Twitter iPhone pliant OnePlus 12 PS5 Disney+ Orange Livebox Windows 11 ChatGPT

Urgent ! Le financement des ONG menacé

2 réponses
Avatar
Martial
Urgent ! Le financement des ONG menacé

La semaine dernière, un amendement extrêmement dangereux et liberticide a été
adopté en Commission des finances Í  l’Assemblée nationale lors de l’examen du
budget 2023. Cet amendement vise Í  supprimer les avantages fiscaux accordés aux
donateurs et donatrices des associations dont les militants se rendraient coupables
d’intrusion sur des sites agricoles ou industriels.

En clair, cet amendement vise Í  museler les associations comme Greenpeace qui
utilisent la désobéissance civile non-violente pour lancer l’alerte sur des enjeux
environnementaux et pour défendre l’intérêt général. Alors qu’un millier de
scientifiques* a appelé Í  désobéir pour faire face Í  l’urgence climatique, des
députés souhaitent sanctionner les associations qui utilisent ce mode d’action
légitime.

S’il était définitivement voté, cet amendement toucherait de plein fouet l’ensemble
des organisations qui dénoncent les dérives de notre système agricole et
industriel. Il serait une menace directe sur la pérennité financière de notre
association en privant les donateurs de la possibilité d’avoir une déduction
fiscale sur les dons qui nous sont faits. Ce serait donc une sanction contre notre
organisation, mais aussi contre toutes celles et tous ceux qui, comme vous, nous
font confiance.

Nous ne sommes pas dupes. Des lobbys sont Í  la manœuvre pour tenter de faire taire
les associations qui ont le front de dénoncer des scandales. Ce n’est pas la
première fois qu’on cherche Í  nous intimider : Greenpeace fait régulièrement face Í 
des procès baillons.

Nous devons tout faire pour empêcher que cet amendement soit voté lors de l’examen
en séance plénière cette semaine et ainsi protéger la légitimité de la
désobéissance civile non-violente. Aux cÍ´tés d’une quarantaine d’autres
organisations, nous avons alerté les médias* la semaine passée et envoyé un
courrier Í  la première ministre Elisabeth Borne pour lui signifier notre inquiétude
et notre indignation et lui demander de tout faire pour qu’il ne soit pas voté
cette semaine. Nous n’avons pour le moment eu aucune réponse.

Nous devons maintenir la pression pour empêcher le vote de cette mesure
liberticide !

--
--
\ / Croire c'est le contraire de savoir,
-- o -- si j'y crois, je ne sais pas,
/ \ si je sais, pas la peine d'y croire.
--> Je crois pas, car je sais que c'est faux malgré tout...
https://www.facebook.com/groups/2301145973445072
https://www.caminteresse.fr/culture/dou-vient-lexpression-etre-connu-comme-le-loup-blanc-1184674/

2 réponses

Avatar
Gauloisjesuis
Le 11/10/2022 Í  14:06, Martial a écrit :
Urgent ! Le financement des ONG menacé
La semaine dernière, un amendement extrêmement dangereux et liberticide a été
adopté en Commission des finances Í  l’Assemblée nationale lors de l’examen du
budget 2023. Cet amendement vise Í  supprimer les avantages fiscaux accordés aux
donateurs et donatrices des associations dont les militants se rendraient coupables
d’intrusion sur des sites agricoles ou industriels.
En clair, cet amendement vise Í  museler les associations comme Greenpeace qui
utilisent la désobéissance civile non-violente pour lancer l’alerte sur des enjeux
environnementaux et pour défendre l’intérêt général. Alors qu’un millier de
scientifiques* a appelé Í  désobéir pour faire face Í  l’urgence climatique, des
députés souhaitent sanctionner les associations qui utilisent ce mode d’action
légitime.
S’il était définitivement voté, cet amendement toucherait de plein fouet l’ensemble
des organisations qui dénoncent les dérives de notre système agricole et
industriel. Il serait une menace directe sur la pérennité financière de notre
association en privant les donateurs de la possibilité d’avoir une déduction
fiscale sur les dons qui nous sont faits. Ce serait donc une sanction contre notre
organisation, mais aussi contre toutes celles et tous ceux qui, comme vous, nous
font confiance.
Nous ne sommes pas dupes. Des lobbys sont Í  la manœuvre pour tenter de faire taire
les associations qui ont le front de dénoncer des scandales. Ce n’est pas la
première fois qu’on cherche Í  nous intimider : Greenpeace fait régulièrement face Í 
des procès baillons.
Nous devons tout faire pour empêcher que cet amendement soit voté lors de l’examen
en séance plénière cette semaine et ainsi protéger la légitimité de la
désobéissance civile non-violente. Aux cÍ´tés d’une quarantaine d’autres
organisations, nous avons alerté les médias* la semaine passée et envoyé un
courrier Í  la première ministre Elisabeth Borne pour lui signifier notre inquiétude
et notre indignation et lui demander de tout faire pour qu’il ne soit pas voté
cette semaine. Nous n’avons pour le moment eu aucune réponse.
Nous devons maintenir la pression pour empêcher le vote de cette mesure
liberticide !

D'un, ce ne serait pas la première mesure liberticide de la macronie, de
loin et ce n'est que le début, mais avec tous les motonous
doxatovaccinés qui rentrent Í  la bergerie dès qu'on leur dit d'aller
mettre un col roulé, ils n'ont aucun soucis Í  se faire, y'a encore du
grain Í  moudre :o) De deux, que je sache "l'emmerdeur" macron n'est pas
arrivé au pouvoir par la force que je sache, il a été élu
"démocratiquement", Non ! Alors bien fait pour la mouille de ce qui ont
voté pour lui ou pour les socialos avant lui, et qui maintenant en
prennent plein la gueule : Désindustrialisation, vente de nos pépites
industrielles comme Alston et tant d'autres, casse d'EDF, casse de notre
parc nucléaire, casse de notre système de santé, casse l'éducation
nationale, il n'y a qu'Í  voir le classement PISA de la France,
Immigration incontrÍ´lée, communautarisme, islamisme, Insécurité, prix du
gaz, des carburants, de l'électricité qu'ils ont fait entrer dans leur
marché (de dupe), inflation galopante; etc, etc.... Et dire qu'ils
étaient contre les gilets jaunes qui voulaient limiter le prix des
carburant, ces adeptes de la décérébration par la villa des amours,
programme hautement culturel :o)
Le Lay vendait du temps de cerveau libre Í  coca cola, lÍ  ils vendent du
temps de cerveau libre Í  total :o) ..... BIEN FAIT POUR LEUR TRONCHES,
ils n'en n'ont pas encore assez, qu'ils mangent leurs morts!
c'est bien comme ça que le politique qui siègent Í  l'assemblée nationale
s'exprime non ? MRD !
--
Gauloisjesuis ....... Pffff ! Bien sÍ»r réfractaire, surtout aux cons, et
pour l'heure, bien représentés.
Avatar
Martial
Le 12 octobre 2022 Í  02:56 , Gauloisjesuis, C'est exprimé :
Le 11/10/2022 Í  14:06, Martial a écrit :
Urgent ! Le financement des ONG menacé
La semaine dernière, un amendement extrêmement dangereux et liberticide a été
adopté en Commission des finances Í  l’Assemblée nationale lors de l’examen du
budget 2023. Cet amendement vise Í  supprimer les avantages fiscaux accordés aux
donateurs et donatrices des associations dont les militants se rendraient coupables
d’intrusion sur des sites agricoles ou industriels.
En clair, cet amendement vise Í  museler les associations comme Greenpeace qui
utilisent la désobéissance civile non-violente pour lancer l’alerte sur des enjeux
environnementaux et pour défendre l’intérêt général. Alors qu’un millier de
scientifiques* a appelé Í  désobéir pour faire face Í  l’urgence climatique, des
députés souhaitent sanctionner les associations qui utilisent ce mode d’action
légitime.
S’il était définitivement voté, cet amendement toucherait de plein fouet l’ensemble
des organisations qui dénoncent les dérives de notre système agricole et
industriel. Il serait une menace directe sur la pérennité financière de notre
association en privant les donateurs de la possibilité d’avoir une déduction
fiscale sur les dons qui nous sont faits. Ce serait donc une sanction contre notre
organisation, mais aussi contre toutes celles et tous ceux qui, comme vous, nous
font confiance.
Nous ne sommes pas dupes. Des lobbys sont Í  la manœuvre pour tenter de faire taire
les associations qui ont le front de dénoncer des scandales. Ce n’est pas la
première fois qu’on cherche Í  nous intimider : Greenpeace fait régulièrement face Í 
des procès baillons.
Nous devons tout faire pour empêcher que cet amendement soit voté lors de l’examen
en séance plénière cette semaine et ainsi protéger la légitimité de la
désobéissance civile non-violente. Aux cÍ´tés d’une quarantaine d’autres
organisations, nous avons alerté les médias* la semaine passée et envoyé un
courrier Í  la première ministre Elisabeth Borne pour lui signifier notre inquiétude
et notre indignation et lui demander de tout faire pour qu’il ne soit pas voté
cette semaine. Nous n’avons pour le moment eu aucune réponse.
Nous devons maintenir la pression pour empêcher le vote de cette mesure
liberticide !

D'un, ce ne serait pas la première mesure liberticide de la macronie, de
loin et ce n'est que le début, mais avec tous les motonous
doxatovaccinés qui rentrent Í  la bergerie dès qu'on leur dit d'aller
mettre un col roulé, ils n'ont aucun soucis Í  se faire, y'a encore du
grain Í  moudre :o) De deux, que je sache "l'emmerdeur" macron n'est pas
arrivé au pouvoir par la force que je sache, il a été élu
"démocratiquement", Non ! Alors bien fait pour la mouille de ce qui ont
voté pour lui ou pour les socialos avant lui, et qui maintenant en
prennent plein la gueule : Désindustrialisation, vente de nos pépites
industrielles comme Alston et tant d'autres, casse d'EDF, casse de notre
parc nucléaire, casse de notre système de santé, casse l'éducation
nationale, il n'y a qu'Í  voir le classement PISA de la France,
Immigration incontrÍ´lée, communautarisme, islamisme, Insécurité, prix du
gaz, des carburants, de l'électricité qu'ils ont fait entrer dans leur
marché (de dupe), inflation galopante; etc, etc.... Et dire qu'ils
étaient contre les gilets jaunes qui voulaient limiter le prix des
carburant, ces adeptes de la décérébration par la villa des amours,
programme hautement culturel :o)
Le Lay vendait du temps de cerveau libre Í  coca cola, lÍ  ils vendent du
temps de cerveau libre Í  total :o) ..... BIEN FAIT POUR LEUR TRONCHES,
ils n'en n'ont pas encore assez, qu'ils mangent leurs morts!
c'est bien comme ça que le politique qui siègent Í  l'assemblée nationale
s'exprime non ? MRD !

Avec un Clown comme président pas étonnant que la France est devenu un cirque
--
--
/ Croire c'est le contraire de savoir,
-- o -- si j'y crois, je ne sais pas,
/ si je sais, pas la peine d'y croire.
--> Je crois pas, car je sais que c'est faux malgré tout...
https://www.facebook.com/groups/2301145973445072
https://www.caminteresse.fr/culture/dou-vient-lexpression-etre-connu-comme-le-loup-blanc-1184674/