Quel système de fichier pour un nouvel hôte de virtualisation KVM ?

Le
Olivier
--00000000000049faff056cca4f6a
Content-Type: text/plain; charset="UTF-8"
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Bonjour,

Je travaille sur les spécifications d'un nouvel hôte de virtualis=
ation KVM.
Dans l'immédiat, ce serveur sera unique mais il pourrait un jour =
tre
doublé.
Dans ce cas, je ne pense pas avoir besoin de faire des migrations à ch=
aud
de VM entre les 2 hôtes (je pense plutôt, mais je peux me tromper=
, à des
migration à froid où la VM est reconstruite entièrement =
partir de
scripts).

Je me rappelle que dans le passé, l'une des premières opérat=
ions à faire,
était de réserver une des premières opérations à f=
aire était de créer et
affecter à Virt-Manager un espace disque dans lequel il puisait pour c=
réer
les disques des machines virtuelles.

Je profite de ces spécifications pour savoir si vous aviez des conseil=
s et
suggestions à faire pour la création de cet espace initial (j'ima=
gine qu'il
est de toute façon possible de cumuler plusieurs espaces de diffé=
rentes
technologies mais autant avoir en tête dès le départ les bon=
nes
technologies).

Plus précisément, il me parait important:
- que l'espace disque réellement alloué à une VM puisse =
tre inférieur à
l'espace théoriquement alloué lors de la création de la VM,
- que l'on puisse le plus souplement possible faire des snapshots de VM
- qu'il suffise d'avoir les droits d'accès à Virt-Manager pour po=
uvoir
créer/gérer une VM (reposer KVM sur une autre système de fic=
hier que celui
du système hôte oblige-t-il gérer distinctement les droits d=
'accès à cet
autre système de fichier ?) .

1. Voyez-vous des critères supplémentaires à prendre en comp=
te ?

2. Même si le principe de la virtualisation avec KVM est d'imiter une
machine physique, existe-t-il des moyens de communication entre une VM et
son hôte (pour déclencher un snapshot depuis une VM, nommer une V=
M d'après
son nom dans l'hyperviseur) qu'il est utile de mettre en oeuvre ?

3. Quel système de fichier préconiser et surtout pourquoi ?

Slts

--00000000000049faff056cca4f6a
Content-Type: text/html; charset="UTF-8"
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

<div dir="ltr"><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div>Bonjour,=
<br><br></div>Je travaille sur les spécifications d&#39;un nouvel h=
te de virtualisation KVM.<br></div><div>Dans l&#39;immédiat, ce ser=
veur sera unique mais il pourrait un jour être doublé.<br></div><=
div>Dans ce cas, je ne pense pas avoir besoin de faire des migrations =
chaud de VM entre les 2 hôtes (je pense plutôt, mais je peux =
me tromper, à des migration à froid où la VM est reconstruit=
e entièrement à partir de scripts).<br></div><div><br></div>Je me=
rappelle que dans le passé, l&#39;une des premières opérati=
ons à faire, était de réserver une des premières op=
rations à faire était de créer et affecter à Virt-Ma=
nager un espace disque dans lequel il puisait pour créer les disques d=
es machines virtuelles.<br><br></div>Je profite de ces spécifications =
pour savoir si vous aviez des conseils et suggestions à faire pour la =
création de cet espace initial (j&#39;imagine qu&#39;il est de toute f=
açon possible de cumuler plusieurs espaces de différentes technol=
ogies mais autant avoir en tête dès le départ les bonnes tec=
hnologies).<br><br></div>Plus précisément, il me parait important=
:<br></div>- que l&#39;espace disque réellement alloué à une=
VM puisse être inférieur à l&#39;espace théoriquement =
alloué lors de la création de la VM,<br></div>- que l&#39;on puis=
se le plus souplement possible faire des snapshots de VM<br></div><div>- qu=
&#39;il suffise d&#39;avoir les droits d&#39;accès à Virt-Manager=
pour pouvoir créer/gérer une VM (reposer KVM sur une autre syst=
ème de fichier que celui du système hôte oblige-t-il gé=
rer distinctement les droits d&#39;accès à cet autre système=
de fichier ?) .<br></div><div><br></div>1. Voyez-vous des critères su=
pplémentaires à prendre en compte ?<br><br></div>2. Même si =
le principe de la virtualisation avec KVM est d&#39;imiter une machine phys=
ique, existe-t-il des moyens de communication entre une VM et son hôte=
(pour déclencher un snapshot depuis une VM, nommer une VM d&#39;apr=
ès son nom dans l&#39;hyperviseur) qu&#39;il est utile de mettre en oe=
uvre ?<br><br></div>3. Quel système de fichier préconiser et surt=
out pourquoi ?<br><br></div>Slts<br><div><div><br><br><div><div><div><br></=
div></div></div></div></div></div>

--00000000000049faff056cca4f6a--
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
daniel huhardeaux
Le #26475811
Le 22/05/2018 à 14:10, Olivier a écrit :
Bonjour,
Je travaille sur les spécifications d'un nouvel hôte de virtualisation
KVM.
Dans l'immédiat, ce serveur sera unique mais il pourrait un jour être
doublé.
Dans ce cas, je ne pense pas avoir besoin de faire des migrations à
chaud de VM entre les 2 hôtes (je pense plutôt, mais je peux me
tromper, à des migration à froid où la VM est reconstruite entièrement
à partir de scripts).
Je me rappelle que dans le passé, l'une des premières opérations à
faire, était de réserver une des premières opérations à faire était de
créer et affecter à Virt-Manager un espace disque dans lequel il
puisait pour créer les disques des machines virtuelles.
Je profite de ces spécifications pour savoir si vous aviez des
conseils et suggestions à faire pour la création de cet espace initial
(j'imagine qu'il est de toute façon possible de cumuler plusieurs
espaces de différentes technologies mais autant avoir en tête dès le
départ les bonnes technologies).
Plus précisément, il me parait important:
- que l'espace disque réellement alloué à une VM puisse être inférieur
à l'espace théoriquement alloué lors de la création de la VM,
- que l'on puisse le plus souplement possible faire des snapshots de VM
- qu'il suffise d'avoir les droits d'accès à Virt-Manager pour pouvoir
créer/gérer une VM (reposer KVM sur une autre système de fichier que
celui du système hôte oblige-t-il gérer distinctement les droits
d'accès à cet autre système de fichier ?) .
1. Voyez-vous des critères supplémentaires à prendre en compte ?
2. Même si le principe de la virtualisation avec KVM est d'imiter une
machine physique, existe-t-il des moyens de communication entre une VM
et son hôte (pour déclencher un snapshot depuis une VM, nommer une VM
d'après son nom dans l'hyperviseur) qu'il est utile de mettre en oeuvre ?
3. Quel système de fichier préconiser et surtout pourquoi ?

Perso, le disque de la machine hôte est en LVM. Pour chaque VM -sauf
pour les windows- je crée un volume logique de la taille désiré puis
j'installe la VM  en général /boot ext[2 ou 3] /home et / en xfs. SI la
VM a besoin de plus d'espace j'augmenet son espace LVM puis ajuste la ou
les partitions à agrandir dans la VM. xfs parceque agrandir une
partition se fait à chaud "xfs_growfs /" et hop, la partition root a
pris l'ensemble du nouvel espace disponible. Je crois que ext4 est à
présent aussi capable de s'agrandir à chaud.
Les snapshots peuvent ensuite se faire via LVM ou KVM
--
Daniel
Publicité
Poster une réponse
Anonyme