La Vraie Musique

Le
bebert le chef d'orchestre
Quiconque n'a pas écouté un système de reproduction sonore avec un
memon n'a pas écouté de Vraie Musique.
Le memon permet de donner à la Musique reproduite sa Pulsation Cosmique
et sa Vibration originelle (n'oublions pas que toute Musique est
réminiscence platonicienne du bing bang primitif).
J'ai fait une expérience qui consiste à utiliser non pas un mais
quatre Memon en opposition de phase deux à deux: la Magie est encore
plus opérante qu'avec un seul Memon car cette configuration permet de
créer un champ polarisant hyper puissant au centre duquel l'auditeur
doit se positionner.
Vous en resterez sans voix.

Bébert le chef d'orchestre
Vos réponses Page 2 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Philemon Phonon
Le #26205882
bebert le chef d'orchestre

[...]

Le memon permet de donner à la Musique reproduite sa Pulsation Cosmique et sa
Vibration originelle (n'oublions pas que toute Musique est réminiscence
platonicienne du bing bang primitif).


^^^^^^^^^
[...]

A ne pas confondre avec le big bag primitif, qui, finalement, n'est rien
de plus que l'ancêtre du gros sac.
http://www.legrossac.ch/
--
Philemon Phonon
Bebert
Le #26206102
"Gerald" le message de
news:1lnh17c.19es0ny1hzor5kN%
bebert le chef d'orchestre
Je suis chef d'orchestre. Au cours de mes nombreux déplacements, je
suis en contact, notamment au Japon où je dirige souvent, avec de
nombreux chercheurs et entrepreneurs dans le champ de l'acoustique et
de la reproduction sonore de très haute qualité. Je m'intéresse
notamment aux systèmes alternatifs: dans ce cadre, le memon, d'origine
allemande, est un appareil de petite taille qui, par des procédés
complexes et tenus évidemment secrets, permet de purifier la
reproduction et de restituer à la musique reproduite son rythme
originel. Les nombreux déphasages induits par les composants
éléctroniques perturbent en effet le déroulé temporel. le Memon permet
de le restituer dans sa configuration originelle.
J'ai également fait l'essai du Memon en salle de concert (donc musique
non reproduite);dans ce cadre, il n'est d'aucun effet.



Rien de tout ça n'étant prouvé ni même sourcé, posté en anonyme, tu
pourrais aussi bien être joueur de pipeau, chiffonier, escroc ou
halluciné psychiatrique que ça ne ferait aucune différence. Je reste
donc d'un doute très prudent.

Ce doute s'amplifie horriblement à la lecture de la mention de bas de
page sur le site "Memon" : je recopie in extenso.
"Information : pour des raisons de droit de la concurrence, nous sommes
tenus d'informer sur le fait que la technologie présentée ici (comme par
exemple l'homéopathie, la bio résonnance et des domaines de
l'acuponcture) ne concorde pas encore avec la conception et la doctrine
majoritaires de la science officielle." ...si c'est eux qui le disent !

Là je les trouvent gonflés de se comparer à ces domaines de la médecine.


Ils auraient pu choisir la totalité des médecines, car elles sont toutes
empiriques...
la "science officielle" dot se définir sans la médecine qui n'est pas une
science.

Ce fil est une provoc (ficelle bien grosse) qui n'apporte même pas le
sourire....
voir_le_reply-to
Le #26206582
Bebert
la "science officielle" dot se définir sans la médecine qui n'est pas une
science.



Ben tiens ! Et ce ne serait pas de la provoc' ça ? Et du haut de combien
d'années d'études nous assènes-tu cette connerie ?

La médecine a finalement *toujours* été scientifique. Dès Hippocrate et
Gallien et bien avant encore : on a des exemples de trépanations ou de
naissances par césarienne très anciens. Une bonne partie de la
sémiologie et les bases de l'examen clinique remontent très avant
l'avènement de la méthode scientifique en tant que telle, et sont
toujours valables. Incluant des disciplines fascinantes comme l'anatomie
comparée qui était très en vogue à l'époque de Rabelais (pas sans
raisons).

Après, la médecine a aussi *toujours* été accompagnée d'un cortège de
charlatans aux prétentions sans limites, avec un nombre de dénominations
des pseudo-médecines tout à fait impressionnant. C'est non spécifique
comme phénomène, mais avec peut-être des conséquences plus graves que
dans d'autres domaines.

La situation actuelle a le mérite de la clarté, du moins en France : il
n'y a qu'une seule médecine, son exercice illégal est sévèrement réprimé
et dissuade plus d'un prétendant, elle est enseignée (du moins à Paris)
à la Faculté des Sciences (Paris VI pour celle que je connais), les
recherches associées se font à l'université et au CNRS, et elle est
dotée d'une raisonnable efficacité (excellente même dans certains
domaines).

L'histoire de la médecine est absolument passionnante et je conseille
vivement comme je conseille aussi la visite du musée d'histoire de la médecine de
Paris, désormais déménagé dans l'ancienne bibliothèque de l'ancienne fac
(qui était un sacré sanctuaire de savoir et de recherche il y a encore
quelques années ! Quel régal c'était d'y travailler !).
Il se trouvait auparavant sous les combles de la Fac de la rue des
Saint-Pères...

Franchement bébert, pour propager de telles sottises, tu mérites, à ton
prochain pet de travers, d'être opéré sans anesthésie, avec des outils
rouillés, et par un plombier-chirurgien apprenti à temps partiel...

--
Gérald
bebert le chef d'orchestre
Le #26206752
Gerald vient de nous annoncer :
Bebert
la "science officielle" dot se définir sans la médecine qui n'est pas une
science.



Ben tiens ! Et ce ne serait pas de la provoc' ça ? Et du haut de combien
d'années d'études nous assènes-tu cette connerie ?

La médecine a finalement *toujours* été scientifique. Dès Hippocrate et
Gallien et bien avant encore : on a des exemples de trépanations ou de
naissances par césarienne très anciens. Une bonne partie de la
sémiologie et les bases de l'examen clinique remontent très avant
l'avènement de la méthode scientifique en tant que telle, et sont
toujours valables. Incluant des disciplines fascinantes comme l'anatomie
comparée qui était très en vogue à l'époque de Rabelais (pas sans
raisons).

Après, la médecine a aussi *toujours* été accompagnée d'un cortège de
charlatans aux prétentions sans limites, avec un nombre de dénominations
des pseudo-médecines tout à fait impressionnant. C'est non spécifique
comme phénomène, mais avec peut-être des conséquences plus graves que
dans d'autres domaines.

La situation actuelle a le mérite de la clarté, du moins en France : il
n'y a qu'une seule médecine, son exercice illégal est sévèrement réprimé
et dissuade plus d'un prétendant, elle est enseignée (du moins à Paris)
à la Faculté des Sciences (Paris VI pour celle que je connais), les
recherches associées se font à l'université et au CNRS, et elle est
dotée d'une raisonnable efficacité (excellente même dans certains
domaines).

L'histoire de la médecine est absolument passionnante et je conseille
vivement comme je conseille aussi la visite du musée d'histoire de la médecine de
Paris, désormais déménagé dans l'ancienne bibliothèque de l'ancienne fac
(qui était un sacré sanctuaire de savoir et de recherche il y a encore
quelques années ! Quel régal c'était d'y travailler !).
Il se trouvait auparavant sous les combles de la Fac de la rue des
Saint-Pères...

Franchement bébert, pour propager de telles sottises, tu mérites, à ton
prochain pet de travers, d'être opéré sans anesthésie, avec des outils
rouillés, et par un plombier-chirurgien apprenti à temps partiel...





Il importe de bien faire la distinction entre le vulgaire Bébert qui
professe des sottises, comme on le voit, et Bébert le chef d'orchestre
qui vous instruit savamment sur les mérites du Memon lequel Memon donne
au message une telle fluidité qu'on en viendrait (presque) à prendre
Mahler pour Debussy.

Bébert le chef d'orchestre
voir_le_reply-to
Le #26206842
bebert le chef d'orchestre
Il importe de bien faire la distinction entre le vulgaire Bébert qui
professe des sottises, comme on le voit, et Bébert le chef d'orchestre
qui vous instruit savamment sur les mérites du Memon lequel Memon



...lequel memon affiche des prétentions qui n'ont rien à envier à
l'anti-scientifisme de bébert. Alter ego, avatar, double maléfique ?
--
Gérald
DB
Le #26209632
Ils maitrisent même la physique quantique !....Le Nobel n'est pas loin
!!!!!!


"MELMOTH"
Ce cher mammifère du nom de Franck T nous susurrait, le jeudi 19/06/2014,
dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu sales tout de même, et dans
le message suivants :

http://www.memon-france.eu/service/news/beitrag/article/diapason-dor-1.html



À encadrer...

--
Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin ; et celui qui
accroît sa science accroît sa douleur.
[Ecclésiaste, 1-18]
MELMOTH - souffrant





---
Ce courrier électronique ne contient aucun virus ou logiciel malveillant parce que la protection avast! Antivirus est active.
http://www.avast.com
Publicité
Poster une réponse
Anonyme