Twitter iPhone pliant OnePlus 11 PS5 Disney+ Orange Livebox Windows 11

De l'utilité de la laideur (??)

6 réponses
Avatar
Gerald
Je vous propose un nouveau thème de discussion.

Apparemment, on discute pas mal ici de la "beauté" de diverses photos.
Et quand il y est question de laideur, c'est par opposition Í  la beauté,
rarement comme une qualité (!) propre.

Expérience : je fus présent, jadis (!!), lors du comité de rédaction
d'un journal écologiste, juste après une des premières grandes "marées
noires" qui ont touché les plages bretonnes (Torrey Canyon ou Amoco
Cadiz, je ne sais plus). Le rédac' chef était pensif devant la table sur
laquelle étaient posés un grand nombre de clichés (d'oiseaux englués, du
navire en train de sombrer, etc.) parmi lesquels il fallait choisir LA
photo qui allait faire la "une"... et il r͢lait : "Nom de Zeus, c'est
pas vrai ! elles sont toutes magnifiques ! Et pour illustrer cette merde
! Il faudrait plutÍ´t une photo moche, quand même ! Mais c'est
instinctif, on cherche Í  trouver le cadre, la bonne lumière... même les
miennes..."

À mettre en parallèle avec des consignes connues dans le domaine
publicitaire : "de l'art d'être moche", Í  travers deux exemples :

1/ le "couponage" publicitaire : on aura beaucoup *moins* de retours Í 
une campagne de type "remplissez, découpez et revoyez le coupon-réponse
pour recevoir gna-gna-gna" si on la place dans une revue luxueuse, au
simple motif que personne n'aime "découper" (abimer) une belle revue !

2/ la publicité pour des sujets "premier prix ou économiques" : imprimée
sur un papier trop luxueux (épais, glacé...), n'arrivera pas Í  faire
croire que l'entreprise est vertueuse ! D'o͹ la qualité gravement
médiocre des pubs pour certaines enseignes, glissées dans les boÍ®tes aux
lettres (non protégées du sticker No Pub).

--> pour des photos-reportages sur des sujets dramatiques, faudrait-il
préférer des tirages sur papier-journal ? :-)

--
Gerald

6 réponses

Avatar
efji
Le 26/12/2021 Í  08:13, Gerald a écrit :
Je vous propose un nouveau thème de discussion.
Apparemment, on discute pas mal ici de la "beauté" de diverses photos.
Et quand il y est question de laideur, c'est par opposition Í  la beauté,
rarement comme une qualité (!) propre.
Expérience : je fus présent, jadis (!!), lors du comité de rédaction
d'un journal écologiste, juste après une des premières grandes "marées
noires" qui ont touché les plages bretonnes (Torrey Canyon ou Amoco
Cadiz, je ne sais plus). Le rédac' chef était pensif devant la table sur
laquelle étaient posés un grand nombre de clichés (d'oiseaux englués, du
navire en train de sombrer, etc.) parmi lesquels il fallait choisir LA
photo qui allait faire la "une"... et il r͢lait : "Nom de Zeus, c'est
pas vrai ! elles sont toutes magnifiques ! Et pour illustrer cette merde
! Il faudrait plutÍ´t une photo moche, quand même ! Mais c'est
instinctif, on cherche Í  trouver le cadre, la bonne lumière... même les
miennes..."
À mettre en parallèle avec des consignes connues dans le domaine
publicitaire : "de l'art d'être moche", Í  travers deux exemples :
1/ le "couponage" publicitaire : on aura beaucoup *moins* de retours Í 
une campagne de type "remplissez, découpez et revoyez le coupon-réponse
pour recevoir gna-gna-gna" si on la place dans une revue luxueuse, au
simple motif que personne n'aime "découper" (abimer) une belle revue !
2/ la publicité pour des sujets "premier prix ou économiques" : imprimée
sur un papier trop luxueux (épais, glacé...), n'arrivera pas Í  faire
croire que l'entreprise est vertueuse ! D'o͹ la qualité gravement
médiocre des pubs pour certaines enseignes, glissées dans les boÍ®tes aux
lettres (non protégées du sticker No Pub).
--> pour des photos-reportages sur des sujets dramatiques, faudrait-il
préférer des tirages sur papier-journal ? :-)

https://www.slate.fr/story/113377/travelling-kapo-rivette-shoah
http://simpleappareil.free.fr/lobservatoire/index.php?2009/02/24/62-de-l-abjection-jacques-rivette
--
F.J.
Avatar
Alf92
efji, le 26/12/2021 Í  10:22:08 :
Le 26/12/2021 Í  08:13, Gerald a écrit :
--> pour des photos-reportages sur des sujets dramatiques, faudrait-il
préférer des tirages sur papier-journal ? :-)

https://www.slate.fr/story/113377/travelling-kapo-rivette-shoah
http://simpleappareil.free.fr/lobservatoire/index.php?2009/02/24/62-de-l-abjection-jacques-rivette

Í  l'époque rien n'était assez violent pour les auteurs des Cahiers du
Cinéma, et donc bcp de provoq Í  deux balles comme ici. même Truffaut
l'a reconnu par la suite.
Avatar
Ghost-Raider
Le 26/12/2021 Í  10:22, efji a écrit :
Le 26/12/2021 Í  08:13, Gerald a écrit :
Je vous propose un nouveau thème de discussion.
Apparemment, on discute pas mal ici de la "beauté" de diverses photos.
Et quand il y est question de laideur, c'est par opposition Í  la beauté,
rarement comme une qualité (!) propre.
Expérience : je fus présent, jadis (!!), lors du comité de rédaction
d'un journal écologiste, juste après une des premières grandes "marées
noires" qui ont touché les plages bretonnes (Torrey Canyon ou Amoco
Cadiz, je ne sais plus). Le rédac' chef était pensif devant la table sur
laquelle étaient posés un grand nombre de clichés (d'oiseaux englués, du
navire en train de sombrer, etc.) parmi lesquels il fallait choisir LA
photo qui allait faire la "une"... et il r͢lait : "Nom de Zeus, c'est
pas vrai ! elles sont toutes magnifiques ! Et pour illustrer cette merde
! Il faudrait plutÍ´t une photo moche, quand même ! Mais c'est
instinctif, on cherche Í  trouver le cadre, la bonne lumière... même les
miennes..."
À mettre en parallèle avec des consignes connues dans le domaine
publicitaire : "de l'art d'être moche", Í  travers deux exemples :
1/ le "couponage" publicitaire : on aura beaucoup *moins* de retours Í 
une campagne de type "remplissez, découpez et revoyez le coupon-réponse
pour recevoir gna-gna-gna" si on la place dans une revue luxueuse, au
simple motif que personne n'aime "découper" (abimer) une belle revue !
2/ la publicité pour des sujets "premier prix ou économiques" : imprimée
sur un papier trop luxueux (épais, glacé...), n'arrivera pas Í  faire
croire que l'entreprise est vertueuse ! D'o͹ la qualité gravement
médiocre des pubs pour certaines enseignes, glissées dans les boÍ®tes aux
lettres (non protégées du sticker No Pub).
--> pour des photos-reportages sur des sujets dramatiques, faudrait-il
préférer des tirages sur papier-journal ? :-)

https://www.slate.fr/story/113377/travelling-kapo-rivette-shoah
http://simpleappareil.free.fr/lobservatoire/index.php?2009/02/24/62-de-l-abjection-jacques-rivette

Pour ceux que ça intéresse, le Film "Kapo" est disponible sur Youtube, Í 
condition de cacher sa localisation.
On peut alors voir qu'il s'agit d'un film sur un amour Í  l'eau de rose
dans le cadre d'un camp de concentration nazi, et apprécier si ce film
mineur valait vraiment ces commentaires de Jacques Rivette et d'Alain
Resnais.
Quand Í  la déclaration du critique Daney clamant l'immense impact sur
lui d'un film qu'il n'a même pas vu mais qu'il ne connait qu'Í  travers
lesdits commentaires, elle serait ridicule si elle n'était inquiétante.
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !
Avatar
Ghost-Raider
Le 27/12/2021 Í  17:59, efji a écrit :
Le 27/12/2021 Í  13:52, Ghost-Raider a écrit :
Le 26/12/2021 Í  10:22, efji a écrit :

https://www.slate.fr/story/113377/travelling-kapo-rivette-shoah
http://simpleappareil.free.fr/lobservatoire/index.php?2009/02/24/62-de-l-abjection-jacques-rivette

Pour ceux que ça intéresse, le Film "Kapo" est disponible sur Youtube, Í 
condition de cacher sa localisation.
On peut alors voir qu'il s'agit d'un film sur un amour Í  l'eau de rose
dans le cadre d'un camp de concentration nazi, et apprécier si ce film
mineur valait vraiment ces commentaires de Jacques Rivette et d'Alain
Resnais.
Quand Í  la déclaration du critique Daney clamant l'immense impact sur
lui d'un film qu'il n'a même pas vu mais qu'il ne connait qu'Í  travers
lesdits commentaires, elle serait ridicule si elle n'était inquiétante.

Je détestait Serge Daney pour des tas de raisons, et en particulier son
melon qui avait du mal Í  passer les portes, mais j'aurais pu écrire la
même chose Í  propos de "Kapo" que je n'ai pas vu non plus. Malgré-lui ce
film mineur a eu une grande influence sur l'histoire du cinéma, grÍ¢ce Í 
ce texte très probablement injuste et outrancier.

Le critique, selon moi, doit chercher quelle a été l'intention de
l'auteur et expliquer en quoi il y est, ou non, parvenu.
Un critique ne doit pas laisser sa subjectivité prendre le dessus sur ce
devoir.
On a lÍ  un cas extrême, o͹ c'est une seule scène, qui dure 30 secondes,
qui devient en quelque sorte l’œuvre elle-même, parée d'une
interprétation destructive qui rejaillit sur l'auteur qu'on traÍ®ne alors
dans la boue.
Je ne connais pas Serge Daney mais ça ne me manque pas.
Je me souviens du temps o͹ j'étais abonné Í  Télérama, lisant de près les
critiques de films que je n'allais pas voir jusqu'au jour o͹ Télérama a
publiée une critique sur "Conan le barbare", titrée "Connard le
Barbant", suivant leur habitude de la contrepèterie.
Or, le critique n'avait rien compris au film, qui selon moi est un
excellent film car il remplit parfaitement son but et il n'avait pas
remarqué que la musique de Basil Poledouris est tout aussi excellente et
a été reconnue comme telle.
J'ai écrit une lettre de désabonnement Í  Télérama et je ne l'ai plus
jamais lu.
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !
Avatar
jdd
Le 28/12/2021 Í  12:43, Ghost-Raider a écrit :
Je me souviens du temps o͹ j'étais abonné Í  Télérama, lisant de près les
critiques de films que je n'allais pas voir jusqu'au jour o͹ Télérama a
publiée une critique sur "Conan le barbare", titrée "Connard le
Barbant", suivant leur habitude de la contrepèterie.
Or, le critique n'avait rien compris au film,

oui, bof, des muscles pendant deux heures, Í  peine mieux que regarder
les mouches voler.
Mais Télérama:
* les films qu'il adore sont Í  chier, d'un ennui mortel
* les films qu'il trouve passables sont souvent très bons
* les films qu'il trouve mauvais sont visibles
* les films qu'il trouvé Í  chier sont parfois intéressants :-)))
jdd
Avatar
Ghost-Raider
Le 28/12/2021 Í  13:18, jdd a écrit :
Le 28/12/2021 Í  12:43, Ghost-Raider a écrit :
Je me souviens du temps o͹ j'étais abonné Í  Télérama, lisant de près les
critiques de films que je n'allais pas voir jusqu'au jour o͹ Télérama a
publiée une critique sur "Conan le barbare", titrée "Connard le
Barbant", suivant leur habitude de la contrepèterie.
Or, le critique n'avait rien compris au film,

oui, bof, des muscles pendant deux heures, Í  peine mieux que regarder
les mouches voler.

Pas que des muscles. Il y a toute une réflexion sur la liberté, la
religion, le pouvoir, les rapports hommes-femmes et bien d'autres choses
encore.
On peut le revoir dix fois.
Mais Télérama:
* les films qu'il adore sont Í  chier, d'un ennui mortel
* les films qu'il trouve passables sont souvent très bons
* les films qu'il trouve mauvais sont visibles
* les films qu'il trouvé Í  chier sont parfois intéressants :-)))

Je confirme, en gros.
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !