[SA6] Un prime correct

Le
Stéphane
Ca sent la fin. Non pas que l'on soit proche de la finale, encore un mois,
mais plutôt par le fait que tout devient clean. Les élèves ne font plus trop
de vagues ni de vibes aléatoires. Les différences se lissent. On est au
moment bascule, celui où un ou deux candidats doivent se révéler pour
remplacer d'anciennes révélations qui vont tomber de leur piédestal. Les
deux ou trois primes qui arrivent sont la mise sur orbite du gagnant.
Commençons par celui-là.

On a de nouveau Broqua comme réalisateur. Nikos se met dans le noir, sous un
projecteur, pour rappeler tragiquement que Gaël est parti mais on continue
et il va falloir Être à la hauteur comme le chantent tous les élèves. Rien
de renversant, c'est toujours un peu mou, Brice redonne un peu de pêche à un
ensemble qui reste correct.

On enchaîne immédiatement avec Michel Sardou, Brice et Ludovic sur Être une
femme. Chanson pas facile et Ludo a du mal sur le rythme, se plantant deux
fois sur les départs de couplets. Brice s'en tire mieux malgré un son
général sec, assez sourd et étouffé. On notera que le passage est enregistré
et non pas en direct, d'ailleurs le logo a bien disparu.

Pas de Top5, Pascal Nègre s'explique sur le départ de Gaël, des explications
assez convaincantes mais est-ce bien la peine d'en faire une telle affaire
d'état ? Alexia nous apprend que jusqu'aux demi-finales, ils seront tous
nominés et le public choisira. C'est nouveau et cela laisse la porte ouverte
à une finale inédite, si le public sauve les 3 filles et un garçon, on
pourrait avoir une finale de filles.

Jean-Charles Colore innocemment la vie, enfin il essaye. Il s'est amélioré
en technique mais il manque toujours de maturité, on le voit évoluer mais on
ne voit pas son univers ni sa tendance, on ne le sent pas abouti, ni
artiste. Pour l'instant il a une jolie veste bleue en velours, d'ici la fin
il pourrait en prendre une autre. Il obtient un poussif 14,4.

Laura Pausini chante forcément avec Dominique pour Gloria (sic transit ?).
Parce que s'il y en a une en perte de vitesse c'est bien l'italienne. Le
niveau général se lissant, ses performances sont moins tranchantes et
remarquables. Les deux se ressemblent pourtant beaucoup, même cheveux, mêmes
allure, même dents, presque la même voix avec un peu plus d'intensité chez
La-ora. C'est ce qui manque à Dominique avec sa voix trop voilée, sans
clarté, ça manque de peps et c'est mollasson. Pourtant le morceau est pêchu
mais non, les chevaux ne s'emballent pas. D'ailleurs elle passera beaucoup
plus de temps à s'occuper de sa jolie robe qui descend qu'à être complice
dans le duo.

I will always love you nous promet Cynthia. Quand l'une descend l'autre
monte et Cynthia semble s'être découvert une capacité à la sensibilité. Pour
une fois elle oublie ses tics d'épaules et ses sourires béats autant que
gargantuesques. Elle échange avec le public. C'est fort bien chanté avec de
jolies notes graves et sur la fin on la sent transportée, elle est
convaincante. C'est sa meilleure prestation de la saison. Les profs lui
attribuent 17,6.

Cyril a trouvé plus aigu que lui avec Jimmy Sommerville pour Don't leave me
this way. Manifestement le courant passe dans le duo, ça joue, ça s'amuse
techniquement. C'est gai. L'un et l'autre rivalisent de vibes, Cyril se
décoince. C'est un moment très sympa.

Un autre moment sympa, malgré des refrains en playback, nous est offert par
Brice qui rejoint l'équipe de Michael Youn pour son dernier opus de saison,
Fous ta cagoule. Brice n'hésite pas un instant à jouer le jeu de la
caricature et du n'importe quoi maîtrisé. Il se fond dans l'ambiance et en
rajoute, difficile d'être plus impliqué.

Dominique défend ses chances sur Luka de Suzanne Véga. Elle a choisi un
parti pris qui l'entraine dans l'erreur : jouer la tragédie et le malheur
avec une voix pleureuse dans une chanson qui avait la force de traiter un
sujet grave via la vision de l'enfant avec une voix légère qui soulageait un
peu le poids du sujet. Là c'est double couche, manque plus que la corde. Au
secours ! On sent dans son regard qu'elle n'est pas à l'aise et ne sait trop
comment interpréter sa partie. Les profs la sanctionnent d'un 15,8.

Comme souvent derrière Domi, c'est Ludovic qui s'y colle avec Remind me et
un pull à losanges à faire pâlir mes chaussettes Burlington. Bizarrement, le
revenant s'en sort bien, il a rarement aussi bien chanté, ce qui certes
n'est pas difficile, de la douceur, des effets bien placés, finalement ce
sont ses quelques pas de danse qui parasitent la prestation. A noter, un
gros plan où l'on voit quelques mains s'agiter devant lui dont une, pas
convaincante, qui bouge n'importe comment, genre j'ai les doigts qui
collent, et pour cause c'est celle du caméraman qui n'a rien trouvé de mieux
pour remplir son cadre. Il est récompensé d'un petit 15,2 (Ludo pas le
cadreur à la main baladeuse).

Sardou revient, toujours enregistré, pour La rivière de notre enfance avec
Cynthia. Elle a retrouvé quelques mauvaises manies comme ses sourires à tout
bout de champ. On l'entend à peine sur les refrains et c'est tant mieux
parce que les voix ne s'accordent pas. Bien qu'elle fasse un peu potiche,
elle s'en sort correctement sur le reste.

Il me dit que je suis belle nous explique Marina, transformée en brune par
le biais d'une perruque, hélas synthétique ce qui lui vaudra une mèche
ridiculement rebelle et parasite pendant toute la prestation. Pour le reste,
elle nous la joue sexy, haut résille, talons aiguilles et danseurs lascifs.
Si les autres stagnent ou régressent, elle s'envole. Elle semble décidée à
nous surprendre chaque semaine désormais. Tant mieux pour le spectacle. Les
profs la gratifient de la meilleure note du jour : 17,8. On a presque
entendu les dents grincer sur le banc.

Brice nous implore d'Éteindre la lumière, faudrait pas le prendre au mot!
Un tableau draculesque fort réussi mais qui l'oblige a beaucoup de mouvement
et met son souffle à rude épreuve. Du coup ça manque de pêche, on est loin
de Bauer, mais ça reste très agréable à regarder, surtout par son
originalité. Deux fois ce soir qu'il se lâche, c'est plaisant. Il obtient
16,6.

Le parrain Yannick Noah nous appelle Aux arbres citoyens avec un
Jean-Charles perdu sur les départs de refrains. Ajoutons que, sur cette
chanson plutôt positive, il a pris un ton agressif, guerrier, et on
comprendra que la sauce ait du mal à prendre.


Laura Pausini revient pour un medley en italien avec Marina et Cynthia qui
démontrent au public (votant de préférence) qu'elles aussi peuvent chanter
dans une langue étrangère latine et même plutôt bien comme quoi y'a pas de
quoi en faire tout un plat. Le message est clair et la cible lockée. Marina
prend légèrement l'ascendant par plus de légèreté et moins de grimaces.
L'ensemble fait un peu Eurovision mais ce n'est pas de la faute des
candidates.

Une collégiale avec Ma philosophie d'Amel Bent, annoncée probable sur un
prime prochain, ça fait beaucoup de promo d'Endemol pour l'artiste Sony,
voilà qui devrait plaire à Nègre. Pas grand chose à dire, c'est pas mal du
tout, quand ils ne seront plus que 4 ou 5 les collégiales devraient même
être très bien.

Cynthia chante Femme de couleur avec Shy'm, la jolie chanteuse qui ressemble
comme son ombre à Eva Longoria. En tout cas elles ont le même coiffeur, quoi
que pour Shy'm il lui a pris l'idée saugrenue de lui ajouter un tressage
crânien sur le côté gauche qui donne l'impression, par contraste, qu'elle a
la tête ouverte et qu'on voit son cerveau. Ca casse la sensualité. Bonne
complicité dans ce duo bien exécuté, Cynthia est très à l'aise dans
l'ambiance.

23h06 Cyril conclut avec Holidays de Polnareff. Le décoincé de toute à
l'heure a retrouvé son principal défaut : être concentré sur la technique et
oublier l'interprétation. Dommage. Oui c'est bien chanté mais que c'est vide
et froid ! Il s'en sort bien avec 16,8.

Après un solo de Sardou enregistré, on arrive au résultat. Désormais, et
pour 3 semaines, nous aurons droit à l'insoutenable suspens. Nikos prend les
devants et nous prévient qu'il annonce les élèves sauvés dans un ordre
aléatoire. On s'en doutait, comme à la NS, mais c'est la première fois que
c'est expliqué clairement au public. On se retrouve avec JC et Brice face à
face, Nikos fait durer et, demi coup de théâtre, là où la plupart voyait JC
sortir, c'est Brice qui plie les gaules, sans doute victime d'un manque de
passion autour de lui plus que d'une sanction artistique. Dommage, il
commençait à devenir intéressant mais le public a éteind la lumière.

Voilà pour ce prime correct, sans réels problèmes mais où tout de même se
sont joués quelques places et, sans doute, l'avenir de certains. Quelques
révélations, quelques coups de pieds discrets, dans l'ombre les couteaux
s'affûtent et ce n'est pas pour trancher le saucisson.

SL
apéro
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
Le bressan
Le #10397141
Stéphane a écrit :
Voilà pour ce prime correct, sans réels problèmes mais où tout de même se
sont joués quelques places et, sans doute, l'avenir de certains. Quelques
révélations, quelques coups de pieds discrets, dans l'ombre les couteaux
s'affûtent et ce n'est pas pour trancher le saucisson.

SL
apéro



Merci Stéphane pour ce résumé

Le bressan
LOUIS 16
Le #10396971
"Stéphane" news:
Ca sent la fin. Non pas que l'on soit proche de la finale, encore un mois,




bonjour steph

vu tes talents exprimésiçi sur ce NG, n'as tu jamais été approché, par des
pro, pour monnayer tes talents, en exclusivité?

est ce que des journalistes, rédacteurs, ont déjé pompés tes écrits de ce ng

Bonsoir, et bon WE
Stéphane
Le #10396951
Le Fri, 24 Nov 2006 16:37:46 +0100, "LOUIS 16"
vu tes talents exprimésiçi sur ce NG, n'as tu jamais été approché, par des
pro, pour monnayer tes talents, en exclusivité?



Talents, je ne sais pas, spectateur attentif oui. Non jamais de pro, l'an
dernier j'avais fait quelques démarches pour essayer d'obtenir un billet
d'humeur dans la presse écrite nationale et régionale, pas un seul n'a
répondu.

est ce que des journalistes, rédacteurs, ont déjé pompés tes écrits de ce ng



Pas à ma connaissance (en dehors de divers sites, forums et blogs).
Par contre je soupçonne cette année, quelqu'un de la Prod de naviguer sur
frtp, en même temps ils sont nombreux donc ça ne serait pas étonnants.

SL
Garance
Le #10396921
Stéphane avait écrit le 24/11/2006 :

Pas de Top5, Pascal Nègre s'explique sur le départ de Gaël, des explications
assez convaincantes mais est-ce bien la peine d'en faire une telle affaire
d'état ?



Bof, moyennement convaincantes, je trouve. Pas d'enregistrement pour ne
pas avantager Gaël par rapport aux autres, qu'il dit. Mais il y avait
certainement 112 000 moyens de s'engager sans l'avantager, genre accord
discret pour plus tard ou autre, alors il nous prend pour des cons. En
même temps, évidemment, il parle au public de la starac, pourquoi
est-ce qu'il se priverait ?

Cyril a trouvé plus aigu que lui avec Jimmy Sommerville pour Don't leave me
this way. Manifestement le courant passe dans le duo, ça joue, ça s'amuse
techniquement. C'est gai.



Alors là, facile !

Sardou revient, toujours enregistré, pour La rivière de notre enfance avec
Cynthia. Elle a retrouvé quelques mauvaises manies comme ses sourires à tout
bout de champ. On l'entend à peine sur les refrains et c'est tant mieux
parce que les voix ne s'accordent pas. Bien qu'elle fasse un peu potiche,
elle s'en sort correctement sur le reste.



Dans le debrief, on apprend qu'il voulait a-bso-lu-ment chanter avec
elle. Vu comment il la ceinture pendant la chanson, je suppose qu'il se
foutait qu'elle soit à la cave ou au grenier, ce n'est pas pour ça
qu'il a voulu chanter avec elle. Canaillou !

Il me dit que je suis belle nous explique Marina, transformée en brune par
le biais d'une perruque, hélas synthétique ce qui lui vaudra une mèche
ridiculement rebelle et parasite pendant toute la prestation. Pour le reste,
elle nous la joue sexy, haut résille, talons aiguilles et danseurs lascifs.
Si les autres stagnent ou régressent, elle s'envole. Elle semble décidée à
nous surprendre chaque semaine désormais. Tant mieux pour le spectacle. Les
profs la gratifient de la meilleure note du jour : 17,8. On a presque
entendu les dents grincer sur le banc.



Moi j'ai eu l'impression de voir une gamine déguisée. Et très attentive
à ses prochains pas. Kamel est vraiment gonflant avec ses chorés à
contre-emploi où personne n'est à l'aise et où tout téléspectateur
normalement constitué passe la chanson à attendre le vautrage, si
possible physique... ok, j'aime pas trop Marina :)


Brice nous implore d'Éteindre la lumière, faudrait pas le prendre au mot...!



Je le trouve en surjeu en permanence, du coup c'est difficile de le
suivre.

Laura Pausini revient pour un medley en italien avec Marina et Cynthia



Alors je ne dois vraiment ne aimer Marina, parce que j'ai trouvé son
débit trop lent et son accent vraiment gênant alors que je ne comprends
rien à l'italien.


Dommage, le départ de Gaël. Ils ont tous l'air de s'emmerder.

--
Garance
Stéphane
Le #10396891
Le Fri, 24 Nov 2006 18:26:29 +0100, Garance

certainement 112 000 moyens de s'engager sans l'avantager, genre accord
discret pour plus tard ou autre



Non Warner voulait le sortir avant noël.

Manifestement le courant passe dans le duo, ça joue, ça s'amuse
techniquement. C'est gai.



Alors là, facile !



Ah, ça ne t'a pas échappé...

Brice nous implore d'Éteindre la lumière, faudrait pas le prendre au mot...!



Je le trouve en surjeu en permanence, du coup c'est difficile de le
suivre.



Ah, ça t'a échappé... ;-)

Alors je ne dois vraiment ne aimer Marina, parce que j'ai trouvé son
débit trop lent et son accent vraiment gênant alors que je ne comprends
rien à l'italien.



Tu ne dois pas l'aimer.

Dommage, le départ de Gaël. Ils ont tous l'air de s'emmerder.



Et c'est pas fini si Marina et JC sont virés ça va devenir d'un chiant...

SL
Garance
Le #10396771
Stéphane avait prétendu :

certainement 112 000 moyens de s'engager sans l'avantager, genre accord
discret pour plus tard ou autre



Non Warner voulait le sortir avant noël.



Mouais. N'empêche. Pascal Nègre peut faire virer un Nicolas (pas bon,
ok, mais c'est autre chose) en trafiquant lamentablement le système de
notation, et il ne pourrait pas imposer les Gipsy Kings sur le plateau,
puisqu'il en a été question aussi ? C'est pas net, moi je dis.

Manifestement le courant passe dans le duo, ça joue, ça s'amuse
techniquement. C'est gai.



Alors là, facile !



Ah, ça ne t'a pas échappé...



Oui, mais c'est parce que je lis Voici depuis vingt ans.

Je le trouve en surjeu en permanence, du coup c'est difficile de le
suivre.



Ah, ça t'a échappé... ;-)



C'est possible, même là en cherchant, je vois pas... Ça devait pas être
dans Voici.

--
Garance
Bertrand
Le #10396601
"Stéphane" news:
Ca sent la fin.



Tu te casses ?
Moiiiiiii
Le #10396561
"Bertrand" 45676395$1$25910$

"Stéphane" news:
Ca sent la fin.



Tu te casses ?





lui non mais cacadémiciens oui
Stéphane
Le #10396521
Le Fri, 24 Nov 2006 21:04:27 +0100, Garance
Oui, mais c'est parce que je lis Voici depuis vingt ans.



Diantre, mes influences dévoilées !

C'est possible, même là en cherchant, je vois pas... Ça devait pas être
dans Voici.



Oh pourtant si c'est bien leur genre aussi de se laisser prendre au mot.

SL
.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
Le #10396501
"Stéphane"

Oh pourtant si c'est bien leur genre aussi de se laisser prendre au mot.



Pfff... :)
--
.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
"Le chocolat est un ingrédient
essentiel à mon processus cognitif"
Publicité
Poster une réponse
Anonyme