utilisation commande CHKDSK

Le
Alf92
hello,

sur la page
https://www.commentcamarche.net/informatique/windows/171-verifier-et-reparer-un-disque-dur-avec-chkdsk-sous-windows/
je lis :
"Chkdsk ne se contente pas de détecter les erreurs du système de fichiers
(NTFS, FAT32, exFAT) et de les corriger. Il sait aussi rechercher les
secteurs défectueux et les marquer pour empêcher Windows de les utiliser Í  l'avenir."

question :
est-ce au niveau soft ou hard que le secteur est marqué comme défectueux ?
un secteur marqué HS par CHKDSK /F /R sera-t-il considéré défectueux si
j'utilise ensuite mon disque avec une autre installation d'OS (Win ou Linux)
, et/ou en ayant reformater mon disque ?

merci
  • Partager ce contenu :
Vos réponses Page 1 / 2
Trier par : date / pertinence
Nicolas George
Le #26566366
Alf92 , dans le message
est-ce au niveau soft ou hard que le secteur est marqué comme défectueux ?
un secteur marqué HS par CHKDSK /F /R sera-t-il considéré défectueux si
j'utilise ensuite mon disque avec une autre installation d'OS (Win ou Linux)
, et/ou en ayant reformater mon disque ?

Il n'y a Í  ma connaissance pas de mécanisme standard pour marquer un secteur
défectueux au niveau du disque dur.
Au niveau du système de fichiers, il me semble que c'est essentiellement un
pseudo-fichier Í  qui sont attribués tous les secteurs défectueux pour qu'ils
ne soient pas associés Í  autre chose.
pehache
Le #26566389
Le 27/01/2021 Í  17:30, Nicolas George a écrit :
Alf92 , dans le message
est-ce au niveau soft ou hard que le secteur est marqué comme défectueux ?
un secteur marqué HS par CHKDSK /F /R sera-t-il considéré défectueux si
j'utilise ensuite mon disque avec une autre installation d'OS (Win ou Linux)
, et/ou en ayant reformater mon disque ?

Il n'y a Í  ma connaissance pas de mécanisme standard pour marquer un secteur
défectueux au niveau du disque dur.

Mais les disques ont quand même bien en interne ce genre de mécanisme
(secteurs réalloués)... Tu veux dire que CHKDSK ou n'importe quel autre
outil du genre n'a aucun moyen d'intervenir dessus ?
Au niveau du système de fichiers, il me semble que c'est essentiellement un
pseudo-fichier Í  qui sont attribués tous les secteurs défectueux pour qu'ils
ne soient pas associés Í  autre chose.


Donc si on repartionne ou même simplement reformate, l'information sur
les secteurs défectueux est perdue...
Nicolas George
Le #26566395
pehache , dans le message
Mais les disques ont quand même bien en interne ce genre de mécanisme
(secteurs réalloués)... Tu veux dire que CHKDSK ou n'importe quel autre
outil du genre n'a aucun moyen d'intervenir dessus ?

C'est ça.
Donc si on repartionne ou même simplement reformate, l'information sur
les secteurs défectueux est perdue...

Idem.
pehache
Le #26566397
Le 27/01/2021 Í  21:33, Nicolas George a écrit :
pehache , dans le message
Mais les disques ont quand même bien en interne ce genre de mécanisme
(secteurs réalloués)... Tu veux dire que CHKDSK ou n'importe quel autre
outil du genre n'a aucun moyen d'intervenir dessus ?

C'est ça.


OK merci. C'est un point que je n'avais jamais trouvé très clair (la
portée de chkdsk)
Donc si on repartionne ou même simplement reformate, l'information sur
les secteurs défectueux est perdue...

Idem.
Alf92
Le #26566532
pehache (le 27/01/2021 Í  23:04:22) :
Le 27/01/2021 Í  21:33, Nicolas George a écrit :
pehache , dans le message
Mais les disques ont quand même bien en interne ce genre de mécanisme
(secteurs réalloués)... Tu veux dire que CHKDSK ou n'importe quel autre
outil du genre n'a aucun moyen d'intervenir dessus ?

C'est ça.

OK merci. C'est un point que je n'avais jamais trouvé très clair (la
portée de chkdsk)
Donc si on repartionne ou même simplement reformate, l'information sur
les secteurs défectueux est perdue...

Idem.



j'ai eu cette réponse sur un autre forum :
------------
Alors cela dépends, en fait le fait de faire un chkdsk sur un secteur défectueux hard va activer le
mécanisme de remplacement par un secteur de réserve au niveau du controleur du disque mais s'il
n'y a plus de secteur de réserve le secteur sera marqué défectueux au niveau du système de
fichiers et dans ce cas il ne sera pas considéré défectueux avec un autre système de fichiers
reformatage.
Pour savoir s'il n'y a plus de secteurs de réserve il faut regarder les données smart du disque.
------------
suivi de :
------------
La réallocation interne au DD ne se fait que trés rarement, voir jamais Í  la lecture,
mais au moment d'une tentative d'écriture sur un secteur HS.
En cas de pb de lecture, au niveau hard, le secteur passe suivant les
DD/fabricant au statut "instable" (compteur +/- souvant accessible via
SMART) et y restera jusqu'a soit une lecture ultérieure qui aboutie,
soit une écriture qui générera une réallocation interne au DD.
------------
et de :
------------
Un chkdsk n'est pas une écriture.
éventuellement, un formatage avec écriture de de toute la partition(FORMAT /P:1),
ou un zero-fill (DISKPART CLEAN ALL) peux +/- faire le boulot.
Mais la meilleur méthode si on veux tenter de continuer Í  utiliser le disque,
c'est backup des données , effacement complet par la méthode ATA-Erase ...
et si le SMART indique qu'il est encore utilisable, partitionnement / formatage / remetre les données.
En mode "parano" on jette le disque, en "semi-parano" on refait un cycle
d'écriture complet depuis l'hÍ´te aprés le ATA-Erase, de préférence avec
un soft qui peut balancer coup sur coup un random-fill suivit d'un zero-fill
Mais avec un DD qui a des secteurs instables/kaput, la meilleur méthode
pour ne pas prendre de risque avec ses données, c'est le recyclage en presse-papier ou en cale-porte.
------------
(vidible sur ponx.fr, merci aux auteurs)
pehache
Le #26566540
Le 29/01/2021 Í  20:39, Alf92 a écrit :
pehache (le 27/01/2021 Í  23:04:22) :
Le 27/01/2021 Í  21:33, Nicolas George a écrit :
pehache , dans le message
Mais les disques ont quand même bien en interne ce genre de mécanisme
(secteurs réalloués)... Tu veux dire que CHKDSK ou n'importe quel autre
outil du genre n'a aucun moyen d'intervenir dessus ?

C'est ça.

OK merci. C'est un point que je n'avais jamais trouvé très clair (la
portée de chkdsk)
Donc si on repartionne ou même simplement reformate, l'information sur
les secteurs défectueux est perdue...

Idem.


j'ai eu cette réponse sur un autre forum :
------------
Alors cela dépends, en fait le fait de faire un chkdsk sur un secteur défectueux hard va activer le
mécanisme de remplacement par un secteur de réserve au niveau du controleur du disque

Ce qui est contradictoire avec ce qui est écrit plus bas ("un chkdsk
n'est pas une écriture"), vu que pour activer ce mécanisme il faut
écrire sur ce secteur.
mais s'il
n'y a plus de secteur de réserve le secteur sera marqué défectueux au niveau du système de
fichiers

Ca me parait assez questionnable comme affirmation, car Í  priori chkdsk
ne sait pas si le contrÍ´leur de disque a fait une réallocation ou pas
sur ce secteur.
------------
La réallocation interne au DD ne se fait que trés rarement, voir jamais Í  la lecture,

Le bon mot est "jamais" :-)
------------
Un chkdsk n'est pas une écriture.

Pour ce que j'en avais compris, ça me me semble exact.
éventuellement, un formatage avec écriture de de toute la partition(FORMAT /P:1),
ou un zero-fill (DISKPART CLEAN ALL) peux +/- faire le boulot.

Ca, ça va activer la réallocation des secteurs repérés comme défecteux
par le contrÍ´leur de disque en effet.
Mais la meilleur méthode si on veux tenter de continuer Í  utiliser le disque,
c'est backup des données , effacement complet par la méthode ATA-Erase ...
et si le SMART indique qu'il est encore utilisable, partitionnement / formatage / remetre les données.
En mode "parano" on jette le disque, en "semi-parano" on refait un cycle
d'écriture complet depuis l'hÍ´te aprés le ATA-Erase, de préférence avec
un soft qui peut balancer coup sur coup un random-fill suivit d'un zero-fill

Faire deux fill successifs me parait inutile par contre.
Mais avec un DD qui a des secteurs instables/kaput, la meilleur méthode
pour ne pas prendre de risque avec ses données, c'est le recyclage en presse-papier ou en cale-porte.

Ca dépend pour quoi faire. J'ai un disque externe comme ça, qui est très
peu souvent sous tension, et qui ne contient que des fichiers présents
ailleurs en deux exemplaires. C'est un 3ème rideau de backup au pire, et
il n'y aucun fichier dessus dont la perte serait un gros problème.
Alf92
Le #26566545
pehache (le 29/01/2021 Í  22:10:05) :
Le 29/01/2021 Í  20:39, Alf92 a écrit :
pehache (le 27/01/2021 Í  23:04:22) :
Le 27/01/2021 Í  21:33, Nicolas George a écrit :
pehache , dans le message
Mais les disques ont quand même bien en interne ce genre de mécanisme
(secteurs réalloués)... Tu veux dire que CHKDSK ou n'importe quel autre
outil du genre n'a aucun moyen d'intervenir dessus ?

C'est ça.

OK merci. C'est un point que je n'avais jamais trouvé très clair (la
portée de chkdsk)
Donc si on repartionne ou même simplement reformate, l'information sur
les secteurs défectueux est perdue...

Idem.


j'ai eu cette réponse sur un autre forum :
------------
Alors cela dépends, en fait le fait de faire un chkdsk sur un secteur
défectueux hard va activer le mécanisme de remplacement par un secteur de
réserve au niveau du controleur du disque

Ce qui est contradictoire avec ce qui est écrit plus bas ("un chkdsk
n'est pas une écriture"), vu que pour activer ce mécanisme il faut
écrire sur ce secteur.
mais s'il
n'y a plus de secteur de réserve le secteur sera marqué défectueux au niveau
du système de fichiers

Ca me parait assez questionnable comme affirmation, car Í  priori chkdsk
ne sait pas si le contrÍ´leur de disque a fait une réallocation ou pas
sur ce secteur.
------------
La réallocation interne au DD ne se fait que trés rarement, voir jamais Í  la
lecture,

Le bon mot est "jamais" :-)
------------
Un chkdsk n'est pas une écriture.

Pour ce que j'en avais compris, ça me me semble exact.
éventuellement, un formatage avec écriture de de toute la partition(FORMAT
/P:1), ou un zero-fill (DISKPART CLEAN ALL) peux +/- faire le boulot.

Ca, ça va activer la réallocation des secteurs repérés comme défecteux
par le contrÍ´leur de disque en effet.
Mais la meilleur méthode si on veux tenter de continuer Í  utiliser le
disque, c'est backup des données , effacement complet par la méthode
ATA-Erase ... et si le SMART indique qu'il est encore utilisable,
partitionnement / formatage / remetre les données.
En mode "parano" on jette le disque, en "semi-parano" on refait un cycle
d'écriture complet depuis l'hÍ´te aprés le ATA-Erase, de préférence avec
un soft qui peut balancer coup sur coup un random-fill suivit d'un zero-fill

Faire deux fill successifs me parait inutile par contre.

donc tu comprends que la marquage (et éventuellement la réallocation)
est soft ou hard ?
pehache
Le #26566546
Le 30/01/2021 Í  00:08, Alf92 a écrit :
donc tu comprends que la marquage (et éventuellement la réallocation)
est soft ou hard ?

Il peut être l'un ou l'autre suivant les cas.
pehache
Le #26566547
Le 30/01/2021 Í  00:44, pehache a écrit :
Le 30/01/2021 Í  00:08, Alf92 a écrit :
donc tu comprends que la marquage (et éventuellement la réallocation)
est soft ou hard ?

Il peut être l'un ou l'autre suivant les cas.

Mais si tu demandes par rapport Í  CHKDSK en particulier, pour moi (et
après cette discussion) ça reste purement soft... mais par effet de bord
ça peut provoquer un marquage hard :)
CHKDSK tente de lire un secteur abimé, il n'y arrive pas. Il marque donc
ce secteur comme défecteux dans le système de fichier. Mais s'il n'est
pas arrivé Í  le lire, le contrÍ´leur de disque est aux premières loges
pour savoir que ce secteur est illisible, il va donc probablement le
marquer comme "instable", et le réallouer Í  la prochaine écriture
dessus.
Par contre je suppose que tous ces mécanismes ne considèrent un secteur
comme défectueux qu'après un certain nombre d'erreurs de lecture, pas Í 
la première.
Michel__D
Le #26566575
Bonjour,
Le 30/01/2021 Í  00:51, pehache a écrit :
Le 30/01/2021 Í  00:44, pehache a écrit :
Le 30/01/2021 Í  00:08, Alf92 a écrit :
donc tu comprends que la marquage (et éventuellement la réallocation)
est soft ou hard ?

Il peut être l'un ou l'autre suivant les cas.

Mais si tu demandes par rapport Í  CHKDSK en particulier, pour moi (et après cette discussion) ça
reste purement soft... mais par effet de bord ça peut provoquer un marquage hard :)
CHKDSK tente de lire un secteur abimé, il n'y arrive pas. Il marque donc ce secteur comme défecteux
dans le système de fichier. Mais s'il n'est pas arrivé Í  le lire, le contrÍ´leur de disque est aux
premières loges pour savoir que ce secteur est illisible, il va donc probablement le marquer comme
"instable", et le réallouer Í  la prochaine écriture dessus.
Par contre je suppose que tous ces mécanismes ne considèrent un secteur comme défectueux qu'après
un certain nombre d'erreurs de lecture, pas Í  la première.

Non sur les disques durs mécaniques récents on peut trés bien réussir Í  lire le contenu utile d'un
secteur alors que le controleur de disque va détecter une anomalie dans la lecture de la structure
complète du secteur il sera alors considéré instable et suivant l'algorithme du firmware il sera
mis en attente de déplacement ou déplacé vers un secteur de réserve, par contre bien évidemment une
écriture qui n'aboutit pas provoquera une réallocation de ce secteur.
Aprés il est possible que la dégradation soit trop rapide pour que ce mécanisme se mette en oeuvre
avant que les secteurs soient irrécupérables ou que la fiabilité/efficacité de l'algorithme du
firmware ne soit pas assez performante pour intervenir Í  temps, bref il y a trop de cas possibles Í 
évaluer.
Mais dire que la réallocation ne se fait exclusivement que lors d'une écriture n'a pas de sens
puisque le but recherché est de préserver les données.
Poster une réponse
Anonyme