test corona obligatoire ?

Le
Membre fictif
slt,

sera-t-on convoqué in finé pour un test corona, mis à l'amende,
embarqué, piqué de force pour un vaccin ?

on ne sait jamais.

--

--
Pourquoi la fonctionnalité X n’est pas disponible ?
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
Dom Féranpière©®
Le #26542206
A Gloops et à tous les lecteurs de passage
Ah oui, tiens, dans les imprimantes laser.....

Tutoriel : imprimer en 3D des visières anti coronavirus
https://www.lesimprimantes3d.fr/tutoriel-imprimer-en-3d-des-visieres-
anti-coronavirus-20200402/
--
Dom Féranpière©®
La santé est un état précaire qui ne laisse présager rien de bon !
LA SITUATION ACTUELLE LE PROUVE AMPLEMENT !
**************************************
Pierre www.aribaut.com
Le #26542215
Le 01/04/2020 à 18:43, Membre fictif a écrit :
slt,
sera-t-on convoqué in finé pour un test corona, mis à l'amende,
embarqué, piqué de force pour un vaccin ?
on ne sait jamais.

Salut, on pourrait s'en inquiéter, est-ce qu'on a vraiment le droit de
s'y opposer en France ?
Je ne sais pas quel article de loi dit qu'on doit s'y publier ou
l'inverse, qu'on a le droit de refuser.
--
http://zetrader.info ou http://zetrader.fr
http://aribaut.com ou http://pierre.aribaut.com - http://zeforums.com
Christophe Dang Ngoc Chan
Le #26542298
Le 03/04/2020 à 11:08, Pierre www.aribaut.com a écrit :
Le 01/04/2020 à 18:43, Membre fictif a écrit :
slt,
sera-t-on convoqué in finé pour un test corona, mis à l'amende,
embarqué, piqué de force pour un vaccin ?
on ne sait jamais.

Salut, on pourrait s'en inquiéter, est-ce qu'on a vraiment le droit de
s'y opposer en France ?
Je ne sais pas quel article de loi dit qu'on doit s'y publier ou
l'inverse, qu'on a le droit de refuser.

Alors : on est quand même dans un pays de libertés en France, hein.
Si, il y a des textes pour s'opposer à ça : l'article 16-3 du Code civil :
« Il ne peut être porté atteinte à l'intégrité du corps humain qu'en
cas de nécessité médicale pour la personne ou à titre exceptionnel dans
l'intérêt thérapeutique d'autrui.
Le consentement de l'intéressé doit être recueilli préalablement hors le
cas où son état rend nécessaire une intervention thérapeutique à
laquelle il n'est pas à même de consentir. »
Donc sauf si on est incapable de s'exprimer (jeune enfant, coma…), il
faut le consentement de la personne.
L'article L1111-4 du Code de la santé publique :
« Toute personne a le droit de refuser ou de ne pas recevoir un
traitement. »
L'article R4127-36
« Le consentement de la personne examinée ou soignée doit être recherché
dans tous les cas.
Lorsque le malade, en état d'exprimer sa volonté, refuse les
investigations ou le traitement proposés, le médecin doit respecter ce
refus après avoir informé le malade de ses conséquences. »
L'article R4312-14
« Le consentement libre et éclairé de la personne examinée ou soignée
est recherché dans tous les cas. Lorsque le patient, en état d'exprimer
sa volonté, refuse le traitement proposé, l'infirmier respecte ce refus
après l'avoir informé de ses conséquences et, avec son accord, le
médecin prescripteur. »
La liberté peut être restreinte dans le cas d'un intérêt supérieur mais
déjà, ça passe au moins par une loi ce genre de chose, puisqu'il faut
passer au dessus d'autres lois. Donc on en entendra parler puisque ça
passera par le Parlement et le Sénat.
Ça ne se ferait pas sur un coin de table ministérielle.
--
Christophe Dang Ngoc Chan
Philippe
Le #26542407
Le mercredi 1 avril 2020 18:43:10 UTC+2, Membre fictif a écrit :
slt,
sera-t-on convoqué in finé pour un test corona, mis à l'am ende,
embarqué, piqué de force pour un vaccin ?
on ne sait jamais.


Au maïs y a un article 16 et y’a un précèdent en 191 8 ....
Topinambour
Le #26543411
Le 01/04/2020 à 18:43, Membre fictif a écrit :
slt,
sera-t-on convoqué in finé pour un test corona, mis à l'amende,
embarqué, piqué de force pour un vaccin ?
on ne sait jamais.


Les tests, c'est comme les masques. IL seront potentiellement
obligatoires que quand il y en aura suffisamment. ;-)
Stephane Tougard
Le #26543422
["Followup-To:" header set to fr.bio.medecine.]
On 2020-04-16, Topinambour
Les tests, c'est comme les masques. IL seront potentiellement
obligatoires que quand il y en aura suffisamment. ;-)

Si les tests deviennent obligatoires, on va se rendre compte que 30% de
la population est positive, qu'une même personne peut être positive puis
négative, puis positive encore. Qu'une personne infectée puis guérie
peut à nouveau être infectée.
On ne testera jamais à grande échelle parce que cela montrerait l'absolu
manque de logique des résultat par rapport à ce qu'on croit savoir.
Le test détecte un matériel génétique et non pas des virus. Ce matériel
provient très vraisemblablement des exosomes que l'on retrouve en grand
nombre lors d'infection pulmonaires ou cancer du poumon. Les exosomes
sont synthétisées par les cellules et ils ne sont pas attaqués par le
système immunitaire, il n'y donc pas d'immunité particulière (j'ose pas
imaginer les effets d'un vaccin en cas de pneumonie, ça va juste
amplifier les symptômes par un facteur de 10).
Gloops
Le #26543627
Le 16/04/2020 à 10:44, Topinambour a écrit :
Le 01/04/2020 à 18:43, Membre fictif a écrit :
slt,
sera-t-on convoqué in finé pour un test corona, mis à l'amende,
embarqué, piqué de force pour un vaccin ?
on ne sait jamais.

Les tests, c'est comme les masques. IL seront potentiellement
obligatoires que quand il y en aura suffisamment. ;-)


Pour une épidémie dont la fin est prévue mi-mai 2020, il serait logique
qu'on commence les essais cliniques des produits ruineux en Mars 2021,
puis qu'on commence à dépister vers Juin 2021. Et on commence la
commercialisation du produit ruineux durant l'été 2021, pour une
faillite de la sécu début 2022.
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Paul Aubrin
Le #26543648
Le Sat, 18 Apr 2020 21:48:26 +0200, Gloops a écrit :
Pour une épidémie dont la fin est prévue mi-mai 2020, il serait logique
qu'on commence les essais cliniques des produits ruineux en Mars 2021,
puis qu'on commence à dépister vers Juin 2021. Et on commence la
commercialisation du produit ruineux durant l'été 2021, pour une
faillite de la sécu début 2022.

D'ici là, il faut maintenir maintenir un maximum de population
strictement confinée. Il faut surtout leur interdire d'aller dans les
parcs publics ou les forêts où ils risqueraient d'infecter les lapins et
les chevreuils.
Gloops
Le #26543677
Le 19/04/2020 à 10:56, Paul Aubrin a écrit :
Le Sat, 18 Apr 2020 21:48:26 +0200, Gloops a écrit :
Pour une épidémie dont la fin est prévue mi-mai 2020, il serait logique
qu'on commence les essais cliniques des produits ruineux en Mars 2021,
puis qu'on commence à dépister vers Juin 2021. Et on commence la
commercialisation du produit ruineux durant l'été 2021, pour une
faillite de la sécu début 2022.

D'ici là, il faut maintenir maintenir un maximum de population
strictement confinée. Il faut surtout leur interdire d'aller dans les
parcs publics ou les forêts où ils risqueraient d'infecter les lapins et
les chevreuils.


Oh les pauvres bêtes !
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Philippe
Le #26543687
Le dimanche 19 avril 2020 17:56:04 UTC+2, Gloops a écrit :
Le 19/04/2020 à 10:56, Paul Aubrin a écrit :
Le Sat, 18 Apr 2020 21:48:26 +0200, Gloops a écrit :
Pour une épidémie dont la fin est prévue mi-mai 2020, i l serait logique
qu'on commence les essais cliniques des produits ruineux en Mars 2021,
puis qu'on commence à dépister vers Juin 2021. Et on commenc e la
commercialisation du produit ruineux durant l'été 2021, pour une
faillite de la sécu début 2022.

D'ici là, il faut maintenir maintenir un maximum de population
strictement confinée. Il faut surtout leur interdire d'aller dans les
parcs publics ou les forêts où ils risqueraient d'infecter le s lapins et
les chevreuils.

Oh les pauvres bêtes !


Moi perso la corona, je préfère y adjoindre deux fois 4 centilitr e de Tequilas, celle avec le ptit chapeau Maexicain .....

Ptilou
Publicité
Poster une réponse
Anonyme