Tamron 18-400

Le
GhostRaider
Il est sorti depuis quelques temps déjà et je suis en train de m'interroger.
Personne ne l'aurait acheté par hasard, pour me le prêter ?

Parce que les avis divergent quelque peu, c'est le moins qu'on puisse dire :
https://www.youtube.com/watch?vv1nUwEkss
https://www.youtube.com/watch?v=uNZEVT0edkQ
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
DV
Le #26468839
GhostRaider a écrit ceci :
Avec les sensibilités actuelles, l'ouverture n'a pas d'importance.

Elle en a beaucoup pour moi, parce que j'aime jouer avec la profondeur
de champ.
--
Denis
GhostRaider
Le #26468856
Le 23/03/2018 à 09:13, DV a écrit :
GhostRaider a écrit ceci :
Avec les sensibilités actuelles, l'ouverture n'a pas d'importance.

Elle en a beaucoup pour moi, parce que j'aime jouer avec la profondeur
de champ.

On peut réduire la profondeur de champ avec une faible ouverture, c'est
aussi une question de focale et de distance du sujet.
On peut se débrouiller, ou subir.
F 5,6 :
https://www.cjoint.com/doc/18_03/HCwhdCeyUj1_D7000-27172-002.JPG
Alf92
Le #26468853
DV :
GhostRaider a écrit ceci :
Avec les sensibilités actuelles, l'ouverture n'a pas d'importance.

Elle en a beaucoup pour moi, parce que j'aime jouer avec la profondeur
de champ.

il est très probable que l'IA sera bientot capable de faire mieux qu'un
diaph
Pierre Maurette
Le #26468850
Alf92 :
DV :
GhostRaider a écrit ceci :

Avec les sensibilités actuelles, l'ouverture n'a pas d'importance.

Elle en a beaucoup pour moi, parce que j'aime jouer avec la profondeur
de champ.

il est très probable que l'IA sera bientot capable de faire mieux qu'un
diaph

Fuji propose des choses assez coinvaincantes dans ce sens depuis un
certain temps.
--
Pierre Maurette
GhostRaider
Le #26468858
Le 23/03/2018 à 10:12, Alf92 a écrit :
DV :
GhostRaider a écrit ceci :

Avec les sensibilités actuelles, l'ouverture n'a pas d'importance.

Elle en a beaucoup pour moi, parce que j'aime jouer avec la profondeur
de champ.

il est très probable que l'IA sera bientot capable de faire mieux qu'un
diaph

Oui, les iPhone je crois floutent automatiquement l'arrière-plan des
portraits et il y a eu des précédents.
Thierry Houx
Le #26468862
Le 23/03/2018 à 08:49, GhostRaider a écrit :
Je m'interroge aussi. Est-il utile que je remplace mon D7000 de 16 MP
par un D7500 de 24 MP, alors que mes photos sont affichées en 2 K, et
recadrées en 8 K mais rarement plus ?
Le 18-400 exploitera-t-il totalement les 24 MP ? On peut en douter mais
ça n'a aucune importance, finalement, sauf qu'un D7000 d'occase peut se
revendre 450 ¤ et un D7500 coûte neuf 1200 ¤. Ça fait cher le pixel
inutile. Donc je garderai mon D7000.

La question est effectivement la finalité: Sera imprimée?, et si oui
dans quel format?
La seule question pour moi est : à 400 avec le 18-400 qui coûte 700 ¤,
aurai-je la même qualité qu'à 300 recadré en 400 avec le 18-300 qui peut
se rendre 500 ¤ ?
L'investissement en vaut-il la peine ?
Question cruciale. J'attends les réponses.

Et garder ce qui tu as pour l'exploiter avec un doubleur, comme
l'ouverture n'est pas un pb pour toi? Avant d'aller plus loin, c'est une
expérience peu onéreuse à faire.
jdd
Le #26468870
Le 23/03/2018 à 10:16, Pierre Maurette a écrit :
Alf92 :
DV :
GhostRaider a écrit ceci :

Avec les sensibilités actuelles, l'ouverture n'a pas d'importance.

Elle en a beaucoup pour moi, parce que j'aime jouer avec la profondeur
de champ.

il est très probable que l'IA sera bientot capable de faire mieux qu'un
diaph

Fuji propose des choses assez coinvaincantes dans ce sens depuis un
certain temps.

une chose facile à faire serait d'enregistrer dans les métadonnées les
distances de plusieurs points de l'image...
jdd
--
http://dodin.org
GhostRaider
Le #26468876
Le 23/03/2018 à 10:42, Thierry Houx a écrit :
Le 23/03/2018 à 08:49, GhostRaider a écrit :
Je m'interroge aussi. Est-il utile que je remplace mon D7000 de 16 MP
par un D7500 de 24 MP, alors que mes photos sont affichées en 2 K, et
recadrées en 8 K mais rarement plus ?
Le 18-400 exploitera-t-il totalement les 24 MP ? On peut en douter
mais ça n'a aucune importance, finalement, sauf qu'un D7000 d'occase
peut se revendre 450 ¤ et un D7500 coûte neuf 1200 ¤. Ça fait cher le
pixel inutile. Donc je garderai mon D7000.

La question est effectivement la finalité: Sera imprimée?, et si oui
dans quel format?
La seule question pour moi est : à 400 avec le 18-400 qui coûte 700 ¤,
aurai-je la même qualité qu'à 300 recadré en 400 avec le 18-300 qui
peut se rendre 500 ¤ ?
L'investissement en vaut-il la peine ?
Question cruciale. J'attends les réponses.

Et garder ce qui tu as pour l'exploiter avec un doubleur, comme
l'ouverture n'est pas un pb pour toi? Avant d'aller plus loin, c'est une
expérience peu onéreuse à faire.

Ben, il y a plusieurs problèmes.
Les convertisseurs de focale Nikon : 1,4 et 1,7 ne se montent pas sur le
18-300.
Il faut se rabattre sur Kenko, ou sur Sigma, paradoxalement.
Les Kenko ont cependant bonne réputation.
Ensuite, on ne gagne pas grand-chose, dit-on sur les forums. On ne
recadre pas donc on a plus de pixels, mais comme ils sont déjà en
surnombre, ça ne sert pas à grand chose.
On a moins de profondeur de champ et ça peut-être un avantage, mais la
baisse de luminosité de l'ensemble peut nuire à l'autofocus, comme ils
disent dans ce lien :
https://www.missnumerique.com/kenko-multiplicateur-1-4x-pro-300-af-dgx-monture-nikon-p-1299.html
Par ailleurs, je ne change jamais d'objectif : moins de danger de chute,
de poussière et j'ai toujours le bon en place. C'est ma méthode.
Enfin, les convertisseurs ne sont pas donnés. Le Kenko 1,4 série pro
(avec transmission des données) coûte 200 ¤.
Bref, je n'ai jamais franchi le pas.
En revanche, j'ai utilisé le *multiplicateur* de focale 1,4 de mes
Olympus sur mon 18-300.
Il a l'avantage de multiplier la focale sans changer l'ouverture relative.
Ça fonctionne mais d'une part, ça rajoute plusieurs centaines de grammes
au bout de mon 18-300 en extension maxi, d'autre part, le piqué n'est
pas à la hauteur et enfin cela crée des aberrations chromatiques très
visibles.
Donc, j'ai laissé tomber.
GhostRaider
Le #26468891
Le 23/03/2018 à 13:18, Jacques L'helgoualc'h a écrit :
Le 23-03-2018, GhostRaider a écrit :
10x c'est bien, 20x c'est encore mieux.
On reproche à ces ultra-zooms leur ouverture limitée, mais un 18-55 de
base ouvre aussi à 3,5/5,6 comme mon 18/300.
Le 6,3 du Tamron n'est là que pour limiter la taille et le poids comme
sur le Nikkor 18-300 3,5/6,3 qui a remplacé le 18-300 3,5/5,6.
Avec les sensibilités actuelles, l'ouverture n'a pas d'importance.

Un cran ou moins, d'accord --- mais pas entre f/2 et f/5.6 ou pire.

Quand j'étais en argentique, avoir un F2/55 me comblait de joie, victime
de la pub des grandes ouvertures.
En numérique actuel, je ne regarde jamais l'ouverture utilisée en tout
auto, sauf pour les macros où je bloque à F16, 1/250, isos auto maxi
400, flash auto.
En dehors de ça, l'important, c'est la qualité aux extrêmes : 18 et 300
ou 400, on utilise beaucoup moins les focales intermédiaires.

Alors, pas le peine de faire un zoom, autant mettre une bague crantée
sur deux voire trois focales (il n'y a pas un Leitz tri-grand-angle ?),
mais plutôt du même genre.

Voir les caméras à tourelles, disparues.
Seul Leitz je crois a fait un tri-focal 28/35/50 et un 16/18/21
Les focales intermédiaires sont moins importantes, mais elles servent aussi.
Elles sont assez bonnes pour qu'on n'hésite pas à les utiliser.
J'avais fait un histogramme des focales utilisées sur mon Olympus
C5050 muni d'un zoom 3X équiv. 35-105 mm : j'avais bien des barres
verticales aux deux bouts, une autre à la focale fixe du mode macro,
mais aussi une courbe en cloche un peu décentrée, qui aurait sans
doute été plus gaussienne sur une échelle logarithmique.

Je viens de le faire avec Exposure Plot.
Mes photos sont très concentrées.
https://www.cjoint.com/doc/18_03/HCxoH5OgBp1_Capture-plein-%C3%A9cran-23032018-152119.jpg
A 21104 photos de D7000, j'obtiens :
Focale :
13,72 % de 27 mm équivalent (18 mm) (paysages)
54,3% de 450 mm équivalent (300 mm) (chasse)
Isos :
24,29% à 200
46,83% à 400 (chasse + macro)
14,55% à 800
Diaphragme :
25,7% à F 5,6 (chasse)
28,62 % ) F 16 (macros)
Vitesse :
40,9% à 1/250 (macros)
Sur le reflex APS, j'utilise surtout le 10-20 mm, le 150mm macro et
le 85mm/1.8 ; le 10-20 pourrait être trifocal 10,14,20 (je monte
parfois à 12-14 pour limiter les aberrations géométriques), mais je ne
vois pas trop l'intérêt de regrouper les deux focales fixes...
De même, les panoplies classiques 35-50-90-135 ou 28-55-105 ne sont
pas très loin d'une progression géométrique. Il me paraîtrait absurde
de ne pas soigner un peu au moins les focales 50, 100 et 200 dans un
zoom 16x 24-400mm.

Pour ce qui est du 18-300, sa qualité est presque maximum à l'ouverture
maxi, justement, la différence avec la suite est assez peu discernable
*en pratique*.
Stephane Legras-Decussy
Le #26468901
Le 23/03/2018 09:13, DV a écrit :
GhostRaider a écrit ceci :
Avec les sensibilités actuelles, l'ouverture n'a pas d'importance.

Elle en a beaucoup pour moi, parce que j'aime jouer avec la profondeur
de champ.


c'est quand même pas souvent que les conditions sont réunies pour avoir
le choix de jouer.
bien souvent, on cherche juste à pas faire du flou de bougé avec la
lumière merdique qu'il y a...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme