
rarement réussi, ça a peut-être un effet sur le manque de cohésion du groupe
cette année. Autre inconvénient, l’hymne servait d’outil de mesure de
l’évolution qualitative chaque semaine, là on reste dans le flou. Ce soir,
c’est Emmenez-moi qui sert de chanson d’entrée aux rescapés. Brice, Cynthia,
JC et Ludovic ne donnent pas le meilleur, les autres font ce qu’ils peuvent
pour nous emmener. Les tenues vestimentaires sont plutôt soignées, les
tenues de notes moins. Mais le gros son de l’orchestre fait passer la sauce.

C’est Cynthia qui ouvre le bal avec Patrick Bruel au Café des délices. C’est
un peu haut pour elle ce qui la force à prendre une voix de gamine avec un
petit côté nunuche agaçant, surtout qu’elle a une voix basse bien plus
intéressante. Elle esquisse quelques pas de danse orientale et semble bien
accrocher avec Celui Dont On Ne Doit Plus Crier Le Nom. Il faudra qu’elle
surveille ses grimaces qui commencent à être envahissantes mais sinon ça se
passe bien. Elle obtient un 16,8 assez généreux toutefois.

On passe au Top5 toujours aussi bidonné, ou aux infos mal présentées, mais
faisons comme si on y croyait : Ludovic, Elfy, Dominique et Cyril sont
derrière la n°1 Cynthia qui conserve sa place.

Dominique est contente de faire un duo avec la chanteuse au nom de slip
(kangourou forcément) : Tina Arena et ça se voit. Beaucoup de sourires sur
le visage de l’italienne, trop même. La voir sourire sur des mots comme
diable ou criminel est un peu spécial. D’aucuns pourraient faire remarquer
qu’elle est à côté en interprétation mais il est encore tôt dans la saison
pour commencer sa critique. La chanson ressemble à un concours d’accents et
c’est l’élève qui remporte la palme. Sa coiffure et son entrain ne sont pas
sans rappeler Laura Pausini que nous aurons sans doute bientôt sur le prime.
La chanson Aimer se déroule correctement mais rien de renversant. Elle
obtient 15,6.

C’est au tour de Tribal King avec Bastien et Ludovic pour Façon sexe. Bon ce
n’est toujours pas mon truc, ça n’a pas l’air d’être celui de Bastien non
plus qui chante correctement sans plus et se tient bras ballants à côté d’un
Ludovic gesticulant autant que le groupe. Il a un beau chapeau Ludo et il
s’éclate. Ca doit pouvoir plaire aux amateurs. Les profs lui accordent 15.

Avec les nominés commence le fil rouge de la soirée. Gaël et Faustine
entrent sur scène sans Céline qui aurait eu un malaise et ne serait pas en
mesure dans l’immédiat de venir sur le plateau. Ce qui n’empêche pas le
réalisateur de faire comme si en envoyant le reportage sur elle. Elle ne
chantera donc pas, pour l’instant son « T’en va pas ».

Kamel a préparé un fort joli tableau sur mesure pour Cyril. Sur I will
survive, version symphonique, l’élève doit se présenter en travesti
mélancolique puis disparaître et revenir en disco man joyeux. C’est en 2
parties et Kamel nous prévient d’emblée de la difficulté : « il faut qu’on
oublie tout ce qu’on aura vu en première partie ». Cyril attaque donc
mélancolique, en robe de chambre bleue, perruque et faux cils dans sa loge
d’un cabaret imaginaire. On le sent un peu tendu mais ça fonctionne très
bien, l’émotion est là. Il rejoint alors le haut de l’escalier pour
disparaître par une trappe ascenseur. Seule petite erreur ne pas avoir gardé
son regard fixe pendant la descente, ça casse un peu la magie. 10 secondes
et il remonte démaquillé et avec une veste disco. Et là, tout a changé, il
yaourte allègrement, et chante plus faux que jamais, c’est une tentative
d’oreillicide ! En plus il danse, disons maniéré, pas très viril le
transformiste ! Ah ça on l’a bien oubliée la première partie Kamel ! Ces 20
secondes de deuxième partie ont tué la prestation. Dommage. Le début
méritait 16, la fin 3, comme les profs ont pour habitude de noter en cours
de prestation, la note est largement exagérée : 17,8 ! Presque la perfection
pour une demie prestation ! Au pire, si Cyril ne réussit pas dans la
chanson, un contrat l’attend chez Michou.

David et Jean-Charles chantent avec l’ancien élève Patxi, Le vent
l’emportera (il n’est pas épais faut dire) de Noir Désir. 3 guitares donc,
dont aucune n’est branchée et sur la fin un beau plantage de tonalité du
musicien qui jouait caché. JC fait toujours aussi amateur et touriste, David
est appliqué et plutôt agréable, Patxi fait toujours élève, mais dans
l’ensemble c’est regardable et chanté correctement. David obtient 14 et JC
13,8. Des notes franchement basses comparées aux précédentes malgré une
prestation de niveau égal. Jones se justifie fort mal en disant que la
chanson étant plus facile, la note ne peut être aussi élevée. Certes, mais
il oublie de dire que ce ne sont pas les élèves qui décident quoi chanter.
Voici donc une nouvelle façon pour la Prod d’éliminer un élève : lui imposer
une chanson très simple qui le condamnera à une note 3 points en dessous des
autres et l’handicapera assurément pour les nominations suivantes où les
notes sont toujours largement inférieures à celle des primes.

Judith réclamait depuis des semaines quelque chose qui bouge. Kamel s’est
donc fendu d’un second tableau dédié à un seul élève sur Sans contrefaçon.
Ambiance Empire avec des gardes jouant du tambour, des danseurs en gardes
anglais et Judith en costume d’époque. Musicalement et visuellement ça
envoie. C’est la voix qui ne suit pas, elle chante trop bas, pas toujours
très juste et sans légèreté, elle n’est pas assez coquine pour ce genre qui
demande un certain vécu qu’à 16 ans elle n’a peut-être pas. En tout cas elle
ne le rend pas. Le chant gâche un peu l’ensemble, en fait c’est une
prestation à regarder son coupé parce que niveau choré, Judith est
impeccable et très investie, bons réflexes de danseuse, elle fait largement
illusion. Au moins elle a une reconversion possible. Les profs, sans pitié,
lui donnent la plus mauvaise note du prime avec 12,4 ! Totalement
injustifiable. Certes le chant n’était pas au top mais on a vu et verra
largement pire et surtout, la prestation était compliquée avec toute la
danse à exécuter pour tenir sur ses seules épaules ce tableau. Jones
n’hésite pas à se contredire avec seulement 10 petits points alors que
c’était difficile comparé à un trio assis sur des tabourets avec Patxi

Dominique s’y colle avec Bruel au piano. Toujours une interprétation
largement à côté avec des grands sourires sur J’te mentirais. Alors on va
dire qu’elle est italienne, qu’elle ne comprend peut-être pas tout mais
c’est irrecevable. Elle s’est inscrite sur une émission française, on peut
bien accepter un accent parfois charmant mais on attend d’elle qu’elle
comprenne la langue, quitte à travailler 2 fois plus. Pas mal de flottements
dans ce duo qui semble moyennement calé. Mais Bruel le porte et comme ça
chante à peu près juste, c’est passable.

Céline n’a toujours pas réapparu malgré les espoirs de Nikos, Gaël se défend
avec un morceau fait pour lui : Volare. Par moment il a un petit air de
Frédéric François mais dans l’ensemble ça passe très bien. Il est dans son
élément, le problème c’est qu’en dehors de ce style

Et on retrouve ce qu’on pourrait appeler le trio des vieilles : Elfy,
Cynthia et Dominique qui chantent Eternal Flame. Cynthia a repris sa voix
grave qui lui va beaucoup mieux mais elle en fait des tonnes, soulignant ses
moindres effets, ses moindres poussées de note pour qu’on remarque bien
qu’elle sait faire. Dominique a la même expression que sur ses autres
passages, si on faisait un mixage de ses interventions il serait difficile
de deviner quelle image correspond à quelle chanson. Elle fait beaucoup
d’esbroufe, comme dirait Raphie : « tu fais la chanteuse là ! ». Elfy est
beaucoup plus à l’aise que d’habitude, plus fraîche aussi et sa coupe
effilée, avec frange, lui donne un côté mutin pas désagréable. Le trio
chante bien mais c’est un peu plat, il ne se passe pas grand chose. Sur la
fin, on entend une fausse note et le tout part un peu en sucette.

Brice fait sa Lettre au père Noël avec Patrick Bruel sur un joli tableau qui
fait référence à l’enfance. On le sent un peu stressé avec beaucoup de
tremblements, mais il tient le coup et assure bien sa partie. A un moment on
entend carrément le retour régie avec des gens qui s’énervent « le 2, le 2,
st 3 ! st 3 ! » ce qui confirme que l’ingé son porte des moufles. Brice
obtient 14,8. Bruel ajoutera une impro avec les élèves, à noter Bastien qui,
sur sa lancée, oublie un peu de laisser chanter la vedette, et Faustine
conviée à la fête bien que nominée.

Elfy, en beauté ce soir, revient sur scène pour accompagner la diva aux
pieds nus (enfin pas ce soir) Césaria Evora sur Saudade. Elfy semble avoir
quelques connaissances en portugais et ça passe très bien même si elle
manque un poil de puissance et de clarté. Césaria n’est pas une grande
communicante mais à l’air d’apprécier et nous aussi. Un moment agréable en
somme. Elfy obtient 15,6.

On quitte la douceur pour le punch avec Bastien et Nicolas sur Envole-moi.
C’est toujours un peu brouillon au son, particulièrement mal mixé ce soir.
Nicolas semble un peu sur la réserve et parle plus qu’il ne chante, le corse
semble parfois un peu posé là sans trop savoir ce qu’il veut et où est son
style. A côté de lui Bastien fait toujours figure de Zébulon, trop d’énergie
mal canalisée, de sourires mécaniques, mais une voix placée et mélodique.
L’orchestre symphonique vibre de toutes ses cordes et fait ronfler ses
cuivres pour ce morceau qui se veut dynamique. Bastien obtient 13,8 et
Nicolas 14,6.

Viendra, viendra pas, le suspens (in)tenable se poursuit concernant Céline,
en attendant Faustine tente sa chance sur Bagdad de et devant Tina Arena.
Techniquement c’est bien fait. Côté interprétation, l’oeil est toujours
aussi vide et elle aurait pu éviter de se trémousser sur une chanson qui n’a
pas besoin de ça. C’est dommage parce que la blonde de la saison aurait les
moyens de faire très bien mais elle n’imprime pas les remarques et conseils.
Rien ne percute, le vide Presque une caricature et un manque de maturité
certain. A l’ouest, rien de nouveau.

Patxi chante son single avec Marina donc. C’était la seule à sa taille.
Drôle d’idée de lui avoir donné sa guitare et pas à Marina condamnée à se
ridiculiser debout avec de vagues pas de danse, matière qui n’est pas, et de
loin, sa spécialité. Bizarre aussi de les voir à 2m l’un de l’autre pour une
chanson où l’on veut s’embrasser Il faut croire que ça n’a pas accroché
entre les deux auteurs. Marina se donne, y met de la bonne volonté mais le
basque semble sur une réserve distante. Il est tellement ailleurs qu’il se
plantera même sur une parole de sa propre chanson. C’est passable mais le
manque de complicité fait que l’on s’ennuie un peu. Elle obtient 15,4.

Endemol doit me surveiller, la semaine dernière j’évoquais Barry White et
vlan ! cette semaine Ludovic et Brice l’interprètent Ca fout la trouille.
Au cas où : y’a moyens de faire des choses jolies sur Brel aussi ! Les deux
garçons en costumes blancs sont accompagnés de jolies danseuses et pourtant
Brice n’y jettera pas un oeil, beaucoup seraient surexcités mais lui non,
rien. Dommage pour une chanson de séducteur. Côté voix ça passe bien pour
lui par contre Ludovic n’est pas crédible, manque d’énergie, voix faiblarde,
on a connu meilleur hommage.

Cynthia achève ce prime avec Tina Arena et quelques faussetés. Elle manque
de simplicité dans son chant. Ca passe bien surtout grâce à la générosité
d’Arena. On verra furtivement, et de très loin, Céline sur le banc des
nominés tout au long de ce morceau mais à la fin elle aura à nouveau disparu
au grand dam de Nikos.

C’est donc sans avoir écouté, ni vu (de près) Céline que le résultat sera
donné : Gaël bat de peu le record de Grégoire avec 71,9%, sur une nomination
à 3 c’est beaucoup. Faustine obtient 17,4% et Céline n’a reçu que les votes
de ceux qui la connaissent ailleurs que sur le prime : 10,7%. Les élèves ne
votent pas. A la place nous avons droit à un discours de leur porte parole :
Ludovic qui explique, en gros, qu’ils ne la sauvent pas mais qu’ils
l’aiment. Nikos parle de la laisser se reposer ce que le public applaudit
avant de clarifier et préciser que c’est fini pour elle dans un silence
surpris. Ludo achève : « on t’offre la possibilité de partir du château ».
C’est bien tourné hein plutôt que « on te vire ». Sauf que normalement,
une possibilité ça se choisit, ici le procès a lieu par contumace et sans
explication. Abandon ou exclusion ? difficile à dire. Ce qui dans un sens
arrange la Prod qui aime pimenter les choses et espère ainsi que les rumeurs
les plus folles animeront des forums internet bien calmes cette année.

Voilà pour ce prime d’une bonne tenue dans l’ensemble malgré des problèmes
de sons récurrents. On n’est guère plus avancé sur les qualités et univers
de chacun, ça manque d’esprit de groupe, on sent de nombreux flottements, on
pourrait presque dire que cette saison tarde à démarrer. Au gré des abandons
elle pourrait même finir plus vite.

SL
c possible
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
olive
Le #10339461
Stéphane écrivait :

Comme chaque année voici donc le prime avec orchestre symphonique ou
philharmonique, comme vous voulez c’est pareil. Comme chaque année ça
a de la gueule mais comme chaque année c’est ingérable pour l’ingé
son



Salut,

Tu écris sous Word ? L'encodage des apostrophes est défectueux (au moins
chez moi), et ton texte m'est difficilement lisible. Y en a d'autres à
qui ça fait pareil ?

--
Olivier
Pascal Wijsbroek
Le #10339421
olive avait écrit le 02/10/2006 :

Tu écris sous Word ? L'encodage des apostrophes est défectueux (au moins
chez moi), et ton texte m'est difficilement lisible. Y en a d'autres à
qui ça fait pareil ?



Deuze.
Stephane Legras-Decussy
Le #10339411
"olive" 45218b4d$0$21146$
Tu écris sous Word ? L'encodage des apostrophes est défectueux (au moins
chez moi), et ton texte m'est difficilement lisible. Y en a d'autres à
qui ça fait pareil ?



non.

par contre quand tu le cites, les apostrophes merdouilles.
Stéphane
Le #10339391
Le Mon, 02 Oct 2006 23:57:34 +0200, olive
Tu écris sous Word ? L'encodage des apostrophes est défectueux (au moins
chez moi), et ton texte m'est difficilement lisible. Y en a d'autres à
qui ça fait pareil ?



Ah oui celui-là je l'avais écrit sous word ! D'habitude je le fais en texte.
Là je l'ai repassé en texte pour virer certains trucs word mais j'ai pas
fait gaffe aux apostrophes ! Je te le remets nettoyé (j'espère !).



Comme chaque année voici donc le prime avec orchestre symphonique ou
philharmonique, comme vous voulez c'est pareil. Comme chaque année ça a de
la gueule mais comme chaque année c'est ingérable pour l'ingé son. Je ne
vais pas le dire à chaque paragraphe mais le son était assez mal rendu avec
des soucis de mixage entre voix faiblardes et instruments trop présents,
sans compter les sempiternels problèmes de ears.

L'hymne est donc passée aux oubliettes et si ça nous évite un single
rarement réussi, ça a peut-être un effet sur le manque de cohésion du groupe
cette année. Autre inconvénient, l'hymne servait d'outil de mesure de
l'évolution qualitative chaque semaine, là on reste dans le flou. Ce soir,
c'est Emmenez-moi qui sert de chanson d'entrée aux rescapés. Brice, Cynthia,
JC et Ludovic ne donnent pas le meilleur, les autres font ce qu'ils peuvent
pour nous emmener. Les tenues vestimentaires sont plutôt soignées, les
tenues de notes moins. Mais le gros son de l'orchestre fait passer la sauce.

C'est Cynthia qui ouvre le bal avec Patrick Bruel au Café des délices. C'est
un peu haut pour elle ce qui la force à prendre une voix de gamine avec un
petit côté nunuche agaçant, surtout qu'elle a une voix basse bien plus
intéressante. Elle esquisse quelques pas de danse orientale et semble bien
accrocher avec Celui Dont On Ne Doit Plus Crier Le Nom. Il faudra qu'elle
surveille ses grimaces qui commencent à être envahissantes mais sinon ça se
passe bien. Elle obtient un 16,8 assez généreux toutefois.

On passe au Top5 toujours aussi bidonné, ou aux infos mal présentées, mais
faisons comme si on y croyait : Ludovic, Elfy, Dominique et Cyril sont
derrière la n°1 Cynthia qui conserve sa place.

Dominique est contente de faire un duo avec la chanteuse au nom de slip
(kangourou forcément) : Tina Arena et ça se voit. Beaucoup de sourires sur
le visage de l'italienne, trop même. La voir sourire sur des mots comme
diable ou criminel est un peu spécial. D'aucuns pourraient faire remarquer
qu'elle est à côté en interprétation mais il est encore tôt dans la saison
pour commencer sa critique. La chanson ressemble à un concours d'accents et
c'est l'élève qui remporte la palme. Sa coiffure et son entrain ne sont pas
sans rappeler Laura Pausini que nous aurons sans doute bientôt sur le prime.
La chanson Aimer se déroule correctement mais rien de renversant. Elle
obtient 15,6.

C'est au tour de Tribal King avec Bastien et Ludovic pour Façon sexe. Bon ce
n'est toujours pas mon truc, ça n'a pas l'air d'être celui de Bastien non
plus qui chante correctement sans plus et se tient bras ballants à côté d'un
Ludovic gesticulant autant que le groupe. Il a un beau chapeau Ludo et il
s'éclate. Ca doit pouvoir plaire aux amateurs. Les profs lui accordent 15.

Avec les nominés commence le fil rouge de la soirée. Gaël et Faustine
entrent sur scène sans Céline qui aurait eu un malaise et ne serait pas en
mesure dans l'immédiat de venir sur le plateau. Ce qui n'empêche pas le
réalisateur de faire comme si en envoyant le reportage sur elle. Elle ne
chantera donc pas, pour l'instant son « T'en va pas ».

Kamel a préparé un fort joli tableau sur mesure pour Cyril. Sur I will
survive, version symphonique, l'élève doit se présenter en travesti
mélancolique puis disparaître et revenir en disco man joyeux. C'est en 2
parties et Kamel nous prévient d'emblée de la difficulté : « il faut qu'on
oublie tout ce qu'on aura vu en première partie ». Cyril attaque donc
mélancolique, en robe de chambre bleue, perruque et faux cils dans sa loge
d'un cabaret imaginaire. On le sent un peu tendu mais ça fonctionne très
bien, l'émotion est là. Il rejoint alors le haut de l'escalier pour
disparaître par une trappe ascenseur. Seule petite erreur ne pas avoir gardé
son regard fixe pendant la descente, ça casse un peu la magie. 10 secondes
et il remonte démaquillé et avec une veste disco. Et là, tout a changé, il
yaourte allègrement, et chante plus faux que jamais, c'est une tentative
d'oreillicide ! En plus il danse, disons maniéré, pas très viril le
transformiste ! Ah ça on l'a bien oubliée la première partie Kamel ! Ces 20
secondes de deuxième partie ont tué la prestation. Dommage. Le début
méritait 16, la fin 3, comme les profs ont pour habitude de noter en cours
de prestation, la note est largement exagérée : 17,8 ! Presque la perfection
pour une demie prestation ! Au pire, si Cyril ne réussit pas dans la
chanson, un contrat l'attend chez Michou.

David et Jean-Charles chantent avec l'ancien élève Patxi, Le vent
l'emportera (il n'est pas épais faut dire) de Noir Désir. 3 guitares donc,
dont aucune n'est branchée et sur la fin un beau plantage de tonalité du
musicien qui jouait caché. JC fait toujours aussi amateur et touriste, David
est appliqué et plutôt agréable, Patxi fait toujours élève, mais dans
l'ensemble c'est regardable et chanté correctement. David obtient 14 et JC
13,8. Des notes franchement basses comparées aux précédentes malgré une
prestation de niveau égal. Jones se justifie fort mal en disant que la
chanson étant plus facile, la note ne peut être aussi élevée. Certes, mais
il oublie de dire que ce ne sont pas les élèves qui décident quoi chanter.
Voici donc une nouvelle façon pour la Prod d'éliminer un élève : lui imposer
une chanson très simple qui le condamnera à une note 3 points en dessous des
autres et l'handicapera assurément pour les nominations suivantes où les
notes sont toujours largement inférieures à celle des primes.

Judith réclamait depuis des semaines quelque chose qui bouge. Kamel s'est
donc fendu d'un second tableau dédié à un seul élève sur Sans contrefaçon.
Ambiance Empire avec des gardes jouant du tambour, des danseurs en gardes
anglais et Judith en costume d'époque. Musicalement et visuellement ça
envoie. C'est la voix qui ne suit pas, elle chante trop bas, pas toujours
très juste et sans légèreté, elle n'est pas assez coquine pour ce genre qui
demande un certain vécu qu'à 16 ans elle n'a peut-être pas. En tout cas elle
ne le rend pas. Le chant gâche un peu l'ensemble, en fait c'est une
prestation à regarder son coupé parce que niveau choré, Judith est
impeccable et très investie, bons réflexes de danseuse, elle fait largement
illusion. Au moins elle a une reconversion possible. Les profs, sans pitié,
lui donnent la plus mauvaise note du prime avec 12,4 ! Totalement
injustifiable. Certes le chant n'était pas au top mais on a vu et verra
largement pire et surtout, la prestation était compliquée avec toute la
danse à exécuter pour tenir sur ses seules épaules ce tableau. Jones
n'hésite pas à se contredire avec seulement 10 petits points alors que
c'était difficile comparé à un trio assis sur des tabourets avec Patxi...

Dominique s'y colle avec Bruel au piano. Toujours une interprétation
largement à côté avec des grands sourires sur J'te mentirais. Alors on va
dire qu'elle est italienne, qu'elle ne comprend peut-être pas tout mais
c'est irrecevable. Elle s'est inscrite sur une émission française, on peut
bien accepter un accent parfois charmant mais on attend d'elle qu'elle
comprenne la langue, quitte à travailler 2 fois plus. Pas mal de flottements
dans ce duo qui semble moyennement calé. Mais Bruel le porte et comme ça
chante à peu près juste, c'est passable.

Céline n'a toujours pas réapparu malgré les espoirs de Nikos, Gaël se défend
avec un morceau fait pour lui : Volare. Par moment il a un petit air de
Frédéric François mais dans l'ensemble ça passe très bien. Il est dans son
élément, le problème c'est qu'en dehors de ce style...

Et on retrouve ce qu'on pourrait appeler le trio des vieilles : Elfy,
Cynthia et Dominique qui chantent Eternal Flame. Cynthia a repris sa voix
grave qui lui va beaucoup mieux mais elle en fait des tonnes, soulignant ses
moindres effets, ses moindres poussées de note pour qu'on remarque bien
qu'elle sait faire. Dominique a la même expression que sur ses autres
passages, si on faisait un mixage de ses interventions il serait difficile
de deviner quelle image correspond à quelle chanson. Elle fait beaucoup
d'esbroufe, comme dirait Raphie : « tu fais la chanteuse là ! ». Elfy est
beaucoup plus à l'aise que d'habitude, plus fraîche aussi et sa coupe
effilée, avec frange, lui donne un côté mutin pas désagréable. Le trio
chante bien mais c'est un peu plat, il ne se passe pas grand chose. Sur la
fin, on entend une fausse note et le tout part un peu en sucette.

Brice fait sa Lettre au père Noël avec Patrick Bruel sur un joli tableau qui
fait référence à l'enfance. On le sent un peu stressé avec beaucoup de
tremblements, mais il tient le coup et assure bien sa partie. A un moment on
entend carrément le retour régie avec des gens qui s'énervent « le 2, le 2,
st 3 ! st 3 ! » ce qui confirme que l'ingé son porte des moufles. Brice
obtient 14,8. Bruel ajoutera une impro avec les élèves, à noter Bastien qui,
sur sa lancée, oublie un peu de laisser chanter la vedette, et Faustine
conviée à la fête bien que nominée.

Elfy, en beauté ce soir, revient sur scène pour accompagner la diva aux
pieds nus (enfin pas ce soir) Césaria Evora sur Saudade. Elfy semble avoir
quelques connaissances en portugais et ça passe très bien même si elle
manque un poil de puissance et de clarté. Césaria n'est pas une grande
communicante mais à l'air d'apprécier et nous aussi. Un moment agréable en
somme. Elfy obtient 15,6.

On quitte la douceur pour le punch avec Bastien et Nicolas sur Envole-moi.
C'est toujours un peu brouillon au son, particulièrement mal mixé ce soir.
Nicolas semble un peu sur la réserve et parle plus qu'il ne chante, le corse
semble parfois un peu posé là sans trop savoir ce qu'il veut et où est son
style. A côté de lui Bastien fait toujours figure de Zébulon, trop d'énergie
mal canalisée, de sourires mécaniques, mais une voix placée et mélodique.
L'orchestre symphonique vibre de toutes ses cordes et fait ronfler ses
cuivres pour ce morceau qui se veut dynamique. Bastien obtient 13,8 et
Nicolas 14,6.

Viendra, viendra pas, le suspens (in)tenable se poursuit concernant Céline,
en attendant Faustine tente sa chance sur Bagdad de et devant Tina Arena.
Techniquement c'est bien fait. Côté interprétation, l'oeil est toujours
aussi vide et elle aurait pu éviter de se trémousser sur une chanson qui n'a
pas besoin de ça. C'est dommage parce que la blonde de la saison aurait les
moyens de faire très bien mais elle n'imprime pas les remarques et conseils.
Rien ne percute, le vide... Presque une caricature et un manque de maturité
certain. A l'ouest, rien de nouveau.

Patxi chante son single avec Marina donc. C'était la seule à sa taille.
Drôle d'idée de lui avoir donné sa guitare et pas à Marina condamnée à se
ridiculiser debout avec de vagues pas de danse, matière qui n'est pas, et de
loin, sa spécialité. Bizarre aussi de les voir à 2m l'un de l'autre pour une
chanson où l'on veut s'embrasser... Il faut croire que ça n'a pas accroché
entre les deux auteurs. Marina se donne, y met de la bonne volonté mais le
basque semble sur une réserve distante. Il est tellement ailleurs qu'il se
plantera même sur une parole de sa propre chanson. C'est passable mais le
manque de complicité fait que l'on s'ennuie un peu. Elle obtient 15,4.

Endemol doit me surveiller, la semaine dernière j'évoquais Barry White et
vlan ! cette semaine Ludovic et Brice l'interprètent... Ca fout la trouille.
Au cas où : y'a moyens de faire des choses jolies sur Brel aussi ! Les deux
garçons en costumes blancs sont accompagnés de jolies danseuses et pourtant
Brice n'y jettera pas un oeil, beaucoup seraient surexcités mais lui non,
rien. Dommage pour une chanson de séducteur. Côté voix ça passe bien pour
lui par contre Ludovic n'est pas crédible, manque d'énergie, voix faiblarde,
on a connu meilleur hommage.

Cynthia achève ce prime avec Tina Arena et quelques faussetés. Elle manque
de simplicité dans son chant. Ca passe bien surtout grâce à la générosité
d'Arena. On verra furtivement, et de très loin, Céline sur le banc des
nominés tout au long de ce morceau mais à la fin elle aura à nouveau disparu
au grand dam de Nikos.

C'est donc sans avoir écouté, ni vu (de près) Céline que le résultat sera
donné : Gaël bat de peu le record de Grégoire avec 71,9%, sur une nomination
à 3 c'est beaucoup. Faustine obtient 17,4% et Céline n'a reçu que les votes
de ceux qui la connaissent ailleurs que sur le prime : 10,7%. Les élèves ne
votent pas. A la place nous avons droit à un discours de leur porte parole :
Ludovic qui explique, en gros, qu'ils ne la sauvent pas mais qu'ils
l'aiment. Nikos parle de la laisser se reposer ce que le public applaudit
avant de clarifier et préciser que c'est fini pour elle dans un silence
surpris. Ludo achève : « on t'offre la possibilité de partir du château ».
C'est bien tourné hein... plutôt que « on te vire ». Sauf que normalement,
une possibilité ça se choisit, ici le procès a lieu par contumace et sans
explication. Abandon ou exclusion ? difficile à dire. Ce qui dans un sens
arrange la Prod qui aime pimenter les choses et espère ainsi que les rumeurs
les plus folles animeront des forums internet bien calmes cette année.

Voilà pour ce prime d'une bonne tenue dans l'ensemble malgré des problèmes
de sons récurrents. On n'est guère plus avancé sur les qualités et univers
de chacun, ça manque d'esprit de groupe, on sent de nombreux flottements, on
pourrait presque dire que cette saison tarde à démarrer. Au gré des abandons
elle pourrait même finir plus vite.

SL
c possible
olive
Le #10339181
Stéphane écrivait :

Tu écris sous Word ? L'encodage des apostrophes est défectueux (au
moins chez moi), et ton texte m'est difficilement lisible. Y en a
d'autres à qui ça fait pareil ?



Ah oui celui-là je l'avais écrit sous word ! D'habitude je le fais en
texte. Là je l'ai repassé en texte pour virer certains trucs word mais
j'ai pas fait gaffe aux apostrophes ! Je te le remets nettoyé
(j'espère !).



Merci.

J'ai regardé pour la première fois une émission quotidienne cette
année (celle d'hier, concernant les évaluations). Je dois bien dire que
j'ai trouvé ça assez consternant. Ils en faisaient tous beaucoup trop
(à leur décharge, sans musique, c'est pas facile), à l'exception d'un
candidat, au timbre proche de celui de Raphael, qui à produit une version
relativement convaicante de "Marie".

Bon, je jetterai un coup d'oeil de temps en temps. Comme tous les ans,
quoi.

--
Olivier
metalseb
Le #10338001
Stéphane a écrit :
Comme chaque année voici donc le prime avec orchestre symphonique ou
philharmonique, comme vous voulez c'est pareil. Comme chaque année ç a a de
la gueule mais comme chaque année c'est ingérable pour l'ingé son . Je ne
vais pas le dire à chaque paragraphe mais le son était assez mal re ndu avec
des soucis de mixage entre voix faiblardes et instruments trop présen ts,
sans compter les sempiternels problèmes de ears.



Ingérable ?

N'importe quel ingé son digne de ce nom sait gérer ce genre de prise de
son. C'est casse-gueule je l'admets volontiers mais avec un peu de
talent on sait tout faire !

--
Metalseb - Sales manager
http://www.thundering-records.com
http://eshop.thundering-records.com
Stéphane
Le #10337931
Le Fri, 06 Oct 2006 16:50:12 +0200, metalseb
N'importe quel ingé son digne de ce nom sait gérer ce genre de prise de
son. C'est casse-gueule je l'admets volontiers mais avec un peu de
talent on sait tout faire !



Oui je le crois aussi. Faut croire que ça manque de talent sur TF1.


Totalement HS mais je ne vais pas faire un message pour ça :
http://www.dafont.com/fr/theme.php?cat`3&page=8
regardez la 4ème et 5eme police... Il est partout ! lol

SL
Sasha
Le #10337861
Stéphane a écrit :

Totalement HS mais je ne vais pas faire un message pour ça :
http://www.dafont.com/fr/theme.php?cat`3&page=8
regardez la 4ème et 5eme police... Il est partout ! lol



Ca troue la fouille (c)chépuki

--
Sasha
Publicité
Poster une réponse
Anonyme