Twitter iPhone pliant OnePlus 11 PS5 Disney+ Orange Livebox Windows 11

Visionneuse en temps réel - Í  la volée - de négatifs et films couleur "révélés" par lo giciel ?

10 réponses
Avatar
Autorun
Bonjour Í  tous: une question que je me suis souvent posé ; existe-il une
sorte de " Visionneuse en temps réel - Í  la volée - de négatifs et films
couleur "révélés" par logiciel ?

J'entends par lÍ  une petite machine permettant d'explorer ses films avec
un rendu immédiat Í  l'écran ?

Merci d'avance

10 réponses

Avatar
Autorun
Le 31/07/2021 Í  14:25, Autorun a écrit :
Bonjour Í  tous: une question que je me suis souvent posé ; existe-il une
sorte de " Visionneuse en temps réel - Í  la volée - de négatifs et films
couleur "révélés" par logiciel ?
J'entends par lÍ  une petite machine permettant d'explorer ses films avec
un rendu immédiat Í  l'écran ?
Merci d'avance

Tant pis, je vais en conclure que ça n'a pas été inventé.
A moi de fabriquer l'appareil ...
Avatar
Jean-Pierre Roche
Le 04/08/2021 Í  10:23, Autorun a écrit :
Le 31/07/2021 Í  14:25, Autorun a écrit :
Bonjour Í  tous: une question que je me suis souvent posé ;
existe-il une sorte de " Visionneuse en temps réel - Í  la
volée - de négatifs et films couleur "révélés" par logiciel ?
J'entends par lÍ  une petite machine permettant d'explorer
ses films avec un rendu immédiat Í  l'écran ?
Merci d'avance

Tant pis, je vais en conclure que ça n'a pas été inventé.
A moi de fabriquer l'appareil ...

Il existe des appareils qui font plus ou moins ce que tu
cherches mais pas dans des tarifs amateur... Voir peut-être
du coté des faux scanners (en fait un appareil photo
numérique spécialisé) pour numériser les négatifs et diapos
mais pas certain que ça te convienne.
--
Jean-Pierre Roche
Avatar
Benoit
Après mÍ»re réflexion, le 4 aoÍ»t 2021 Í  11:21, Jean-Pierre Roche eu
l'idée d'écrire :
Le 04/08/2021 Í  10:23, Autorun a écrit :
Le 31/07/2021 Í  14:25, Autorun a écrit :
Bonjour Í  tous: une question que je me suis souvent posé ;
existe-il une sorte de " Visionneuse en temps réel - Í  la
volée - de négatifs et films couleur "révélés" par logiciel ?
J'entends par lÍ  une petite machine permettant d'explorer
ses films avec un rendu immédiat Í  l'écran ?
Merci d'avance

Tant pis, je vais en conclure que ça n'a pas été inventé.
A moi de fabriquer l'appareil ...

Il existe des appareils qui font plus ou moins ce que tu
cherches mais pas dans des tarifs amateur... Voir peut-être
du coté des faux scanners (en fait un appareil photo
numérique spécialisé) pour numériser les négatifs et diapos
mais pas certain que ça te convienne.

Sony fournit un logiciel qui permet de visualiser en temps réel l’image
du capteur et prendre la photo depuis l’ordinateur, mais pas d’inverser
les négatifs, c’est Í  faire après.
À titre perso et suite aux conseils de certains ici présents, je scanne
mes diapos et négatifs avec le matériel suivant :
— Une tablette lumineuse. En choisir une qui a la lumière la plus
uniforme possible ;
<https://www.cdiscount.com/search/10/tablette+lumineuse+a4.html#_his_&gt;
— Une règle bien fixée pour faire glisser les diapos dessus, les pousser
les unes après les autres dans le champ de l’objectif ;
— Un tube de descente d’eau poser sur la tablette pour réduire au
maximum toute lumière parasite sur la pellicule, lumière qui va faire
«Â exploser » les poussières qui restent.
Puisqu’on est en macro et que la profondeur de champ est très limitée,
penser Í  fermer le diaph pour s’assurer que tout est net malgré la
pellicule souvent, légèrement, recourbée.
Pour les négatifs couleurs :
— Sélectionner une partie de la pellicule non exposée (orange) ;
— Modifier la température de couleur en définissant cet orange comme
étant du blanc ;
— Inverser l’image (mettre le noir en blanc et le blanc en noir) ;
— Sauvegarder.
Cette étape est Í  faire sur une seule image de la pellicule et appliquer
la modification Í  toutes les autres. Le faire pour chaque pellicule,
l’orange n’étant pas constant dans le temps ni le même pour toutes les
marques.
HTH
--
Benoͮt
Souvenez-vous qu'on peut être hermétique – et ne rien renfermer.
N'oubliez pas qu'hermétique cela veut dire aussi « bouché » !
(S. Guitry)
Avatar
Autorun
Le 04/08/2021 Í  16:58, Benoit a écrit :
Après mÍ»re réflexion, le 4 aoÍ»t 2021 Í  11:21, Jean-Pierre Roche eu
l'idée d'écrire :
Le 04/08/2021 Í  10:23, Autorun a écrit :
Le 31/07/2021 Í  14:25, Autorun a écrit :
Bonjour Í  tous: une question que je me suis souvent posé ;
existe-il une sorte de " Visionneuse en temps réel - Í  la
volée - de négatifs et films couleur "révélés" par logiciel ?
J'entends par lÍ  une petite machine permettant d'explorer
ses films avec un rendu immédiat Í  l'écran ?
Merci d'avance

Tant pis, je vais en conclure que ça n'a pas été inventé.
A moi de fabriquer l'appareil ...

Il existe des appareils qui font plus ou moins ce que tu
cherches mais pas dans des tarifs amateur... Voir peut-être
du coté des faux scanners (en fait un appareil photo
numérique spécialisé) pour numériser les négatifs et diapos
mais pas certain que ça te convienne.

Sony fournit un logiciel qui permet de visualiser en temps réel l’image
du capteur et prendre la photo depuis l’ordinateur, mais pas d’inverser
les négatifs, c’est Í  faire après.
À titre perso et suite aux conseils de certains ici présents, je scanne
mes diapos et négatifs avec le matériel suivant :
— Une tablette lumineuse. En choisir une qui a la lumière la plus
uniforme possible ;
<https://www.cdiscount.com/search/10/tablette+lumineuse+a4.html#_his_&gt;
— Une règle bien fixée pour faire glisser les diapos dessus, les pousser
les unes après les autres dans le champ de l’objectif ;
— Un tube de descente d’eau poser sur la tablette pour réduire au
maximum toute lumière parasite sur la pellicule, lumière qui va faire
«Â exploser » les poussières qui restent.
Puisqu’on est en macro et que la profondeur de champ est très limitée,
penser Í  fermer le diaph pour s’assurer que tout est net malgré la
pellicule souvent, légèrement, recourbée.
Pour les négatifs couleurs :
— Sélectionner une partie de la pellicule non exposée (orange) ;
— Modifier la température de couleur en définissant cet orange comme
étant du blanc ;
— Inverser l’image (mettre le noir en blanc et le blanc en noir) ;
— Sauvegarder.
Cette étape est Í  faire sur une seule image de la pellicule et appliquer
la modification Í  toutes les autres. Le faire pour chaque pellicule,
l’orange n’étant pas constant dans le temps ni le même pour toutes les
marques.
HTH

Merci beaucoup pour vos réponses
Avatar
Benoit
Après mÍ»re réflexion, le 10 aoÍ»t 2021 Í  11:08, Autorun eu l'idée
d'écrire :
Le 04/08/2021 Í  16:58, Benoit a écrit :
Après mÍ»re réflexion, le 4 aoÍ»t 2021 Í  11:21, Jean-Pierre Roche eu
l'idée d'écrire :
Il existe des appareils qui font plus ou moins ce que tu
cherches mais pas dans des tarifs amateur... Voir peut-être
du coté des faux scanners (en fait un appareil photo
numérique spécialisé) pour numériser les négatifs et diapos
mais pas certain que ça te convienne.



Une remarque cÍ´té appareils :
J’avais débuté avec un scanner Í  plat qui sait gérer les transparents
(Epson 4870 photo). C’est bien, mais c’est lent, très très lent). Ce qui
suit m’a été suggéré par efji et d’autres.
Trois remarques :
— Un appareil photo 24 Mo fait 6000px, une image 24x36, un pouce fait
25,4mm. Donc ton appareil sait scanner Í  6000x25,4/36 = 4233 dpi. Très
largement suffisant, tu auras du grain ;
— Un appareil photo fait un scan en moins d’une seconde, un scanner en
plusieurs minutes ;
— Il faut juste que ton objectif te permette d’être aussi près si tu
veux shooter plein cadre. Cela étant, si la diapo ne fait qu’un quart de
l’image tu seras quand même Í  plus de 2000 dpi (avec un 24Mo). Tout
dépend donc de ce que tu vas faire de ces photos. Si c’est pour du web,
de l’écran, tu auras plus de pixels qu’il n’en faut. Si c’est pour du
tirage papier le A4 est toujours bon.
Sony fournit un logiciel qui permet de visualiser en temps réel l’image
du capteur et prendre la photo depuis l’ordinateur, mais pas d’inverser
les négatifs, c’est Í  faire après.
À titre perso et suite aux conseils de certains ici présents, je scanne
mes diapos et négatifs avec le matériel suivant :
— Une tablette lumineuse. En choisir une qui a la lumière la plus
uniforme possible ;
<https://www.cdiscount.com/search/10/tablette+lumineuse+a4.html#_his_&gt;
— Une règle bien fixée pour faire glisser les diapos dessus, les pousser
les unes après les autres dans le champ de l’objectif ;
— Un tube de descente d’eau poser sur la tablette pour réduire au
maximum toute lumière parasite sur la pellicule, lumière qui va faire
«Â exploser » les poussières qui restent.
Puisqu’on est en macro et que la profondeur de champ est très limitée,
penser Í  fermer le diaph pour s’assurer que tout est net malgré la
pellicule souvent, légèrement, recourbée.
Pour les négatifs couleurs :
— Sélectionner une partie de la pellicule non exposée (orange) ;
— Modifier la température de couleur en définissant cet orange comme
étant du blanc ;
— Inverser l’image (mettre le noir en blanc et le blanc en noir) ;
— Sauvegarder.
Cette étape est Í  faire sur une seule image de la pellicule et appliquer
la modification Í  toutes les autres. Le faire pour chaque pellicule,
l’orange n’étant pas constant dans le temps ni le même pour toutes les
marques.
HTH

Merci beaucoup pour vos réponses

Je t’en prie
Une remarque au groupe : on ne pourrait pas poster mensuellement un
message qui donne ce genre de «Â trucs » avec des liens vers des pages
web/YouTube ?
FU2 frp
--
Benoͮt
J'ai cru comprendre que la mode était aux réponses Í  la con, donc je
m'adapte. -+-  PH dans «Â C'est pas moi c'est lui. »-+-
Avatar
jdd
Le 10/08/2021 Í  12:10, Benoit a écrit :
— Un appareil photo 24 Mo fait 6000px, une image 24x36, un pouce fait
25,4mm.

(...)
le problème avec ce système c'est qu'il faut déjÍ  pas mal de temps pour
le mettre en place, si on scanne une fois pour toute ça va, mais si le
scan d'une collection prends plusieurs semaines, que fait entre temps?
il n'est pas facile d'avoir l'appareil bien vertical, ni de cadrer la
diapo. Pas facile non plus de mettre la diapo en place.
Pour mon compte j'utilise un scanner epson 4490 photo qui est lent, mais
juste pour un transparent de temps en temps, que j'avais oublié au
départ et pour les grands formats
http://www.dodin.org/wiki/pmwiki.php?n=Photo.Scanners
jdd
--
http://dodin.org
Avatar
efji
Le 10/08/2021 Í  12:30, jdd a écrit :
Le 10/08/2021 Í  12:10, Benoit a écrit :
— Un appareil photo 24 Mo fait 6000px, une image 24x36, un pouce fait
25,4mm.

(...)
le problème avec ce système c'est qu'il faut déjÍ  pas mal de temps pour
le mettre en place, si on scanne une fois pour toute ça va, mais si le
scan d'une collection prends plusieurs semaines, que fait entre temps?
il n'est pas facile d'avoir l'appareil bien vertical, ni de cadrer la
diapo. Pas facile non plus de mettre la diapo en place.

J'utilise mon vieil agrandisseur dont la tête a été remplacé par un
filetage d'appareil photo. Tout est réglé une fois pour toutes. Il
suffit de monter l'appareil sur la colonne et d'allumer la tablette.
Pour mon compte j'utilise un scanner epson 4490 photo qui est lent, mais
juste pour un transparent de temps en temps, que j'avais oublié au
départ et pour les grands formats
http://www.dodin.org/wiki/pmwiki.php?n=Photo.Scanners
jdd

--
F.J. @efjiphotography
Avatar
Benoit
Ni vu ni connu, le 10 aoÍ»t 2021 Í  12:30, jdd osa écrire :
Le 10/08/2021 Í  12:10, Benoit a écrit :
— Un appareil photo 24 Mo fait 6000px, une image 24x36, un pouce fait
25,4mm.

(...)
le problème avec ce système c'est qu'il faut déjÍ  pas mal de temps pour
le mettre en place, si on scanne une fois pour toute ça va, mais si le
scan d'une collection prends plusieurs semaines, que fait entre temps?

J’en ai des milliers Í  faire (du XIXe Í  fin XXe) et ça avance par lots.
Une après-midi de pluie d’hiver = 2-300 diapos ou négatifs.
il n'est pas facile d'avoir l'appareil bien vertical, ni de cadrer la
diapo.

Un trépied.
Pas facile non plus de mettre la diapo en place.

Comme je l’ai dit, tu fais glisser les diapos le long d’une règle, tu
pousses a dernière jusqu’Í  ce qu’une autre soit dans le champ. J’ai
shooté avec un peu de recul et LR sait réaligner automatiquement l’image.
--
Benoͮt
En essayant continuellement on finit par réussir.
Donc, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche.
(Jacques Rouxel)
Avatar
Autorun
Le 10/08/2021 Í  12:10, Benoit a écrit :
Après mÍ»re réflexion, le 10 aoÍ»t 2021 Í  11:08, Autorun eu l'idée
d'écrire :
Le 04/08/2021 Í  16:58, Benoit a écrit :
Après mÍ»re réflexion, le 4 aoÍ»t 2021 Í  11:21, Jean-Pierre Roche eu
l'idée d'écrire :
Il existe des appareils qui font plus ou moins ce que tu
cherches mais pas dans des tarifs amateur... Voir peut-être
du coté des faux scanners (en fait un appareil photo
numérique spécialisé) pour numériser les négatifs et diapos
mais pas certain que ça te convienne.



Une remarque cÍ´té appareils :
J’avais débuté avec un scanner Í  plat qui sait gérer les transparents
(Epson 4870 photo). C’est bien, mais c’est lent, très très lent). Ce qui
suit m’a été suggéré par efji et d’autres.
Trois remarques :
— Un appareil photo 24 Mo fait 6000px, une image 24x36, un pouce fait
25,4mm. Donc ton appareil sait scanner Í  6000x25,4/36 = 4233 dpi. Très
largement suffisant, tu auras du grain ;
— Un appareil photo fait un scan en moins d’une seconde, un scanner en
plusieurs minutes ;
— Il faut juste que ton objectif te permette d’être aussi près si tu
veux shooter plein cadre. Cela étant, si la diapo ne fait qu’un quart de
l’image tu seras quand même Í  plus de 2000 dpi (avec un 24Mo). Tout
dépend donc de ce que tu vas faire de ces photos. Si c’est pour du web,
de l’écran, tu auras plus de pixels qu’il n’en faut. Si c’est pour du
tirage papier le A4 est toujours bon.



Très instructif, merci beaucoup !
Avatar
Benoit
Après mÍ»re réflexion, le 20 aoÍ»t 2021 Í  17:45, Autorun eu l'idée
d'écrire :
Le 10/08/2021 Í  12:10, Benoit a écrit :
— Un appareil photo 24 Mo fait 6000px, une image 24x36, un pouce fait
25,4mm. Donc ton appareil sait scanner Í  6000x25,4/36 = 4233 dpi. Très
largement suffisant, tu auras du grain ;


Le grain de la pellicule ;)
Très instructif, merci beaucoup !

Je t'en prie et Í  bientÍ´t ici avec tes remarques «Â terrain ».
--
Benoͮt
Bien des personnes aiment Í  dire qu'elles ont une prédilection pour
des choses «profondes», or, je me demande si ces personnes ne
commettent pas des erreurs en prenant pour «profondes» des choses
qui sont creuses. (S. Guitry)