[TELETHON] + (972) 3637

Le
Walter
Robert Manaranche, directeur scientifique de l'AFM,
vous raconte la belle aventure du TELETHON :


Entretien avec Robert Manaranche
(N. Givernaud, J.-F. Picard, le 24 janvier 2002 au CNRS.
Texte validé par le témoin)

http://picardp1.ivry.cnrs.fr/Manaranche.html


Sur un autre site, même texte,
mais avec des détails non mentionnés dans le premier.

http://www.melissa.ens-cachan.fr/IMG/txt/genomik.txt



Où l'on apprend que le directeur scientifique de l'AFM a travaillé en Israël :

" J'ai été nommé directeur scientifique de l'AFM à la période un peu cruciale
où ont été conçus : Généthon et l'Institut de Myologie.
Je suis pharmacien de formation. J'ai fait une thèse de sciences en biologie
moléculaire sur les ARN de transfert (de la levure). A l'époque,
c'était plus de la biochimie d'ailleurs que de la biologie moléculaire.
Ensuite, au tournant des années 1970-80, je suis parti faire un post-doc
à l'institut Weizmann, en Israël, où j'ai travaillé sur le clonage des
gènes des interférons (humains). C'est comme cela que je suis rentré dans
le domaine de l'ADN recombinant. Mais l'Institut Weizmann n'avait pas
encore toutes les technologies disponibles et, à la suite d'un accord
avec l'Institut Pasteur, j'ai rejoint le laboratoire de Pierre Tiollais
à Pasteur en 1979. "
=


Où l'on apprend que l'AFM a soutenu et financé des équipes de recherches
Israëliennes, mais aussi d'origine maghrébine :
=
" Avant 1995, lorsqu'une équipe étrangère obtenait un soutien de l'AFM, nous
lui demandions d'envisager une collaboration avec une équipe française.
Mais on s'est rendu compte que certaines recherches étaient faites à
l'étranger et pas en France, parfois par des équipes de pointe. Comme notre
intérêt est de faire avancer la recherche, désormais on n'impose plus cette
collaboration et dans les faits notre soutien à des équipes étrangères n'a
cessé de croître Ces équipes étrangères sont principalement d'origine
anglo-saxonne, mais il y en a aussi d'israéliennes et quelques unes
d'origine maghrébine. Dans le cas de ces dernières, c'était surtout le cas
à l'époque de l'identification des maladies génétiques, lorsque les
chercheurs étaient confrontés à des pathologies qu'ils ne connaissent pas,
mais qu'ils disposaient de panels de familles importants. Nous avons ainsi
passé de nombreux accords avec le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, la Turquie,
des pays où il y a beaucoup de consanguinité dans les familles, ce qui
facilite l'identification des gènes pathogènes."



Où l'on apprend que l'AFM s'intéressait de près aux familles du Maghreb,
même si leurs petits enfants n'étaient pas dans un fauteuil :
=
" Il se trouve que du fait de mes origines 'pieds noirs' je connais assez bien
l'Afrique du Nord. La population du Maghreb est encore très agraire et il existe
beaucoup de consanguinité avec des familles comptant de nombreux enfants.
En Algérie, il est encore très fréquent de se marier entre cousins germains,
ce qui est devenu tout à fait exceptionnel en France. Comme on sait :
le bonheur des généticiens, c'est d'avoir des grandes familles consanguines
avec beaucoup d'enfants, ce qui est aujourd'hui rarissime sous nos latitudes,
mais pas en Afrique de Nord. J'ai donc proposé à une vingtaine de médecins
nord-africains réunis à Evry une sorte de contrat. Je me souviens leur avoir
dit : « je voudrais vous rassurer, on ne va pas revenir au pacte colonial, on ne
fera pas non plus comme les Américains qui viennent chez vous, prélèvent du sang

et retournent chez eux en vous laissant tomber. Non, ce que je vous propose
si vous nous donnez accès à des familles atteintes de ces maladies rares à
travers vos consultations, qu'en échange, nous accueillons vos jeunes chercheurs

dans nos laboratoires pour les former et éventuellement nous équiperons des
laboratoires chez vous ». C'est ainsi que j'ai aidé à la création du
laboratoire du Pr Ben Hamida à Tunis, que nous avons formé des gens en Algérie,
notamment à la banque du sang à l'Institut Pasteur d'Alger de même qu'au Maroc
où nous avons financé une banque de cellules et nous avons placé des jeunes
Marocains en stage de formation chez Jean-Claude Kaplan à l'Hôpital Cochin. "
==


Ahhh, la Génétique, les Israëliens et les Arabes,
déjà une longue histoire


" Des révélations récentes nous apprennent que l’état d’Israël s’est livré à
des recherches génétiques permettant le ciblage ethnique. Les chercheurs
israéliens ont participé et se sont basés sur les études génétiques réalisées
en Afrique du Sud. Daan Goosen, directeur d’un laboratoire de guerre
bactériologique et chimique, avait reçu l’ordre à partir de 1980 de mettre
au point une arme pigmentaire, capable de tuer uniquement les individus ayant
une peau noire. Il révèle aussi qu’ils avaient reçu la visite de chercheurs
israéliens. Ces derniers font leurs recherches dans le laboratoire ultra-secret
de Nes Tziyona situé à proximité de Tel Aviv. "
(" Les armes de l’ombre " - Marc Filterman ; édition Carnot)

http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article29



Comme le TELETHON, ce n'est pas nouveau, déjà en 1998,
le Sunday Times donnait plus de précisions :

http://www.peace.ca/geneticwarfare.htm

15 November 1998 London Sunday Times

=
TRADUCTION:

Israel prépare une bombe "ethnique" face aux bunkers souterrains de Saddam

par Uzi Mahnaimi et Marie Colvin

ISRAEL prépare une arme biologique qui toucherait les Arabes sans nuir aux
juifs, selon des sources militaires israéliennes et des agences occidentales
de renseignements.

L'arme, visant ses victimes par l'origine ethnique, est vue comme réponse
par Israel à la menace d'attaques chimiques et biologiques par l'Irak.

/

En développant leur "bombe-ethnique", les scientifiques israéliens essayent
d'exploiter des avances médicales en identifiant les gènes distinctifs portés
par des Arabes, puis de créer une bactérie ou un virus génétiquement modifié.

Le but est d'utiliser la capacité des virus et de certaines bactéries pour
modifier l'ADN à l'intérieur des cellules vivantes d'un individu.
Ces scientifiques tentent de mettre au point des micro-organismes mortels
ne s'attaquant qu'aux seuls porteurs de ces gènes distinctifs.

Le programme est basé à l'institut biologique dans Nes Tziyona,
le principal centre de recherche israëlien pour l'arsenal clandestin sur
les armes chimiques et biologiques.

Un de leur savant a indiqué que l'opération était rendue plus complexe par
le fait que les Arabes et les juifs sont d'origine sémite. Mais il a ajouté :
"nous avons cependant réussi à identifier précisément une caractéristique
particulière dans le profil génétique de certaines communautés arabes,
en particulier les irakiens."

La contamination pourrait être répandue en pulvérisant ces organismes dans
l'air ou en en versant dans des approvisionnements d'eau.

Cette recherche reprend les études biologiques entreprises par des scientifiques

Sud-Africains au temps de l'apartheid et révélées au cours de témoignages devant

la commission pour la vérité et la réconciliation.

L'idée qu'un état juif conduise une telle recherche a déjà provoqué de vives
réactions en raison des parallèles avec les expériences génétiques du DR Josef
Mengele, le scientifique Nazi d'Auschwitz.

Dedi Zucker, un membre de la Knesset, le parlement israélien, a dénoncé cette
recherche hier. "Moralement, de par notre histoire, notre tradition et notre
expérience, une telle arme est monstrueuse et devrait être rejetée." a-t-il dit.

Quelques experts ont déclaré que bien que le concept d'une arme éthnique soit
faisable, les aspects pratiques pour la créer étaient énormes.

DR Daan Goosen, chef d'un centre de recherche Sud-Africain sur les armes
chimiques et biologiques, a indiqué qu'on avait ordonné à son équipe dans les
années 80 de développer une "arme pigmentaire" pour viser seulement les
personnes noires. La contamination, a-t-il précisé, devant soit se faire en la
répandant dans de la bière, du maïs ou même par vaccinations, mais l'équipe
n'était jamais parvenue au stade du développement.

Cependant, un rapport confidentiel du Pentagone a averti l'année dernière que
des agents biologiques pouvaient être génétiquement développpés pour produire
de nouvelles armes mortelles. William Cohen, le secrétaire américain à la
défense, a indiqué qu'il avait reçu des rapports sur des pays travaillant pour
créer "certains types de microbes pathogènes qui seraient à
spécificités-ethniques".

Une source occidentale du renseignement digne de confiance a confirmé la semaine
dernière qu'Israel était l'un des pays que Cohen avait en tête.



--
" Donnez, Donnez, Dooooonnez,
Donnez, Donnez-moi,
Donnez, Donnez, Dooooonnez,
Dieu vous le rendra. "

(Enrico Macias)
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
Le #10400611
Walter wrote:

Quelques experts



Ah, ben oui, ça parle télé !
--
.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
"Le chocolat est un ingrédient
essentiel à mon processus cognitif"
Walter
Le #10400581
On Sat, 9 Dec 2006 19:03:23 +0100, ".-*°*¤o Véro o¤*°*-."

Walter wrote:

Quelques experts



Ah, ben oui, ça parle télé !



Ce sont bien des experts et ca se passe encore en direct.
20 ans après, ca marche encore !
cécile BERTEAU
Le #10400571
Et vous croyez pas qu'aujourd'hui, comme demain, comme chaque année,
téléthon et télé poublique c'est kif kif bourricot, bourricot kif kif ?
Encore une fois, ils nous incrustent leur logo sur toutes les chaînes du
groupe
Le monsieur veux simplement faire le rapprochement entre les dons des
gogos que nous sommes et à quoi ils sont utilisés dont une partie dans des
centres de recherche étrangers qui font aussi de la recherche biologique
dans les armes de guerre.
Comprendo ? non? alors relisez son intervention.

".-*°*¤o Véro o¤*°*-." news: 457afa6e$0$24737$
Walter wrote:

Quelques experts



Ah, ben oui, ça parle télé !
--
.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
"Le chocolat est un ingrédient
essentiel à mon processus cognitif"




.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
Le #10400431
cécile BERTEAU wrote:

Comprendo ? non? alors relisez son intervention.



Excusez-moi; j'ai fait preuve d'un légèreté inexcusable.
--
.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
"Le chocolat est un ingrédient
essentiel à mon processus cognitif"
Walter
Le #10633781
On Sat, 09 Dec 2006 21:22:43 +0100, PjC
A la date du Sat, 09 Dec 2006 17:25:13 GMT, (Walter)
écrivait:

Un de leur savant a indiqué que l'opération était rendue plus complexe par
le fait que les Arabes et les juifs sont d'origine sémite. Mais il a ajouté :
"nous avons cependant réussi à identifier précisément une caractéristique
particulière dans le profil génétique de certaines communautés arabes,
en particulier les irakiens."
==============================================================






Ce message est un amas purulant, tanspirant l'antisémitisme à 1000 lieues.





En effet, puisqu'il est indiqué que les arabes sont sémites.


Pour les incrédules,
cet article du Sunday Times est encore disponible dans leurs archives :

http://www.newsint-archive.co.uk/pages/free.asp

==================================================== The Sunday Times
SUN 15 NOV 1998
Ed: 5gn
Pg: News 1
Word Count: 1009
Israel planning 'ethnic' bomb as Saddam caves in
ISRAEL is working on a biological weapon that would harm Arabs but
not Jews, according to Israeli military and western intelligence
sources. The weapon, targeting victims by ethnic origin, is seen
as Israel's response to Iraq's threat of chemical and...
===================================================== Un journal anglais que l'on de peut pas taxé de torchon Nazi
puisqu'il appartient depuis 1981 à Ruppert Murdoch, juif australien.



Pour en revenir au Telethon,
un autre extrait de sa belle histoire trouble en cadeau bonus :

=========================================================== Généthon n'aurait pu se faire sans Cohen, mais je ne suis pas sûr qu'on
aurait pu assurer sa réussite en se reposant seulement sur lui.

C'est quelqu'un qui aime bouger, qui hait la routine. Or la recherche en
génomique, c'est répéter inlassablement les mêmes manips, c'est éplucher
des résultats, recommencer, vérifier... Mais il y a aussi des circonstances
fortuites dans la genèse de Généthon. L'AFM venait d'acheter des locaux à Evry
à une société d'informatique en faillite, de vastes locaux restaient
disponibles, ses possibilités financières grâce au 2ème et 3ème Téléthon étaient
importantes

.. Les plans et le projet ont dû être dressés en deux mois environ,
Gérard Peirano qui avait travaillé dans le bâtiment est devenu très vite
le directeur administratif de Généthon et a mené le chantier à un train d'enfer.

L'AFM disposait donc d'espace à Evry et d'un important budget. Son conseil
scientifique a réuni une commission en avril 1990 afin de discuter de leur
utilisation. Evidemment le projet de Généthon a provoqué certaines
réticences. Certains chercheurs étaient réservés, cette histoire de
Généthon ne les emballait pas du tout, "bon, vous allez mettre des gros
moyens dans cette affaire, très bien, mais qu'est-ce qu'il restera pour les
labos qui travaillent sur les malades ?" Au vrai, dans les années 1990,
l'intérêt de la carte génétique n'était pas évident pour un médecin.
===========================================================
Par contre, au début des années 90, c'était plus évident pour les chercheurs
israéliens qui venaient de perdre leur collabattion avec l'Afrique du Sud
pour raison de fin d'apartheid !
Walter
Le #10633771
On Sun, 10 Dec 2006 21:23:56 GMT, (Walter) wrote:


Par contre, au début des années 90, c'était plus évident pour les chercheurs
israéliens qui venaient de perdre leur collabattion avec l'Afrique du Sud


-----------

collaboration

(désolé pour la souris vorace) ;)
Walter
Le #10633451
On Mon, 11 Dec 2006 04:54:30 +0100, PjC
A la date du Sun, 10 Dec 2006 21:23:56 GMT, (Walter)
écrivait:

Ce message est un amas purulant, tanspirant l'antisémitisme à 1000 lieues.





En effet, puisqu'il est indiqué que les arabes sont sémites.



La seule définition du qualificatif "antisémite", est judéophobe et point
barre.

Mais merci d'avoir avancé ce pseudo argument, car il se trouve que c'est le
préféré des antisémites. Ca permet donc de recentrer l'interlocuteur.



Je m'en tiens à ce que dit l'article. Relisez-le.

La défense par l'attaque, le coup classique du pro-sioniste
pris la main dans le pot de confiture, et qui n'a rien d'autre
à dire tellement les faits crèvent les yeux.

Ca ne marche plus.
.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
Le #10633271
Walter wrote:

La défense par l'attaque, le coup classique du pro-sioniste
pris la main dans le pot de confiture, et qui n'a rien d'autre
à dire tellement les faits crèvent les yeux.

Ca ne marche plus.



Merci d'aller vomir ailleurs.
Suivi fsp.
--
.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
"Le chocolat est un ingrédient
essentiel à mon processus cognitif"
OrdreGlacial
Le #10633261
.-*°*¤o Véro o¤*°*-....

Merci d'aller vomir ailleurs.
Suivi fsp.



Faites donc un peu attention ! Vous avez oublié de placer le
suivi et nous ne saurions tolérer que l'on vomisse ailleurs
que chez nous.
--
suivi fsp
Walter
Le #10632821
On Mon, 11 Dec 2006 23:08:18 +0100, ".-*°*¤o Véro o¤*°*-."


Merci d'aller vomir ailleurs.
Suivi fsp.



On vous a sonné ?

Je m'adresse à l'autre buse qui n'ayant aucun argument
sur le fond du sujet, y va de la sempiternelle qualification
que tout individu osant dénoncer les méfaits de sa secte
se voit affublé d'office. Lui ne vous dérange pas, bien sûr...

Que du classique B-)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme