témoignage d'un ami roi du labo

Le
Oncletom
Un ami à qui je posais la même question que sur ce forum viens de me
poster cette réponse qui éclaire ma lanterne, mais n'est pas très
optimiste.

Je vous la livre :


"Avant le numérique les minilabs traitaient déjà les tirages noir et
blanc dans de la chimie et sur du papier couleur.
La dominante cyan ou magenta était toujours présente.
sur les boites de papier couleur
est indiqué un filtrage de base qui lorsqu'il est appliqué
doit donner une image noir et blanc. Ca c'est dans l'absolu.
Quand le travail est fait manuellement en positionnant les
filtres dans le tiroir de l'agrandisseur il était déjà très difficile
d'obtenir le rendu espéré. Trop de paramètres. Usure des bains de
blanchiment, épuisement du révélateur ,
et température des cuves. En plus il faut tenir compte de l'usure des
lampes.
Le filtrage de base est indiqué pour un filtrage rigoureux effectué avec
une lampe neuve
et des bains neufs à une température donnée.
Dés qu'un de ces paramètres n'est pas respecté il interfère sur le rendu
final.
Un filtre + 5 de magenta va changer la gamme chromatique
en accentuant le bleu et le rouge et en réduisant le vert.
C'est un vrai cirque et c'est aussi pour ça que les tirages manuels
couleurs sont si chers.
Je ne connais pas les réglages assistés par ordinateur. Ce devrait être
mieux qu'en traitement manuel.
je pense vraiment que les labos de plus en plus noyés dans la masse des
tirages qu'ils reçoivent
via internet ou directement déposés au comptoir n'ont que pour seul but
la rentabilité et pas la qualité.
Il ne faut pas perdre de vue que 95/° des tirages sont amateurs et que
beaucoup se contentent de couleurs bien pétantes.
Pour un noir et blanc de qualité je crois qu'il faut oublier ce système.
A partir d'un négatif on peut tirer de beaux tirages RC dans une chimie
noir et blanc.
Logiquement on devrait pouvoir le faire à partir d'un fichier. Mais là
encore le marché est confidentiel et personne ne veut s'emmerder.
-

Voilà pas très folichon, non?



Bon mon idée du fichier en gamme de gris repassé en rvb tombe donc à
l'eau puisque la réponse vient des bains et de la lampe de la bécane

Cela explique pourquoi un même fichier à deux mois d'intervalle donne des
tirages si différents dans le même labo

Visiblement pour le rc, ce sera toujours un peu la loterie



--
Oncletom
http://www.lapanse.com/
http://www.lapanse.com/photos/

courrier :
http://cerbermail.com/?Xm9A0NCqXE
  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
JPW
Le #2242761
"Oncletom"
Un ami à qui je posais la même question que sur ce forum viens de me
poster cette réponse qui éclaire ma lanterne, mais n'est pas très
optimiste.


l'est un peu plein de poussières et de toiles d'araignées ton ami....

jpw

eric valentin
Le #2242731
"Oncletom" 439fd15b$0$20176$
Un ami à qui je posais la même question que sur ce forum viens de me
poster cette réponse qui éclaire ma lanterne, mais n'est pas très
optimiste.

Je vous la livre :

---------------------
"Avant le numérique les minilabs traitaient déjà les tirages noir et
blanc dans de la chimie et sur du papier couleur.
La dominante cyan ou magenta était toujours présente.
...sur les boites de papier couleur
est indiqué un filtrage de base qui lorsqu'il est appliqué
doit donner une image noir et blanc. Ca c'est dans l'absolu.
Quand le travail est fait manuellement en positionnant les
filtres dans le tiroir de l'agrandisseur il était déjà très difficile
d'obtenir le rendu espéré. Trop de paramètres. Usure des bains de
blanchiment, épuisement du révélateur ,


-tout labo a des bains régénerés constament pour maintenir leur efficacité
constante

et température des cuves. En plus il faut tenir compte de l'usure des

lampes.
-toutes les machines ont un thermostation qui lmaintient les chimies a

temperature rigoureusement constante
- le tirage des bull eyes de reglage tous les jours maintient la lulière
constante, les tests sensitometriques indiquent les evolutions et les
eventuelles derives chimiques et permettent d'y apporter les operations
correctives


Le filtrage de base est indiqué pour un filtrage rigoureux effectué avec
une lampe neuve
_ il est donné a titre indicatif , mais comme personne n'aurait l'idée de

partir sans aucun filtre en general on s'en fiche, on corrige le premier
tirage de gamme de gris au densitomètre et c'est bon

et des bains neufs à une température donnée.
Dés qu'un de ces paramètres n'est pas respecté il interfère sur le rendu
final.
Un filtre + 5 de magenta va changer la gamme chromatique
en accentuant le bleu et le rouge et en réduisant le vert.
- ca c'est sur que ca va changer, heureusement du reste


C'est un vrai cirque et c'est aussi pour ça que les tirages manuels
couleurs sont si chers.
Je ne connais pas les réglages assistés par ordinateur. Ce devrait être
mieux qu'en traitement manuel.
je pense vraiment que les labos de plus en plus noyés dans la masse des
tirages qu'ils reçoivent
via internet ou directement déposés au comptoir n'ont que pour seul but
la rentabilité et pas la qualité.
- ca c'est sur et pas tres nouveau

Il ne faut pas perdre de vue que 95/° des tirages sont amateurs et que
beaucoup se contentent de couleurs bien pétantes.
Pour un noir et blanc de qualité je crois qu'il faut oublier ce système.
A partir d'un négatif on peut tirer de beaux tirages RC dans une chimie
noir et blanc.
- un n&b de qualité coute un peu plus cher, moi qui en ai fait pendant des

années, ca me coute mon entreprise, personne ne veut payer un 10 x 15 15 %
de plus pour une qualité nickel avec un developpement negatif manuel, trop
confidentiel et cimpossible de communiquer a echelle suffisante pour se
faire connaitre.
Logiquement on devrait pouvoir le faire à partir d'un fichier. Mais là
encore le marché est confidentiel et personne ne veut s'emmerder.
-------------------

Voilà... pas très folichon, non?



Bon mon idée du fichier en gamme de gris repassé en rvb tombe donc à
l'eau puisque la réponse vient des bains et de la lampe de la bécane...

Cela explique pourquoi un même fichier à deux mois d'intervalle donne des
tirages si différents dans le même labo...

Visiblement pour le rc, ce sera toujours un peu la loterie...



--
Oncletom
http://www.lapanse.com/
http://www.lapanse.com/photos/

courrier :
http://cerbermail.com/?Xm9A0NCqXE


jean-daniel dodin
Le #2242721
eric valentin wrote:

- un n&b de qualité coute un peu plus cher, moi qui en ai fait pendant des
années, ca me coute mon entreprise, personne ne veut payer un 10 x 15 15 %
de plus pour une qualité nickel


ce n'est pas vrai.

ce qui est vrai c'est qu'il n'y a aucun rapport entre le
prix et la qualité. Je fais tirer depuis longtemps à France
Loisirs Toulouse où les tirages sont très bons et très bon
marché (et je sais que ce n'est pas vrai partout).

d'autres photographes de l'aglo, (beaucoup) plus chers, sont
moins bons.

avec un developpement negatif manuel, trop
confidentiel et cimpossible de communiquer a echelle suffisante pour se
faire connaitre.


là, oui.

si j'avais _l'assurance_ que le travail est meilleur, passer
de 15 centimes à 20 centimes (le 10x15) ne me poserait pas
de problème (enfin, pour le 10x15, je n'en vois pas bien
l'utilité, pour les agrandissements oui).

en fait pour être sur de la qualité il faut mettre plus du
double, et là c'est beaucoup.

les machines automatiques travaillent quand même très bien
(il y a 20/30 ans, les tirages couleur, c'était autre
chose... de plus folklorique)

jdd

--
pour m'écrire, aller sur:
http://www.dodin.net

Vincent Becker
Le #2242701
Pour un noir et blanc de qualité je crois qu'il faut oublier ce système.
A partir d'un négatif on peut tirer de beaux tirages RC dans une chimie
noir et blanc.


Donc pour le noir et blanc on oublie le minilab et on fait ça à la
maison... Ca fait 30 ans qu'on sait ça, et ce n'est pas une mauvaise
nouvelle pour tout le monde!


--
Vincent Becker
Photographies et appareils anciens - Photography and classic cameras

Steph
Le #2242691
Faut-il encore avoir les moyens de se payer le matériel de
développement !
Stephane Legras-Decussy
Le #2242661
"Vincent Becker" 43a02b06$0$7361$
Donc pour le noir et blanc on oublie le minilab et on fait ça à la
maison... Ca fait 30 ans qu'on sait ça, et ce n'est pas une mauvaise
nouvelle pour tout le monde!


je fais comment à la maison pour coller
mon tiff sur mon papier Ilford ?

Poster une réponse
Anonyme