to straighten or not to straighten ?

Le
Pierre Maurette
Je me souviens d'une discussion sur la pertinence d'une correction de
perspective verticale, avec peut-être pour illustrer ça une image par
Jacques DASSIÉ d'une église sur une place de village.
Quand, comme dans cette image, le bâtiment (par exemple) est centré et
"important" dans l'image, et que sa hauteur le permet, je choisis en
général de recadrer, et je le savais à la prise de vue. Encore plus en
noir et blanc, d'ailleurs. En corollaire, si le bâtiment est trop haut,
je préfère anticiper et me décaler sur un coté. Ce ne sont que des
règles personnelles, et qui ne demandent qu'à être enfreintes.
J'ai fait quelques essais, sur une image de dimanche dernier:

http://liasse2foto.fr/user_moi/mars-montpellier

La 1 est brute, la 2 redressée, il me semble que je choisis la 1, mais
voir plus bas.
La 3 en noir et blanc demande le redressement à mon goût.
La 4 est un gag, genre photo traitée en BD qui pastiche la photo, il
est logique de forcer sur la perspective, voire de l'accentuer.

A propos des deux premières: ma préférence est très fragile. Elle
dépend, outre classiquement de l'heure, du mistral, de l'âge du
capitaine, des conditions dans les quelles je les compare. J'ai
remarqué que la commutation directe dans le logiciel de développement
avait des conséquences sur mon jugement: parfois la correction
d'objectif est appliquée directement à l'importation, voire avant, mais
souvent il me faut (faudrait) l'appliquer après coup. En particulier en
noir et blanc, et si j'ai dégrossi l'image (cadrage, niveaux, en fait
tout) et qu'alors j'applique la correction, l'image va sembler tout à
coup plate. Alors que je l'aurais accepté si je n'avais pas vu la
version non corrigée.
Dernier détail pour revenir au recadrage dont la correction de
perspective: dans ce cas, et si on souhaite conserver les "défauts" de
l'optique, vignettage et perte de définition sur les bords, la seule
démarche correcte est de corriger d'abord*, puis de dégrader l'image
finale.

* même après recadrage puisque la correction sera appliquée à l'image
complète initiale sauf erreur de ma part.

--
Pierre Maurette
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jdd
Le #26469486
Le 27/03/2018 à 11:18, Pierre Maurette a écrit :
Je me souviens d'une discussion sur la pertinence d'une correction de
perspective verticale,
http://liasse2foto.fr/user_moi/mars-montpellier


à mon avis, il faut bien faire la différence entre
* la perspective, qui est la même que ce qui est vu à l'oeil
* la déformation due à l'objectif
la première peut être conservée, la deuxième sans doute non sauf si elle
est utilisée pour un effet
si on veut anticiper (et qu'on peut :-(), il faut laisser l'appareil
horizontal et recadrer ensuite en coupant le bas inutile. Faut-il avoir
le recul...
jdd
--
http://dodin.org
Nul
Le #26469555
Le mardi 27 mars 2018 12:53:17 UTC+2, Jean-Daniel Dodin a écrit :
Le 27/03/2018 à 11:18, Pierre Maurette a écrit :
Je me souviens d'une discussion sur la pertinence d'une correction de
perspective verticale,

http://liasse2foto.fr/user_moi/mars-montpellier

à mon avis, il faut bien faire la différence entre
* la perspective, qui est la même que ce qui est vu à l'oeil
* la déformation due à l'objectif
la première peut être conservée, la deuxième sans dou te non sauf si elle
est utilisée pour un effet


tout à fait d'accord et pour voir la perspective vue par l'œil,
il suffit de se représenter une ligne verticale ou activer les lignes de composition de l'apn, pour matérialiser cette "déformation" r éelle.
si on veut anticiper (et qu'on peut :-(), il faut laisser l'appareil
horizontal et recadrer ensuite en coupant le bas inutile. Faut-il avoir
le recul...
Hic
Le #26469653
jdd avait prétendu :
Le 27/03/2018 à 11:18, Pierre Maurette a écrit :
Je me souviens d'une discussion sur la pertinence d'une correction de perspective verticale,
http://liasse2foto.fr/user_moi/mars-montpellier


à mon avis, il faut bien faire la différence entre
* la perspective, qui est la même que ce qui est vu à l'oeil
* la déformation due à l'objectif

plus un 3éme* ,
aprés correction de l'objectif,
il reste la perspective naturelle
qui persiste même si la prise de vue a été faites strictement à l'horizontal et à focale normale
doit on la corriger:
humainement, c'est logique;
géométriquement ,c'est débile :-)
la première peut être conservée, la deuxième sans doute non sauf si elle est utilisée pour un
effet
si on veut anticiper (et qu'on peut :-(), il faut laisser l'appareil horizontal et recadrer
ensuite en coupant le bas inutile. Faut-il avoir le recul...
jdd
Publicité
Poster une réponse
Anonyme