Sony A7 II, un boÍ®tier qui mérite des baffes

Le
Benoit
Bonjour,


Juste pour dire que j'ai passé une très très mauvaise journée hier avec
mon boÍ®tier : plantage au boot. Il s'allume, écran disponible quelques
secondes, puis écran noir avec un joli : «Â Erreur de l'appareil photo.
Mettez l'appareil hors et sous tension. » Au bout d'une dizaine de fois
j'abandonne.

J'ai tout essayé avec des liens sur le net. Réinitialisation de la bête
= nada, une nuit sans optique, batterie et carte = niente, bonnes
secousses dans tous les sens = que dalle. Coup de fil Í  ma boutique d'Í 
cÍ´té = ??? donc un paquet de semaines de réparation & 2—400€.

Je retourne faire un tour sur le net et j'y trouve la photo d'un capteur
de travers. Je reprends la bête et en regardant de près je vois qu'il
est enfoncé Í  gauche. Plus grosses baffes qu'avant sur les cÍ´tés,
l'arrière, dessus-dessous : il semble au garde Í  vue. J'allume = Ça
marche !

Conclusion 1 : Le «Â SteadyShot » c'est pas top Í  avoir, ça fait un truc
de plus qui peut, qui va casser. Et il était désactivé ! Bref, on a
plein de trucs en plus qui font zim-boum et finissent par faire Boum !

Conclusion 2 : Je vais rajouter de la mousse partout dans mon sac.

Remarque : comme quoi savoir se battre avec son appareil est une bonne
pratique (histoire de rester en charte).

--
Benoͮt
En essayant continuellement on finit par réussir.
Donc, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche.
(Jacques Rouxel)
  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
Thierry Houx
Le #26572780
Le 28/04/2021 Í  15:56, Benoit a écrit :
Bonjour,
Juste pour dire que j'ai passé une très très mauvaise journée hier avec
mon boÍ®tier : plantage au boot. Il s'allume, écran disponible quelques
secondes, puis écran noir avec un joli : «Â Erreur de l'appareil photo.
Mettez l'appareil hors et sous tension. » Au bout d'une dizaine de fois
j'abandonne.
J'ai tout essayé avec des liens sur le net. Réinitialisation de la bête
= nada, une nuit sans optique, batterie et carte = niente, bonnes
secousses dans tous les sens = que dalle. Coup de fil Í  ma boutique d'Í 
cÍ´té = ??? donc un paquet de semaines de réparation & 2—400€.
Je retourne faire un tour sur le net et j'y trouve la photo d'un capteur
de travers. Je reprends la bête et en regardant de près je vois qu'il
est enfoncé Í  gauche. Plus grosses baffes qu'avant sur les cÍ´tés,
l'arrière, dessus-dessous : il semble au garde Í  vue. J'allume = Ça
marche !
Conclusion 1 : Le «Â SteadyShot » c'est pas top Í  avoir, ça fait un truc
de plus qui peut, qui va casser. Et il était désactivé ! Bref, on a
plein de trucs en plus qui font zim-boum et finissent par faire Boum !
Conclusion 2 : Je vais rajouter de la mousse partout dans mon sac.
Remarque : comme quoi savoir se battre avec son appareil est une bonne
pratique (histoire de rester en charte).

La stabilisation du capteur, j'ai ça depuis mon 1er Lumix µ4/3. J'ai
voyagé avec ces boitiers dans des climats chauds, humides et je n'ai
jamais rencontré de problème.
Effectivement, boitier éteint, le capteur est libre de mouvements. Mais,
même avec stab non activée, le positionnement du capteur est activé
juste pour qu'il occupe la bonne place.
Il en va de même pour la stabilisation des objectifs.
Benoit
Le #26572799
Nonobstant quelques doutes, le 2 mai 2021 Í  07:32, Thierry Houx se
permit de dire :
Le 28/04/2021 Í  15:56, Benoit a écrit :
Bonjour,
Juste pour dire que j'ai passé une très très mauvaise journée hier avec
mon boÍ®tier : plantage au boot. Il s'allume, écran disponible quelques
secondes, puis écran noir avec un joli : «Â Erreur de l'appareil photo.
Mettez l'appareil hors et sous tension. » Au bout d'une dizaine de fois
j'abandonne.
J'ai tout essayé avec des liens sur le net. Réinitialisation de la bête
= nada, une nuit sans optique, batterie et carte = niente, bonnes
secousses dans tous les sens = que dalle. Coup de fil Í  ma boutique d'Í 
cÍ´té = ??? donc un paquet de semaines de réparation & 2—400€.
Je retourne faire un tour sur le net et j'y trouve la photo d'un capteur
de travers. Je reprends la bête et en regardant de près je vois qu'il
est enfoncé Í  gauche. Plus grosses baffes qu'avant sur les cÍ´tés,
l'arrière, dessus-dessous : il semble au garde Í  vue. J'allume = Ça
marche !
Conclusion 1 : Le «Â SteadyShot » c'est pas top Í  avoir, ça fait un truc
de plus qui peut, qui va casser. Et il était désactivé ! Bref, on a
plein de trucs en plus qui font zim-boum et finissent par faire Boum !
Conclusion 2 : Je vais rajouter de la mousse partout dans mon sac.
Remarque : comme quoi savoir se battre avec son appareil est une bonne
pratique (histoire de rester en charte).

La stabilisation du capteur, j'ai ça depuis mon 1er Lumix µ4/3. J'ai
voyagé avec ces boitiers dans des climats chauds, humides et je n'ai
jamais rencontré de problème.
Effectivement, boitier éteint, le capteur est libre de mouvements. Mais,
même avec stab non activée, le positionnement du capteur est activé
juste pour qu'il occupe la bonne place.
Il en va de même pour la stabilisation des objectifs.

Oui, mais apparemment ça arrive sur le Sony : le capteur se balade et se
coince.
--
Benoͮt
En essayant continuellement on finit par réussir.
Donc, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche.
(Jacques Rouxel)
Thierry Houx
Le #26572804
Le 02/05/2021 Í  13:25, Benoit a écrit :
Nonobstant quelques doutes, le 2 mai 2021 Í  07:32, Thierry Houx se
permit de dire :
Le 28/04/2021 Í  15:56, Benoit a écrit :
Bonjour,
Juste pour dire que j'ai passé une très très mauvaise journée hier avec
mon boÍ®tier : plantage au boot. Il s'allume, écran disponible quelques
secondes, puis écran noir avec un joli : «Â Erreur de l'appareil photo.
Mettez l'appareil hors et sous tension. » Au bout d'une dizaine de fois
j'abandonne.
J'ai tout essayé avec des liens sur le net. Réinitialisation de la bête
= nada, une nuit sans optique, batterie et carte = niente, bonnes
secousses dans tous les sens = que dalle. Coup de fil Í  ma boutique d'Í 
cÍ´té = ??? donc un paquet de semaines de réparation & 2—400€.
Je retourne faire un tour sur le net et j'y trouve la photo d'un capteur
de travers. Je reprends la bête et en regardant de près je vois qu'il
est enfoncé Í  gauche. Plus grosses baffes qu'avant sur les cÍ´tés,
l'arrière, dessus-dessous : il semble au garde Í  vue. J'allume = Ça
marche !
Conclusion 1 : Le «Â SteadyShot » c'est pas top Í  avoir, ça fait un truc
de plus qui peut, qui va casser. Et il était désactivé ! Bref, on a
plein de trucs en plus qui font zim-boum et finissent par faire Boum !
Conclusion 2 : Je vais rajouter de la mousse partout dans mon sac.
Remarque : comme quoi savoir se battre avec son appareil est une bonne
pratique (histoire de rester en charte).

La stabilisation du capteur, j'ai ça depuis mon 1er Lumix µ4/3. J'ai
voyagé avec ces boitiers dans des climats chauds, humides et je n'ai
jamais rencontré de problème.
Effectivement, boitier éteint, le capteur est libre de mouvements. Mais,
même avec stab non activée, le positionnement du capteur est activé
juste pour qu'il occupe la bonne place.
Il en va de même pour la stabilisation des objectifs.

Oui, mais apparemment ça arrive sur le Sony : le capteur se balade et se
coince.


Ben zut, au prix du boitier c'est rageant.
Benoit
Le #26572814
Avec enthousiasme, le 2 mai 2021 Í  14:01, Thierry Houx écrivit :
Le 02/05/2021 Í  13:25, Benoit a écrit :
Nonobstant quelques doutes, le 2 mai 2021 Í  07:32, Thierry Houx se
permit de dire :
Le 28/04/2021 Í  15:56, Benoit a écrit :
Bonjour,
Juste pour dire que j'ai passé une très très mauvaise journée hier avec
mon boÍ®tier : plantage au boot. Il s'allume, écran disponible quelques
secondes, puis écran noir avec un joli : «Â Erreur de l'appareil photo.
Mettez l'appareil hors et sous tension. » Au bout d'une dizaine de fois
j'abandonne.
J'ai tout essayé avec des liens sur le net. Réinitialisation de la bête
= nada, une nuit sans optique, batterie et carte = niente, bonnes
secousses dans tous les sens = que dalle. Coup de fil Í  ma boutique d'Í 
cÍ´té = ??? donc un paquet de semaines de réparation & 2—400€.
Je retourne faire un tour sur le net et j'y trouve la photo d'un capteur
de travers. Je reprends la bête et en regardant de près je vois qu'il
est enfoncé Í  gauche. Plus grosses baffes qu'avant sur les cÍ´tés,
l'arrière, dessus-dessous : il semble au garde Í  vue. J'allume = Ça
marche !
Conclusion 1 : Le «Â SteadyShot » c'est pas top Í  avoir, ça fait un truc
de plus qui peut, qui va casser. Et il était désactivé ! Bref, on a
plein de trucs en plus qui font zim-boum et finissent par faire Boum !
Conclusion 2 : Je vais rajouter de la mousse partout dans mon sac.
Remarque : comme quoi savoir se battre avec son appareil est une bonne
pratique (histoire de rester en charte).

La stabilisation du capteur, j'ai ça depuis mon 1er Lumix µ4/3. J'ai
voyagé avec ces boitiers dans des climats chauds, humides et je n'ai
jamais rencontré de problème.
Effectivement, boitier éteint, le capteur est libre de mouvements. Mais,
même avec stab non activée, le positionnement du capteur est activé
juste pour qu'il occupe la bonne place.
Il en va de même pour la stabilisation des objectifs.

Oui, mais apparemment ça arrive sur le Sony : le capteur se balade et se
coince.

Ben zut, au prix du boitier c'est rageant.

Il vaut moins de 1000 en cherchant un peu. Par contre au prix que j'ai
payé : oui c'est rageant.
--
Je crois en dieu, j'ai dit je crois, j'ai pas dit que j'étais sÍ»r !
Poster une réponse
Anonyme