Tâches sur négatif (Dichroic fog ?)

Le
Nicolas C.
Bonjour,

J'ai un résultat un peu inquiétant sur un développement de deux Tmax3200
@ 6400 en cuve (retournements) dans du X-Tol 1:0, le tout à 19°C.

Sur le négatif, côté plastique, j'ai énormément de petites tâches
verdâtres rondes. Heureusement par transparence on ne voit pas grand
chose, mes photos seront donc tirables.

Je ne vois pas d'où ça peut venir. Entre le révélateur et le fixateur,
j'ai fais un bain d'arrêt avec de l'acide acétique et un bon rinçage (on
m'avait conseillé de faire ça suite à des reflets verdâtres que j'avais
eu, jusqu'alors je n'avais plus eu de problèmes), le fixateur était
presque neuf (deuxième utilisation), le révélateur "stock" avait une
utilisation. Un re-fixage / rinçage n'a aucun effet.

J'ai vu qu'il aurait pu s'agir de contamination(*), quelle sorte de
contamination pourrait entre en cause ? (Fixateur => Révélateur?) Ce ne
sont pas des traces de séchage (les traces sont visibles après fixage ou
rinçage quand le filmn'est pas sec), ce ne sont pas des traces dues à la
prise de vue, et je précise que depuis 2 semaines j'ai développé avec
succès une dizaine de pellicules Tmax400/3200, Delta3200 et HP5 plus ou
moins poussées

(*): J'ai vu passer le terme de "Dichoic fog" sur photo.net dans un
sujet évoquant des "green spots" sur un film Est-ce que ça pourrait
être ça?

http://www.photo.net/bboard/q-and-a-fetch-msg?msg_id7xdf
http://photonotes.org/cgi-bin/entry.pl?id=Dichroicfog

Nicolas
--
http://www.lecamembertmagique.net/
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pierre Pallier
Le #6453341
Hello, Nicolas C. a écrit dans
J'ai un résultat un peu inquiétant sur un développement de deux Tmax3200
@ 6400 en cuve (retournements) dans du X-Tol 1:0, le tout à 19°C.

Sur le négatif, côté plastique, j'ai énormément de petites tâches
verdâtres rondes. Heureusement par transparence on ne voit pas grand
chose, mes photos seront donc tirables.


Pas trop d'idées, là. Le voile dichroïque étant plutôt jaune-rose, de
mémoire, et s'étalant sur tout le film et pas en tâche.
Quel est le diamètre des taches, à la louche ?
--
Pierre.
Mes photographies : La FAQ de frp : Les news avec 40tude Dialog : http://perso.wanadoo.fr/pierre.pallier/Dialog

Nicolas C.
Le #6453331
Pierre Pallier wrote:
Hello, Nicolas C. a écrit dans


J'ai un résultat un peu inquiétant sur un développement de deux
Tmax3200 @ 6400 en cuve (retournements) dans du X-Tol 1:0, le tout
à 19°C.

Sur le négatif, côté plastique, j'ai énormément de petites tâches
verdâtres rondes. Heureusement par transparence on ne voit pas
grand chose, mes photos seront donc tirables.


Pas trop d'idées, là. Le voile dichroïque étant plutôt jaune-rose, de
mémoire, et s'étalant sur tout le film et pas en tâche. Quel est le
diamètre des taches, à la louche ?


1-3 mm, les contours ne sont pas nets, ça fait un gradien, le centre
étant (à priori) plus dense que le bords des tâches.

Nicolas
--
http://www.lecamembertmagique.net/


Nicolas C.
Le #6453311
Pierre Pallier wrote:

Pas trop d'idées, là. Le voile dichroïque étant plutôt jaune-rose, de
mémoire, et s'étalant sur tout le film et pas en tâche. Quel est le
diamètre des taches, à la louche ?


Mmm, à y regarder de plus près, ça me fait penser à des développements
"cochon" que j'avais fais à 40°C, sauf que là c'était à 19°C... Bref, le
fixateur était peut-être un peu froid (genre 18°C), mais la précédente
cuve n'a eu aucun problème, idem pour le bain d'arrêt, l'eau était la
même et la dillution d'acide acétique identique...

Comprend pas :)

Nicolas
--
http://www.lecamembertmagique.net/

NikonF2
Le #6453301
"Nicolas C." news:409df552$0$8644$

Mmm, à y regarder de plus près, ça me fait penser à des développements
"cochon" que j'avais fais à 40°C, sauf que là c'était à 19°C... Bref, le
fixateur était peut-être un peu froid (genre 18°C), mais la précédente
cuve n'a eu aucun problème, idem pour le bain d'arrêt, l'eau était la
même et la dillution d'acide acétique identique...


Si ton dev a été fait en retournement de la cuve, pourrais-tu préciser a
quelle fréquence tu retourne et surtout tapes tu bien la cuve après chaque
retournement pour enlever les bulles?

--
A+

Eric

Nicolas C.
Le #6453281
NikonF2 wrote:

Mmm, à y regarder de plus près, ça me fait penser à des
développements "cochon" que j'avais fais à 40°C, sauf que là
c'était à 19°C... Bref, le fixateur était peut-être un peu froid
(genre 18°C), mais la précédente cuve n'a eu aucun problème, idem
pour le bain d'arrêt, l'eau était la même et la dillution d'acide
acétique identique...


Si ton dev a été fait en retournement de la cuve, pourrais-tu
préciser a quelle fréquence tu retourne


Toutes les minutes (4 ou 5 retournements).

et surtout tapes tu bien la cuve après chaque retournement pour
enlever les bulles?


Oui, je tape sur le bord de la cuve (parfois en dessous) et je la pose
énergiquement sur une surface solide. Ça m'étonnerait que ce soit des
bulles d'air, les "tâches" sont quand même petites et sur toute la
surface du film.

Qu'on ait une ou deux bulles qui puissent faire quelques tâches, ok,
mais là il en aurait fallu des centaines réparties sur les deux spires,
tout le long des deux films et positionnées de manière aléatoire sur la
largeur de la bande... :(

Nicolas
--
http://www.lecamembertmagique.net/


NikonF2
Le #6453261
"Nicolas C." news:409e10f0$0$27677$

Toutes les minutes (4 ou 5 retournements).


Amha c'est beaucoup trop (1 ou 2/ minutes maxi).

et surtout tapes tu bien la cuve après chaque retournement pour
enlever les bulles?


Oui, je tape sur le bord de la cuve (parfois en dessous) et je la pose
énergiquement sur une surface solide. Ça m'étonnerait que ce soit des
bulles d'air, les "tâches" sont quand même petites et sur toute la
surface du film.


Perso je la tappe violement 3 a 4 fois sur un plan de travail de cuisine.

Qu'on ait une ou deux bulles qui puissent faire quelques tâches, ok,
mais là il en aurait fallu des centaines réparties sur les deux spires,
tout le long des deux films et positionnées de manière aléatoire sur la
largeur de la bande... :(


Si tu agite trop (tes 3 ou 4 retournements) tu provoques une multitude de
bulles et tu oxide considérablement ton révélateur.

A toi de voir mais pour moi ton pb est la.

--
A+

Eric


Nicolas C.
Le #6453251
NikonF2 wrote:

Toutes les minutes (4 ou 5 retournements).


Amha c'est beaucoup trop (1 ou 2/ minutes maxi).

[...]

Si tu agite trop (tes 3 ou 4 retournements) tu provoques une
multitude de bulles et tu oxide considérablement ton révélateur.

A toi de voir mais pour moi ton pb est la.


Bon, je vais essayer de faire que du 1+1 en dilution, soigner le bain
d'arrêt et faire moins de retournements.

Le problème vient p'tête plutôt du fait que le révélateur s'est oxydé
dans la première cuve (plutôt que des bulles).

Nicolas
--
http://www.lecamembertmagique.net/


NikonF2
Le #6453241
"Nicolas C." news:409e3841$0$17905$

Bon, je vais essayer de faire que du 1+1 en dilution, soigner le bain
d'arrêt et faire moins de retournements.


Bonne idée.

Le problème vient p'tête plutôt du fait que le révélateur s'est oxydé
dans la première cuve (plutôt que des bulles).


C'est aussi une possibilité.
Mais oxydation + bulle ca dois pouvoir faire des choses zarbi.
Bonne chance.
En tous cas je t'aurais donné mes habitudes sans aucune prétention et en
ayant jamais eu de pb avec cette méthode.

--
A+

Eric

Publicité
Poster une réponse
Anonyme