TMAX 400 exposée à 1600

Le
Saymewhy
Bonjour à tous,

après une bourde je pense avoir exposé une TMAX 400 à -2IL.
Je n'en suis pas certain, mais par (mal)chance je pense avoir exposé la
fin de la pellicule précédente de la même manière
Donc, je développe la première pelicule normalement, j'observe l'allure
des dernières poses et si ça me semble largement sous-exposé, je
développe la seconde en adaptant les temps.
Digitaltruth donne un temps de 10mn à 20º (ou 8mn à 24º) au lieu de 7mn
normalement. Comme j'espère pouvoir tirer cette pellicule, y-a-t'il
d'autres points auxquels il faut que je fasse attention ?
Afin de minimiser le massacre, vaut-il mieux développer à 20º ou 24 ?

Dans le même jus : après cette TMY, j'ai exposé une superia 1600 dans
les mêmes conditions (-2IL) :-((
Il me reste la moitié de la pelloche à faire. Que dois-je faire ?
La terminer avec les mêmes paramètres et la faire développer comme une
6400 ? Ou alors faire une croix sur les premières photos et exposer ce
qu'il me reste normalement ?

Merci pour vos lumières, parce qu'il risque d'en manquer sur mes vues de
Firenze :-(

--
Nospam : retirer les tirets pour me répondre par mail
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Gilbert Dumont
Le #6454111
On Tue, 20 Apr 2004 12:57:34 +0200, Saymewhy wrote:

Bonjour à tous,

après une bourde je pense avoir exposé une TMAX 400 à -2IL.
Je n'en suis pas certain, mais par (mal)chance je pense avoir exposé la
fin de la pellicule précédente de la même manière ...
Donc, je développe la première pelicule normalement, j'observe l'allure
des dernières poses et si ça me semble largement sous-exposé, je
développe la seconde en adaptant les temps.
Digitaltruth donne un temps de 10mn à 20º (ou 8mn à 24º) au lieu de 7mn
normalement. Comme j'espère pouvoir tirer cette pellicule, y-a-t'il
d'autres points auxquels il faut que je fasse attention ?
Afin de minimiser le massacre, vaut-il mieux développer à 20º ou 24 ?

Dans le même jus : après cette TMY, j'ai exposé une superia 1600 dans
les mêmes conditions (-2IL) :-((
Il me reste la moitié de la pelloche à faire. Que dois-je faire ?
La terminer avec les mêmes paramètres et la faire développer comme une
6400 ? Ou alors faire une croix sur les premières photos et exposer ce
qu'il me reste normalement ?

Merci pour vos lumières, parce qu'il risque d'en manquer sur mes vues de
Firenze :-(


Utilise un révélateur à deux bains. Tu seras étonné.

Gilbert

Saymewhy
Le #6454091
Gilbert Dumont wrote:

Utilise un révélateur à deux bains. Tu seras étonné.


C'est-à-dire alterner entre révélateur et eau pure, c'est bien ça ?
J'ai trouvé ces valeurs :
Révélateur : 15% du temps total - Eau : 2 minutes
Révélateur : 15% du temps total - Eau : 2 minutes
Révélateur : 40% du temps total - Eau : 2 minutes
Révélateur : 50% du temps total - Eau : 2 minutes

C'est bien de cette technique dont tu parles ?

--
Nospam : retirer les tirets pour me répondre par mail

Gilbert Dumont
Le #6454081
On Tue, 20 Apr 2004 17:12:44 +0200, Saymewhy wrote:

Gilbert Dumont wrote:

Utilise un révélateur à deux bains. Tu seras étonné.


C'est-à-dire alterner entre révélateur et eau pure, c'est bien ça ?
J'ai trouvé ces valeurs :
Révélateur : 15% du temps total - Eau : 2 minutes
Révélateur : 15% du temps total - Eau : 2 minutes
Révélateur : 40% du temps total - Eau : 2 minutes
Révélateur : 50% du temps total - Eau : 2 minutes

C'est bien de cette technique dont tu parles ?



NON NON ! ! !

Je parle d'un révélateur en deux parties. La premiere partie contient
les agent révélateurs, et la seconde partie contient l'alkali qui
démarre le processus.

Dans le premier bain l'émulsion absorbe le révélateur sans pourtant
commencer le processus de dévelopment. Dans le deuxième bain le
processus démarre. Mais quand le révélateur dans les hautes lumières
est déjà épuisé, le révélateur dans les ombres continue à travailler.
De cette façon on utilise toute la lumière tombé sur le film sans que
le négatif devient trop contrasté.

Il y a plusieures formules assez simples à fabriquer soi-meme. Mais
il existe aussi un révélateur commercial nommé "Diafine". Si tu
n'arrives pas à en trouver du tou, fais moi signe. Je t'enverrai une
dose de chimie pour faire un litre de révélateur. D'ailleurs, ce
révélateur tient très longtemps, et est réutilisable des dizaines de
fois sans que le temps de développement change.

Gilbert


Saymewhy
Le #6454071
Gilbert Dumont wrote:

Il y a plusieures formules assez simples à fabriquer soi-meme. Mais
il existe aussi un révélateur commercial nommé "Diafine".


OK, je vais fouiller ...
C'est adapté à tout type d'émulsion, TMAX y compris ?

Si tu n'arrives pas à en trouver du tou, fais moi signe. Je
t'enverrai une dose de chimie pour faire un litre de révélateur.


Sympa merci, si mes recherches sont vaines j'y songerai.

A+
--
Nospam : retirer les tirets

Gilbert Dumont
Le #6454061
On Wed, 21 Apr 2004 14:29:17 +0200, Saymewhy wrote:

Gilbert Dumont wrote:

Il y a plusieures formules assez simples à fabriquer soi-meme. Mais
il existe aussi un révélateur commercial nommé "Diafine".


OK, je vais fouiller ...
C'est adapté à tout type d'émulsion, TMAX y compris ?


En principe oui. TMAX devrait marcher sans problèmes. Mais pour un
résultat encore meilleur, il existent deux formules qui marchent
encore mieux avec les émulsions à croissance de grain controlée.

Bien sur, pour obtenir une image optimale, il faut exposer le TMAY 400
à 200 ASA et développer normalement. Mais dans ton cas il s'agit de
sauver des images autrement perdus. Les révelateurs deux bains donnent
normalement un gain de sensibilité de 2/3 de diaph. C'est déjà énorme.
Car tous les révélateurs qui disent augmenter la sensibilité ne font
en général rien d'autre qu'augmenter le contraste.

En révélateur à deux bains ton 400 ISO sera donc réellement du 650
ASA. Il te faut encore 1 diaph et demi de plus, que tu obtiens en
laissant le film une minute de plus dans le premier bain pour
augmenter le contraste. Sous l'agrandisseur tu devras sans doute
encore bricoler avec les filtres multigrade et d'autres manipulations.
Mais tu devrais pouvoir arriver à des images potables. Les détails
dans les ombres ne seront pas géniales, mais les sujets seront
reconnaissables.

A+
Gilbert


Publicité
Poster une réponse
Anonyme