Le terrorisme international n'existe pas

Le
Jeff
L'ancien chef d'état-major des forces armées russes déclare que la guerre
[contre la terreur] est une intox pour justifier la création d'un organe de
gouvernement mondial.

Le Général Léonide Ivashov était chef d'état-major des forces armées russes
au moment où se produisirent les attaques du 11 septembre 2001. Ce
militaire, qui a vécu ces événements de l'intérieur, offre une analyse
différente de ses collègues américains.

Comme il l'a fait lors de la Conférence de l'Axe pour la Paix en 2005, il
nous explique que le terrorisme international n'existe pas et que les
attaques du 11 septembre furent le résultat d'un coup monté.

Ce à quoi nous assistons est une manipulation orchestrée par les grandes
puissances ; ce terrorisme n'existerait pas sans elles.

Il affirme que, au lieu de simuler une "guerre mondiale contre le
terrorisme", le meilleur moyen de réduire ce type d'attaques est de le faire
à travers le respect de la loi internationale et de la coopération pacifique
entre les pays et leurs citoyens.

Ainsi que la situation internationale actuelle le montre, le terrorisme
apparaît là où la contradiction s'aggrave, là où il y a un changement dans
les relations sociales ou un changement de régime, là où il y a une
instabilité politique, économique ou sociale, là où il y a une décadence
morale, là où le cynisme et le nihilisme triomphent et là où le vice est
légalisé et où le crime s'étend.

C'est la mondialisation qui crée les conditions de l'apparition de ces
phénomènes extrêmement dangereux.

C'est dans ce contexte que la nouvelle carte du monde géostratégique est
conçue, que les ressources de la planète sont en cours de redistribution,
que les frontières disparaissent, que la loi internationale est déchirée en
morceaux, que les identités culturelles sont gommées et que la vie
spirituelle s'appauvrit.

  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
DISANA
Le #16199531
Tu bégayes p'tit père.

LBZ.
Poster une réponse
Anonyme